Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Rentrer dans une case ?

Témoignage
#

(compte clôturé)

le mercredi 23 mars 2016 à 16h04

Bonjour tout le monde,

Je vais essayer de me présenter, enfin, de raconter un bout de mon histoire ...
Je vous passe l'enfance et l'adolescence ^^

Du haut de mes 39 printemps j'ai un parcours de vie, comme tout le monde, et il est un peu chaotique comme pour certains.
J'ai aimé mon premier mari follement... nous nous sommes connus très jeunes et nous avons croqué la vie ensemble. Jusqu'au jour où j'ai compris que je n'étais que l'ombre de moi même, l'ombre d'une Femme qui rêvait de prendre son envol. La vie l'avait rendu aigri, il criait beaucoup, me regardait moins, je m'enfermais dans un modèle de Femme obéissante et de mère aimante. Mais un soir où il a crié plus fort que d'habitude je me suis avouée que ce n'était pas ça mon rêve de petite fille. Je me suis alors tournée vers un beau brun : un copain de lycée retrouvé sur copaindavant. On a parlé plusieurs mois sur internet. De discussions très banales on est passé à du coquin. Coquin qui nous a emmenés jusqu'à une rencontre et à un lit ....<3
Le soir même de cet adultère j'ai prévenu mon mari et J'ai balayé d'un revers de la main 18 ans de complicité, d'Amour (car il y en avait malgré les cris).
J'ai imposé à mes enfants le traditionnel : "un weekend tous les 15 jours et la moitié des vacances" pour permettre à "Mon Moi" de vivre ....

Je suis maintenant divorcée depuis 8 ans et mon Moi se cherche encore... :-/

Pendant 4 ans j'ai erré de cœur en cœur, à me chercher car, vous vous en doutez peut être : le beau brun n'est pas resté longtemps.

Et puis il y a 4 ans j'ai rencontré "Mathias"<3 . Lui était à part, gentil, doux, attentionné, cultivé, captivant, adorable avec mes 2 loulous. Seulement il n'était pas trop au fait sur les relations sexuelles Homme / Femme. Déjà parce que j'étais sa 1ere vraie relation (les autres duraient le temps d'une soirée arrosée) et aussi parce qu'il était plus préoccupé par sa passion (la musique) que par les femmes.
Bref , Ce n'était pas son truc, il était plus sur un amour cérébral que physique. Mathias ne masse pas, ne touche pas, ne me mate pas sous la douche, ne me prend pas dans ses bras la nuit, ne vient pas titiller ma libido … Mais je me suis dit : « Même pas peur » et pendant deux ans je me suis prise au jeu de lui donner envie (car si on le prend en main, sans mauvais jeu de mot, tout fonctionne parfaitement) mais l'envie s'est essoufflée. Je voulais qu'il s'occupe de moi mais cela lui était très difficile voire impossible.

Je me suis penchée à 300 % sur mon job, me disant : ça ira mieux demain. Ma thérapeute m'aidait aussi à relativiser. Mais j'ai senti le vide s’installer et ronger mon sourire ultra bright.

J'ai parlé à Mathias, je lui ai dit qu'il fallait vraiment que l'on trouve une solution, que l'on se rapproche physiquement, qu'on était plus des colocataires amoureux qu'un couple à part entière. Il m’a dit qu’il allait essayé de commencer une thérapie, qu’il allait faire des efforts mais ce n’est resté que des mots.

Ete 2015, mon ton s'est agacé et j'ai fini par lui dire : "je vais prendre un Amant mais je ne veux rien te cacher ! Comprends moi : j'ai besoin que l'on s'occupe de moi, qu'on me touche, qu'on me désire".

Sa réponse : "Ben écoute je ne peux pas t'en empêcher ! Je respecte ta liberté et je te fais confiance" J'étais bouche bée ! Mais que voulait dire "confiance" ???

Je me retrouvais avec un "permis de coucher en toute confiance": Top mais qu'en faire ??!!!

J'aime infiniment "Mathias", je ne veux pas le quitter car il me convient sur tant de points et c'est réciproque. Pour avoir connu pas mal d'hommes pendant mon célibat, je sais qu'il n'y en a peu comme lui mais je sais aussi que je ne peux pas tout attendre de lui et que je ne peux pas lui demander ce qui pour lui est insurmontable.

Mon questionnement a duré quelques semaines et j'ai fini par recontacter un homme croisé en 2010. Je me suis cachée derrière une fausse excuse de "dépannage de voiture" pour l'appeler. Je savais qu' à l'époque je ne l'avais pas laissé indifférente. Il voyait souvent mes parents, demandait de mes nouvelles...

Voici donc qu'arrive le troisième élément dans mon histoire : "Théo". Il est tout aussi gentil et attentionné que Mathias mais il sait manifester sa tendresse. Il m'écoute beaucoup, me soutient et apaise mes maux. Il a fallu peu de temps pour que je succombe à ses mains. Je ne vais pas m’en cacher : j'aime ca et non je n'ai aucun remords puisque Mathias m'a donné son feu vert.
Là où ça se complique c'est qu'il m'a donné son feu vert pour "un inconnu" or "Théo" le devient de moins en moins pour toute la famille. Dejà, il connaissait mes parents et mon frère mais désormais il est aussi souvent chez nous et il s'entend bien avec mon conjoint.

Entre septembre et novembre, je voyais Théo une fois par semaine, le midi, je filais le rejoindre chez lui. C'était bien mais je voulais "plus" Je voulais dormir avec lui au moins une fois de temps en temps, me cacher dans ses bras et faire un pied de nez à Dame solitude.

En novembre, j'ai fini par dire à Mathias: écoute, je comprends que ton passé (ultra lourd ) t'empêche d'exprimer physiquement ce que tu ressens pour moi mais j'ai vraiment besoin de me blottir dans les bras d'un homme, qu'on me touche, qu'on me masse etc ... Je sais que cet été tu m'as donnée ton feu vert, alors sache que je vois quelqu'un mais j'aimerais qu'on en parle, ne rien te cacher et puis surtout, j'aimerais avoir du "vrai temps" avec cette personne, ne pas avoir l'impression d'étre en faute."

Il m'a répondu : oui je te comprends. Tu peux partir quand tu le souhaites le rejoindre.(+)

Bon, là j’étais mâchoire version Tex Avery :-D

---> Mon homme est vraiment la perle rare !!!

Il a ajouté : "Ce que je ne pourrai pas bien vivre c'est que cet autre soit Théo. On le voit souvent et tu t'entends bien avec, moi aussi. Alors tous mais pas lui" :-(

Je lui ai dit : "non ce n'est pas Théo"

Mais je m'en voulais de ne pas tout avouer ! Pourquoi mentir sur l'identité de cet autre ? Ma thérapeute me dit que pour Mathias admettre un amant inconnu lui permet de rester dans l'imaginaire, mettre un visage, un nom rend cet autre vivant et du coup, il aura sous les yeux l' echec de ce qu'il ne peut pas me donner.

Les semaines ont filé ainsi, je m'absentais, rarement mais je le faisais. Je filais rejoindre Théo chez Lui et au petit matin je revenais auprès de mon homme qui ne me posait aucune question.
Théo est amoureux, moi je pense que j'ai aussi des sentiments mais je ne me vois pas partager un quotidien. J'Aime Mathias terriblement et je n'imagine pas ma vie sans lui.

J'aurai pu continuer ainsi mais je suis éprise d'une envie de sincérité à en faire pâlir Pinocchio !! Il y a deux semaines j'ai avoué à Mathias que c'était Théo que je filais retrouver. Que j'adorai m’endormir dans ses bras après un long massage. Il m'a demandé s'il ne faisait rien d'autre. J'ai dit "non".

"Alors cela me va" m'a t'il répondu.

Ma thérapeute m'affirme que ça ne sert à rien de lui en dire plus. Au contraire, ce serait lui manquer de respect. S’il ne veut pas savoir, s’il ne pose pas de questions, c’est qu’il tient à garder de la distance, à se protéger. Mais Moi je pense qu'il est assez mature pour entendre toute la vérité. Entendre que j'aime les instants partagés avec Théo mais que j'aime aussi notre Vie et que je ne ferai plus l'erreur de tout plaquer en croyant tout trouver chez un autre homme.

En fait, de mon divorce et des expériences que j'ai vécu ensuite, j'ai compris que cela m'était impossible de tout trouver chez un seul être. Je le souhaite brillant, intelligent, drôle, doux avec mes enfants, passionné, passionnant, câlin, coquin voire cochon, mais aussi tendre, indifférent même distant parfois etc ............. je suis une personne ultra complexe et je ne vois pas comment espérer qu'un seul être puisse répondre à cette longue liste. Le fait d'avoir ces deux Hommes dans ma vie et que tous les deux soient "consentant" me permet d'être moins dans la pression avec et plus à l'écoute de mes sens.

Mardi j'ai dit à ma Thérapeute : "J'ai trouvé, je suis Polyamoureuse"

Elle m'a répondu : et ça vous fait du bien de rentrer dans une case ?!

A vrai dire je ne sais pas trop mais en tout cas, ce que j'aimerais, c'est échanger avec des personnes étant un peu dans la même configuration, enfin, autant que faire se peut.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

matre72

le mercredi 23 mars 2016 à 17h06

Bonjour Mondrian,

Bienvenue ici et merci pour ton témoignage.
J'ai envie de te dire bravo!

Tu as su trouver ta voie, t'épanouir et gérer cette évolution avec Mathias avec beaucoup de tact, de dialogue et de respect. Cela ce ressent tout le long de ce que décris. Admiratif je suis, envieux presque tellement votre vécu contraste avec le mien. ;-)

Alors les cases... sourire. Je comprends parfaitement l'envie, le besoin de pouvoir indentifier ses sentiments, de les nommer sans forcément vouloir les normer.

Et je me sens entièrement en accord avec ta thérapeute, "don't ask, don't tell".
Si Matthias ne demande pas, ne dis pas. Dans mon vécu le fait de savoir qu'elle était bien me suffisait. Pour répondre franchement, en savoir plus m'était difficile. Le cheminement intellectuel pour apprivoiser ces changements de cap dans des relations m'a demandé beaucoup de temps, malgré une acceptation "en facade"
Tu as l'air de vivre de belles et harmonieuses relations. J'en suis ravi pour toi et vous.

Bien à toi,
Mark

#
Profil

Merlyn

le mercredi 23 mars 2016 à 17h45

Merci pour ton témoignage :-) .

#
Profil

gdf

le mercredi 23 mars 2016 à 19h53

Hello
Belle histoire que tu nous racontes là.
C'est marrant cette histoire de case. Ce n'est pas parce qu'on a trouvé un mot que ce mot nous enferme. Moi, je trouve que c'est bien de pouvoir nommer les concepts. Ça rend les choses plus claires. Si je dis que j'habite à Paris, ça fait de moi un Parisien. Ça ne me rend pas identique aux millions d'autres parisiens. Ça ne m'interdit pas non plus de déménager dans une autre ville.
Par contre, si je voyage dans une autre ville, où tout le monde fait 4 bises, et que je passe pour un con parce que j'en fais que deux, j'aurai peut être un certain malaise, jusqu'à ce que je rende compte "ah ben c'est normal, je suis parisien !"

Bref, comprendre les choses et mettre un nom dessus, ça n'oblige pas à rentrer dans une case.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 23 mars 2016 à 20h30

bonjour, bienvenue, et merci pour ce long récit.

"ça vous fait du bien de rentrer dans une case ?"

C'est rassurant, déjà, de savoir qu'on est pas seul à ressentir quelque chose, à chercher une façon de le faire, et c'est super rassurant d'avoir un mot pour décrire ce qu'on vit. Quand on ne peut pas nommer quelque chose qui existe, on se retrouve à tenter de le faire rentrer "de force" dans des catégories qui ne conviennent pas, et comme généralement ça marche pas bien, on se rend malheureux à se dire "c'est moi qui fais pas ce qu'il faut".
Donc c'est peut-être ça qui te soulage, plutôt que d'être dans une case.

C'est peut-être aussi de savoir que la proposition polyamoureuse est éthique : on informe, on tient compte de ce que veut l'autre, on lui accorde la même liberté que celle qu'on prend... C'est pas parce qu'on ne correspond pas aux cases "classiques" qu'on est quelqu'un qui cherche à détruire toute idée de bien vivre ensemble. Le polyamour propose du positif, là où beaucoup de récits de relations non-exclusives portent un risque d'être critiqué : inégalité dans les polygamies traditionnelles, mensonge dans l'adultère, frénésie consommatrice dans l'imaginaire érotique... alors que non, le polyamour, bien sagement dit "hé, on en fait pas un drame, on fait les choses bien".

Enfin, pour relativiser, la "case polyamour" est très ouverte, c'est pas une petite case, c'est plus comme les briques de légos dont chacun peut faire un peu ce qu'il veut. Françoise Simpère parle d'ouvrir des possibles pour les amours plurielles... donc même si on a un mot, des valeurs dans lesquelles on peut se reconnaître, il s'agit pas de s'enfermer.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le jeudi 24 mars 2016 à 10h54

La découverte de soi est, et ne peut être qu'une longue démarche personnelle. Nous n'aurons pas assez d'une vie pour tout découvrir de soi.

Certains conjoint de poly préfère savoir pour affronter la réalité et ne pas se perdre dans un imaginaire qui se voudrait négatif. C'est le cas de mon mari et cela permet une réelle honnêteté, sincérité, franchise. Après quand je dis savoir, rien n'oblige à TOUT décrire. Il faut se garder un minimum de vie personnelle mais cela permet un beau partage.

Je regrette que Mathias, qui je pense n'est pas dupe, ne t'offre pas cette opportunité. Après lui seul sait ce qui lui convient.

Vouloir rentrer dans une case ??? Si ça permet ponctuellement une identification, c'est une bonne chose. Vouloir se conformer à de nouvelles règles pour y faire son nid, juste pour rentrer dans une case... on sort alors d'une démarche personnelle de recherche de soi, pour s'intégrer dans un nouveau moule, plus douillet, plus rassurant, mais un moule malgré tout.

J'ai dans l'idée que Mathias a deviné rapidement et qu'il te laisse l'amplitude de gérer à ta façon. Te placer en situation de dénie, pour voir si tu dissimuleras ou non la vérité, vérité qu'il a sans doute compris rapidement.

#

(compte clôturé)

le samedi 26 mars 2016 à 11h05

Merci pour vos messages <3 .
Il faut savoir que Mathias a un lourd passé. Ancien alcoolique, il a toujours été seul, sa seule compagne en titre était la musique. Je crois qu'elle l'est toujours et qu'elle passe avant moi.

Côté alcool, il fait des rechutes, je me sens responsable, même s'il me dit que je n'y suis pour rien. Il m'affirme comprendre mes besoins de Tendresse mais que ca ne rentre pas dans ce qui le ronge actuellement. Ce qui le travaille, c'est son taf, la société un peu tordue dans laquelle nous vivons, le climat etc .... et oui, Mathias est comme ça ! ... Pour le bien de notre couple, pour lui surtout, il va refaire une cure. Nous attendons une place. J'espère que cela se fera rapidement :-(
Je vous souhaite un agréable weekend.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le samedi 26 mars 2016 à 14h38

Je vous souhaite que chacun-e puisse rapidement se sentir bien dans sa peau. Agréable week end également :-D chez moi le soleil brille alors j'en envoie à ceux-celles chez qui il fait gris... dans le ciel et dans le coeur

#
Profil

parti4589

le dimanche 27 mars 2016 à 22h28

Si tu trouves ton équilibre entre Mathias et Théo alors pourquoi pas. Chacun de tes hommes semblent heureux à tes côtés. A eux aussi de se poser des questions sur leur propre bonheur. Tu en fais partie. Il doivent s'habituer à tes choix. Et puis tes enfants apprécient tes compagnons tant mieux. Ce n'est pas toujours le cas.Un souci en moins. Bien que tu sois séparée de ton mari depuis huit ans tes enfants voient toujours leur père ? n'est-ce pas un problème pour eux ta nouvelle vie Mondrian ?

#

(compte clôturé)

le lundi 28 mars 2016 à 17h22

Bonjour, mes enfants ne sont pas au courants, trop jeunes pour comprendre ce genre de "chose".
Oui ils voient encore leur papa. C'est à mon sens primordial :-)

#
Profil

LuLutine

le mercredi 30 mars 2016 à 02h44

Bonjour Mondrian,

"Mathias" sait que tu n'es pas exclusive et que tu vois "Théo"...s'il ne demande rien de plus, je pense que "forcer" les choses en lui en disant trop n'est pas nécessairement une bonne idée.

Par contre, j'aurais tendance à dire que s'il pose des questions, c'est une bonne idée d'y répondre honnêtement.

L'honnêteté, oui. La transparence totale....hum hum !

#

(compte clôturé)

le jeudi 14 avril 2016 à 18h38

Bonjour, Oui tu as raison Lulutine :-D

#
Profil

gre1410

le vendredi 15 avril 2016 à 09h39

Bonjour Mondrian,
Je suis sur mon iPhone, en train. Mon commentaire sera bref mais il est pour moi nécessaire de le faire : j'ai été ému aux larmes en te lisant. Je ne sais pas pourquoi, mais j'y travaille et j'avais ce besoin de te l'écrire.

#
Profil

Dolly

le vendredi 15 avril 2016 à 10h06

Bonjour Mondrian,

Je viens seulement de découvrir ton post et Oh Mon Dieu, j'ai l'impression que tu as écrit une partie de mon histoire. J'ai aussi un Mathias à la maison (avec un passé religieux) qui préfère manger au restaurant, jouer aux jeux vidéo que de faire l'amour (ou de faire un câlin devant un film). Mon mari s'est défini depuis quelques années comme asexuel (peut-être reconnaitras-tu certains éléments qui se retrouve chez Mathias).
Mon mari ne me touche pas, parfois il me "tripote" dans son sommeil, ne me regarde pas, s'en fout si j'ai des dessous affriolant, si je porte une robe ou un sac a patates c'est la même chose. j'ai été initiatrice de nos ébats pendant près de 7 ans, essoufflée, blessée par cet effort et ces réponses negatives trop récurrentes a mon gout (après lui avoir murmuré avec ma voix la plus sensuelle "j'ai envie de te faire l'amour" je recevais régulièrement une réponse du style "quoi encore? mais on l'a déjà fait cette semaine >.<) C'est aussi mon mari qui m'a dit de prendre un amant et il m'a fallu plusieurs mois aussi pour envisager et concrétiser ce truc là

mondrian
Je me retrouvais avec un "permis de coucher en toute confiance": Top mais qu'en faire ??!!!

Pareil :-/

Et tout comme Mathias, mon mari ne veut pas savoir. J'ai juste "ça s'est bien passé?"
Et comme toi, j'ai envie de lui dire parfois.
Et je l'ai fait la première fois que j'ai rencontré quelqu'un, je lui ai dit: "écoute, faut que je te le dise parce que j'en ai besoin, avec L on a discuté, on a bu du thé et on s'est embrassé mais on a pas fait l'amour" (j’avais envie de lui montrer que je n'étais pas une femme qui allait coucher avec le premier inconnu et qu'il pouvait avoir confiance). bardaf, son visage s'est décomposé, avec la lèvre qui tremble, au bord des larmes (et mon mari ne pleure pas, non parce que son père lui a énoncé une liste de ce que font et ne font pas les hommes. et un homme, ça ne pleure pas) a me dire: "mais pourquoi tu me dis ça" "t'as envie de me rendre jaloux" "c'est quoi ton but"
En résumé, je m'en suis voulue pendant plusieurs jours et je ne le ferais plus jamais

Message modifié par son auteur il y a un an.

#

(compte clôturé)

le jeudi 05 mai 2016 à 10h35

gre1410
Bonjour Mondrian,

Je suis sur mon iPhone, en train. Mon commentaire sera bref mais il est pour moi nécessaire de le faire : j'ai été ému aux larmes en te lisant. Je ne sais pas pourquoi, mais j'y travaille et j'avais ce besoin de te l'écrire.

J'espère ne pas t'avoir chamboulé trop longtemps Greg :-)
Bon viaduc de mai à toi

#
Profil

TwibLutine

le jeudi 12 mai 2016 à 20h44

Magnifique témoignage.j ai été également très touchée par ton histoire.

Pour ma part c est mon 2ème amoureux qui m a sortie cette phrase à propos des cases... et m a fait réfléchir sur le fait que je veux à priori sortir des cases classiques pour replonger dans une autre. Du coup j aime bcp la réponse de Bonheur à ce sujet...

J ai bcp aime aussi ton approche lucide que tu ne peux pas tout retrouver ce que tu veux chez le même homme. Je crois que je suis pareille (et je ne dois pas être toute seule)...

#

(compte clôturé)

le vendredi 16 septembre 2016 à 07h29

Bonjour à tous, je viens donner un peu de nouvelles après 4 mois de silence. Tout va bien, les choses se posent. Théo, Mathias : tout se calent doucement, on trouve nos rythmes, nos temps de partage pour ne laisser personne au bord de la route, y compris les enfants. Mathias a fini par accepter que "je ne joue pas qu'aux cartes" avec Theo. Cela s'est fait sans brutalité, on a juste lu ensemble des temoignages de thérapeutes vivant une relation libre. Mathias a été rassuré , comme si ne pas perdre sa place "d'officiel" lui suffisait. Bref, on est le 16 septembre et je vais bien, nous allons bien ....

Message modifié par son auteur il y a 10 mois.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 16 septembre 2016 à 14h42

(+) (+) (+)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion