Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Lieu de dépose

Témoignage
#
Profil

Rek

le lundi 14 mars 2016 à 21h07

Bonjour,

Bon, après des mois de zieutage du site, de me dire non non, ne pas embêter les gens mon histoire, ce soir je saute le cap!
En ce jour, j'atteins un moment où je n'arrive plus à gérer mes sentiments liés à ma situation et je crois que j'ai besoin que ça sorte.
Je ne sais pas comment expliquer mais je vais déjà exposer la situation actuelle.

Actuellement, je suis avec mon copain depuis 6 ans et demi que je ne dirai pas tout rose, au contraire mais actuellement, je l'aime et il fait des efforts pour être meilleur. Et je suis avec ma copine depuis juin dernier, ancienne amie depuis 3 ans pour qui j'ai développé des sentiments très rapidement et que j'ai gardé caché.
En avril dernier, je lui ai avoué et elle m'a avoué les siens. On a été claire sur le fait que je restais avec mon copain et que c'était avec lui que j'avais envie de vivre réellement (relation primaire on pourrait dire). Elle m'a dit qu'elle était d'accord, que de toute façon, elle ne se voyait pas vivre avec quelqu'un ayant été dans une relation longue un peu compliquée quelque temps auparavant et voulait garder sa liberté.
Mon copain l'a pris très bien et avec légèreté tant que je l'aimais et que je restais avec lui (il faut aussi préciser qu'on pâtissait de problème sexuel et qu'il ne se soignait pas pour ça et que j'ai du pousser des années avant qu'il ne fasse le moindre exercice).

Actuellement, cela ne ressemble plus à ça. Je suis à distance ces deux pour mes études cette année. Ma copine a pris conscience assez vite que la relation était différente de sa précédente relation: elle est plus proche, plus demandeuse et souffre un peu de la distance et du fait qu'elle sera toujours "secondaire", la vie ensemble lui plaisant presque.
Mon copain, lui, a eu une révélation en décembre et depuis vit très mal la situation depuis. Il a pris conscience de je ne sais quoi et a du mal à supporter le fait que j'ai des relations sexuelles avec cette fille alors qu'avant, ça pouvait même l'exciter (selon ses dires). Et là, la plus grosse difficulté réside dans cette situation. Il vit mal les moments où je suis avec elle, luttant contre ses angoisses et me les transmettant.

Maintenant, je suis entre les deux gérant un énorme sentiment de culpabilité envers les deux, la jalousie se mêlant à tout ça.
Ma copine a eu une relation sexuelle avec une autre personne (elle me disait depuis longtemps vouloir être assez libre là-dessus d'un point de vue sexuelle mais elle n'est pas amoureuse) et je l'ai relativement bien géré. Mon copain, par contre, c'est plus compliqué: il cherche une relation amoureuse secondaire en espérant qu'il gérera mieux la situation. Là, j'arrive moins à gérer car tout est mélangé: j'entends tellement de difficultés de son côté, de négatifs que je lui apporte que j'ai peur qu'il me quitte pour une fille plus stable malgré ce qu'il dit.
Niveau communication, je parle très bien avec ma copine et mon copain mais lui est submergé par ses angoisses, ce qui fait qu'il est quasiment indisponible pour m'apporter du soutien lors de ses rencontres (j'avoue avoir besoin d'être rassuré lorsque l'un des deux fait une rencontre).

Aujourd'hui, la culpabilité est un poids depuis des mois, la jalousie à gérer se rajoutant car mon copain provoque des rencontres avec d'autres personnes (je refoule aussi des sentiments pour d'autres personnes, je suis, aussi, attirée très facilement par d'autres personnes).
Mon copain pense mieux gérer quand je réhabiterai bientôt avec lui car je lui manque aussi mais j'ai peur que son côté possessif entrave le fait d'aller voir ma copine.
Je sature, je tire sur ma capacité à me raisonner mais là, ça commence à craquer. Je pense tout le temps que la situation et de ma faute, que je leur apporte tellement de négatifs: frustration à ma copine et situation imposé pour mon copain. Je ne vois que la porte de sortie: les quitter les deux mais je le vivrai mal, comme un échec ou le suicide que je repousse (j'ai un fond dépressif qui peut remonter assez vite). Pour les deux situations, j'ai l'impression que c'est déjà presque fini, j'attends une bombe à retardement.

Désolée pour le pavé, je ne sais pas vraiment ce que je recherche. Juste que je ne supporte pas faire du mal aux gens surtout à ceux que j'aime.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

LuLutine

le lundi 14 mars 2016 à 21h20

Rek
Mon copain [...] cherche une relation amoureuse secondaire en espérant qu'il gérera mieux la situation.

Alors, euh j'ai envie de dire : mauvaise idée.
Chercher à tout prix une seconde relation dans le but de mieux gérer le fait que le/la premier.e partenaire voit quelqu'un, c'est souvent voué à l'échec.
En plus, ça veut dire que la relation secondaire est finalement considérée comme un moyen : sympa pour l'être humain en face de soi qui a peut-être envie d'être autre chose que "la relation secondaire qui vient équilibrer la situation" !

En polyamour, on reste ouvert aux rencontres, mais on ne les cherche pas à tout prix (même si on est en relation avec quelqu'un qui entretient plus de relations que nous !).
C'est du moins ma vision...

Rek
je ne supporte pas faire du mal aux gens surtout à ceux que j'aime.

Je me suis rendue compte que c'est le plus souvent aux gens qu'on aime qu'on fait du mal (à moins peut-être d'être un dictateur sanguinaire, mais là je parle plutôt d'une personne lambda).

Et désolée, j'ai pas trouvé de vaccin....

#
Profil

Rek

le lundi 14 mars 2016 à 21h24

Oui, dommage.

LuLutine
Alors, euh j'ai envie de dire : mauvaise idée.
Chercher à tout prix une seconde relation dans le but de mieux gérer le fait que le/la premier.e partenaire voit quelqu'un, c'est souvent voué à l'échec.
En plus, ça veut dire que la relation secondaire est finalement considérée comme un moyen : sympa pour l'être humain en face de soi qui a peut-être envie d'être autre chose que "la relation secondaire qui vient équilibrer la situation" !

En polyamour, on reste ouvert aux rencontres, mais on ne les cherche pas à tout prix (même si on est en relation avec quelqu'un qui entretient plus de relations que nous !).
C'est du moins ma vision...

Je n'arrête pas de lui dire surtout que l'autre personne n'est pas un objet! Et le fait de chercher m'a fait un peu de mal.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

LuLutine

le lundi 14 mars 2016 à 21h29

Rek
Et le fait de chercher m'a fait un peu de mal.

Alors là par contre, je dirais que c'est à toi de te demander pourquoi ça te fait "un peu de mal"...

#
Profil

Rek

le mardi 15 mars 2016 à 00h29

Parce qu'il m'avait dit ne pas rechercher, d'être juste "ouvert" et me l'a sorti d'un coup, après coup (j'avais réussi à lui faire confiance et là, j'ai été déçue).
Et pour moi, chercher impliquait des choses différentes qu'être ouvert.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion