Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Liens polyamour et parents en relation conflictuelle ou violente ?

Famille
#
Profil

Ann

le mardi 22 décembre 2015 à 14h41

Bonjour !

J’interprète mon désir de relations plurielles comme la conséquence de la violence conjugale présente dans le couple de mes parents.

Bien sur qu'heureusement ce n'est pas la seule raison qui donne envie d'être polyamoureux, mais est ce que certain'es d'entre vous ont elles et eux aussi eu des parents dont la relation était nulle ?

#
Profil

Nurja

le mardi 22 décembre 2015 à 18h12

Ann

Bien sur qu'heureusement ce n'est pas la seule raison qui donne envie d'être polyamoureux, mais est ce que certain'es d'entre vous ont elles et eux aussi eu des parents dont la relation était nulle ?

C'est amusant qu'on demande à ceux qui choisissent la liberté plutôt que l'exclusivité de se justifier. Quand une personne veut une relation exclusive, fouille les mails de son amoureux... on ne lui demande pas si ses parents étaient malheureux.

#
Profil

Paz

le mardi 22 décembre 2015 à 18h38

Je ne pense pas qu'Ann demande une justification au polyamour. Elle cherche plutôt à mon sens des explications au fait qu'elle soit ou pense être polyamoureuse.

Bien sûr que l'on peut "naître" polyamoureux. Mais quand ça survient après une période plus ou moins longue de vie en couple monogame, on se pose forcément ce genre de question. En tout cas, je me la suis posée comme Ann et en des termes à peu près semblables.

Je ne sais pas si ça joue vraiment, je n'ai pas plus de réponse claire à ce sujet.
Mais comme en tant qu'enfant nous nous construisons avec ce que les parents et autres référents adultes nous apportent ou pas, la relation que l'on a avec ses parents, ou les relations du couple parental jouent peut-être un rôle.

#

(compte clôturé)

le mardi 22 décembre 2015 à 19h42

Pour ma part, des parents unis jusqu'à la mort de mon père, ma mère n'a connu que lui, ils s'entendaient bien, et ils étaient en même temps indépendants (du fait de son métier, mon père partait parfois à l'étranger six mois avant que nous ne le rejoignions avec maman). Bref, enfance heureuse avec des parents monogames, et j'ai été polyamoureuse très très vite, par curiosité et intérêt pour ces drôles de personnes appelées "hommes", pas par passion amoureuse, ou rarement.

#
Profil

Minelli

le mercredi 23 décembre 2015 à 14h00

Bizarrement je me faisais la remarque inverse : c est à dire je remarquais que plusieurs polyamoureux jeune ( de mon entourage) avaient eu des parents bienfaisants . J aurais tendance à dire que l influence de la relations de ses propres parents, se verrait plus dans la facilité à choisir ce mode de vie en étant jeune.

#
Profil

oO0

le mercredi 23 décembre 2015 à 20h57

Parents unis, en apparence sans histoires, cela ne veut pas dire qu'ils ont une histoire. Je me suis détaché des valeurs de leur couple à la fin de l'adolescence, sans conflit et sans vraiment m'en rendre compte. J'avais juste l'impression de faire mes propres choix.

Après, dans d'autres domaines de la vie, j'ai fait des choix en réaction à d'autres choix de mes parents. Même s'ils n'étaient pas en conflit sur ces choix, ils ne me convainquaient et c'est moi qui était en conflit avec eux. Je ne leur connais pas de grands conflits.

Par contre, j'imagine facilement que s'ils avaient eu des rapports davantage conflictuels, cela aurait influencé ma conception des relations, notamment dans la recherche de modes de prévention de leur violence. Nous cherchons tous à éviter certaines erreurs de nos parents, de nos pairs, etc..

#
Profil

LuLutine

le mardi 29 décembre 2015 à 00h55

Bonsoir Ann,

Pour ma part, des parents qui s'entendent très bien, au moins en apparence (de mon point de vue, je dirais que leur fonctionnement, en forçant à peine le trait, c'est : ma mère décide et mon père suit sans discuter, et ça je n'ai pas trop eu envie de le reproduire, même si plus jeune j'ai pu le faire sans en avoir pris conscience tout de suite).

Donc a priori mono et heureux comme ça (même si j'ai l'impression qu'il "cédait" trop souvent, mon père n'est quand même pas aliéné, encore moins au point qu'il serait resté en étant malheureux !).

Même si c'est l'un des deux (en l'occurrence ma mère) qui de mon point de vue, "impose" énormément de choses, même s'il arrivait qu'ils s'engueulent un peu parfois (comme dans presque toute relation j'ai envie de dire, et probablement comme dans toute relation avec une vie commune), je n'appellerais pas cela une relation conflictuelle, a priori.

Par contre, ce que je note c'est que j'ai eu toute mon enfance sous les yeux le "modèle" suivant : mes parents n'étaient pas mariés.
Aujourd'hui, il me semble que c'est bien plus courant et accepté (quoique *), mais à l'époque, il arrivait qu'on leur fasse des remarques ("Mais à présent que vous avez un enfant, vous allez vous marier, non ?!"). (Je précise que ces remarques n'étaient pas faites devant moi, ils m'ont confié cela des années plus tard.)

Donc d'une certaine façon, j'étais déjà "différente". Petite, j'expliquais : "Non, ma mère n'a pas le même nom que mon père car ils ne sont pas mariés ; c'est pour ça que j'ai les deux noms sur ma carte d'identité."

Du coup pour moi ce ne serait pas tant un rejet du modèle parental qui n'aurait pas marché (à ce que j'en sais, ils sont exclusifs et ça fonctionne, à moins qu'ils aient eu des arrangements que j'ignore ;) !) que la constatation qu'on peut être "différent" et vivre différemment sans que cela pose problème (même si paradoxalement, d'autres "détails" de mon éducation font qu'il m'est parfois difficile d'être moi-même...mais je ne suis pas à une contradiction près !!!).

D'autant que pendant mon enfance, j'ai vu beaucoup de parents de mes amis et camarades de classe divorcer, alors que mes parents, qui n'étaient pas mariés, sont restés ensemble. J'en ai conclu que le mariage n'avait pas grand sens pour moi.

(Lorsque j'avais 20 ans, mes parents se sont finalement mariés, mais pour des questions purement pragmatiques de gestion de leur patrimoine. Pas de grande cérémonie, nous étions 5 à la mairie !)

Je pense que mon choix du polyamour est plutôt le fruit d'une évolution personnelle, non directement liée au fonctionnement du couple parental. Alors oui, dans une certaine mesure il y a la volonté de ne pas reproduire au moins une partie du modèle parental (l'un(e) décide et l'autre suit), mais avec le recul je pense que ça aurait aussi bien pu me mener à fonder un couple exclusif très indépendant et/ou un couple fonctionnant par consensus plutôt qu'avec l'un des deux qui "impose" des choix à l'ensemble de la famille.

Bref, il n'y a pas vraiment de règle pour "devenir" poly.

A mon sens, affirmer le contraire (et j'ai bien compris que ce n'est pas ce que tu écris, je précise juste ma pensée) ce serait un peu comme dire que tous les hommes gays ont eu un problème avec leur mère (et donc n'ont pas confiance dans les femmes) et/ou un père absent (et donc ils en rechercheraient un substitut). Même chose en échangeant père et mère pour les femmes lesbiennes.

Par exemple j'ai connu deux lesbiennes (pas dans la même famille) qui ont eu des soucis avec leur père biologique (père absent pour résumer ce que j'en sais, potentiellement une relation conflictuelle voire violente avec la mère, mais je ne connais pas les détails). Les deux avaient toutefois connu un père adoptif (nouveau compagnon de leur mère) qui a pris soin d'elles jusqu'à l'âge adulte.
Mais je ne peux pas en tirer de conclusions, ça ne constitue pas une étude statistique ! :)

------- ------- -------

*Explication du "quoique" : il y a une dizaine d'années, un copain me dit "Devine ce que va faire ma cousine ?". Moi, je ne voyais pas. "Mais enfin, elle a eu un enfant l'an dernier, donc logiquement...?". Je ne voyais toujours pas ! Et là il me dit "Ben elle va se marier !". Ce copain avait mon âge, et dans sa tête aussi, enfant => mariage. Comme quoi il reste aujourd'hui à mon avis beaucoup de gens pour qui, même si on peut vivre ensemble sans être mariés, l'arrivée d'un enfant doit conduire à "officialiser"...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion