Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Evolution d'une relation secondaire

Engagement
#
Profil

GrainDeBle

le samedi 15 août 2015 à 20h52

Bonjour à tous et à toutes,

Je me présente j'ai 24 ans et je suis un peu perdu. Je ne sais pas du tout si je suis au bon endroit pour parler de ça. Je découvre le polyamour depuis peu et le terme est tout nouveau pour moi.
Je suis en relation depuis un peu plus d'un an. Je pense que mon homme est un poly même si ce terme-là n'a jamais été prononcé.
Il a lui-même une relation principale depuis 6 ans. Sa copine et lui sont tous les deux très ouvert (selon ces termes) et elle est au courant de notre relation.
Je sais qu'il l'aime profondément et je sais qu'il m'aime aussi (ce que mes amies on beaucoup de mal à comprendre et ce qui m’empêche de réellement leur parler).
J'ai appris à vivre avec leurs règles, je les ai acceptées et je comprends le principe de leur relation.
Le problème que j'ai c'est que je commence à vouloir plus.
Je ne souhaite pas qu'il rompe avec sa copine, j'ai très bien compris que ça lui ferait beaucoup trop de mal, qu'il avait besoin d'elle et qu'il l'aimait tout simplement. C'est juste qu'ils habitent ensemble et que moi je vis seule et j'ai un peu de mal à accepter cela.
Je vois à quel point je me suis attachée à lui en seulement un an et j'ai peur de m'attacher encore plus. Et je ne sais pas comment peut évoluer ce type de relation. Nous n'en sommes pas là, mais j'ai peur du jour où je voudrais des enfants ou vivre avec lui. Je me rends bien compte que ce n'est pas vraiment une possibilité.
Est-ce possible de vivre comme ça sur la longue durée ? Je ne sais pas du tout comment ça va finir et je n'arrive plus du tout à aborder notre relation rationnellement.
Je poste ici principalement pour avoir des retours si quelqu'un c'est déjà retrouvé dans cette situation. Je suppose qu'il faudrait que j'arrête cette relation maintenant mais je n'arrive pas à m'y résoudre.
Les règles qu'ils se sont fixées peuvent-elles changer ?

#
Profil

bonheur

le samedi 15 août 2015 à 21h12

Personnellement, je dirai que ce n'est pas à toi de vouloir changer les règles établies dans leur couple. Peut-être, en effet, devrais tu en discuter avec lui et avec sa compagne. Je crois que certain-e-s poly ont "plusieurs vies" (c'est à dire une semaine chez l'un, une semaine chez l'autre - ou alors tous les lundi et jeudi...) donc tout est possible.

Personnellement, je suis mariée et j'ai des amours affectifs que je vois ponctuellement. Aussi, il nous est arrivé de passer des vacances tous ensemble (donc de recevoir ou d'être invité pour plusieurs jours). Par contre, la dernière fois que l'on m'a demandé de divorcer, le "non" a été sec et tranchant. Il ne faut pas vouloir toucher à mon couple et à ma vie.

Je ne me suis jamais retrouvé exactement dans ta situation. Par contre, je sais qu'une relation, si je ne la vis plus d'une manière positive, aujourd'hui je ne me pose pas deux fois la question : je coupe la lien. Si après avoir concrétiser cette décision, tu te sens soulagée, alors c'est que tu as fait le bon choix.

Rompre ne signifie pas "ne plus aimer" mais plutôt "ne plus subir". L'amour il restera en soi, juste on ne le vit plus conjointement. Garder précieusement les bons moments et le bonheur ET s'offrir le luxe de la liberté de redevenir soi. Moi, quand mon instinct me dit de fuir, je fuis. Il n'y a rien à rationaliser dans un tel comportement, juste à vivre heureux.

Autre point, s'il est poly, il t'offre la liberté de concrétiser des voeux (vie commune - enfants) avec une tierce personne. Tu n'as que 24 ans !

#
Profil

Jak

le samedi 15 août 2015 à 23h19

Je rejoins bonheur sur le fait qu'il faudrait en discuter avec lui et sa compagne. Ce n'est effectivement pas à toi de changer les règles, mais tu peux proposer de les faire évoluer.

La communication est essentielle. Parle-leur de la manière dont tes sentiments ont évolué et de tes attentes.
Si il est possible de faire coexister vos attentes respectives, vous en viendrez aux changements de règles naturellement.

Sinon, ne te pose effectivement pas deux fois la question.
Il vaux mieux que tu repartes de zéro plutôt que de subir la situation.
Et puis, dans ce cas, ce ne serait pas repartir de zéro, puisque tu aurais appris de cette expérience.

#
Profil

LuLutine

le samedi 15 août 2015 à 23h50

Bonjour GrainDeBle,

Il y a des poly qui vivent en couple, mais d'autres à trois, quatre ou plus...voire en communauté...et d'autres "en célibataires" !

D'autres encore sont en colocation avec des personnes avec qui ils ne sont pas en relation.

Bref tout est possible !

Ca dépend juste des personnes en présence, et oui, il faut du temps, de la patience et surtout du dialogue pour trouver ce qui vous conviendra le mieux à tous les trois.

As-tu dit ce que tu ressens (et que tu écris ici) à l'homme avec qui tu es en relation ?

#
Profil

GrainDeBle

le dimanche 16 août 2015 à 14h45

Bonjour,

Déjà merci à vous pour vos réponses.
Je ne sais pas vraiment comment organiser mes pensées donc je vais écrire comme ça vient, excusez-moi si c’est un peu brouillon.

Alors en premier la question de toucher à son autre couple n’a pas du tout été évoquée dans le sens le faire terminer. Ce n’est pas du tout ce que je veux et eux non plus, au moins nous sommes d’accord là-dessus :). D’ailleurs je ne sais pas si ça peut être vu comme une « agression » de ma part de vouloir que ça change un peu ? C’est plus des idées comme « tu penses que ça serait possible » ou « est-ce que ça serait dérangeant si » mais ça reste anecdotique.

Pour l’instant la plus grosse partie de notre relation reste positive, pour reprendre tes mots bonheur. Et effectivement il m’encourage (je ne vois pas de meilleur mot) à avoir d’autre relation. Mais là c’est moi qui ne veux pas. Peut-être plus tard mais ce n’est vraiment pas ce dont j’ai envie pour le moment.

Je sais que je n’ai que 24 ans et que l’on ne se connait pas depuis très longtemps, que c’est trop tôt pour penser à ça, mais j’aime savoir les options que j’ai avant de me lancer entièrement. Là j’ai l’impression que toutes mes options sont bouchées dans un futur plus ou moins proche.

J’ai du mal à parler avec sa compagne. Ce n’est pas une situation à laquelle je suis habituée et cela me met mal à l’aise. Vraiment pas à cause d’eux, c’est moi qui ai du mal. J’ai l’impression de m’immiscer là où je n’ai vraiment rien à faire. En soit, ça serait le cas, je pense qu’ils me le feraient comprendre très vite mais c’est l’impression que j’ai. Je pense que dans ma tête je suis un peu la maitresse qui n’a rien à faire avec le couple.

Oui, LuLutine j’ai commencé à lui en parler. Le truc c’est que cette situation me va à peu près pour le moment, donc à ça question "notre relation ne te convient plus ?" la réponse est : si elle me convient. Du coup ça tourne vite à "on verra quand le problème se présentera". J’ai du mal à comprendre sa vision au jour le jour et lui à un peu de mal à comprendre que j’ai besoins de me projeter. J’apprends à ne pas regarder trop loin et à profiter du moment et lui apprend à me comprendre aussi.

J’ai aussi du mal à exprimer ce que je veux, j’ai toujours l’impression de parler et de vouloir toucher à des choses qui ne me concerne pas.
En fait je ne sais pas comment me faire une place, surtout comment leur demander de me faire une place. Je ne pense pas que ce soit à moi de demander ça et en même temps si je ne dis rien je ne risque pas de la trouver ma place. Donc j’ai du mal à faire l’équilibre entre ce que je peux exprimer, ce qu’il vaut mieux que je garde pour moi et surtout la façon dont ils peuvent prendre ce que je dis.
De toute façon pour l’instant la communication ce fait 2 à 2 donc c’est vrai que vu comme cela, ça va être compliqué de mettre quoi que ce soit en place.

Je sais aussi qu’ils sont bien tous les deux comme ils sont et je ne sais pas si c’est possible qu’ils m’intègrent. C’est pour ça que je voulais des avis de personnes qui ont réussi à faire ça (ou pas d’ailleurs) afin de voir ce qui a été possible pour d’autre.

Je dois surement trop réfléchir pour le moment !

Merci encore pour vos réponses.

#
Profil

nikos69

le dimanche 16 août 2015 à 15h36

GrainDeBle

Je suis en relation depuis un peu plus d'un an. Je pense que mon homme est un poly même si ce terme-là n'a jamais été prononcé.

Il a lui-même une relation principale depuis 6 ans. Sa copine et lui sont tous les deux très ouvert (selon ces termes) et elle est au courant de notre relation.

Bonjour Graindeblé,

Je n'ai pas du tout d'expérience dans ce genre de relations, je suis là en mode observation. J'ai donc un regard assez neutre, je pense...

De tout ce que tu dis, j'ai clairement la sensation que tu as du mal à trouver ta place dan cette relation à 2 ou à 3, je ne sais pas comment l'appeler.
Mais est-ce que ce couple, cet homme veut vraiment te "faire de la place"? Toi-même tu dis qu'il n'a jamais dit qu'il a une vision polyamoureuse des relations affectives. Il faut probablement éclaircir ce point, avant d'aller plus loin, comme tu dis.

Je pense que ce n'est pas à la personne qui "intègre" une relation de se faire une place seule, c'est à l'entité déjà existante de l'intégrer. Cela enlèverait ton sentiment de "te mêler" de ce qui ne te regarde pas et te rendrait "légitime" à exprimer tes sentiments et ce qui est importent pour toi, de façon à ce que votre relation à 2 ou à 3 puisse continuer à exister et ce, dans l'épanouissement de tous.

Je dis ce que je pense, mais je me trompe peut-être. Je découvre...

Bises à tous.

#
Profil

bonheur

le dimanche 16 août 2015 à 18h33

Je crois que quelque soit la relation (primaire, secondaire, trouple, double-vie, vie en communauté...) l'équilibre et la "sécurité" de la place de chacun-e est nécessaire. Pour être bien dans sa peau, pour se sentir intégrer dans l'univers commun.

Par contre, oui, certaines personnes vivent sans soucis du lendemain. Où vivent au jour le jour sans se préoccuper de rien du moment que rien ne vient parasiter leur projet de vie initial. C'est mon cas, d'une certaine manière, même je ne conçois l'amour que sur la durée qui prendra fin avec ma mort. Sauf que je sais cela et que je l'indique rapidement : ne pas me demander de s'initier dans mon couple, ne pas me demander une vie commune, ne pas me demander ce que je vivrai très mal.

nikos69 a un regard extérieur mais parfaitement juste (à mon sens).

#
Profil

GrainDeBle

le lundi 17 août 2015 à 02h07

Bonsoir,

Merci pour vos réponses qui me permettent de commencer à faire le tri.

En lisant ton message bonheur je m’aperçois que nous n’avons pas du tout posé les bases de notre relation. Cela s’est fait comme cela s’est fait. S’il était clair dès le début que lui et sa compagne resteraient ensemble nous n’avons pas posé réellement de contour à notre relation. Plus ce que je ne pouvais pas que ce que je pouvais. Il n’a jamais été dit que je ne pouvais pas espérer plus comme il n’a pas été dit que je pouvais espérer plus.

Effectivement nikos69, je ne suis plus sure qu’il souhaite me faire ce type de place. C’était tellement évident pour moi, je souhaite pouvoir rester avec lui et je sais que lui ne veux pas arrêter avec moi du coup ça me semblait la conclusion logique. Ce qui n’est pas forcément le cas maintenant que je réfléchis à ça.

Bref je pense que le mieux c’est de lui en parler, d’avoir une vrai conversation à ce sujet. Surtout en n’abordant pas sur "comment faire" mais "est-ce que tu voudrais un jour le faire". Ça me permettra d’être fixée sur comment il voit les choses. Et s’il y a une envie d’évoluer dans se sens de sa part alors on avisera. Et sinon il faudra surement que je rompe à un moment mais au moins ça me permettra de prendre une décision.

Comme tu l’as très bien dit bonheur, au pire il me restera les bons moments et c’est déjà beaucoup ! Quand à redevenir moi... On va dire que je me cherche encore mais c'est une "expérience" qui ne peut que m'aider dans se sens quelque soit son issue.

Merci beaucoup à vous d’avoir pris le temps de me répondre

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

Strega

le lundi 17 août 2015 à 08h58

Bonjour GrainDeBlé,

Ce qui m'apparaît dans ton témoignage, autant que dans certaines réponses que tu as reçues, c'est que tu raisonnes en "monogame" pour une relation poly.
Ce que je lis dans ton premier message, c'est que tu souhaites, naturellement, monter l'escalator relationnel avec ton amoureux. L'escalator relationnel ce sont ces marches que toutes les relations mono ou presque franchissent sans même se poser la question : on sort ensemble, on se présente ses amis, puis sa famille, on habite ensemble, on achète un bien, on a des enfants, etc.
Dans le cadre de relations poly, cet escalator est, a minima, questionné, pour un tas de raisons logistiques et/ou sociétales.

Par ailleurs, dans ton raisonnement, la seule option qui t'apparaît c'est : il faut changer leurs règles. Cela paraît complètement normal d'un point de vue monogame mais cela devient différent si tu commences à envisager ta relation avec cet homme autrement.
Ce qui pose problème dans le fait de changer leurs règles c'est que tu n'as pas la main dessus. Tu peux effectivement communiquer tes voeux et faire progresser les choses par la communication. Sauf que tu t'embarques dans du long cours, surtout que, si j'ai bien compris, ils ne se définissent pas comme poly, donc n'ont peut-être pas du tout lu sur cette question ou entamé de réelle réflexion sur les règles plus ou moins tacites qu'ils ont établies. Je t'encourage à ouvrir le dialogue mais je t'encourage surtout à essayer de considérer ta relation avec cet homme autrement. Comme une relation poly, secondaire. Ce qu'elle est actuellement et ce qu'elle risque de rester.

Si tu veux vivre avec quelqu'un et avoir des enfants, il y a des chances pour que ce ne soit pas avec lui. Mais rien ne t'empêche toi aussi d'avoir une autre relation, primaire, qui comblera ces attentes. Sur cette partie-là tu as la main, tu n'as besoin ni de lui, ni d'elle.
Je sais que dans la phase un peu passionnelle d'une relation amoureuse ce n'est pas facile de penser que l'on peut tomber amoureuse d'un autre, alors qu'on est déjà si pleine de cet amour-là. Pourtant, c'est possible, pour peu qu'on s'y autorise et reste ouvert à cette possibilité.

Après, la vie à 3 (ou plus) est peut-être possible, il y a des personnes qui vivent très bien cette configuration. Mais cela demande du dialogue, du temps, de la patience, et beaucoup de bienveillance.

En résumé, je t'encourage à essayer d'envisager ta relation avec cet homme autrement. Comme une belle relation amoureuse mais pas comme une relation amoureuse classique. Et à t'ouvrir encore plus à cet autre mode relationnel que tu as déjà adopté en partie.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

LuLutine

le lundi 17 août 2015 à 11h21

GrainDeBle
Effectivement nikos69, je ne suis plus sure qu’il souhaite me faire ce type de place. C’était tellement évident pour moi, je souhaite pouvoir rester avec lui et je sais que lui ne veux pas arrêter avec moi du coup ça me semblait la conclusion logique. Ce qui n’est pas forcément le cas maintenant que je réfléchis à ça.

Et oui, comme te l'a dit Strega, ce qu'on appelle "l'escalator relationnel" n'est ab-so-lu-ment pas valable en polyamour !

#
Profil

Nicolas_Fox

le lundi 17 août 2015 à 12h20

LuLutine
Et oui, comme te l'a dit Strega, ce qu'on appelle "l'escalator relationnel" n'est ab-so-lu-ment pas valable en polyamour !

Désolé de faire une parenthèse dans votre discussion, quelqu'un a t'il déjà écrit un article sur l'escalator relationnel et le polyamour ? j'entends souvent ce terme dans les cafés polys mais je ne trouve rien sur ce sujet en dehors du forum.

#
Profil

Nurja

le lundi 17 août 2015 à 12h59

Nicolas0207
Désolé de faire une parenthèse dans votre discussion, quelqu'un a t'il déjà écrit un article sur l'escalator relationnel et le polyamour ? j'entends souvent ce terme dans les cafés polys mais je ne trouve rien sur ce sujet en dehors du forum.

En voici un, en anglais : solopoly.net/2012/11/29/riding-the-relationship-es...

#
Profil

Nicolas_Fox

le lundi 17 août 2015 à 14h08

Nurja
En voici un, en anglais : solopoly.net/2012/11/29/riding-the-relationship-es...

merci, je vais regarder cela :)

#
Profil

Siestacorta

le lundi 17 août 2015 à 17h02

Arf, l'escalator relationnel, on peut être dessus volontairement en étant poly, c'est juste que si on est pas conscient de cette mécanique-là, ça participe à pas mal de stress et de vertiges, puisqu'on oubliz de préciser "je vais par là quand j'entre en relation.... pas vous ?"

C'est de monter dessus sans s'être posé la question qui ne sera pas valable dans le poly, on peut être poly et vouloir passer la plupart des paliers traditionnels quand même.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

Nicolas_Fox

le lundi 17 août 2015 à 17h56

Siestacorta
Arf, l'escalator relationnel, on peut être dessus volontairement en étant poly, c'est juste que si on est pas conscient de cette mécanique-là, ça participe à pas mal de stress et de vertiges, puisqu'on oubliz de préciser "je vais par là quand j'entre en relation.... pas vous ?"

C'est de monter dessus sans s'être posé la question qui ne sera pas valable dans le poly, on peut être poly et vouloir passer la plupart des paliers traditionnels quand même.


Message modifié par son auteur il y a une heure.

En même temps nous sommes tellement formater par la société, entre les médias, la famille et les amis.

personnellement, aujourd'hui rien que la première marche de cette escalator me gêne :)

Ce n'est pas simple de faire sans, beaucoup à refechir, modifier, dans la facon de faire et de concevoir les relations.

#
Profil

Evavita

le mardi 18 août 2015 à 03h58

Salut GrainDeBlé,

Une des premières choses que je fais quand je me rend chez quelqu'un c'est que je me renseigne sur les us et coutumes de la maison : "doit-je enlever mes chaussures en rentrant?". "Quelle serviette utiliser pour me sécher les mains?" etc.

J'ai tendance à faire pareil quand je commence à fréquenter quelqu'un qui a une ou des relations établies pré-existantes : "passer une nuit chez moi ça peut se faire?", "avez-vous des "règles" entre vous?" , "est-ce qu'il y a une forme d'exclusivité sur certains engagements?". Cela a plusieurs utilités : savoir où je met les pieds, éviter froisser quelqu'un, savoir si ça fait partie du domaine des possibles, savoir si ça me convient etc.

Après ça c'est moi. Mais dans ton cas, ça me paraitrait être un angle de discussion qui permettrait d'avoir des réponses. "Sur quoi vous êtes vous mis d'accord ta compagne et toi?" "Qu'est ce qui a été définit comme chose faisable et chose exclue?"
Pour la partie de non compréhension de ton amoureux de ton besoin de savoir si quelque chose sera envisageable par la suite. Je crois qu'une réponse du type : "je vois bien que tu aimerais comprendre et je vais faire mon possible pour t'expliquer ça au mieux. Néanmoins je suis en train de te faire part d'un besoin de clarification sur certains points. Même si tu ne comprend pas l'intérêt de ma démarche, ça ne t'empêche en rien de prendre en compte ce besoin si tu le souhaites et donc à me répondre".

Sur la base de ce que tu nous en dit, tu sais déjà que dans le futur tu as une envie de constituer "un foyer". Si il s'avère que ton amoureux t'explique que ça ne sera pas envisageable pour lui. Je ne vois effectivement que deux options :
- maintenir ta relation avec lui tout en restant libre aux rencontres diverses qui pourrait plus tard t'amener à concrétiser cette envie de foyer (et laisser une liberté de temps et d'action à ton amoureux actuels des fois que plus tard ça lui parle à lui aussi cette envie d'habitat ou d'enfants)

- Rompre avec lui si jamais tu ne souhaites pas te retrouver dans une situation où tu as plusieurs amoureux.

La troisième option qui ne t'as pas l'air envisageable et à moi non plus d'ailleurs étant de rester avec lui comme unique amoureux et "attendre/parier" sur le fait que lui aussi il voudra d'un habitat en commun et/ou d'enfant avec toi.

Au plaisir de te lire.

#
Profil

bonheur

le mardi 18 août 2015 à 14h45

A GraineDeBlé : je t'envoie un message sur ta boite mail perso. Consulte là. Il se peut que celui-ci arrive dans tes spams ou indésirables. Tu pourras y répondre, si tu le désires, en cliquant sur mon pseudo puis sur envoyer un message (conseil : cocher la case pour conserver une copie du message - celle-ci arrivera également sur ta boite mail :-D (+) )

#
Profil

LuLutine

le mardi 18 août 2015 à 21h16

Siestacorta
Arf, l'escalator relationnel, on peut être dessus volontairement en étant poly,

Oui oui, j'aurais dû ajouter la mention "par défaut".

L'escalator relationnel par défaut (comme dans beaucoup de relations mono) n'est pas valable.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion