Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Dépendance affective

Jalousie
#
Profil

Natturner

le dimanche 24 mai 2015 à 16h24

Bonjour

je suis une femme de 45 ans, intimement persuadée depuis de nombreuses années que le polyamour est la voie qu'il lui faut. Mon mari partage (heureusement) la même conviction, néanmoins s'il est simple de trouveer des libertins, les lutins sont bien moins répandus.
Romancière à mes heures, je rencontrais un jour par ce biais une jeune femme sympathique.
Nos échanges sont vite devenus très intimes, (de ma part aussi, je le reconnais,) et j'ai commencé à entrevoir une possibilité de trouver cette relation que j'espère.
Hélas, les choses se sont compliquées très vite : cette jeune femme est très dépendante affectivement, (elle ne s'en est pas cachée) et demandait que nous nous appelions au moins 3 fois par jour, ce que je n'ai pas fait depuis mes 15 ans plus les discussions fb (qui se terminaient par des "j'ai besoin d'entendre ta voix" et je finissais par l'appeler.
Je ne suis pas innocente dans l'histoire : je l'ai encouragé, j'ai cru vraiment que ma vie poly pourrit être comme je l'espérais…Hélas, tout s'est rapidement compliqué.
Elle m'avouait ne plus dormir, ni manger, m'appelait tout le temps, avait déjà prévu une visite à Paris…
Bref, je me suis rendue compte que je ne partageais pas tes sentiments et après une nuit blanche et un jour où je tremblais qu'elle appelle, j'ai fini par lui dire que tout était terminé (rien n'avait commencé, certes,) et j'ai bloqué tous ses numéros, sa page fb…Malheureusement, cela ne l'a pas découragé et elle continue à m'appeler en prétendant que j'avais changé sa vie.
Avez vous été confrontés à une situation semblable ?

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 24 mai 2015 à 19h11

Pas "via le poly", mais tomber sur quelqu'un qui saute à pied joint dans la dépendance affective, et qui se monte le bourrichon tout seul, c'est pas si rare, ça arrive dans plusieurs types de parcours amoureux.

Pour moi, j'ai déjà eu une fois cette sensation de harcèlement que les comportements que tu décris m'évoquent.
Et mon comportement a été proche du tien. Après une rupture - mise au point sur mes (mon absence de) sentiments , et, comme la pression continuait, une nouvelle demande explicite d'arrêter, j'ai fini par couper totalement les ponts (pareil, changement de numéro, d'adresse de contact), et gardé cette position malgré le sentiment de culpabilité. Et surtout, bloquer le numéro, ne plus répondre aux appels de numéros masqués...
Je savais la personne en question ne lâchera pas d'elle-même. Et que même des réponses négatives seraient, avant tout perçues comme des réponses - la suite d'un dialogue amoureux, de son point de vue.
Si le caractère de cette jeune femme est comparable à celle que j'ai connue, j'ai pas d'autre conseil à donner que d'attendre que ça s'arrête et de te dire que le seul cas où tu serais encore responsable de suites que tu ne souhaites pas, ce serait en répondant...

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

Natturner

le dimanche 24 mai 2015 à 19h16

Merci, cela va dans mon sens.
Je dois dire que je me sens un peu morveuse, mais je ne vois pas d'autre façon de lui faire comprendre.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 24 mai 2015 à 19h21

Ce n'est pas facile de voir d'avance jusqu'à quel point l'autre va se laisser aller à une dépendance.
Et si des mouvements simples de ta part ont déclenché des avalanches émotionnelles, c'est pas toi qui avais fait s'amasser toute la neige. La surcharge était là avant ton arrivée...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion