Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Sujets de débat

Communauté
#
Profil

RobotEtourdi

le samedi 02 mai 2015 à 19h42

Bonjour,

Je n'ai pas vu de fil regroupant des idées de débats pour les cafés poly. Je propose donc de rassembler vos idées ici plutôt que sur les différents fils correspondant aux événements. Après tout une idée peut rester intéressante d'une fois sur l'autre et d'une région à l'autre.

(NB: j'ai mis cette discussion dans "Communauté" mais n'hésitez pas à la déplacer si vous trouvez un thème plus approprié)

Donc j'inaugure :

"Expliquer le polyamour"
Certains optent pour une vision holistique, décrivant des concepts comme la compersion ou encore l'anarchie relationnelle. D'autres préfèrent une définition courte et concise. D'autres encore préfèrent partir d'exemples. Comment faîtes-vous pour expliquer le polyamour ? Privilégiez-vous la clarté, la précision, l'image, etc ?

"Ce que le polyamour change dans vos relations non-amoureuses"
On précise souvent que le polyamour concerne toutes les relations d'intimité, comme les amitiés, les relations principalement charnelles, les flirts, les relations familiales, etc. Le polyamour a-t-il impacté vos relations non-romantiques ? En quoi ?

"La sexualité plurielle et ses précautions"
C'est une question dont on ne peut pas faire l'économie. Comment aborder le sujet de la protection quand tous les membres d'une "constellation" ne se connaissent pas. Comment gérer des attitudes différentes face aux risques ? Etc.

"Le déclassement d'une relation"
Parfois, un changement dans une relation peut être ressenti, à tort ou à raison, comme un déclassement par rapport à d'autres relations. Il décide de passer plus de temps avec une autre. Elle remet le préservatif avec moi mais ne se protège plus avec un autre. Il ne me confie plus rien car son nouveau copain est devenu son confident. Je l'aime encore mais je voudrais qu'elle ne soit plus ma relation principale. Etc. Avez-vous ressenti ce genre de sentiment ? Comment l'avez-vous géré ? Comment distinguer un déclassement avéré de l'expression d'une insécurité ?

"Se projeter et faire durer"
Dans la représentation majoritaire d'une relation amoureuse, la durée est un signe de réussite de la relation. Le fait de se projeter à long terme est alors une marque de confiance et d'engagement dans cette relation. Qu'en est-il du polyamour ? Cherchez-vous des relations durables ? Quelle importance donnez-vous à la pérennité d'une relation ? Comment les différentes visions impactent-elles la construction de votre "constellation" amoureuse ?

"Être polyamoureux dans un monde monoamoureux"
Sans que le paradigme majoritaire sur les relations amoureuses soit forcément vécu comme oppressant et normatif, il peut arriver d'avoir l'impression que la culture dans laquelle nous baignons n'est pas adaptée à notre mode de vie. Des traditions comme la St Valentin aux institutions comme le mariage en passant par le fait d'aller voir une comédie romantique au cinéma, quels sont les cas qui vous mettent dans l'inconfort ? Quelle réponse y apportez-vous ?

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 03 mai 2015 à 11h12

Merci merci merci pour ce fil, l'animateur parfois peu inspiré que je suis y pêchera avec délices.

#
Profil

Evavita

le mardi 05 mai 2015 à 19h51

C'est une super idée de fil RobotEtourdi et je trouve tes idées de sujets de débat très bonnes aussi!

#
Profil

sanglier83

le mardi 05 mai 2015 à 21h06

Excellents sujets, RobotEtourdi !
Je me permettrai d'y ajouter celui-ci :" L'amour au-delà du polyamour".
Autrement dit, comment ma pratique polyamoureuse s'intègre-t-elle dans ma conception globale de l'amour ?

#
Profil

Nicolas_Fox

le jeudi 07 mai 2015 à 11h37

J'ajouterais des thêmes d'ordre plus psychologique et généraliste mais qui s'inscrive dans le polyamour et dont l'experience des autres peut aider:

- "Comment gérer la solitude". Comment faire quand son compagnon à d'autre relations et que l'on ne veut pas/ ne peux pas trouver quelqu'un d'autre soit même.
- "Comment gérer l'amour à sens unique". A force discuter, je m’aperçois que beaucoup de polyamoureux tombent facilement amoureux, Comment gérer ce fait quand il s'agit d'ami(e)s qui ne souhaitent pas aller plus loin, comment gérer ses sentiments, son amitié.

#
Profil

Cuauhtli

le jeudi 07 mai 2015 à 12h01

J'aimerais bien qu'on parle des artistes, écrivains, etc. qui ont volontairement vécu des relations polyamoureuses (le roman autobiographique "Jules et Jim " de Rocher en est un bon exemple. je viens de lire un excellent article sur lui dans une autre rubrique de ce forum : pardon, en ce moment j'y tâtonne ;-)).

Dans mon profil, j'ai évoqué le Bloomsbury Group, mais il y a beaucoup d'autres exemples: Marguerite Duras + Robert Anthelme et Denys Mascolo, Frida Kahlo + Diego Rivera et Trotsky, Paul Eluard + etc. (bon, je cite ce qui me vient à l'esprit).

Comment ont-ils vécu cela? Et comment est-ce percu par la société? Est-ce mieux accepté parce qu'ils étaient des "artistes" ?

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 08 mai 2015 à 20h58

Nicolas0207
- "Comment gérer la solitude". Comment faire quand son compagnon à d'autre relations et que l'on ne veut pas/ ne peux pas trouver quelqu'un d'autre soit même.

NB : j'entretiens un nombre assez grand de relations affectives (j'inclus les amis, mais même en comptant seulement les relations avec intimité amoureuse ou sexuelle, il y en a déjà plusieurs).

Pourtant, la plupart du temps, je suis toute seule.
Cette question de la gestion de la solitude se pose donc plus généralement à tous les poly, pas seulement à ceux qui n'entretiennent qu'une seule relation amoureuse/sexuelle.

Nicolas0207
- "Comment gérer l'amour à sens unique". A force discuter, je m’aperçois que beaucoup de polyamoureux tombent facilement amoureux, Comment gérer ce fait quand il s'agit d'ami(e)s qui ne souhaitent pas aller plus loin, comment gérer ses sentiments, son amitié.

Héhé (+)

Avec le temps...parfois une relation asymétrique peut être très belle, mais parfois aussi elle met longtemps à s'équilibrer (genre au hasard, environ sept ans). ;)

Je trouve que c'est un bon sujet en effet. A coupler peut-être avec "le poly change-t-il quelque chose dans vos relations non amoureuses/sexuelles ?"

#
Profil

ScottBuckley

le samedi 09 mai 2015 à 15h53

Autres idées de sujets :

- Poly-intimités affectives (tendresse, dormir ensemble....) et/ou polyAmours ?

- Bisexualité, pansexualité, & polyamory

- Avoir des attentes ou pas, ou : lesquelles, en relations polyamorystes ?

- Relations à distance polyamorystes : comment les vivre, les nourrir ?

#
Profil

LuLutine

le samedi 09 mai 2015 à 19h40

ScottBuckley
- Poly-intimités affectives (tendresse, dormir ensemble....) et/ou polyAmours ?

J'ai pas compris la question...

#
Profil

bonheur

le dimanche 10 mai 2015 à 10h32

ScottBuckley
Poly-intimités affectives (tendresse, dormir ensemble....) et/ou polyAmours ?

Moi je comprend cette phrase comme des relations multiples affectives amoureuses importantes, constantes et pérennes sans sexualité aboutie. Evidemment, les cas sont certainement peu nombreux. Toutefois certaines personnes vivent cela extrêmement bien.

ScottBuckley, peux-tu confirmer ? Je peux me tromper !

Les quatre sujets sont intéressants (à mes yeux en tout cas)

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 10 mai 2015 à 11h02

bonheur
Moi je comprend cette phrase comme des relations multiples affectives amoureuses importantes, constantes et pérennes sans sexualité aboutie.

Ah c'est drôle, pour ma part - mais sans être sûre d'avoir bien compris - je voyais plutôt ça comme la possibilité de relation(s) affective(s) importante(s), mais pas nécessairement amoureuse(s) justement !
Et en effet qui pourrai(en)t être sans sexualité car tout simplement on n'en a pas envie. (Mais sans que ce soit "interdit à tout jamais" non plus car on ne sait pas de quoi demain sera fait.)

En somme, la manifestation que le polyamour permet de vivre tout un éventail de relations à mi-chemin entre ce que "monsieur tout-le-monde" appelle "amitié" et "amour", sans forcément y mettre une étiquette (la phrase de Scott semble cependant vouloir en mettre une, mais après c'est sûr que pour communiquer on peut en avoir besoin si on veut éviter les périphrases...!).

Et du coup vu que j'observe parfois des poly qui le vivent, je me dis que les cas ne sont pas si peu nombreux. (Pour ma définition en tout cas)

Comme quoi !

Comme quoi chacun voit midi à sa porte, n'est-ce pas ?! ;)

#
Profil

bonheur

le dimanche 10 mai 2015 à 16h40

Y a t-il une frontière nette entre amour et amitié ?

Je suppose que ce sujet a déjà été abordé.

Le vocabulaire, encore le vocabulaire, et le sens que l'on peut y inscrire, l'interprétation...

Il est vrai que ScottBuckley a indiqué "et/ou", donc plusieurs champs d'interprétation sont permis.

Il n'y a aucun mal à mettre une étiquette sur le "nous" d'une relation. Personnellement, je n'arrive pas à me sentir bien au sein d'une relation asymétrique. J'entends par là que le "je" et le "tu" doivent malgré tout évoluer dans le même sens et sous la même bannière (étiquette). Je reconnais avoir besoin d'une harmonie dans le "nous".

#
Profil

LuLutine

le dimanche 10 mai 2015 à 20h26

bonheur
Y a t-il une frontière nette entre amour et amitié ?

Je suppose que ce sujet a déjà été abordé.


A peu près 50 fois, oui, mais tu le sais aussi bien que moi je pense. :)

Ensuite, le fait est que même avec une frontière floue, il reste pour moi des relations affectives (y compris avec contacts physiques, tendresse etc.) pour lesquelles je peux clairement dire que je n'éprouve pas de sentiment amoureux.
En gros, un coup tu est nettement d'un côté (ou de l'autre) de la frontière, et l'autre coup tu ne sais pas trop, c'est flou. (Mais c'est pas grave.)
Il y a aussi des relations un peu floues qui penchent plus d'un côté ou de l'autre... :)

Non, il n'y a pas de mal à mettre une étiquette, mais disons que dans mon vécu, l'étiquette finit souvent au mieux par se révéler inutile, au pire par induire en erreur (question de définition que tu évoques plus haut). Dans ce dernier cas c'est malheureusement la porte ouverte à tous les malentendus.

#
Profil

bonheur

le lundi 11 mai 2015 à 09h48

Avec 132 pages de fils de discussion comptant chacune 20 sujets...

#
Profil

ScottBuckley

le mardi 12 mai 2015 à 16h49

LuLutine
Ah c'est drôle, pour ma part - mais sans être sûre d'avoir bien compris - je voyais plutôt ça comme la possibilité de relation(s) affective(s) importante(s), mais pas nécessairement amoureuse(s) justement !
Et en effet qui pourrai(en)t être sans sexualité car tout simplement on n'en a pas envie. (Mais sans que ce soit "interdit à tout jamais" non plus car on ne sait pas de quoi demain sera fait.)

En somme, la manifestation que le polyamour permet de vivre tout un éventail de relations à mi-chemin entre ce que "monsieur tout-le-monde" appelle "amitié" et "amour", sans forcément y mettre une étiquette (la phrase de Scott semble cependant vouloir en mettre une, mais après c'est sûr que pour communiquer on peut en avoir besoin si on veut éviter les périphrases...!).

( ... )

Bien vu Lulu !

En fait il y a à mes yeux des personnes qui croient à des relations affectives & intimes en polyamory (sans forcément être ' en amour ' de chaque partenaire),
... et d'autres qui entendent et/ou acceptent surtout la (mauvaise?) traduction française de polyamory en ' polyAmour ' (où il faut qu'il y ait de l'amour, avec ou sans A majuscule) .

La définition française, à mon humble avis, est restrictive & exclut des relations naissantes où il n'y a pas encore d'amour OU d'autres où il n'y aura peut-être jamais " d'amour "
(exemple : une relation tendre & intime, ou un*e sexfriend ... ou d'autres encore) .

Voilà donc quelque chose qui me semble pouvoir faire partie d'une liste de ' Sujet de débats ' , puisque il n'y a pas consensus sur ce que chacun*e entend par poly + ' amour ' (+)
( * > NB : si vous voulez en débattre, ce n'est pas forcément ici le lieu puisque
j'ai déjà ouvert un fil à ce sujet :
/discussion/-baO-/Etes-vous-en-amour-de-chaque-par... )

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

#
Profil

Nicolas_Fox

le mercredi 13 mai 2015 à 00h30

ScottBuckley
Bien vu Lulu !

En fait il y a à mes yeux des personnes qui croient à des relations affectives & intimes en polyamory (sans forcément être ' en amour ' de chaque partenaire),

... et d'autres qui entendent et/ou acceptent surtout la (mauvaise?) traduction française de polyamory en ' polyAmour ' (où il faut qu'il y ait de l'amour, avec ou sans A majuscule) .

La définition française, à mon humble avis, est restrictive & exclut des relations naissantes où il n'y a pas encore d'amour OU d'autres où il n'y aura peut-être jamais " d'amour "

(exemple : une relation tendre & intime, ou un*e sexfriend ... ou d'autres encore) .

Voilà donc quelque chose qui me semble pouvoir faire partie d'une liste de ' Sujet de débats ' , puisque il n'y a pas consensus sur ce que chacun*e entend par poly + ' amour ' (+)

( * > NB : si vous voulez en débattre, ce n'est pas forcément ici le lieu puisque

j'ai déjà ouvert un fil à ce sujet :

/discussion/-baO-/Etes-vous-en-amour-de-chaque-par... )


Message modifié par son auteur il y a 8 heures.

Dernièrement dans un café poly de Paris nous avons eu la présence d'une anglophone et pour elle dans polyamory le sens d'amour était bien présent comme en francais.

#
Profil

ScottBuckley

le jeudi 14 mai 2015 à 12h49

Nicolas0207
Dernièrement dans un café poly de Paris nous avons eu la présence d'une anglophone et pour elle dans polyamory le sens d'amour était bien présent comme en francais.

Certes, Nicolas0207,
... mais c'est à chaque personne de dire elle-même ce qu'elle entend par ' relation ' , par ' aimer ' , par ' amour ' , aucune définition ne fera jamais consensus pour 100% des personnes....
Pas plus que " ça c'est une couleur chaude " : nan, dans telle culture elle pourra être connotée négativement ou positivement ou comme froide dans un autre contexte culturel.

D'où l'intérêt que ce soit un débat, où on verra des personnes entendre ' polyamory ' comme ' polytendresse ' , d'autres comme ' poly-béguins et + si affinités ' , etc ;)

Ô joie des multiples et infinies approches de chaque sensation, mot, traduction ... couleurs (+) !

#
Profil

Nicolas_Fox

le jeudi 14 mai 2015 à 14h28

Tout d'abord je suis d'accord avec le fond de ton message.

Mon intervention venait quant à elle pointé du doigt que l'argument d'une mauvaise traduction ou d'un sens différent un anglais était semble t'il faux et donc à éviter.

Je le précise car de nombreuse personne utilisent cette explication dans leur argumentaire et que le message peut tout aussi bien passer avec d'autres explications comme tu viens si bien de le faire.

#
Profil

RobotEtourdi

le jeudi 14 mai 2015 à 15h43

Je me demande s'il ne serait pas préférable de réserver ce fil au recensement des sujets, quitte à ouvrir d'autres fils et commencer à y débattre desdits sujets avant les café poly. Cela permettrait à ceux qui veulent proposer un thème de voir plus rapidement ceux qui ont déjà été proposés.

Qu'en pensez-vous ?

#
Profil

ScottBuckley

le vendredi 15 mai 2015 à 14h57

RobotEtourdi
Je me demande s'il ne serait pas préférable de réserver ce fil au recensement des sujets, quitte à ouvrir d'autres fils et commencer à y débattre desdits sujets avant les café poly.
Cela permettrait à ceux qui veulent proposer un thème de voir plus rapidement ceux qui ont déjà été proposés.

Qu'en pensez-vous ?

Oui tout à fait d'accord , merci de cette précision (+)
D'ailleurs pour le débat ' polyamory et/ou polyamour ? ' , j'ai déjà ouvert un fil de discussion que j'ai cité + haut.

A bientôt pour d'autres idées de sujets de débats, à lister ici
... Mais à débattre ailleurs, sur des fils à créer ou à relancer par vous-même ;)

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion