Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Bientôt 17 ans et certainement polyamoureuse..

Bases
#
Profil

Angelina

le dimanche 29 avril 2018 à 15h05

Bonjour à tous ! Je viens ici pour tenter d'avoir des avis neutres sur ce que je vis depuis quelques temps maintenant.

Depuis quelques années quand j'ai commencé avoir mes premiers intérêts amoureux, j'ai compris assez jeune que j'étais attirée par les femmes et par les hommes (j'avais 11 ans quand je suis sortie avec ma première copine), mais le problème est le fait que pendant quelques années je n'ai jamais réussi à avoir une relation « sérieuse » parce que à un moment donné j'étais toujours attirée par quelqu'un d'autre à un moment donné, malgré le fait que j'étais très bien avec mes exs.

L'année dernière vers Avril, j'ai rencontré un homme de mon lycée incroyable, dont je suis tombé amoureuse. C'était mon premier amour, et je peux que vous le dire que les sentiments que j'ai eu pour lui était beaucoup trop fort : il était tout ce que je voulais et ce que je recherchais. Avec lui, je ne voulais pas voir ailleurs sauf que à un moment donné, après quelques mois j'ai eu une grande grande attirance pour quelqu'un d'autre, voir de l'amour... Et pendant notre année de relation j'ai déjà eu des attirances pour certaines personnes mais j'ai tout fait pour stopper ceci.

On s'est séparé depuis février absolument pas à cause de ce que j'ai dit plus haut parce que je ne lui en ai jamais parlé. À l'heure d'aujourd'hui, je suis tombé amoureuse d'un autre garçon, mais j'ai toujours des très forts sentiments pour mon ex et je reste toujours attirée par certaines personnes. Le problème c'est que je ne sais absolument pas où j'en suis, si seulement je ne pourrais jamais être satisfaite d'être qu'avec quelqu'un ou si je suis véritablement polyamoureuse, si c'est mon jeune âge qui fait ça... Je souffre vraiment de mes sentiments... Je n'ai pas envie de tout gâcher avec mon copain actuel mais mes sentiments sont confus même pour moi même.

#
Profil

bonheur

le dimanche 29 avril 2018 à 16h38

Un avis ne peut être neutre, je pense. Par contre, différent du commun, oui !

Je t'invite, afin d'en apprendre plus sur le polyamour, à lire ce lien : amours.pl/

Je crois que se définir est un premier pas, car si tu es poly, tu auras besoin d'outils pour te comprendre et t'exprimer aux autres.

En matière de livres, si tu lis, je t'invite à lire la trilogie de Yves-Alexandre Thalmann "vertus du polyamour" ; "les 10 plus gros mensonges sur l'amour et la vie de couple" ; "garder intact le plaisir d'être ensemble". Egalement, le judicieux écrit d'Hypatia From Space "compersion : transcender la jalousie dans le polyamour".

#
Profil

sabo

le mercredi 02 mai 2018 à 22h03

oui c'est normal à 17ans, après il faut savoir faire la différence entre crush et amour

#
Profil

MagentadeMars

le jeudi 03 mai 2018 à 16h15

sabo
oui c'est normal à 17ans, après il faut savoir faire la différence entre crush et amour

J'ai eu des expériences toutes aussi immatures à 52 ans qu'à 18, j'hésite de dire pouvoir les distinguer...

#
Profil

LuLutine

le dimanche 06 mai 2018 à 20h18

MagentadeMars
J'ai eu des expériences toutes aussi immatures à 52 ans qu'à 18, j'hésite de dire pouvoir les distinguer...

Bien dit ;)

#
Profil

FilthyKnight

le dimanche 13 mai 2018 à 19h38

Quand on est amoureux, on le reste toute sa vie. Mais la vie fait que l'on doit parfois se séparer de ceux que l'on aime.
A partir de là, c'est l'évidence même qu'il est possible d'être poly. Tu aimera toujours ton premier amour mais rien ne t'empêche de passer à autre chose et de te consacrer à ton nouveau petit copain. (ou pas, tu peut essayer d'aller le revoir aussi et des les convaincre que le polyamour c'est normal :) Je viens même de te donner un très bon argument; un peu sophisé sur les bords mais qui n'a jamais fait ça hein ?; quand on aime c'est pour la vie; donc tu peut dire à ton ex que s'il trouve un autre amour, soit il ne t'aimait pas soit il est polyamoureux).

Tu es libre de faire ce que tu veut. Il y a un mot d'ordre à respecter pour moi cependant, il est absolument nécessaire que tu en parles à ton copain actuel. C'est une question de respect et de confiance, ie la base d'une relation amoureuse.

Sur ce, bonne chance :)

#
Profil

LuLutine

le lundi 14 mai 2018 à 05h13

Bon alors...

FilthyKnight
Quand on est amoureux, on le reste toute sa vie. [...] quand on aime c'est pour la vie [...]

Cette généralité m'ennuie.

Non pas que je ne m'y reconnaisse pas, je fonctionne exactement comme cela : lorsque j'aime une personne, en général je ne cesse pas de l'aimer. Même s'il y a rupture. Même si elle m'a fait du mal (mais une personne qui m'a fait du mal et ne s'en est pas excusée, je m'en protège ; ne plus la voir ne veut pas dire pour autant que je ne l'aime plus, les actions et les sentiments étant deux choses différentes).

Par contre, d'une part je fais une différence entre "aimer" et "être amoureuse".

Pour moi être amoureuse c'est plutôt l'état d'admiration / cristallisation, plus ou moins passionnel des débuts.
Qui peut durer longtemps, ou pas, et être plus ou moins intense (je suis notamment amoureuse depuis presque trois ans d'une personne trop belle et trop gentille et trop...bref vous avez compris l'idée :D !).
Qui peut revenir par cycles, ou pas (j'ai été entre autres en relation une dizaine d'années avec une personne, dont je pense que je ne me suis pas sentie "à fond amoureuse" tout le temps, mais ça revenait par périodes ; en revanche je n'ai jamais cessé de l'aimer).

Aimer pour moi c'est beaucoup plus profond qu'être amoureuse, c'est fondé sur ce que je connais (bien) de la personne (donc seulement une fois que je la connais un minimum).

Je peux ne plus me sentir amoureuse, mais je ne peux pas cesser d'aimer.

Sur ce point, gageons toutefois que nous avons juste un vocabulaire différent.

(Et à ce sujet, il y a des amis que j'aime, dont je ne suis pas amoureuse. Et des personnes dont je tombe amoureuse à la première rencontre ou sans trop les connaître, dont je suis incapable au premier abord de savoir si je vais les aimer - j'entends donc aimer profondément, définitivement, pas juste les apprécier vaguement.)

Bref.

Malgré le fait que je fonctionne de cette manière, que je sois incapable de "désaimer" une personne, je pense qu'il vaut mieux -comme on le répète souvent en café poly d'ailleurs- éviter les généralités et ne pas prétendre que tout le monde fonctionne ainsi.

Même si cela me semble très étrange, je peux accepter que des personnes disent aimer quelqu'un-e et plus tard, ne plus l'aimer.

Alors oui, j'en déduis que la personne ne m'aimait pas de la façon dont moi j'aime, puisque la façon dont j'aime est définitive (là c'est de la logique pure) ; et je remarque que je m'entends mieux avec les personnes qui fonctionnent comme moi.

Cependant je ne vois pas pourquoi j'invaliderai le fait que cette personne m'a aimée, certes à sa manière qui est différente.

Je déteste qu'on me dise que je "n'aime pas vraiment" parce que ceci ou cela, les poly détestent qu'on leur dise qu'iels "n'aiment pas vraiment" parce qu'iels aiment au pluriel.

Ne décrétons pas que quelqu'un-e "n'aime pas vraiment" ou "n'a pas aimé" parce que cet amour semble ne plus exister. Ne généralisons pas.

D'autre part, au sujet de cette affirmation (enfin la deuxième hypothèse que je cite ci-dessous) :

FilthyKnight
tu peut dire à ton ex que s'il trouve un autre amour, [...] soit il est polyamoureux

Il y a des personnes (j'en ai rencontrées) qui sont incapables de "désaimer" mais tout aussi incapables d'avoir des relations poly, et qui de ce fait décident de choisir avec laquelle des personnes qu'elles aiment elles auront une relation romantique et/ou sexuelle. Etre poly inclut la capacité de vivre des relations plurielles, ce n'est pas juste aimer plusieurs personnes.

Là encore c'est leur vécu et leur choix qui doivent être respectés, même si pour ma part mon fonctionnement est aux antipodes de cela !!!

(Très précisément, je ne m'éloigne vraiment que des personnes toxiques pour moi, quand bien même je continue à les aimer, lorsque cela a été le cas.)

#
Profil

Caoline

le lundi 14 mai 2018 à 08h08

Je partage totalement le point de vue de LuLutine :-)

#
Profil

artichaut

le lundi 14 mai 2018 à 11h54

LuLutine
je fais une différence entre "aimer" et "être amoureuse".

Pour moi être amoureuse c'est plutôt l'état d'admiration / cristallisation, plus ou moins passionnel des débuts.
Qui peut durer longtemps, ou pas, et être plus ou moins intense.
Qui peut revenir par cycles, ou pas.
Aimer pour moi c'est beaucoup plus profond qu'être amoureuse, c'est fondé sur ce que je connais (bien) de la personne (donc seulement une fois que je la connais un minimum).
Je peux ne plus me sentir amoureuse, mais je ne peux pas cesser d'aimer.

Moi, j'aime bien les propositions sémantiques !

Peux-tu aimer et être amoureuse en même temps ?
J'ai l'impression que oui.

Peux-tu être amoureuse d'un ami ? (état d'admiration / cristallisation, plus ou moins passionnel des débuts en amitié ?)

L'envie de sexe (le désir) a-t-il un lien avec le fait d'aimer ou être amoureuse, ou c'est encore une troisième composante pour toi ?

#
Profil

Caoline

le lundi 14 mai 2018 à 18h35

Je ne suis pas Lulutine mais comme j'ai dit que je me retrouvais dans ses mots, je vais répondre aussi.

Je peux aimer et être amoureuse en même temps oui et même de la même personne. Pour mon Loup, avec qui je suis en couple depuis plus de 27 ans, je ressens toujours beaucoup d'amour, et très régulièrement je me sens à nouveau amoureuse de lui mais ce n'est pas continu.

(pour la suite tout est valable au féminin aussi)
Je ne peux pas être amoureuse d'un ami. Je peux être amoureuse, et si ce n'est pas réciproque donc s'il n'y a pas de relation amoureuse, ou si celle ci se termine, ça peut devenir un ami. Par contre je peux aimer un ami, et ça peut être un amour vraiment fort, et ce qu'il y ai eu ou pas une relation amoureuse ou un ressenti amoureux avant.

Le désir sexuel intense est plutôt lié à l’état amoureux, même si j'ai envie de mon Loup même que je ne me sens pas dans une phase amoureuse de lui mais disons que si je suis amoureuse, j'ai envie de l'autre intimement. Par contre je peux aimer sans avoir envie de sexe ou en ayant envie de sexe, même avec un ami qui n'a jamais été un amoureux... Ok je sens que je vous ai perdu là. J'ai écrit il y a quelques mois un texte intitulé "tout s'mélange" là dessus.

Pour essayer d'être plus claire, j'ai des ami.e.s que j'aime d'amour (pas bcp mais plusieurs. Pour certain.e.s je n'ai pas de désir sexuel, pour d'autres ça arrive que j'en ai.

Message modifié par son auteur il y a 8 jours.

#
Profil

LuLutine

le mardi 15 mai 2018 à 12h49

artichaut
Moi, j'aime bien les propositions sémantiques !

Peux-tu aimer et être amoureuse en même temps ?
J'ai l'impression que oui.

Tout-à-fait.

artichaut
Peux-tu être amoureuse d'un ami ? (état d'admiration / cristallisation, plus ou moins passionnel des débuts en amitié ?)

Tel que tu le présentes, je dirais : non.

Enfin, je peux me sentir amoureuse d'un-e ami-e, mais cela voudra dire que j'aimerais une relation amoureuse avec cette personne, et non amicale. (Bien entendu cela peut ne pas être réciproque et donc la relation restera amicale.)

Cela dit, j'ai une fois vécu une sorte de NRE en amitié. Mais je ne ressentais pas du tout ce que je ressens quand je suis amoureuse. C'était plutôt un genre d'euphorie, sans le côté admiration / cristallisation. (Et puis la NRE, c'est une phase très spécifique du sentiment amoureux, on peut être amoureuxe sans être en NRE.)

artichaut
L'envie de sexe (le désir) a-t-il un lien avec le fait d'aimer ou être amoureuse, ou c'est encore une troisième composante pour toi ?

J'ai souvent du désir sexuel pour les personnes dont je tombe amoureuse, mais ce sont deux attirances (attirance romantique et attirance sexuelle) distinctes.

Je peux désirer quelqu'un-e sexuellement sans en être amoureuse.
Et je n'ai pas tout le temps de désir sexuel pour les personnes dont je suis amoureuse, ça dépend des moments.

Mais encore, je peux ressentir une attirance sensuelle et non sexuelle.

Je peux aussi ressentir une attirance sans trop savoir ce qu'il y a dedans (affective, sensuelle, intellectuelle...).

Et il paraît qu'il existe aussi l'attirance esthétique mais je crois que je ne l'ai pas forcément souvent ressentie pour ma part.

En fait les désirs/attirances sont très variés. Je crois pour ma part que certaines personnes les mélangent parfois car elles en ressentent plusieurs en même temps.

Je me retrouve assez bien dans ce qu'écrit Caoline.

#
Profil

artichaut

le vendredi 18 mai 2018 à 16h23

ce sujet m'intéresse beaucoup

j'aimerais poursuivre, mais j'ai un peu peur de dévoyer le fil d'Angelina

peut-être je le ferais sur un autre fil, peut-être je continuerais ici

Angelina, si t'es par là, tu peux donner ton avis…

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion