Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Une décision à prendre, ou pas ?

Engagement
#
Profil

Sosan

le lundi 12 mars 2018 à 15h24

Hello tous.
J'espère pouvoir vos demander conseils, et éventuellement vous aider en retour.

Voici un rapide tour d'horizon de ma situation:
J'ai 37 ans, ma chérie 22. Cela fait + de 3 ans que nous sommes ensembles, exclusivement.
Notre amour est très romantique et fleur bleu. Bcp de choses sont différentes dans nos personnalités et pourtant nous nous accordons très bien, sur tout les plans.
Il y a parfois des mésententes, mais je mets cela sur le compte de la différence d'expérience (en quantité, pas en qualité) et sur nos choix atypiques (en général) par rapport à notre entourage.

J'ai quelques fois abordé le fait que j'étais très ouvert en ce qui concerne l'amour et que je sens bien que ma capacité à aimer déborde.
Pour l'instant, je suis depuis le début non pas en retenu, mais en accord avec le fonctionnement de couple exclusif. Pourtant, je sens....de plus en plus...que mon envie monte et que j'ai envie, besoin ? de "rentrer en phase" avec moi-même.

Comme pour bcp de gens proche du polyamour (j'imagine), je sens bien que j'ai peur d'aborder ce sujet plus sérieusement, car je ne souhaite pas "perdre" ce que j'ai avec elle.

Ce qui est drôle, c'est que je suis extrêmement spirituel, je parle de capacité mental et notions d'acceptation..de liberté...d'altruisme etc. tout le temps, depuis le début...mais je sens qu'elle a peur que je puisse l'abandonner.

Comment la rassurer réellement ?
Comment lui faire comprendre que ce ne serait-pas l'une ou l'autre ou + l'autre, mais une multiplication de l'amour ?

Suis en mode : j'ose pas.

#
Profil

bonheur

le lundi 12 mars 2018 à 16h48

Bonjour Sosan,

Je viens de lire ton profil et il est aussi vrai qu'il m'a amusée :-D . Aussi, un singe avec chapeau, c'est aussi chouette (+)

Je tente, avec qui je suis et mon vécu, de répondre à ton post... Déjà, tu sais certainement que chaque individu est atypique, y compris ceux qui se disent normaux... qu'est-ce que la normalité ?

Bref, tu es toi, ta compagne est... elle. Vous semblez complémentaires et c'est une bonne chose. Mon couple repose aussi sur ce potentiel.

Précision : qu'entends-tu par capacité à aimer ? Ne me répond pas nécessairement, au final peu m'importe. Juste, savoir que ce mot "aimer" a un sens tellement particulier pour chaque individu, qu'il te sera utile de préciser lorsque tu aborderas le sujet avec ton amour.

Aimer, ça veut dire quoi ? Pour parler de polyamour, il faut savoir s'exprimer sur la définition que l'on fait de l'amour.

Dans ma conception du romantique et du fleur bleu, je n'intègre, par exemple, pas le sexe. La tendresse, les câlins, la complicité, le bien-être ensemble, juste dans les bras l'un de l'autre, avec un touché du corps... mais pas de sexe. L'important de ma conception est dans tout cela : aimer avec une émotion primaire intérieure et importante. Le genre que l'on ne peut ignorer.

Après, il y a la façon de ressentir. Garder pour soi ou dire. Dire à la personne concernée, dire aux personnes que nous aimons par ailleurs. Pour moi, la vérité et l'amour s'assemblent. L'un et l'autre vont de paire. L'authenticité aussi.

La multiplication. C'est une métaphore qui ne me convient pas. Non qu'elle ne soit pas juste mais trop "mathématiques". L'amour est tout sauf mathématiques, je trouve. Alors j'aime à dire que ma capacité à aimer est comme un ballon gonflable, un univers qui s'expanse à souhait. Une fois ancré, un nouveau paysage reste et restera à jamais... comme une nouvelle planète. Evolution oui, avec les states du passé présentes, toujours. Avec les vestiges des climats, des tempêtes, des tsunamis, etc. Et puis, l'harmonie naturelle de tous ces paysages. Parfois, ça surprend de passer d'un versant à l'autre d'un sommet... parfois ça surprend ce cours d'eau,...

Comment dire sans perdre ? Comment rassurer ? Ben en étant soi, avec une expression de soi la meilleure possible.

Comment l'autre réagira ? Alors là, c'est total inconnu. Personne n'a de réponses à cette question. En tout cas pas moi. Il y a un peu plus de dix, j'ai dit, comme dans la chanson "j'ai le coeur trop grand pour moi" que j'aimais, aussi et ce ne fut pas simple. Exprimer, rassurer... tout dépend de l'énergie que tu as, car il va t'en falloir, de l'énergie et du courage. Il existe de nombreux livres sur l'amour, le développement personnel, etc... Ce n'est pas l'information qui manque.

L'individualité et le vécu de chacun-e, fera que... l'avenir est imprévisible. Une chose est certaine, en matière de polyamour, revenir "en arrière" est difficile : ce qui est exprimé, l'est. A part faire l'autruche, en se retrouvant devant une autre autruche, peut de chances que ça ne fasse pas de vagues, quelque soit la hauteur des vagues.

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#
Profil

Mellie

le lundi 12 mars 2018 à 22h13

Si je peux me permettre, il serait utile que tu saches un peu sur quel(s) plan(s) exactement elle aurait besoin d'être rassurée si tu oses faire le pas et proposer une relation non exclusive. Tu la connais. Est-ce que sa peur la plus immédiate ou viscérale serait de te perdre comme compagnon de vie, avec ce que ça implique comme engagement (famille peut-être, projets d'avenir, cohabitation, etc.)? Ou serait-ce plutôt de se sentir comparée et de se sentir moins intéressante ou moins compétente qu'une autre femme à tes yeux? Ou craindrait-elle plutôt de ne plus avoir accès à une trop grande partie de toi à l'occasion d'un rapprochement avec quelqu'un d'autre?
Il est possible que tu en sois réduit à des hypothèses avant de lui parler mais tu peux au moins les envisager et penser à la façon dont tu pourrais la rassurer pour ces différentes peurs. Il y a plusieurs façons de vivre des relations multiples et il y a peut-être moyen d'en inventer une qui soit acceptable pour vous deux.
Voilà pour ma modeste contribution...

#
Profil

Sosan

le mardi 13 mars 2018 à 14h01

Hello bonheur et Mellie,

merci beaucoup pour vos retour. Il est évident que je ne peux que connaître ce qui va se passer qu'en me lançant :)

Oui je suis convaincu que le fait d'être soi-même, d'être attentionné à l'autre et vouloir le bien fait que, même si le moment sera "difficile" ou complexe, mon intention sera toujours d'être gentil.

Vos conseils sont réconfortant... et je me rends compte que ce n'est pas de venir chercher le "quoi faire" en venant exposé ses soucis, mais plutôt du soutient sous forme d'énergie. Ce que vous me transmettez clairement :)

Ma chérie me bouleverse quand elle pleure. Elle pleura, sûrement. Je tâcherais comme souvent d'être accueillant.

Je continue de lire les discussions ici sur ce site et me permettrais de vous faire part de la suite des évènements. Cela pourra peut-être parler à d'autres.

merci

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion