Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Célibataire amant d’une femme mariée

#
Profil

Cmoi

le mercredi 06 décembre 2017 à 19h05

Merci de ton message et de ton conseil, je crois ne pas être en capacité de m’engager dans le polyamour, même si au fond c’est ce qu’elle vit de son côté à peu près car son mari a déjà entendu parler de moi mais ignore que J’ai rejoins sa région et ignore que nous nous voyions sa femme et moi... Il aurait beaucoup de mal à accepter cette situation ça les mènerait au conflit conjugale et peut être même à une rupture avec elle ( au mieux pour moi) au pire une rupture de ma passion avec moi... merci de tes recommandations..

bidibidibidi
J'ai déjà été l'amant d'une femme mariée. Je suis pas certain que ce soit si rare que ça pour un homme.

Bon, ça ne fait pas avancer le débat. Pour moi, tu ne peux pas vivre une relation une journée par semaine. Ce serait toxique à long terme pour toi, et puis, j'imagine pas la pression que tu lui mets à elle, vu que cette journée tu l'attends toute la semaine. Il faut que tu prennes de la distance.

Je t'encouragerai à lire le Choc amoureux d'Alberoni, qui te fera relativiser sur le sentiment amoureux (pour une fois que je propose un bouquin ici, je suis content). Et peut-être sortir de cette situation autrement que dans la douleur. Le polyamour étant une solution qui te permettrait de conserver ton amour pour elle tout en continuant de vivre. Mais es tu prêt à un tel changement de mode de vie ?

#
Profil

Cmoi

le mercredi 06 décembre 2017 à 19h05

Merci de ton message et de ton conseil, je crois ne pas être en capacité de m’engager dans le polyamour, même si au fond c’est ce qu’elle vit de son côté à peu près car son mari a déjà entendu parler de moi mais ignore que J’ai rejoins sa région et ignore que nous nous voyions sa femme et moi... Il aurait beaucoup de mal à accepter cette situation ça les mènerait au conflit conjugale et peut être même à une rupture avec elle ( au mieux pour moi) au pire une rupture de ma passion avec moi... merci de tes recommandations..

bidibidibidi
J'ai déjà été l'amant d'une femme mariée. Je suis pas certain que ce soit si rare que ça pour un homme.

Bon, ça ne fait pas avancer le débat. Pour moi, tu ne peux pas vivre une relation une journée par semaine. Ce serait toxique à long terme pour toi, et puis, j'imagine pas la pression que tu lui mets à elle, vu que cette journée tu l'attends toute la semaine. Il faut que tu prennes de la distance.

Je t'encouragerai à lire le Choc amoureux d'Alberoni, qui te fera relativiser sur le sentiment amoureux (pour une fois que je propose un bouquin ici, je suis content). Et peut-être sortir de cette situation autrement que dans la douleur. Le polyamour étant une solution qui te permettrait de conserver ton amour pour elle tout en continuant de vivre. Mais es tu prêt à un tel changement de mode de vie ?

#
Profil

bonheur

le mercredi 06 décembre 2017 à 22h16

Tu l'auras certainement compris Cmoi, jamais je n'encouragerai un adultère et être co-responsable de celui-ci est à mes yeux, aujourd'hui, toxique.

Par contre, comprendre cet amour qui t'habite, ça oui, je le peux.

J'ai pour habitude de tenir le discours qui me parait juste, y compris s'il est mal perçu ou s'il dérange. Et puis, si l'on ne me comprend pas, ou que l'on ne plussoie pas, et bien ce n'est pas mon problème, c'est celui des personnes concernées.

Je rejoins par contre sur le côté trop sacrificiel et trop prenant. La vie, l'amour,... l'amour dans la vie. Chez moi aussi, la place de l'amour est vraiment importante. Ces dernières années, j'ai fini par faire le constat que l'on ne peut s'engager sans un engagement en retour. Il y a ce que l'on offre et il y a ce que l'on reçoit. Il y a le décalage entre ce que l'on pensait recevoir (un minimum admissible pour soi) et ce que l'on nous offre. Dans ce type d'amour, l'anarchie relationnelle ou relativiser n'a pas sa place. Il faut un minimum où l'on souffre. Il faut encore plus d'assurance et de sécurité et on l'obtient peu souvent.

Ce que j'ai appris, c'est qu'une telle relation qui a pris fin une fois, s'enlisera dans un cercle vicieux. Si le "premier essai" n'a pas de place, les autres n'en n'auront pas non plus. Souvent, cet amour impossible n'est pas rendu impossible par de l'étranger à la relation mais plus capote à cause des individus et de la relation elle-même. Je veux dire par là, on trouve des prétextes extérieurs parce que l'on ne veux pas regarder la réalité en face.

Ca fait hyper mal d'ouvrir les yeux et de regarder tout ça en face. C'est toutefois nécessaire pour vivre, continuer à vivre. Et pour aimer de nouveau, coup de foudre (pourquoi pas) ou différemment. Nous n'avons qu'une vie !

Je ne dis pas qu'il faut rompre, surtout si tu ne t'en sens pas capable (je suppose) mais continue à vivre, continue à aimer... car aimer au pluriel c'est possible et un amour ne vient pas systématiquement en briser un autre, au contraire, un amour nouveau en amplifie souvent un plus ancien.

Pour ce qui est du côté adultère de ton amoureuse, à toi de gérer à ta guise. Juste regarder là encore la réalité en face. Tu cautionnes ses mensonges, ses trahisons, indirectement. Aussi, penser que le secret sera éternel ???

Prendre aussi en considération que construire ensemble une nouvelle vie sur la base de la révélation d'un adultère et de ses conséquences ???

Ca c'est pour l'avenir mais peut être le plus tôt serait le mieux. Si ça te tombe dessus prochainement... Songe y, prépare toi à cela, ça peut arriver.

#
Profil

Unhomme86

le samedi 09 décembre 2017 à 09h12

Bonjour,
Je viens de rompre une relation cachée qui a duré deux ans et demi avec une femme mariée s'affirmant délaissé par son époux. Au départ je n'était qu'un plan cul et pour ma part cela s'est transformé en une relation sentimentale où l'attachement est né.
Il y a eu beaucoup de passion, de romantisme et une sexualité très belle du fait d'une jolie complicité. Au fil des mois j'ai lutté en moi contre un sentiment possessif que je masqué. Au départ, le pacte était simple, je ne souhaitais pas m'engager et elle ne souhaitait pas rompre son mariage. Je ne lui ai jamais demandé de quitter son homme car je considére que si l'on quitte une personne, on le fait pour soi et non pour un autre. On impose pas les choses. Elle affirmait être polyamoureuse mais qu'elle n'avait plus de relations intime avec son époux. Elle était antillaise et elle m'expliquait souvent que du fait de l'histoire lié à l'esclavage, "l'infidélité" était courante aux Antilles. Cela n'entrainait pas la rupture d'un couple. Je devais lui être fidel tout comme elle devait l'être au niveau sexuel, c'était du non dit.

Je me suis heurté à une forme de solitude avec moi-même dans cette histoire même si je pense que d'une certaine façon elle m'a apprécié pour ce que j'étais réellement.

J'ai rompu car cela ne me convenait plus. Egoistement je la voulais pour moi.

#
Profil

bonheur

le samedi 09 décembre 2017 à 09h23

Je ne constate pas de polyamour dans ton récit Unhomme86... Ou j'ai mal lu.

#
Profil

Unhomme86

le samedi 09 décembre 2017 à 09h37

Bonheur, je ne sais pas . Pas de mon coté en tout cas et je n'ai la prétention d'en maitriser le concept . Qu'est ce qu'aimer au final , peut être de son coté dans le sens ou elle affirmait m'aimer et aimer son époux.........

#

Alinea (invité)

le samedi 09 décembre 2017 à 10h19

Bonheur, effectivement il ne me semble pas s'agir de polyamour concernant unhomme86 puisque la relation à été cachée de bout en bout.
Mais je pense que son témoignage pourrait être pertinent pour cmoi qui est dans une situation similaire il me semble.
Peut-être que ça pourra lui donner des éléments en faveur du polyamour et auquel cas il pourra essayer de clarifier avec sa partenaire ce qui est faisable, ou en défaveur d'une relation adultère dépendante.

#
Profil

Unhomme86

le samedi 09 décembre 2017 à 10h25

Alinéa les antillais ne cachent pas grand chose........il y a avait une convention entre elle et son époux .........mais ce n'était pas du polyamour dans la mesure où elle était en colère contre son époux mais j'ai publié cette participation dans la mesure ou le titre du post est célibataire amant d'une femme mariée.......

#
Profil

bonheur

le samedi 09 décembre 2017 à 20h19

Un rapport entre ces deux histoires ? Alors là, faut m'expliquer !

Je connais quelque peu les antillais (les hommes) et si c'est caché si ce n'est pas explicitement débattu. Je doute qu'elle parlait de ses escapades avec Monsieur. Après, il ne sont pas naïf, ça c'est certains. Le terme amant n'est pas utilisé dans un vocabulaire poly.

#
Profil

Unhomme86

le samedi 09 décembre 2017 à 22h52

oh que si, c'était tu me trompes, je te trompe....une convention tacite.....ce n'était pas du polyamour...........par ailleurs ce type de pratique est plus ou moins tolérée ou du moins subi au Antilles en raison de de conception familiale antillaise matrifocale liée à l'esclavage d'ailleurs lié à l'homme absent en raison de l'article 13 du code noir . Pas mal de psy comme Romana ont travaillé la dessus et sur l'influence en terme de vie de famille

Quant au terme amant, sans parler de polyamour, il figure dans le titre......... du post...........après je ne fais que participer à ce post et si je dérange...........sourire.........et puis je ne fais que parler de ce que j'ai vécu et ressenti pendant deux ans et demi.............

#
Profil

bonheur

le dimanche 10 décembre 2017 à 11h35

Cmoi a posté suite à un coup de foudre ancien qui le hante et un déracinement volontaire. Quel rapport avec un plan cul ?

Les antillais sont toujours dans l'implicite (enfin ne généralisons pas, de ce que j'en ai connu) et l'explicite les confronte à eux-mêmes. Ce qui est dérangeant. Ils sont "cousins" et reconnaissent ce caractère d'infidélité presque normative. Toutefois, je répète que ce n'est pas du polyamour. Du couple libre éventuellement, même si les couples libres sont plus également dans l'explicite.

Pour en revenir à ton histoire personnelle Unhomme86, savoir qu'avoir des rapports sexuels avec un même personne et d'une façon suffisamment rapprochée et répétée entraine physiologiquement de l'attachement. En faisant l'amour (y compris quand ce n'est que du sexe) nous sécrétons une hormone qui provoque de l'attachement. Il est donc normal que cette femme et toi ayez fini par vous attachés.

Après j'ai indiqué à Cmoi qu'il ne vivait pas non plus une histoire de polyamour, j'en ai fait autant pour toi Unhomme68. Par contre, lui n'est pas dans une recherche de sexe facile, mais plutôt dans une histoire d'amour tellement intense et qui perdure et dans laquelle il s'enlise. Je ne vois aucune comparaison.

Le titre de ce post peut décrire un nombre impressionnant de situations différentes.

#
Profil

bonheur

le dimanche 10 décembre 2017 à 11h36

Pour Cmoi, il me semble t'avoir envoyé un mp. Si tu veux me joindre en dehors d'ici, aucune hésitation. Fais le !

Désolée pour la tournure prise par ce fil de discussion et désolée Cmoi pour ce parasitage à ta requête et à tes questionnements :-/

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion