Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.


Cette page est étiquetée ICRA pour la protection des enfants.

Elle m'aime, aime un autre, mais ne me désire plus sexuellement

Sexualités
#
Profil

pipol

le dimanche 29 mars 2015 à 17h15

Depuis 1 an ou 2, ma femme est amoureuse d'un autre homme, ce que j'ai fini par accepter. Ma frustration vient plus du fait qu'elle ne me désir plus sexuellement, hors c'est important pour moi. De savoir qu'elle a des relations sexuelles avec un autre et plus rien avec moi, c'est difficile. Pourtant j'accepte le polyamour, Elle m'aime, mais que faire pour qu'elle retrouve le désir pour moi?

#
Profil

Nurja

le dimanche 29 mars 2015 à 17h50

Est-ce que cela changerait quelque chose pour toi si elle n'avait plus de désir pour toi tout en n'ayant de relations sexuelles avec personne ?

#
Profil

bonheur

le dimanche 29 mars 2015 à 19h55

J'ai connu une polyaffective qui était monosexuelle. J'entends par là qu'elle ne pouvait pas avoir une double (ou plus) relationnel de cet ordre. Ce n'était pas un manque de libido, puisqu'elle avait une sexualité belle et importante. Juste, elle ne POUVAIT pas avoir plusieurs partenaires et passer de l'un à l'autre.

C'est une particularité, sans doute rare chez les "polys", de pouvoir avoir de l'amour, de la tendresse et des histoires importantes sur le plan affectif, mais de ne pouvoir se donner sexuellement qu'à une seule personne. On rejoint ici la demisexualité abordée par ScottBuckley sur un autre fil de discussion. Une relation sans sexualité aboutie peut être belle. Sauf que quand c'est la relation principale, nourrit habituellement par une belle sexualité, qui trinque, ben...

#
Profil

pipol

le dimanche 29 mars 2015 à 20h42

merci pour vos réponses, ça me fait du bien d'entendre quelqu'un d'autre que ma femme à ce sujet. J'accepte sa sexualité avec quelqu'un d'autre, (moi même c'est par manque de temps et autre.. mais j’espère également connaitre d'autres aventure).

Nous avons 2 enfants pour nous c'est clair, on s'aime, nous avons construit des choses ensemble, si nous voulons vivre ensemble heureux il faut accepter certaine liberté pour l'autre (aussi bien pour d'autres domaines : travail, sport, loisirs...).

Mais j'ai beau faire un travail sur moi, j'ai du mal à accepter cette situation. Je suis clairement jaloux de son mec (par rapport aux relations sexuelles), Je suis "obligé" d'aller voir "ailleurs" pour avoir des relations sexuelles (mais je n'ai pas envie de voir une prostitué!!)

Donc voilà ça me fait déjà du bien de pouvoir en parler et d'être compris

#
Profil

LuLutine

le dimanche 29 mars 2015 à 22h28

Je ne sais pas si aimerplusieurshommes passera par ici, mais elle est souvent pleine de sagesse.

Elle explique bien (notamment dans ses livres, Aimer plusieurs hommes ou Le guide des amours plurielles) que le désir peut suivre des cycles, il y a des périodes avec et des périodes sans...

Après, le désir peut aussi s'éteindre définitivement (même si on n'a aucun moyen a priori d'être sûrs que c'est définitif) dans une relation, et ça peut rester une magnifique relation.

Evidemment si tu as des besoins sexuels il faudra alors trouver moyen de les combler ailleurs...

#
Profil

Nurja

le lundi 30 mars 2015 à 06h42

Pipol, tu n'as pas dit si cela changeait quelque chose pour toi qu'elle vive une sexualité avec quelqu'un d'autre alors que rien avec toi. Penses-y pour toi.

#
Profil

pipol

le lundi 30 mars 2015 à 08h09

La route est encore longue, il y aura des jours meilleurs dans ce domaine, après tout c'est peut être cyclique... Oui ça me fait mal de savoir quelle puisse avoir des rapport sexuelle avec un autre et plus de désirs sexuels pour moi.

Pour plusieurs raisons, je me demande si je lui plais toujours (apparemment oui), je ne conçois pas une vie sans sexe, mon coté mâle en prend un coup, en plus je bosse beaucoup, j'ai l'impression d'être le con., mais en vous parlant, je me rends bien compte qu'elle ne le fait pas ça par manque d'amour.

Globalement depuis qu'on a commencé à parler Polyamour, notre couple va encore mieux, on communique d'avantage, on a une liberté qui nous retire un poids, on avance dans la même direction, mais en se responsabilisant chacun d'avantage.

#

(compte clôturé)

le lundi 30 mars 2015 à 08h26

LuLutine
Evidemment si tu as des besoins sexuels il faudra alors trouver moyen de les combler ailleurs...

J'aurais plutôt écrit "si tu as des envies sexuelles" (j'ai du mal avec la notion de "besoin" sexuel) mais sur le fond j'aurais répondu comme Lulutine : autant tenter de combler ce manque ailleurs.

Le problème c'est qu'il peut arriver que la personne qui souffre du manque de rapports sexuels avec son.a partenaire ait très très envie de faire l'amour avec ce.tte partenaire précis.e et que le fait de pouvoir faire l'amour avec d'autres n'enlève rien à sa peine de ne pas le faire assez avec cette personne en particulier.

#
Profil

jayraymy

le lundi 30 mars 2015 à 09h23

Quelque chose que j'ai appris c'est que l'amour est un vaste sentiment, et que l'excitation sexuelle n'en fait pas forcément partie, il peut en être ou pas, selon si on la cultive.
La raréfication du sexe dans une relation longue durée est un phénomène assez courant (chez les mono au moins), ça peut être du à de nombreuses choses... mais notamment un comportement "trop gentil" de l'homme.
Souvent, pour être exciter, une femme a instinctivement que l'homme ait un comportement "mâle" autrement dit qu'il montre quotidiennement son indépendance, sa volonté etc ça comprend plein de choses.
Bref je pense qu'en travaillant sur toi ça peut revenir.

#

(compte clôturé)

le lundi 30 mars 2015 à 11h19

Merci Lulutine, je ne suis pas forcément pleine de sagesse, mais riche de 40 ans de pratique poly!
Tu ne nous dis pas, Pipol, depuis combien de temps tu es avec ta femme. Par contre, elle a un amoureux depuis un an ou deux, c'est une relation encore récente et pleine de l'excitation hormonale que procure une nouvelle rencontre. Ce que certains ici appellent NRE "New relationship energy".
Tu ne nous dit pas comment était votre sexualité avant l'amoureux de ta femme, mais il est probable qu'elle avait déjà une vitesse de croisière, à savoir qu'elle était agréable mais prévisible, familière. Avec l'autre homme, ta femme découvre des choses différentes tout simplement parce que cet homme n'est pas toi et parce qu'il ne vit pas avec ta compagne, ce qui change le contexte. Elle peut se sentir "tiraillée" entre ces deux modes de sexualités et avoir du mal à vivre les deux en même temps. C'est un problème qui la concerne, elle, et ne vient pas de toi.
Le désir n'est pas linéaire, tu peux avoir des périodes "sans" assez longues (par exemple en cas de fatigue, soucis de boulot) et retrouver une libido d'enfer d'un seul coup. Ça m'est arrivé, et j'ai alors compris que le désir a finalement peu de rapport avec l'amour: on peut aimer quelqu'un très fort et ne pas , ou ne plus, le (la) désirer. On peut inversement avoir du désir pour une personne qu'on n'aime pas. On peut traverser une période de non-désir et que celui-ci revienne.
Reste que dans le présent tu es frustré, et pour l'instant, je répondrai comme mes camarades: le mieux serait que tu rencontres une ou des femmes avec qui tu auras envie de sexe et d'amitié et qui te feront du bien. Accessoirement, tu serais moins en demande vis-à-vis de ta femme, ce qui pourrait raviver son désir pour toi. Pas par jalousie, je précise, mais parce qu'elle sent que tu es en demande, elle te voit frustré, et ça, ce n'est pas très stimulant pour le désir.

#

(compte clôturé)

le lundi 30 mars 2015 à 13h05

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

Nurja

le lundi 30 mars 2015 à 13h27

jayraymy
Souvent, pour être exciter, une femme a instinctivement que l'homme ait un comportement "mâle" autrement dit qu'il montre quotidiennement son indépendance, sa volonté etc ça comprend plein de choses.

C'est le genre de croyances que je trouve déplorable.
Toutes les femmes, pas plus que tous les hommes, ne fonctionnent pas de la même façon.
Le comportement que tu esquisses et que j'imagine un comportement macho est un comportement qui me fait fuir et fait disparaitre toute libido pour la personne pour moi. Ca ne veut pas dire que d'autres n'aiment pas ça.

Sinon, effectivement, des "besoins sexuels", ça n'existe pas, par contre des envies oui. (je pense que Lulutine est allée trop vite pour écrire, mais que c'est ce qu'elle voulait dire)

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 30 mars 2015 à 13h40

Message modifié par son auteur il y a un an.

#

(compte clôturé)

le lundi 30 mars 2015 à 14h20

pipol
Je suis "obligé" d'aller voir "ailleurs" pour avoir des relations sexuelles (mais je n'ai pas envie de voir une prostitué!!)

Il n'y a pas besoin d'aller voir une prostituée: on peut s'inscrire sur OKCupid ou sur OnVaSortir et trouver plein de gens prêtes à entamer des nouvelles relations (OnVaSortir est typiquement le premier endroit où vont les personnes qui sortent d'une relation amoureuse et qui cherchent à faire des nouvelles rencontres).

#
Profil

Nurja

le lundi 30 mars 2015 à 14h38

Cabosse
S il ne s agit que d envies et jamais de besoins, comment se fait-il que les prisons et les hôpitaux psychiatriques regorgent de délinquants sexuels ?

Tu sais, il y a aussi des tas de personnes qui volent dans les magasins, est-ce à dire qu'ils avaient besoin de ce qu'ils ont volé?

#
Profil

alex666

le lundi 30 mars 2015 à 14h42

C'est marrant parce que justement si tu voles par besoin c plutot la prison, alors que si tu voles par envie, tu es kleptomane et faut te faire soigner. Alors que si tu es délinquant sexuel par envie, là c'est plutôt la taule, et si tu fais ça par besoin, là c'est plutôt l'HP

#
Profil

jayraymy

le lundi 30 mars 2015 à 15h34

@Cabosse le problème c'est que ça dépend beaucoup du couple et d'où il en est, dur de dire des généralités (surtout si on ne veut pas se faire traiter de macho...). Ca peut être des choses comme cultiver son physique, ne pas demander à sa femme de choisir (mais tenir compte de son opinion), ne pas demander des choses vagues mais savoir exactement ce que l'on veut, agir en étant sur de soi. Ce n'est pas rabaisser sa femme, d'aucune façon, c'est plutôt "s'améliorer" soi-même.
Il faut respecter l'autre bien sur mais souvent par trop souci de montrer ce respect on s'écrase inconsciemment, on montre ses faiblesses plutôt que ses forces (aussi pour se sentir soutenu), et c'est finalement tout le contraire de ce qui séduit.

Pour ceux qui lisent l'anglais il y a beaucoup de ressources à ce sujet sur ce site : marriedmansexlife.com/ (blog et forum)
Bon ils sont résolument anti poly mais ça n'empêche que je trouve leur analyse de la psychologie de couple extrêmement pertinente.

@Nurja quand je dit "souvent" ça veut dire que ce n'est pas systématique. Ensuite ce n'est absolument pas un comportement macho à mon sens. Mais à trop vouloir s'éloigner du machisme il me semble que beaucoup sont tombé dans un travers opposé (et moi le premier). Ne jamais la contredire, la laisser choisir, laisser passer des comportements inacceptables, bref se comporter comme une carpette. Alors c'est sur du coup aucun risque de te confondre avec un macho... mais ce n'est pas fort excitant non plus.

PS : je sais que ça arrive souvent mais je ne sais pas si c'est le cas de pipol étant donné le peu d'élément qu'on a sur sa situation de couple. Juste, ça peut être intéressant à explorer.

#
Profil

Nurja

le lundi 30 mars 2015 à 16h08

jayraymy, en quoi ne pas se comporter en carpette est se comporter de façon "mâle"? C'est juste un comportement de quelqu'un qui se comporte lui-même, non ?

#
Profil

jayraymy

le lundi 30 mars 2015 à 16h55

Pourquoi on se comporte comme on se comporte? Souvent par conditionnement, souvent parce qu'on pense que c'est la bonne chose à faire etc.

Si on pense que c'est bien de dire amen tout le temps à sa femme (simplification) parce que c'est faire montre de respect, montrer qu'on n'est surtout pas macho, et puis que ça ne nous dérange pas alors on le fait. Mais si on prend conscience que ce type de comportement est anti-aphrodisiaque pour la plupart des femmes alors peut être on décidera de se comporter autrement.

On choisit son comportement pour un but, ou par idéalisme, ou par habitude. Mais si on s'aperçoit que les causes ou les conséquences ne sont pas celles que l'on croyait, que notre comportement n'est pas adapté à ce que l'on veut faire de sa vie, alors on le change. Un comportement n'est pas une chose inhérente à un individu.

J'ai vu dans une de mes relations que ma manière de me comporter, que je croyais être la bonne, nous tirait en réalité vers le bas, notamment sexuellement. Et j'ai constaté ce problème chez bien d'autres...

#
Profil

Tagore

le lundi 30 mars 2015 à 18h48

Divorce.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion