Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Des fois c'est dur...

Témoignage
#

anonyme2021 (invité)

le samedi 14 février 2015 à 18h05

Depuis plusieurs années, je suis amoureux de quelqu'un, qui m'a toujours aidé et accompagné à devenir un peu plus chaque jour ce que j'avais envie d'être... Notre relation était ma première vrai relation non exclusive, elle évolue vers le poly-amour et je suis un peu perdu.

Cette histoire à commencé dans une ville de France bien que nous ne venions pas du même pays. Les mois ont passés et elle à du repartir. Le sentiment amoureux était intact mais nous étions de fait séparer par un nombre de kilomètres que le train ne peut réduire. Les années suivantes, chacun à alors continué de vivre ses rencontres sans se priver de rien. L'envie nous poussa tout de même à se rejoindre cette fois dans son pays, à l'autre bout du monde. Quatre semaine aux paradis... Puis les routes se re-séparent ne laissant que le média que j'utilise pour vous parler pour rester en contact. Après cette séparation physique mais pas sentimental, je vis avec d'autres personnes de belle choses et de son côté mon amour transcontinental vie sa vie également.

Suite à une somme d'argent importante que je crois pouvoir toucher, je décide de la rejoindre de nouveau pour un mois. J'apprends qu'elle a déjà pris un billet pour me voir par surprise. Aussi je la retrouverais en France plutôt que là bas. On est encore sur la même page, l'histoire s'écrit toujours à deux stylos. Aussi elle vient sous peu (désormais dans une quizaine de jours). Je suis alors le plus heureux des hommes. J'ai mon amoureuse de l'autre bout du monde qui va venir.

J'attends impatiemment la venu de mon amoureuse... Mais les échanges se tempèrent, les mots doux sont évincés de ces réponses ...ses réponses sont de plus en plus longue à arriver... je ne comprends pas, le liens se casse, je me dis que la distance peut être l'une des sources. Finalement lassé des angoisses qui commencent à m'habiter je finis par lancer le sujet.. Elle m'aime toujours mais à rencontrer qqn d'autre. Et une histoire démarre la bas, une histoire dont elle veut voir la suite, une histoire qu'elle ne souhaite pas mettre en pause. Elle vient quand même, elle m'aime toujours. Son nouvel amour lui dit alors de vivre ce qu'elle a à vivre... elle ne sait pas la sincérité d'une telle paroles dans la bouche de celui-ci. A-t-il le choix ? Ne fait-il pas ça juste pour ne pas la perdre ? Nous en parlons ... je lui propose de venir et de ne rien s'interdir, mais de prendre le temps de lui répondre, de ne pas le laisser sans nouvelle quand elle sera là ... De répondre à ses coups de fil quand elle sera la. De faire en sorte que cela ne soit pas omniprésent pour moi, je ne lui demande pas de le cacher complètement... Ce n'est pas en cachant qu'on règle les problèmes, mais de prendre soin de lui et de moi. Je ne veux plus de cages autour des gens que j'aime. J'ai sans fois plus peur qu'un autre d'être abandonné, mais ne veux plus jamais de ces amours conditionnels et à durée de vie limité. Je lui dis que je veux juste la voir heureuse, épanouis, que je la crois dans son amour pour deux personnes, que je ne veux pas qu'elle m'aime par peur de me perdre ou qu'être avec moi soit d'une quelconque manière que ce soit nier une partie de qui elle peut être ou qui elle veut être… Je lui dis que j'aurais aimé lui dire de parler plus avec son nouveau compagnon, de mettre en place les règles qui le rassure avec lui, mais je ne veux plus me nier, plus jamais. Aussi je conclus en lui disant qu'il me parait idiot qu'elle mette en place des règles avec lui que nous risquons de transgresser et que si celui-ci décide de lui dire de vivre ce qu'elle a à vivre, c'est que c'est peut être comme ça qu'il a envie de réagir, qu'il en soit capable ou non. (J'aurais tellement aimé en lieu et place de ce combat de gentlemen qui réclame le bonheur d'une troisième personne avoir en face de moi un ingrat, jaloux, possessif et mesquin…. )

J'ai décidé de réagir comme j'aimerais pouvoir réagir, comme la personne que j'aimerais être mais je dois avouer que c'est dur,
Je suis terroriser à l'idée d'être abandonné, de n'être plus aimé par quelqu'un j'aime tant. J'ai beau me dire et redire et savoir qu'il n'en est rien que l'amour c'est pas un gâteau qu'on partage mais des ingrédients illimités qu'on cuisine. J'ai peur… Peur qu'elle vienne pour observer tout ce qui n'aurait pas marché. Peur de tout et peu confiance en moi. Mon cerveau s'emballe et je projette cent scénarios dans lesquels je dérive au loin et où je disparais….

Je m'arrête toujours dans ces scénarios me rappelant que le futur ne se prédit pas, jamais, aussi dur que ce soit a accepter, et que ces projections ne seront jamais ce qu'il adviendra, que ceci soit pire ou bien plus doux. Mais voila, juste un petit message pour dire que des fois, ne mettre des cages autour de personnes dans l'amour qu'on porte aux gens, s'est extrêmement dur … J'ai peur, je joue dans la cours du dessus, j'essaye de réagir comme j'aimerais qu'on réagisse pour moi, comme j'aimerais réagir, mais je sens mes épaules faibles et frêles et pas forcement capable de supporter tant de poids… Je n'attends rien mais j'imagine mes rêves emporter par un autre, vécu par un autre… Ou s'enterrer sous le sols… J'essaye de réagir avec le plus de maturité émotionnelle que je peux, ne pas enfermer, barricader l'autre ou lui imposer des conditions, laisser le sentiment de liberté généré par mon amour complet mais je le vis pas toujours très bien,

je crois que j'aurais juste besoin de gens pour me féliciter d'agir comme ça, me dire que c'est beau, bref me valider… que quelqu'un reconnaisse ma peine… je me sens un peu seul avec tout ça par moment, je sais pas trop à qui en parler et par moment je sais plus trop quoi penser (ou comment faire pour ne pas y penser...;-)). Est-ce que quelqu'un à vécu quelques choses comme ça, aurait un coup de pouce, un conseil, un murmure, n'importe quoi qui rassures… Merci à celui ou celle qui aura pris le temps de lire et me répondra.

Bise libertines, poly-amoureuses, multi-étiquette à vous tous.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le samedi 14 février 2015 à 23h08


je crois que j'aurais juste besoin de gens pour me féliciter d'agir comme ça, me dire que c'est beau, bref me valider… que quelqu'un reconnaisse ma peine…

C'est beau ! Bravo d'agir comme ça !

C'est vrai, je le pense, tu as l'air de gérer tout ça au mieux.
Par ailleurs ton message m'interpelle parce que je suis dans une situation très très semblable.... mais je n'ai pas peur. Pourquoi ?
Et en même temps, il suffit que je me rappelle d'il y a quelques mois, je n'étais pas tout à fait aussi tranquille, que je me demandais vraiment ce qu'elle ressentait, et à mesure que son amour s'exprimait je ne pouvais penser pendant quelques temps que "mais est-ce possible ? est-ce vraiment vrai ?"... mais c'est vrai que pour autant je n'aurais pas pu dire que j'étais "terrorisé à l'idée d'être abandonné", parce que c'est un sentiment que je n'ai plus eu depuis des décennies, quelles que soient les relations concernées, dont certaines extrêmement fortes.

Il n'y a rien dans ce que tu racontes qui appelle une peur particulière, tu as de toute évidence un lien fort et durable avec cette femme. Fais-lui confiance, comme tu le fais déjà, et fais-toi confiance : tu lui inspires ces sentiments si forts, elle vient de l'autre bout du monde pour te voir toi. Même une nouvelle relation ne l'arrête pas dans ce projet. Ce n'est pas rien, loin de là.

#

Valentine (invité)

le samedi 14 février 2015 à 23h27

Bonjour,
Oui je reconnais ta peine. Il est possible que la forme polyamoureuse ne te convienne pas, je comprends que tu veuilles laisser l'autre libre mais tu ne dois pas non plus, comme tu le dis, te nier. Ce que tu ressens est toujours juste, même la peur d'être abandonné est légitime ( et commune à beaucoup d'entre nous, humains ... ) Tu es comme sur un fil en équilibre , ce n'est pas forcément confortable mais ...c'est très beau, tu as su prendre des risques et t'exposer. L'amour est ta plus grande force. Accepte tes faiblesses, tes doutes, cela fait partie de toi. Et continue d'aimer, c'est une force qui transcende les doutes à bien des moments... Ce n'est pas la peur de ne plus être aimé qui te guidera, mais la joie d'aimer au delà des doutes... C'est une force incommensurable... Beaucoup de douceur belle personne , ce que tu fais et ressens est toujours "juste".

#
Profil

chat

le samedi 14 février 2015 à 23h44

bonsoir,

moi, je n'arrive plus à supporter une telle situation... cela fait 2ans et demi que nous nous connaissons et mon ami n'arrive pas à quitter sa femme....il me dit qu'il tient à moi mais je ne comprends pas... je le sais sincère...mais moi je ne peux pas continuer comme ça et d'un autre côté je n'arrive pas à le quitter... cela fait trop mal ! je ne sais plus quoi faire

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 15 février 2015 à 02h01

chat
bonsoir,

moi, je n'arrive plus à supporter une telle situation... cela fait 2ans et demi que nous nous connaissons et mon ami n'arrive pas à quitter sa femme....il me dit qu'il tient à moi mais je ne comprends pas... je le sais sincère...mais moi je ne peux pas continuer comme ça et d'un autre côté je n'arrive pas à le quitter... cela fait trop mal ! je ne sais plus quoi faire

Bonjour... que l'autre "quitte son mari/ sa femme/ partenaire" est à peu près l'inverse de ce que les gens sur le forum attendent d'un amant ou amoureux. Tu es sûre que tu as atterri sur forum dont tu voudrais des échos ?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion