Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'événement

Café Poly sur le Désir

Le mardi 13 janvier 2015 à 19h00 à Pompignan (30170-Gard) en France.

» Voir la page de l'événement

#
Profil

Lili-Lutine

le dimanche 28 décembre 2014 à 19h31

Je fais l'aller/retour en partant d'Avignon, si ça intéresse quelques personnes je peux vous emmener avec ma voiture , l'événement est aussi sur Faceboock https://www.facebook.com/events/910696478955285/?f...

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

joyeux-drille

le mardi 06 janvier 2015 à 10h15

Bonjour
partant de Palavas les flots ,passant par Montpellier ,je peux aussi covoiturer ...
merci
au plaisir
Alain

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

ipsos

le mercredi 07 janvier 2015 à 09h18

Coucou,
Est bien si c'est à Pompignan je viens. Lililutine tu veux pas plutôt que l'aller retour faire une pause à la maison.
Dommage joyeux-drille que tu ne te présentes pas plus sur ta page. C'est toujours dommage. Ce sera l'occasion de faire connaissance.
Vous verrez le café de Pompignan est bien sympa. Et cette deuxième initiative est bien courageuse bravo.
Meilleure voeux 2015 à tous les poly et non poly
A bientôt

#
Profil

Lili-Lutine

le mercredi 07 janvier 2015 à 10h48

ipsos

Lililutine tu veux pas plutôt que l'aller retour faire une pause à la maison.


Merci pour l'invitation mais en ce moment en semaine avec les travaux dans mon appartement et les artisans présents je ne peux m'absenter en journée :-(

#
Profil

jaguar

le mercredi 07 janvier 2015 à 11h15

merci de proposer des co-voiturages !
à très bientot

#
Profil

joyeux-drille

le lundi 12 janvier 2015 à 10h44

rebonjour
je suis obligé de me désinscrire ....
désolé
à plus ....
bonne vie ...au plaisir...
alain

#
Profil

jaguar

le lundi 12 janvier 2015 à 19h08

dommage !
une prochaine fois...
bonne soirée

#
Profil

Lili-Lutine

le mardi 13 janvier 2015 à 12h25

Il me reste encore 2 places de dispo si vous vous voulez que je vous emmène d'Avignon , retour dans la soirée . A ce soir

#
Profil

Lili-Lutine

le jeudi 15 janvier 2015 à 17h29

Très belle soirée où quelques 30 personnes s’étaient donné rendez vous pour parler avec beaucoup de bienveillance et de respect du « désir ».

Vraiment belle soirée et belles personnes, le tout nourrit de profonds et sincères échanges, rare moment dans ma vie où je ressens cela émanant de tout un groupe.

Une jeune femme nous a déclamé en introduction un texte qu’elle a écrit et qui m’a beaucoup plu, je suis de suite « tombée amoureuse » de ses mots » et peut-être même d’elle du coup :-D J’espère qu’elle me confiera son texte et que je pourrai le partager avec vous.

Un petit échange a commencé, au début principalement philosophique, sur le désir et les différentes formes de désir, mais très vite le poly amour est apparu comme le sujet qui questionnait et intéressait la majorité.

Sur une trentaine de personnes, presque la moitié vit en ce moment ou a déjà expérimenté des relations non exclusives.

Suite à plusieurs interventions sur le poly amour et aux nombreuses questions que cela engendrait, et à la demande de Jaguar, j’ai donc témoigné de « mon poly amour » car je ne veux toujours pas ‘théoriser » sur le poly amour :-/

Quelques personnes m’ont demandé d’écrire ici plus clairement mes propos lors de mes interventions, donc voici ce dont je me souviens :

Pour résumer un peu j’ai raconté combien pour moi il est naturel d'aimer et de désirer plusieurs personnes au cours de ma vie, et que ces amours peuvent parfois être simultanées, et qu’il n'y a aucune raison de penser que j'aime "ailleurs" parce que je suis insatisfaite avec ce que j'ai déjà.

J’ai expliqué que mon désir c'est la curiosité, ce désir toujours vivant dans chaque rencontre, ce sont toutes ces alchimies amoureuses, toujours nouvelles, toujours différentes et de ce fait non concurrentes, c'est cette curiosité que j’ai dans une rencontre qui m’enthousiasme et qui me passionne.

En revanche, j'ai aussi dit le mal que j’ai à comprendre les "doubles vies" où l’on ment à ceux que l’on aime, et que pour moi l’adultère même avec des sentiments partagés est bien éloigné de mon poly amour.

J’ai cité une définition souvent utilisée ici qui est celle de la transparence ou de la connaissance entre amoureux, et de l’acceptation de la non-exclusivité de chaque personne impliquée dans une relation avec moi. Pour moi il est d’une grande importance que toutes mes relations soient honnêtes, franches, autonomes et assumées.

J’ai bien sûr aussi précisé que mon fonctionnement amoureux n’est pas un modèle mais un exemple parmi des milliers, qu’il y a peut-être autant de formes de poly amour que de personnes poly amoureuses

J’ai parlé aussi de la sorte de hiérarchie mise en place dans mes relations, de comment elles s’articulent et des différentes formes d’engagement et de sentiments, comme de la place de chacune par rapport à une autre.

Ce qui a créé une polémique car comment être véritablement libre dans plus d’une relation avec engagement ?

Je commence à être un petit peu entraînée à cet exercice et donc ma réponse « bateau » est de dire que pour moi la liberté absolue n’existe pas, ni en poly amour et ni en monogamie, ou sinon peut être, mais seule, quoi que même là je doute … je n’ai aucune expérience d’isolement total, qu'elle soit matérielle et/ou affective. Si vous avez des idées pour une prochaine fois où ce sujet revient ?

Ah j’ai aussi surtout pointé ce qui pour moi est le premier socle ou la première condition qui me permet tous les possibles => LA CONFIANCE que j’ai en mes amoureux comme celle qu’ils ont en moi. ( J’ai oublié ce soir là de parler de l’estime de soi, nécessaire aussi, et etc …)

Sans cette confiance, cette totale confiance en eux , rien ne peut être vécu de part et d’autre pour moi sans ressentir quelques peurs ou insécurités , source des jalousies et des divers tourments somatiques.

Je n’ai pas une confiance naïve ou une confiance aveugle, non, j’ai confiance avec toute la vigilance nécessaire que cela demande pour construire une pérennité dans chacune de mes relations, pérennité toujours plus significative et solide au fil du temps qui passe.

J’affirme donc ce soir-là mon besoin de sécurité en amour, ce qui surprend et interroge alors que je parle aussi de mon besoin d’autonomie affective.

J’affirme donc ce soir là mon besoin de temps pour construire une histoire amoureuse, et bien évidemment je parle de la NRE ( => New relationship energy il me semble en anglais , beaucoup de discussions en parle sur ce site ) et de ses écueils ou de ses limites dans les actuels essais de définitions de la NRE.

J’explique donc ce que je crois de ce qui se « joue » lors d’une rencontre « explosive » et de tous les miroirs et illusions qui peuvent nous emmener rapidement à un échec ou plus sûrement à des désillusions en cascade, et dont parfois on aimerait bien rendre l’autre responsable ….

Je réaffirme ce que je crois, et ce que j’expérimente, concernant cette confiance mise doucement en place entre mes amoureux et moi, et précise que tout cela ne se peut pour moi qu’au travers d’un dialogue permanent qui nous fait tous avancer, séparément et/ou ensemble, doucement si besoin, et toujours avec l’autre, jamais contre l’autre et certainement pas sans l’autre.

Alors oui étonnamment ma liberté n’est pas absolue, ma liberté est d’être au plus prés de celle que je suis profondément, avec comme valeur ajoutée tout ce que mes amoureux m’offrent chaque jour en plus !
Je suis gâtée, je le sais mais quel boulot et combien de patiences ! hahahaha

Je laisse à d’autres si ils-elles le désirent nous parler de cette soirée.

Notre existence ne serait elle pas que « désir » ?

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Bluette

le dimanche 18 janvier 2015 à 19h23

Nous avons connu les débuts du forum.
C'est devenu une petite oligarchie polyamoureuse qui anime des cafés,
le même forum et qui enseigne à qui veut l'entendre le manuel du parfait
amoureux dans ces multiples relations.
Des fois, est il dit, ils ne savent plus vraiment où ils en sont si trop de relations.
Ils sont "poly tout seul" ou "poly couple" et "poly culs" et ils retirent
le mot "amour" qui ne veut rien dire car "amory" en anglais ne veut rien
dire ! ! ! Que polyamour soit la traduction de polyamory ne les traverse pas.

C'est une bande de joyeux drilles qui s'engagent dans la lutte pour la
reconnaissance de leur statut qui est le droit à la polygamie avec les mêmes
avantages que donne la monogamie (héritage pour les enfants etc.)
Ainsi que le droit a se pacser à 3 ou 4 à cause des enfants.

Nous leur souhaitons tout le bonheur du monde!

#
Profil

LuLutine

le dimanche 18 janvier 2015 à 20h17

Je n'y étais pas, mais tes mots me parlent, Lili...

Lili-Lutine
pour moi la liberté absolue n’existe pas, ni en poly amour et ni en monogamie, ou sinon peut être, mais seule, quoi que même là je doute …

Comme beaucoup de monde sans doute, à 18 ans environ je me suis fait la même réflexion : il n'y a pas de liberté absolue. (Je ne dis pas que beaucoup de monde se fait cette réflexion à 18 ans précisément, mais simplement que beaucoup de monde se la fait, à mon avis.)

Je pense que toute liberté vient avec des contraintes.
La liberté serait donc peut-être celle de choisir les contraintes qu'on est prêt(e) à accepter, et celles dont on ne veut pas ou plus ?

Si tu étais seule, cela créerait à mon sens certaines contraintes : par exemple celles liées au fait d'être complètement seule en charge d'un certain nombre de tes besoins. Pour moi, ce n'est clairement pas la même chose d'être seule ou bien entourée de personnes qui peuvent nous soutenir...!

Lili-Lutine
Je n’ai pas une confiance naïve ou une confiance aveugle, non, j’ai confiance avec toute la vigilance nécessaire que cela demande pour construire une pérennité dans chacune de mes relations, pérennité toujours plus significative et solide au fil du temps qui passe.

Confiance avec vigilance. Ca me ressemble assez, je dirais. Dans toutes mes relations, et même avec les années, c'est aussi comme cela que je fonctionne.

Je crois d'ailleurs que cette vigilance va bien avec le dialogue dont nous parlons plus bas (bien que nous en parlions peut-être chacune à notre façon).

Lili-Lutine
J’affirme donc ce soir là mon besoin de temps pour construire une histoire amoureuse [...]
Je réaffirme ce que je crois, et ce que j’expérimente, concernant cette confiance mise doucement en place entre mes amoureux et moi, et précise que tout cela ne se peut pour moi qu’au travers d’un dialogue permanent qui nous fait tous avancer, séparément et/ou ensemble, doucement si besoin, et toujours avec l’autre, jamais contre l’autre et certainement pas sans l’autre.

Françoise (aimerplusieurshommes) a dit il me semble, quelque chose comme "Il me faut cinq ans pour savoir si j'aime un homme".
Pour ma part il ne me faut pas cinq ans pour être sûre que j'aime quelqu'un (bien que cela nécessite en général quand même plus de temps que de désirer physiquement ou de tomber amoureuse), en revanche construire une relation (amoureuse ou plus généralement affective) c'est autre chose !

Comme tu le dis, il faut du temps, du dialogue...et je dirais de la patience aussi, qui apparaît en filigrane dans ton discours même si elle n'est pas citée nommément.
(Oui oui j'aime bien ma Sainte Trinité :P !)

Parmi les relations affectives stables auxquelles je peux penser aujourd'hui, toutes sans exception ont mis plusieurs années à se construire, s'équilibrer ; et ce grâce à un réel échange et une ouverture des deux côtés. Une réciprocité, en fait. (Réciprocité ne voulant pas nécessairement dire symétrie.)

Bref, les relations qui "tournent" bien, c'est comme les antibiotiques : c'est pas automatique ! :p

Comme dirait parfois Siesta : "Ca va sans dire, mais ça va mieux en le disant".
Oui, ça va mieux en le disant, parce qu'aujourd'hui encore il me semble que trop de gens (notamment mais pas exclusivement, beaucoup de ceux qui voient le polyamour "de loin" ou le découvrent) imaginent qu'une vie polyamoureuse est facile, que les choses marchent d'elles-mêmes...alors qu'il y a à mon sens au moins autant à construire (et voire aussi, à construire !) que dans n'importe quel autre type de relations !

En fait, quelle que soit sa nature, la relation parfaite-qui-marche-d'elle-même sans efforts de tous ses protagonistes au niveau du temps, du dialogue et de la patience, je ne crois pas que cela existe.
Il suffit d'ailleurs parfois qu'une seule personne néglige un seul de ces aspects pour que, même si elle n'a pas oublié les autres, cela remette en cause la relation.

Lili-Lutine
Notre existence ne serait elle pas que «  désir » ?

Pourrait-il en être autrement ? ;)

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 18 janvier 2015 à 22h41

Bluette

Nous leur souhaitons tout le bonheur du monde  !

Oh bah c'était une grosse colère, ça. Ca va mieux maintenant ?

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

ipsos

le lundi 19 janvier 2015 à 18h01

Bonsoir,

Bluette, Pourquoi es-tu inscrite sur le site Polyamour si tu ne rejoints pas les idées et le concept? A-t-on besoin de critique sur ce site? Voilà c'est dit aussi.
A ceux qui se questionne, oui le vrai Polyamour est rare car il faut beaucoup de paramètre et l'AMOUR pur est rare. Donc il y de multi variantes et adaptations au concept. Pour ma part je me considère que mon couple est un couple privilégié car tous les deux on est d'accord avec ce que nous voulons vivre et ça se n'est pas souvent le cas pour les deux dans de nombreux couples.
Jaquar ce que l'on a pas eu le temps d'aborder c'est le désir et le territoire et ses limites. Ce sera pour une autre fois sans doute. Pour ma part j'ai été heureusement surprise de la quantité de personnes présentes. J'étais venue pour une soirée philo... Il est pas évidant pour moi dans mon petit secteur de me livrer en public... Du coup si c'est vraiment ouvert à tous et pas qu'au poly... dans notre petit coin d'arrière pays. Je ne sais pas si je serais à la prochaine.

Merci à cette initiative et merci à tous les présents.

#
Profil

LuLutine

le lundi 19 janvier 2015 à 22h25

ipsos
Bluette, Pourquoi es-tu inscrite sur le site Polyamour si tu ne rejoints pas les idées et le concept  ?

Euuuh, juste pour dire qu'on peut s'inscrire même si on ne rejoint pas les idées !

Par contre, rester respectueux, non-agressif, c'est important...

#
Profil

Junon

le mardi 20 janvier 2015 à 13h22

Bluette, moi aussi je leur souhaite tout le bonheur du monde. Mais à toi également. Ainsi qu'un gros câlin et une petite verveine <3

#
Profil

ScottBuckley

le lundi 26 janvier 2015 à 19h05

Bluette
Nous avons connu les débuts du forum.
C'est devenu une petite oligarchie polyamoureuse qui anime des cafés,
le même forum et qui enseigne à qui veut l'entendre le manuel du parfait
amoureux dans ces multiples relations.
Des fois, est il dit, ils ne savent plus vraiment où ils en sont si trop de relations.
Ils sont "poly tout seul" ou "poly couple" et "poly culs" et ils retirent
le mot "amour" qui ne veut rien dire car "amory" en anglais ne veut rien
dire ! ! ! Que polyamour soit la traduction de polyamory ne les traverse pas.

C'est une bande de joyeux drilles qui s'engagent dans la lutte pour la
reconnaissance de leur statut qui est le droit à la polygamie avec les mêmes
avantages que donne la monogamie (héritage pour les enfants etc.)
Ainsi que le droit a se pacser à 3 ou 4 à cause des enfants.

Nous leur souhaitons tout le bonheur du monde !

Hum.... ben non, justement : il n'y a surtout pas "Un Polyamour Unique Parfait-itou", mais plein plein de manières de vivre + librement et + honnêtement ses relations affectives, que l'on soit mono, poly, ou tout autre . Localement dans sa ville, sa région ou parfois à distance .

Et c'est bel & bien ce que je vois via ce forum depuis bientôt 6 années ( suis membre depuis juin 2009 ) ou 'dans la vraie vie' sans écran lors de belles rencontres informelles, ou autres cafés discussions ouvertes et souvent publiques, dans de nombreux coins dans toute la France .

C'est la vraie liberté de choisir sa manière d'aimer qui (pour ma part) m'importe, la liberté d'aimer par défis ( et non en étant "mono" 'par défaut' ou par peur au ventre ) la très grande biodiversité des racines & la liberté de trouver de nouveaux chemins pour relationner différemment, avoir une meilleur estime de soi & une plus juste autonomie affective, pour être + fidèle à soi ET aux autres .
Et parfois se rapprocher d'une écologie amoureuse aussi, oui ça arrive .

Mais tes critiques ici sont les bienvenues, à condition de ne pas mettre tout le monde dans la même boîte svp ( car on ne se connaît pas, en + , ou alors tu ne t'es pas présenté-e ? )

Belle suite à toi Bluette !

Répondre

Voir l'événement

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion