Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'article

« Manifeste des amours queers » et « Une critique du Manifeste des amours queers: contre l'anxiété de la performance queer »

Politique

Deux textes issus de la revue PolitiQueer, numéro Dimensions francofolles (juin 2014, pages 42 à 47).

Manifeste des amours queers

Par Kori Herrera, traduit par Rachele Borghi. Texte originel été publié en espagnol le 28...

» Lire l'article

#
Profil

LuLutine

le mercredi 17 décembre 2014 à 00h59

Je sais pas vous mais j'ai trouvé la lecture ce manifeste très enthousiasmante, et en même temps j'en trouve la critique extrêmement pertinente.

Merci lam pour cet article.

#
Profil

MagentadeMars

le mercredi 17 décembre 2014 à 11h42

Oui !

Mon hésitation en lisant le manifeste était bien captée par la deuxième part de la critique:

Le deuxième problème du manifeste des amours queers est qu'il risque de recréer une sorte de standard idéal vis-à-vis duquel nous sommes destiné.e.s à nous sentir constamment inadapté.e.s. Le manifeste des amours queers affirme « l'amour queer est ceci », « les amant.e.s queer font cela »,mais d'une façon qui semble dire « les amant.e.s sont queer s'ils/elles font ceci ou cela ».

Là c'est délicat, vu qu'il y a eu traduction et il existe des nuances de contexte à ces définitions. D'une part, on pourrait le refaire on mettant "les relations queer admettent que...", mais je vois aussi pourquoi on peut préférer ne pas aller par là : une fois qu'on admet qu'une relation queer puisse être monogame, il va sans doute produire des personnes qui attachent une valeur morale à leur choix. C'est un peu la condition humaine, on a tendance à dire que qu'une bonne personne, c'est celle qui comporte comme moi. Si par contre on choisit une définition assez éloigné de la norme actuelle, cela ferait un genre de contre-poids : "ah, je ne suis pas un bon queer, car je n'ai que 3 amant(e)s réguliers et je ne suis pas comfortable à baiser des personnes barbues..." Il n'y aura personne qui remplit complètement la définition, alors on se mettra à accepter que personne ne soit parfait et tous doivent faire un effort à respecter les efforts des autres.

Mais j'ai des doutes, et cela résume aussi pourquoi je n'aime pas les étiquettes, définitions normatives et des manifestes...

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 17 décembre 2014 à 12h12

J'ai aussi un sentiment d'ambivalence par rapport à ce manifeste.

D'un côté, les amours queer sont quelque chose que je pratique depuis toujours. De l'autre côté, je ne choisis pas mes pratiques amoureuses sur la base de considérations politiques: je fais ce qui rend heureux moi et les gens autour de moi. Si un jour j'ai envie de vivre ma vie de bi-poly-libertin-jenesaispasquoi je ne vois pas de problème, si le jour d'après j'ai envie d'une famille bien traditionnelle, je ne vois pas de problème non plus.

#

OsacG (invité)

le lundi 22 juin 2015 à 01h03

Message modéré pour la raison suivante : N'importe quoi..

#

(compte clôturé)

le mercredi 24 juin 2015 à 13h30

Quelo
je ne choisis pas mes pratiques amoureuses sur la base de considérations politiques: je fais ce qui rend heureux moi et les gens autour de moi

C'est déjà une posture politique. Et ce d'autant plus si «  ce qui rend les gens heureux autour de toi » est généralement réprouvé socialement ou légalement.

#
Profil

fej

le dimanche 03 janvier 2016 à 05h41

je suis d'accord, manifeste intéressant parce qu'il est un outil de déconstruction du modèle normatif... mais attention à ne pas tout déconstruire en le théorisant, au risque de confondre ce qui risque de ressembler plus à un terrain vague plutôt qu'à un retour à la nature et à la liberté... on ne peut pas faire comme si nous étions des individus sans passé, et qu'il suffirait de faire "table rase" de tous nos modèles, pour que s'ouvre devant nous un avenir radieux, queer, ou autre...

bonne année réflexive à tous !

Répondre

Lire l'article

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion