Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Besoin d'y voir plus clair

Témoignage
#

Akili (invité)

le jeudi 27 novembre 2014 à 18h58

Je suis avec mon compagnon depuis plusieurs années. Dès le début nous avons eu une «  relation poly », mais n'avions pas d'autres partenaires. Il y a un an j'ai eu quelqu'un d'autre dans ma vie. Mon compagnon a eu du mal à l'accepter, a faillit me quitter... On a réussit à surmonter cette épreuve, mais je n'ai jamais sentie un soutien de sa part quant à cette nouvelle relation, au contraire il a plutôt eu tendance à la dénigrer. Avec le temps ça lui ai passé, ils se sont vus plusieurs fois et sont presque devenus amis.
Il y a plusieurs mois cette deuxième relation s'est terminée à la suite d'une histoire très compliquée, j'en ai beaucoup souffert.

Aujourd'hui je vais mieux mais j'ai mis du temps à aller de l'avant, et surtout j'ai beaucoup perdu confiance en moi à la suite de cette histoire.

L'autre soir, mon compagnon et moi étions à une fête commune. Nous avions tous les bu pas mal mais en restant capable de tenir une conversation ! A un moment de la soirée il est venu me voir et m'a reproché qu'à cause de moi il n'arrivait pas à draguer parce que tout le monde nous prenait pour un couple (en sachant qu'il venait juste de m'embrasser devant tout le monde!), ce à quoi j'ai répondu que je ne voyais pas le problème parce que je parle toujours très facilement de ma manière de voir les choses et donc me considère comme assez claire sur mes/nos intentions.
Plus tard, il s'est rapproché d'une fille et s'est mis à l'embrasser. (il a toujours été convenu entre nous qu'on ne vivait pas nos relations sous le nez de l'autre, ce que j'ai toujours respecté). Ils sont ensuite partis de la soirée, sans qu'il ne soit venu me dire quoique ce soit. (j'ai appris après coup qu'ils avaient juste passer la nuit à discuter et à s'embrasser).

J'ai ressenti alors quelque chose d'assez étrange. Déjà j'étais sincèrement contente pour lui parce qu'il n'a jamais eu d'autres relations que moi, et que la fille avait l'air sympa. Mais je me suis sentie aussi très déçu par son attitude, un peu trahit, avec l'impression de ne pas compter.

Il est revenu le lendemain matin. On a pas mal parlé, pleuré... Il s'est excusé, et je crois sincèrement qu'il s'en veut de ne pas avoir fait attention à moi.
Je l'ai encouragé a revoir cette fille s'il en avait envie, que ça ne servait à rien qu'il se punisse.

Mais de mon côté j'ai l'impression que quelque chose s'est cassé entre nous et je ne sais pas comment le comprendre.
J'ai honnêtement l'impression d'être heureuse pour lui, et ça ne me dérange de parler avec lui de cette autre fille mais en même temps j'ai plus très confiance en lui.

Il doit la voir bientôt. Comme on part bientôt pour un voyage je lui ai demandé s'il pouvait prendre son temps avec elle (ne pas coucher direct avec elle en gros), que pour moi ça me permettrait de digérer plus facilement tout ça et surtout j'ai pas vraiment envie qu'on ait des problèmes de couple pendant notre voyage.
Il est ok pour y aller doucement, il me dit qu'il ne la verra que la journée pour éviter la tentation. Mais moi ça me fait mal qu'il me dise ça, ça voudrait dire qu'il ne sent pas capable de se «  retenir » ?! Ou alors ma demande est-elle abusée ??
Je ne sais pas si je me sens vraiment mal à cause de ça ou si juste c'est la première fois qu'il «  va voir ailleurs » et que c'est pas évident à accepter pour moi...
J'ai juste l'impression que si il avait fait ça en faisant plus attention à moi, ça aurait été plus facile à gérer, là je lui fais plus beaucoup confiance.

Qu'en pensez vous ?

#
Profil

eveil_et_sens

le jeudi 27 novembre 2014 à 23h14

Bonjour Akili ,

Ton témoignage est touchant.

Tu fais un peu écho a mon histoire personnelle.

En tout cas ce que je retiens de ton récit c'est la peur . Elle est a la base de toute sensations d'instabilité émotionnelle.

En premier lieu tu fais part de TA relation annexe terminée: ta souffrance n'a pas trouvée d'épaule attentive auprès de ton mari alors que tu en a grandement besoin. Je ressens chez toi ce besoin d'être accompagné par ton cher et tendre dans tes choix poly .
Peut être que la culpabilité te pousse a avoir besoin de la bénédiction voir de l'investissement moral chez ton homme vis a vis de relations ?

Tu parles en deuxième lieu de la perte de confiance en soi dû a une rupture . Quand on est "abandonné" on a un réflexe quasi immédiat de se dire que l'on a mal fait les choses , que c'est de notre faute ... ect
Et si vous lâchiez du leste en prenant conscience que c'est la vie qui décide , et que cette fin de relation est sans aucun doute une porte ouverte a de nouvelles expériences inédites!
Vous êtes ce que vous êtes , avec vos qualités et vos défauts. Ne sous estimez pas la personne que vous êtes ! La fin de quelque chose et toujours le début d'une autre.

Tu exprimes par la suite que jamais ton mari n'avais eu de relation parallèle. Tu t'es donc retrouver dans une situation inédite ou des sentiments de jalousie on fait leur apparition soudaine.
Quoi de plus normal , nous sommes des êtres humains c'est donc normal d'avoir des sensations . Accepte de ressentir de la jalousie voir de la rivalité avec cette femme qui prends doucement le chemin d'une relation qui pourrais être suivies . La jalousie est la réaction d'une peur profonde d'abandon lié au manque de confiance en soi . Alors dans le cas ou tes peurs te paralise , repense a ta relation a toi : as tu oubliais ton homme lorsque tu avais toi aussi une relation ? L'aimais tu moins ?

Dernier point : tu es pour le moment dans une réaction de "contrôle "! Je m'explique , tu souhaites imposé un rythme (pas de sexe tout de suite ect...) afin de te sécuriser. Tant que l'on contrôle , on pense être en sécurité ( il ne fera pas ça , il ne se passera pas ça) . Ne pense tu pas que de laisser ton homme a sa liberté pleine , redonnerais a ton manque de confiance un coup de fouet ? Tu pourrais te sentir valoriser de donner tant de confiance a ton homme dans ces choix ! Peut étre prendrais tu de l'assurance a ne plus rien vouloir maitriser ?

Mes réflexions ne sont pas des conseils a appliqués seulement des pistes de réflexion.... des débuts de phrase a compléter!

N'oublie pas : les peurs sont parasitaires et seul le dialogue entre toi et ton mari peuvent vous permettre d'avancer sans malentendus.

En te souhaitant de te sortir de ces mauvaises sensations .

Eveil

#
Profil

MagentadeMars

le vendredi 28 novembre 2014 à 13h33

S'agit-il de la jalousie, ou d'autre chose ? Car je comprends bien ce ressentiment d'injustice : pas de soutien de ta relation, puis :
-il te fait responsable de ses problèmes affectifs
-il vante sa liaison avec la nouvelle d'une manière presque vengeresse
-il parle de la nécessité d'éviter la tentation, le sous-texte étant qu'il se sacrifice pour toi. Il se martyrise, en bref.

En revanche, c'est possiblement un étape nécessaire pour qu'il comprenne que vraiment tu n'es pas jalouse. Vous vous êtes mis d'accord sur l'idée de non-exclusivité, mais la vivre était autre chose pour lui, apparemment. Pas étonnant, l'éducation dans la jalousie est profonde, c'est uniquement dans l'expérience que l'on en voit le fonctionnement. On passe alors à l'étape 2, où il expérimente de son côté, mais possiblement dans l'attente que tu le refoules : voilà qu'il garde une main sur le rail en évitant le sexe.

Tu peux beau dire que tu sois contente pour lui, il faut qu'il l'éprouve. Et pire, comme on est instruit qu'un absence de jalousie indique un absence d'amour, les choses risque de corser. Il va falloir du courage pendant qu'il fait la mise au jour de sa tête.

Et puis, comme je suis un grand cynique, il est toujours possible qu'il soit con. Puis, nous le sommes tous des fois :-(

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#

Akili (invité)

le vendredi 28 novembre 2014 à 13h58

Bonjour,

Merci pour vos réponses !

Alors plusieurs choses. Je pense que oui j'éprouve de la jalousie. Mais c'est de la jalousie qu'en gros je m'attendais à ressentir : se comparer à l'autre, peur de le perdre... Du coup je suis pas trop surprise, je me dis bon ok tu ressens ça c'est normal, c'était prévu, tu peux gérer.

J'ai aussi re-discuté avec mon compagnon, et je me suis excusée de mon attitude. Je lui ai re-dit qu'il était libre de faire ce qu'il souhaitait, et que je n'avais pas à contrôler sa relation.

Mais je ne m'attendais pas à me sentir un peu trahit et pas respecté. On en avait tellement parlé que je pensais qu'on passerait ce cap ensemble en se soutenant l'un l'autre.

Je lui ai donc expliqué que j'avais besoin d'y voir plus claire dans notre relation, de la re-définir. Je me rends compte que notre engagement l'un envers l'autre n'est pas forcément le même, qu'on ne voit pas toujours les choses de la même façon.
Par exemple je le présente facilement aux autres comme mon copain avec qui j'ai une relation poly, alors que lui me présente comme une bonne amie.

Il a beaucoup de mal à venir vers moi, à me réconforter si je vais mal, à exprimer ce qu'il ressent... De ce côté je prends souvent l'initiative de venir le voir quand je sens que quelque chose cloche.

Je m'étais préparée depuis longtemps au fait qu'il aurait d'autres relations que la notre, j'avais notamment utilisé une «  technique mentale » qu'on m'avait conseillé. Il s'agit d'imaginer une situation où l'autre rencontre quelqu'un, et de s'imaginer que finalement on n'est pas jaloux, que la nouvelle personne est chouette etc. Bref d'arrêter d'imaginer le pire et d'envisager que les choses peuvent aussi bien se passer. Mais du coup je ne m'attendais pas à ce que ça se passe de cette manière, sous mes yeux, sans qu'il fasse beaucoup attention à moi. Depuis ces derniers jours je sens bien qu'il ne va pas fort et qu'il culpabilise, mais il continue de faire les choses s'en faire attention à moi et ça me fait mal... Il ne prend pas le temps de venir parler avec moi pour voir comment je vis cette nouvelle situation et comment je gère ma jalousie tout ça... Je sens que je vais avoir du mal à lui re faire confiance à nouveau.
Et il change toujours d'avis sur ce qu'il va faire avec cette nouvelle fille, et j'ai du mal à me fixer sur quelque chose. Il devait la voir une après-midi, puis finalement il va y passer la nuit, puis revient sur sa décision... Je suis un peu perdue. C'est un peu ma faute aussi, je crois qu'il culpabilise et n'arrive pas à faire franchement ce qu'il voudrait faire...

Bref tout ça pour dire que je pensais que ce «  passage » se déroulerait autrement... Et un peu surprise d'avoir mal par forcément là où je l'attendais...

Peut être aussi que j'attends trop de lui et que je n'ai pas à lui demander toute cette attention. J'aimerais être un peu plus solide et me dire qu'il fait bien ce qu'il veut moi j'ai ma vie et ça me va comme ça. Mais je ne peux pas m'empécher d'avoir mal et avoir la sensation d'être un peu la bonne poire qui veut bien tout entendre et tout comprendre mais qui se fait avoir.

#
Profil

MagentadeMars

le vendredi 28 novembre 2014 à 14h06

AkiliMais je ne peux pas m'empécher d'avoir mal et avoir la sensation d'être un peu la bonne poire qui veut bien tout entendre et tout comprendre mais qui se fait avoir.

Et oui, normal. Fonction utile évoluée afin que nous nous permettions pas d'être volé ou autrement abusé.

Ici, on te vole ta fierté.

C'est important ?

<3

#

Akili (invité)

le vendredi 28 novembre 2014 à 14h43

théoriquement non :)

Mais c'est dur de dépasser le stade : il est trop méchant, je souffre et tout le monde devrait faire attention à ma petite personne ! J'y travaille !

Peut être que je m'accroche à ses "faux pas" parce que c'est plus facile que d'affronter ma jalousie... J'essaie d'y voir clair entre ce que je trouve vraiment pas cool de sa part et ma simple jalousie face à une situation où eh non je ne suis plus son centre du monde, monsieur a une vie à lui aussi !

#
Profil

MagentadeMars

le vendredi 28 novembre 2014 à 15h13

Et juste au moment où tu as besoin des câlins, c'est ton câlineur qui est en panne :-(

J'ai l'impression que tu voies assez clairement les choses... reste que tu sois très gentille envers toi même pendant que cela se résout...

#
Profil

LuLutine

le dimanche 30 novembre 2014 à 02h06

Bonjour Akili,

Vous aviez un accord sur le fait de pas embrasser une autre personne l'un devant l'autre, et il a trahi cet accord.
C'est très clair.

Donc ça ne me semble pas "anormal" que tu te sentes trahie, j'aurais ressenti la même chose.

De plus, repartir de la soirée avec l'autre sans t'en informer, je comprends que ça soit vécu comme une forme de trahison aussi. Le minimum à mon sens aurait été de venir t'en parler, il ne l'a même pas fait si j'ai bien compris ?

Je voulais rebondir sur une de tes phrases :

Akili
je le présente facilement aux autres comme mon copain avec qui j'ai une relation poly, alors que lui me présente comme une bonne amie.

En fait je comprends très bien ça.
Dans notre société sexiste, une femme qui se présente comme "en couple mais poly" aura plein de propositions (même si bien sûr certaines personnes la considèreront comme une s*****), mais pour un homme ce n'est pas du tout la même chose.
S'il te présente comme "sa copine" (même "avec qui il a une relation poly"), la plupart des filles s'éloigneront.
Si tu es "juste" "une bonne amie", ça permet plus d'ouverture...

Du moins, c'est ce dont témoignent un certain nombre d'hommes, et de femmes dont un compagnon a vécu cette situation.
C'est ce qui fait que dans un couple (hétéro) poly marié, parfois la femme va dire qu'elle est en couple et très heureuse avec son mari, alors que l'homme mentira en disant "oui oui je suis marié mais tu sais, avec ma femme c'est plus trop ça...on reste ensemble pour les gosses...la maison..." etc. etc.

Bref si tu te sens trahie par cet aspect-là, c'est important de comprendre aussi que du côté masculin la situation est très différente.

A une époque un amoureux (avec qui j'avais même des projets de vie, donc pas le moindre) me demandait parfois de ne pas venir à telle soirée parce qu'il y avait une fille qui lui plaisait. Il avait peur que ma présence gâche toutes ses "chances". J'ai en général respecté ce souhait.

(En général, parce qu'une ou deux fois je ne voyais pas pourquoi je me serais privée de voir des amis alors que j'en avais envie. Je disais alors clairement à l'amoureux en question qu'on pouvait très bien aller à cette soirée sans s'afficher "ensemble"...le paramètre problématique étant alors les amis en question, qui étant "non briefés" sur le sujet pouvaient très bien sortir dans une conversation des phrases du genre : "Ah oui la fille là-bas, ben c'est LuLutine, la copine du Lutin Vert !")

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion