Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Nouvelle ici!

Bases
#
Profil

mariafleur

le vendredi 19 décembre 2014 à 16h31

Bonjour et bonsoir à tous et toutes!
Depuis 15 ans, je suis avec mon conjoint, mais j'ai rencontré un homme il y a près d'1 an qui est devenu mon amant depuis 7 mois.
C'est la première fois que je fais entrer un autre homme que mon conjoint dans ma vie et cela me bouleverse grandement.
Je suis une femme ouverte d'esprit, j'ai rencontré quelques hommes depuis mes 15 ans d'amour avec mon conjoint actuel, mais jamais je n'ai éprouvé autant d'affection, d'attachement et d'amour pour un autre homme.
Alors j'ai trouvé votre site et je voulais lire ce que d'autres histoires et discuter.
Mon conjoint n'est pas au courant de cette relation avec l'autre homme.
Au plaisir!
Mariafleur

#
Profil

LuLutine

le samedi 20 décembre 2014 à 02h28

Bonjour Mariafleur,

Petite précision que certains te donneront peut-être (du coup j'anticipe, tant qu'à faire) : si ton conjoint n'est pas au courant, on est bien d'accord, ce n'est pas du polyamour.

Ce qui bien entendu ne t'empêche aucunement de venir discuter ici ; si tu as parcouru un peu le forum, tu auras vu qu'une majorité de membres est (autant que possible) non jugeante, bienveillante, et que si tu as des questions précises, beaucoup seront heureux de partager leur expérience.

Mais du coup, tu viens parce que tu aimerais mettre au courant ton conjoint ? Ou bien pas du tout, tu cherches juste un espace où tu peux en parler sans être jugée ? Ou bien c'est encore autre chose ?

En tout cas bienvenue ici !

#
Profil

dva2tlse

le samedi 20 décembre 2014 à 11h18

Bonjour Mariafleur,
LuLutine m'a acceuilli aussi peu avant ou après ta propre inscription, alors que la mienne était pour exposer une situation un peu inverse à la tienne : ma nana ne veut pas entendre parler de polyamour, alors c'est l'exclusivité que je ne veux pas.
LuLutine t'a dit

Lulutine
"si ton conjoint n'est pas au courant, ce n'est pas du polyamour"

Je reprends pour moi également sa deuxième question :

Lulutine
"tu viens parce que tu aimerais mettre au courant ton conjoint ?"

Enfin comme tu voudras ou pourras, et à+,
David

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

mariafleur

le samedi 20 décembre 2014 à 18h24

Bonjour Lulutine,
Merci de me souhaiter la bienvenue. Non, je pense que ce n'est pas du Polyamour car je ne veux pas mettre mon conjoint au courant de ce que je ressens pour l'autre homme.
Je vais lire d'autres post et contribuer à ma façon.
Merci à toi!
Mariafleur

#
Profil

mariafleur

le samedi 20 décembre 2014 à 18h27

Bonjour David,
Tu veux me demander quoi comme question.? Je pense que je n'ai pas bien compris.
Merci,
Mariafleur

#
Profil

Nurja

le dimanche 21 décembre 2014 à 17h11

mariafleurje ne veux pas mettre mon conjoint au courant de ce que je ressens pour l'autre homme.

Pourquoi ne souhaites-tu pas lui en parler ?

#
Profil

mariafleur

le dimanche 21 décembre 2014 à 19h15

Bonjour Nurja,
Je ne ressens pas que je doive lui en parler, car cela peut le blesser inutilement, car je vis quelque chose qui me touche moi. Je ne pense pas que ce soit nécessaire qu'il le sache.
Mariafleur

#

(compte clôturé)

le dimanche 21 décembre 2014 à 20h47

Mais peut-être que lui trouverait ça important de le savoir ? Pourquoi décides-tu à sa place de ce qui est bon pour lui ?

#
Profil

ScottBuckley

le dimanche 21 décembre 2014 à 20h57

Janis
Mais peut-être que lui trouverait ça important de le savoir ? Pourquoi décides-tu à sa place de ce qui est bon pour lui ?

... Peut-être est-ce une question de temps pour Mariafleur ( de transition, d'infusion ? ) ou de trouver le bon moment, et/ou les bons mots, ou autres approches, pour lui en faire part ?

Car faire son ' poly coming-out ' n'est pas toujours aussi facile pour les un-es que pour les autres, on a chacune & chacun nos difficultés, liées à telle ou telle personne, à telle période ....

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

mariafleur

le dimanche 21 décembre 2014 à 21h03

Je vous pose une question: pourquoi est-ce que vous trouvez important qu'il le sache? C'est ça le polyamour? Que toutes les personnes impliquées d'une certaines façon, même indirectement, soient au courant?
Vous savez, c'est quelque chose que je vis moi-même avec moi-même, je ne considère pas qu'il doit être au courant, car pour lui, lorsqu'on est avec quelqu'un, il n'y a pas de possibilité d'en aimer une autre.

#
Profil

Nurja

le dimanche 21 décembre 2014 à 21h16

Pour moi, lui permettre de savoir pour qu'il n'y ait pas de mensonge, pas de tromperie. Pour moi, polyamour suppose que les choses soient claires (sinon, il s'agit d'infidélité). Pas de jugement de valeur ici, juste on parle de choses différentes.

#

(compte clôturé)

le dimanche 21 décembre 2014 à 21h18

C'est important parce que ça détermine la liberté de chacun dans la relation. On n'est pas libre de ses choix et de ses décisions quand on ignore un élément aussi important que celui-là. Lui mentir c'est lui refuser la possibilité de décider de façon libre.
En tout cas c'est le choix que nous faisons ici : donner une place importante à l'éthique relationnelle.

#
Profil

Jasmine

le dimanche 21 décembre 2014 à 21h39

Dans le même esprit que l’intervention de Janis, je vais te raconter un bout de ma vie, ce n’est ni un jugement ni un conseil, juste un témoignage.

J’ai été dans la position de ton mari ; mon compagnon d’alors, maintenant ami, me trompait et comme toi, il était sincère quand il disait vouloir me protéger, me préserver en me mentant. Mais j’ai découvert qu’il me trompait, et au-delà de la phase « Qu’est-ce qu’elle a de plus que moi/au secours mon monde s’écroule/tu vas me quitter », qui est surmontable, certains éléments m’ont blessée et c’est, je crois, une part des éléments qui ont conduit au clash définitif :

- J’ai ressenti une forme d’abus de pouvoir : il a décidé unilatéralement de ce qui était bon pour moi, il a pris à ma place une décision qui concernait ma propre vie. J’ai eu le sentiment qu’il m’avait privée de mon libre-arbitre, de mon droit à faire mon baluchon si la relation de me convenait plus.

- Je me suis sentie humiliée non pas parce qu’il était amoureux, mais parce qu’il avait sous-estimé ma capacité à encaisser la vérité. Il a décrété seul que je n'étais pas capable, que j’étais trop fragile/immature/dépendante/complétez la liste. Il n’a pas eu confiance en moi.

- Je me suis sentie manipulée : il a volontairement masqué une partie de la réalité pour me faire croire que je vivais une forme de relation qui n’existait plus. Je vivais une illusion de couple exclusif et fusionnel, dans un décor en carton-pâte ; j’ai eu l’impression d’avoir vécu une vie fictive, bonjour le Truman Show 

- Je me suis sentie privée de la possibilité de faire mon propre cheminement vis-à-vis de l’exclusivité ; il s’accordait une liberté dont je me privais, et qu’il ne souhaitait pas m’accorder.

Sinon, une anecdote : il trompe à présent sa compagne. Lorsque je lui ai demandé si sa régulière était au courant qu’il avait une autre relation, il m’a répondu :
« T’es folle ? Bien sûr que non !
- Pourquoi, c’est important pour elle de savoir qu’elle est la seule ?
- Ben oui !
- Donc puisque c’est important pour elle, tu lui caches ?
- … »
:-D

Je t’en prie ne le prends pas comme un jugement, je tentais juste d’illustrer un point de vue parmi d’autres, ton mari aurait peut-être une tout autre façon de voir les choses.

C’était mon moment "vis ma vie de femme trompée devenue poly", désolée pour son caractère nombrilesque.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

MagentadeMars

le dimanche 21 décembre 2014 à 21h43

mariafleur
Je vous pose une question  : pourquoi est-ce que vous trouvez important qu'il le sache  ?

C'est une belle question, en effet. Cela revient à la limite d'un arbre qui tombe dans le forêt sans que personne ne le voie. Personnellement, je ne vois pas l'honnêteté comme une valeur absolue (mais c'est un grand débat philosophique et éthique... doit-on dire à un patient qu'il va certainement mourir bientôt ?)

Par exemple, on ne considère pas éthique de faire un teste de dépistage pour un cancer ou autre maladie pour laquelle il n'y ait pas de traitement efficace (le dépistage PSA du cancer du prostate est vraiment limite de ce point de vue, mais ça tourne beaucoup de fric). Car il y a aussi une perte de "liberté d'action", on n'a plus la possibilité de continuer à vivre sans le poids du diagnose...

Il y a, par contre, des aspects pratique :

-côté toi, il se peut que tu sois stressée d'avoir à cacher ta nouvelle relation... ce qui n'est pas évident si d'un coup tu es plus heureuse, par exemple.

-côté lui, s'il est possible qu'il découvre lui même (si tu n'arrive pas à cacher), ou qu'il ait des suspicions qui risquent de traîner...

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

mariafleur

le dimanche 21 décembre 2014 à 23h12

Bonjour Jasmine,
Merci pour ton témoignage. Non, je ne me sens pas jugée, je comprends ton point de vue.
Mais il y a toute la question de la relation avec l'autre homme qui est une relation occasionnelle, et peut-être qu'elle se terminera bientôt, alors je ne veux pas faire tout un plat de quelque chose qui sera peut-être de courte durée. Et, il faut que vous sachiez tous, j'ai déjà vécu il y a quelques années une très courte relation ( mais juste baisers-caresses) avec un autre homme et je lui ai dit. Je connais ce que ça peut faire et surtout gâcher..

#
Profil

mariafleur

le dimanche 21 décembre 2014 à 23h18

Bonjour MagentadeMars,
Merci pour ton message.
Oui, mes menstruations ont eu lieu pour la dernière fois le 18 octobre 2014, alors je suis bouleversée d'éprouver de l'amour et de l'attachement pour cet autre homme-amoureux-amant. Lui aussi est en couple depuis 36 ans, marié, (il a 60 ans), mais est très jeune de corps et de cœur, et ça le bouleverse aussi, mais je pense que nous serons amants physiques et spirituels seulement. Mais c'est tout un seulement!!!

#
Profil

MagentadeMars

le dimanche 21 décembre 2014 à 23h23

<3

#

(compte clôturé)

le lundi 22 décembre 2014 à 09h48

J'ai fait remonter un vieux et loooooong fil un peu polémique mais riche sur la question du mensonge, en me disant que ça pouvait donner des idées.
Aucun jugement mariafleur, vraiment. On sait que c'est compliqué. Mais sur ce forum tu peux justement peut-être trouver d'autres points de vue que ce qui se dit habituellement sur ta situation, et voir les choses autrement.
Peut-être que tu serais d'accord pour parler de ce qui s'est passé lors de ta précédente relation ? Ton compagnon a eu une réaction violente ? Ou bien vous vous êtes mis d'accord pour que tu ne lui dises plus rien ?

#
Profil

MagentadeMars

le lundi 22 décembre 2014 à 10h43

Je pose une question : est-ce le mensonge est un prix acceptable à payer pour la continuation d'une relation qui ne saurait perdurer autrement ?

#
Profil

Nurja

le lundi 22 décembre 2014 à 11h05

MagentadeMars
doit-on dire à un patient qu'il va certainement mourir bientôt ?

La maman de l'homme avec qui je vivais était en train de mourir et elle était la seule à ne pas le savoir (officiellement). Son fils trouvait que c'était trop dur pour elle. Je pense que cela aurait surtout été trop dur pour lui. Cela lui aurait permis, à elle, d'être plus sereine car elle aurait su ce qu'elle ressentait. Je ne me sentais pas en position d'être celle qui dit la vérité. Aujourd'hui encore, je le regrette.


perte de "liberté d'action"

Pour moi, il y a plus de liberté d'actions quand on sait dans quoi on joue.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion