Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Présentation d'une nouvelle…

Témoignage
#
Profil

Paz

le dimanche 05 octobre 2014 à 22h10

Bonjour ou plutôt Bonsoir,

Ca fait du bien de trouver un site comme Polyamour.info, pour mettre un début d'ordre dans mes questionnements.

Pour vous dire un peu de moi.
J'ai 36 ans, et je suis en couple depuis 17 ans avec un homme, mais à deux occasions, j'ai éprouvé des sentiments pour des personnes de mon entourage amical.
Mais c'est surtout lors du départ en début d'année, d'un de mes meilleurs amis, parti s'installer en Afrique avec sa compagne, que j'ai eu du mal à gérer, ce que je cataloguais jusque là comme d'une simple amitié. Je n'ai pas pu aller à sa soirée de départ, trop difficile. J'ai quand même eu l'occasion de le voir avant son départ, soirée où je lui ai avoué à demi-mots mes sentiments. Nos relations ont toujours été troubles, pas une "simple" amitié. Ainsi, dans la rue, on se tenait quasi-systématiquement main dans la main.

Bref, depuis son départ, il me manque terriblement, au point, où j'en ai fini par parler à mon conjoint (dans un contexte où après plusieurs mois de crises, pour d'autres raisons, le dialogue revenait) car cela impactait forcément mon implication dans mon couple.
Du coup, j'en suis venue à faire des recherches Google, et j'ai trouvé votre site.

A bientôt.

Paz

#
Profil

Juliejonquille

le dimanche 05 octobre 2014 à 23h58

Bienvenue.
Comme toi, je suis arrivée ici grâce à Google et ce site m'aide beaucoup. :-)
Je te conseille de le parcourir, de lire les articles, cela donne beaucoup de pistes.
Sur Lyon, il y a un lieu de parole et de partage, le café-poly du 4e jeudi du mois, c'est un grand soutien de parler de ses problèmes en vrai et d'écouter les autres.
C'est très compliqué de découvrir le polyamour quand on vit en couple monogame, ça chamboule toutes nos conceptions. Je suis en pleine transition mono/poly.

Comment ton mari prend la situation ? Penses-tu pouvoir revoir cet ami s'il est parti en Afrique ?

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Paz

le lundi 06 octobre 2014 à 08h02

Bonjour Juliejonquille,

Merci de ton message.

Pour mon mari, il prend plutôt bien la situation, très ouvert à la discussion, mais j'essaie de faire attention, d'une certaine manière, puisque le même m'a fait une énorme crise de jalousie, il y a 9 ans, lorsque je suis partie dans le cadre militant, deux semaines au Venezuela.
Mais la crise que nous avons vécu il y a quelques mois nous a permis de réellement "nous" comprendre, donc je pense qu'il est sincère lorsqu'il se dit ouvert à la question.

Concernant cet ami, je ne sais pas ... Si je le revois, ce sera en pointillé lorsqu'il reviendra en France voir sa famille ...

#
Profil

LuLutine

le mardi 07 octobre 2014 à 17h10

Bonjour Paz,

Si jamais tu as envie de discuter "en vrai" avec d'autres personnes (polyamoureux ou polycurieux, bref qui se posent des questions sur les relations intimes), n'hésite pas à consulter l'annuaire des membres (lien tout en bas à droite du site) et à regarder la rubrique "Evénements" pour voir s'il y a des événements dans ta région.

Tu peux même en créer un toi-même !

#
Profil

Paz

le mardi 07 octobre 2014 à 17h42

Bonjour Lulutine,

Merci de ta réponse, pour l'instant, il est vrai que je passe plutôt sûr le site lire les articles et discussions qui peuvent me faire écho.
Par contre, je serais présente au café poly de Lyon qui a lieu la semaine prochaine, si c'est encore possible de s'y inscrire.

Bonne fin de journée

#
Profil

LuLutine

le dimanche 12 octobre 2014 à 01h19

Paz
Par contre, je serais présente au café poly de Lyon qui a lieu la semaine prochaine, si c'est encore possible de s'y inscrire.

Tu peux toujours t'inscrire, et pour les événements publics, tu peux toujours te pointer à l'endroit mentionné sans même être inscrite !
Mais c'est mieux de s'inscrire pour donner une idée à ceux qui ont lancé l'événement du nombre de personnes qui seront là... :)

#

poly de passage (invité)

le dimanche 12 octobre 2014 à 10h00

Paz, ne crois-tu pas que le fait que ton ami soit loin contribue à ce que ton mari prenne bien cette attirance entre ton ami et toi?

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le dimanche 12 octobre 2014 à 18h34

Bonjour Paz,
Je suis dans une situation à la fois similaire et très différente de la tienne : des sentiments forts pour quelqu'un de très loin. Mais ma compagne ici est polyamoureuse et nous vivons ainsi depuis plusieurs années dans une entente remarquable. Elle est très compréhensive, adorable.
Mes interrogations ont plutôt porté sur mon lien avec cette personne, loin géographiquement, ayant également des sentiments, mais dans un couple monogame de son côté. Nous maintenons cependant un lien épistolaire et artistique qui m'apporte beaucoup de bonheur.
Qu'en est-il de ton ami ? Tu lui as "avoué à demi-mot" tes sentiments, y a-t-il une réponse à cet aveu ? Comment envisages-tu une relation amoureuse éventuelle avec lui ?

#
Profil

Paz

le dimanche 12 octobre 2014 à 23h23

Bonsoir,

Pour essayer de répondre à vos questions ...

poly de passage
Paz, ne crois-tu pas que le fait que ton ami soit loin contribue à ce que ton mari prenne bien cette attirance entre ton ami et toi ?

Il n'y a pas d'attirance entre mon ami et moi. C'est moi qui suis attirée par lui. Je ne pense pas qu'une relation soit possible, non pas par la distance, mais parce que cet ami, je le connais depuis longtemps et que je ne pense pas qu'il soit polyamoureux. En tout cas, pour lui, le concept d'exclusivité est important dans sa vie amoureuse.
Après, notre relation a été toujours été sur un mode de sous-entendus : "rendez-vous en tête-à-tête" était son expression favorite.

Pour en revenir à mon conjoint, lorsque je lui en ai parlé, c'était parce que je vivais mal cette situation et que cela m'a affectée fortement. De plus, cela a été l'occasion pour moi de lancer une discussion plus générale sur la question de notre conception de chacun du couple.
Pour être plus claire, pendant pas mal d'années, j'ai eu, des engagements politiques et associatifs assez importants au niveau du temps que je devais leur consacrer, qui ont fait exploser sa vision du couple "fusionnel" monogame, traditionnel, et qui ont nécessité de gros réajustements dans notre fonctionnement en couple et en famille (nous avons un enfant). D'ailleurs, au cours des 6 dernières années, pendant mon mandat de conseillère municipale, j'ai fini par développer un gros sentiment de culpabilité puisqu'il considérait que je le délaissait en vivant une vie autre, sans lui, à l'extérieur et qui l'empêchait de vivre la sienne. Du coup, j'ai évité pendant toutes ces années, tout sujet qui fâche, en particulier sur notre couple, ce sentiment de culpabilité et donc d'enfermement que je vivais dans notre couple. Ce qui devait arriver, arriva, notre couple explosa en vol, et je suis partie vivre ailleurs, ne supportant plus la situation, puisque tout dialogue était impossible. La séparation n'a pas duré puisqu'elle a permis de faire redescendre la pression, de renouer le dialogue, et de renouer le lien entre nous, seulement quelques semaines avant que je lui parle à propos de mon attirance pour cet ami.
Jamais, jusqu'à cette fameuse discussion consécutive au départ de mon ami, je ne lui avait parlé de ces "attirances" pour d'autres, car je ne voulais pas l'insécuriser encore plus.

Mon interrogation sur le fait qu'il accepte ou non que je puisse également développer des sentiments pour d'autres personnes, ne vient donc pas tellement par rapport à cet ami. Ce serait plutôt par rapport au fait qu'il puisse avoir peur de me perdre. Mon conjoint m'assure que non, mais je continue à m'interroger.

Tcheloviekskinoapparatom
Mes interrogations ont plutôt porté sur mon lien avec cette personne, loin géographiquement, ayant également des sentiments, mais dans un couple monogame de son côté. Nous maintenons cependant un lien épistolaire et artistique qui m'apporte beaucoup de bonheur.
Qu'en est-il de ton ami ? Tu lui as "avoué à demi-mot" tes sentiments, y a-t-il une réponse à cet aveu ? Comment envisages-tu une relation amoureuse éventuelle avec lui ?

J'ai toujours des sentiments pour cet ami, et nos quelques contacts via mél et Facebook permettent de garder le lien.
Par contre, comme je le disais plus haut, une relation amoureuse ne me semble pas envisageable du fait de sa conception actuelle du couple, de son projet de vie aussi. Et sa seule réponse à cet aveu a été de me prendre longuement dans ses bras.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 12 octobre 2014 à 23h31

Juste un petit mot pour dire que la situation où tu avoues à ton conjoint être amoureuse d'un ami avec qui ce n'est pas réciproque, n'a absolument rien à voir avec la situation où tu nouerais concrètement une relation extra-conjugale.

Ca me semble presque "normal" - sans doute parce que je l'ai vécu - que dans le premier cas ton conjoint ne soit pas inquiet (il sait que l'autre - loin ou proche géographiquement, peu importe - n'est pas un "danger" pour votre relation puisqu'il "n'y a rien" entre vous...).

Par contre, si un jour tu éprouvais une attirance pour quelqu'un et que ce soit réciproque, je pense qu'il pourrait en être tout autrement...

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 12 octobre 2014 à 23h57

Hmmm...
Il y a des situations où quand le partenaire apprend qu'il pourrait y avoir quelqu'un ça lui en fait presque autant baver que s'il apprend qu'il va y avoir, qu'il vient presque d'y avoir...

Le truc avec la confiance c'est qu'on décide de la donner à partir de notre propre état d'esprit autant qu'à partir de ce qu'on sait des faits. Du coup, on peut la perdre parce que la façon dont on imagine et projette des virtualités change notre état d'esprit.
C'est pas rationnel, parce que la confiance non plus ne l'est pas vraiment. C'est un pari, qui est moins risqué lorsqu'on a bien conscience de le prendre : c'est à dire en assumant que si on perd, c'est qu'on a joué... même si on a tout joué (parce que, bien sûr, l'amour c'est plus beau quand ya une menace de banqueroute à chaque fois, hein, sinon ça voudrait dire qu'on est plus des être humains que des héros Romantiques Victimes du Destin, et ce serait la fin de tout).

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

LuLutine

le lundi 13 octobre 2014 à 00h18

Siestacorta
Hmmm...
Il y a des situations où quand le partenaire apprend qu'il pourrait y avoir quelqu'un ça lui en fait presque autant baver que s'il apprend qu'il va y avoir, qu'il vient presque d'y avoir...

Ouais ouais, je sais bien, c'est pour cela que j'ai utilisé "semble", "presque", les guillemets et précisé qu'il s'agissait de mon vécu.

D'ailleurs, je connais au moins une situation de non-réciprocité où la simple existence de l'intérêt pour d'autres personnes (sans réelle "concrétisation" ou "passage à l'acte", du moins pas du point de vue d'un mono lambda) a suffi à "faire fuir" le conjoint...

En fait je voulais surtout souligner le fait que "il le vit bien" pourrait très bien devenir "il ne le supporte absolument pas" dès lors qu'il s'agirait d'une attirance réciproque...
Qu'il ne faut pas se dire "Bon visiblement il le vit bien en théorie, donc en pratique ça devrait passer" ! ;)

#
Profil

Paz

le lundi 13 octobre 2014 à 08h11

C'est tout à fait ça Lulutine :

LuLutine
Qu'il ne faut pas se dire "Bon visiblement il le vit bien en théorie, donc en pratique ça devrait passer" ! ;)

C'est effectivement ma crainte.

Après, on en a rediscuté hier soir (bon je lui ai dit que j'avais posté une réponse, et en gros ce que j'avais dit, car même s'il n'est pas inscrit, il vient voir régulièrement le site).
Il m'a réassuré qu'il comprenait tout à fait et qu'il était même prêt à reconsidérer sa vision du couple. Mais bon, je m'emballe pas .... C'est toujours de la théorie.

Par contre, il a confirmé ce que j'avais ressenti, il y a un peu plus de 2 ans, à savoir qu'il a eu (a ?) une forte attirance pour une de ses anciennes collègues. Je sais qu'il ne lui en a jamais parlé par contre, vu que depuis elle n'habite plus la région lyonnaise.

Sur le coup, ça m'a fait chaud au cœur qu'il me confie quelque chose comme ça ... Après tout ce qu'on a vécu, apparemment il me fait réellement confiance.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le lundi 13 octobre 2014 à 14h08

Effectivement le fait qu'il confesse avoir lui aussi eu des attirances pour d'autres est un bon signe : à partir du moment où il n'est pas dans le déni, dans l'unilatéralité victimaire, le dialogue est possible et de fait il a commencé entre vous.

Une bonne partie de l'approche polyamoureuse pour moi c'est cette acceptation que l'autre a des désirs, une approche plus adulte, plus réaliste, plus complète de l'autre, et donc à quelque part plus aimante, acceptant l'autre tel qu'il/elle est, et voulant son bonheur par-dessus et au-delà de la relation qu'on a avec cette personne.

Après à vous de voir comment avancer sur ce chemin. Si il n'y a pas de possibilité concrète de relation à court terme, c'est évidemment plus abstrait, mais c'est justement l'occasion d'en parler avant que ça se pose - et ça se posera forcément un jour.

#
Profil

Paz

le lundi 13 octobre 2014 à 20h33

Merci Tcheloviekskinoapparatom :

Tcheloviekskinoapparatom
Une bonne partie de l'approche polyamoureuse pour moi c'est cette acceptation que l'autre a des désirs, une approche plus adulte, plus réaliste, plus complète de l'autre, et donc à quelque part plus aimante, acceptant l'autre tel qu'il/elle est, et voulant son bonheur par-dessus et au-delà de la relation qu'on a avec cette personne.

C'est tout à fait ça que je souhaite dorénavant, et pas simplement dans le polyamour, mais dans notre relation au quotidien, de couple ....
Je ne veux pas le changer, mais lui n'a pas à me demander de correspondre à l'image qu'il avait de la relation de couple, et de la place de la femme dans le couple. Je suis moi, il est lui, et nous ne sommes pas des images qu'on colle sur un modèle imposé par d'autres.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion