Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Il me dit "je suis polyamoureux" et...

Témoignage
#
Profil

RoseDeNoel

le vendredi 05 septembre 2014 à 21h11

...

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 05 septembre 2014 à 21h38

Bonsoir RoseDeNoel,

Tu n'es pas la seule à ne pas savoir "désaimer".
Moi non plus, je ne sais pas ! :)

Bienvenue au club, donc ;)

En ce qui concerne ton (ex) compagnon, t'a-t-il déjà clairement parlé de polyamour ou bien juste dit qu'il fréquentait un couple ?

Tu pourrais peut-être d'abord lui demander ce qu'il pense du polyamour et des personnes qui vivent leurs relations intimes (=amoureuses et/ou sexuelles, entre autres) dans la non-exclusivité.

Certaines personnes envisagent l'idée de fréquenter un couple et/ou former une triade, mais pas d'entretenir des relations multiples, car c'est encore autre chose...
Où se situe ton compagnon ?

#
Profil

RoseDeNoel

le samedi 06 septembre 2014 à 01h25

...

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

bouquetfleuri

le samedi 06 septembre 2014 à 09h30

Bonjour RoseDeNoel,

je lis ton premier post et tout au long de la lecture, je me dis que je ne suis pas le bon lecteur.
Le bon lecteur, c'est ton compagnon.

Alors fais-lui lire exactement tout ce que tu nous as écrit, il y a toutes les questions nécessaires et le bon éclairage sur ton cheminement.

Vous êtes déjà engagés dans une forme de relation polyamoureuse. Ce qui coince est le conflit apparent entre ses mots : "...que ça n'ait pu marcher, nous deux" et la réalité. Mais si la question est " Est-ce que cela pourrait marcher, nous trois ou nous quatre ?" le conflit pourrait bien disparaître comme par enchantement...
Le travail commence après

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

MagentadeMars

le samedi 06 septembre 2014 à 10h10

Bonjour Rose,
Je te sors deux chose de mon propre vécu, qui pourraient ou non correspondre.

D'abord, il m'est arrivé de me sentir très oprimé dans une relation, sous une pression (possiblement imaginaire) d'y livrer des choses dont je n'étais pas capable. Dans ce cas, j'avais un besoin énorme de sortir, comme si j'étais en train de noyer. Alors dans les mois qui suivent le rupture, bien que j'aie des sentiments aimoureuses envers mon ex partenaire, j'ai tendance à les fuir pour peur de relancer l'ascenseur... on se fait un câlin, on s'embrasse, on fait l'amour, eh bien toute se relance comme avant, non ? Ton partenaire a possiblement besoin de croire que tu comprends que tout a changé, qu'un câlin maintenant n'est pas un câlin de ta relation antérieure. Pour cela, il faut dés fois du temps, ou un changement symbolique de circonstances : de ne plus vivre sous le même toit, par exemple, ou que toi aussi aies trouvé un amant. D'avoir rétabli d'équilibre dans votre relation, en bref.

Deuxième, dans la situation où j'étais toujours amoureux d'une femme qui ne voulait plus de relation avec moi, ou plus du même type de relation, j'avais tendance à sur-interpréter tout signe d'affection. Alors que normalement je suis assez sensible aux nuances d'autres personnes, là j'étais complètement déboussolé :-( Alors, attention de ne pas tomber dans ce piège...

Je te souhaite tout le bien possible...

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

RoseDeNoel

le dimanche 07 septembre 2014 à 02h38

...

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

RoseDeNoel

le lundi 08 septembre 2014 à 11h44

...

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 08 septembre 2014 à 12h11

"polyamoureux" n'est pas un mot qui répond à toutes questions qu'on se pose sur le mode de vie d'un partenaire.
Ca peut leur donner une certaine cohérence...
Mais s'il ne fait pas d'efforts dans le dialogue avec toi, dans l'aménagement, c'est pas qu'il n'est pas polyamoureux, c'est qu'il ne fait pas grand chose pour que tu puisses le devenir toi, ou pour s'assurer au moins que sa relation à toi conserve de la solidité.

Ceci dit...
Ton fil tourne beaucoup autour d'un espoir que tu as envers quelqu'un pour qui l'intensité de la relation avec toi a changé / continue à évoluer (mais pas vers un "plus fort" comme tes sentiments actuels).
Pour toi, "séparation" semble presque ne pas impliquer "rupture", alors que concrètement, , vous avez rompu même si la séparation n'est pas encore matériellement évidente.
Tu n'as pas vraiment fait le deuil de la forme de votre relation passée. Je suis pas sûr que cela soit la seule chose à faire, ni si elle est pertinente, parce qu les situation de couple "encore-ensemble après la rupture", c'est un terrain mouvant.
Mais si, dans sa tête, il était évident que "ça ne serait plus jamais comme avant", il faut que ce soit dit entre vous, prononcé par lui et bien compris par toi.

Parce que le recours aux mensonges dont tu parles dans le post précédent peut être légitimé (dans son esprit) par la même crainte des dégats engendrés par une mise au point rigoureusement honnête entre vous sur votre situation actuelle, relationnelle et matérielle, et sur ses perspectives possibles.

Tant que vous craignez, chacun, les conséquences de ce changement de perspective pour vous, au point d'éviter d'évoquer l'avenir, et d'organiser ensemble ses aspects, il y a la possibilité de rester par inertie dans un surplace illusoire. Quelque chose qui ressemble, matériellement, à votre ancien quotidien, mais qui est fait de carton-pâte, pas des vrais matériaux dont vous aurez besoin pour fabriquer la suite.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

LuLutine

le lundi 08 septembre 2014 à 12h43

RoseDeNoel
J'ai une question : il me semblait que la condition première du polyamoureux était l'honnêteté. Alors, pourquoi me ment-il encore quand moi je suis honnête avec lui depuis le tout premier jour qu'on s'est connus ?

L'honnêteté, c'est un idéal, ça fait en effet partie de la définition du polyamour, et chaque polyamoureux s'y efforce, mais tout le monde est faillible non ?

Et comme ça a été dit, peut-être qu'il craint d'être (trop) honnête sur certains sujets, des conséquences sur toi.

Ce que son discours cache peut-être, ça pourrait être le fait qu'il ne souhaite plus de relation amoureuse et/ou sexuelle avec toi mais qu'il n'ose pas te le dire.
Alors il te dit qu'un jour peut-être, parce qu'en effet, il n'a pas de boule de cristal, alors un jour peut-être ?

Ce n'est qu'une hypothèse...

#
Profil

MagentadeMars

le lundi 08 septembre 2014 à 14h18

LuLutine
...chaque polyamoureux s'y efforce, mais tout le monde est faillible non ?

(+) C'est le travail de toute une vie je crois... de gérer sa peur de dire...

#
Profil

RoseDeNoel

le lundi 08 septembre 2014 à 14h18

...

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

RoseDeNoel

le lundi 08 septembre 2014 à 14h19

...

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

RoseDeNoel

le lundi 08 septembre 2014 à 14h20

Merci d'avoir tenté de m'aider, mais il semblerait qu'il y ait eu maldonne dès le départ.

#
Profil

Strega

le lundi 08 septembre 2014 à 14h44

Je te souhaite plein de courage Rose de Noël car quoi qu'il ait dit, tu te retrouves dans un mauvais moment.
J'ai eu le sentiment à te lire que tu avais beaucoup d'admiration et d'amour pour lui et du mal à imaginer ta vie sans lui. Comme si cela cachait et amenuisait tes propres qualités. Tu as su faire preuve de compréhension, d'ouverture et d'amour et ce n'est pas donné à tout le monde d'être capable de faire autant en peu de temps (même s'il y avait maldonne). Ne perd pas de vue qu'il faut être solide pour arriver à cela.
Tu es solide et tu vas réussir à te sortir de là. Et tu peux rencontrer quelqu'un que tu aimeras autant voire plus un jour, c'est possible, je te l'assure.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 08 septembre 2014 à 16h24

Je serai curieux de lire, si jamais c'était possible, les mots employés par le monsieur pour mentir.
- Ce qui a été dit exactement,
- qu'est-ce qu'il voulait faire croire,
- qu'est-ce que tu as cru
(et ça peut être trois choses très différentes)

#
Profil

ScottBuckley

le lundi 08 septembre 2014 à 16h37

Bonjour Rose de Noël,

As-tu osé lui poser les bonnes questions, sur votre relation, et sur les évolutions de celle-ci ?
(sachant qu'il peut toujours y avoir un écart entre la relation idéalisée et la réalité du quotidien !)

Etes-vous sorti-es ensemble pendant quelques jours, semaines, mois, ou + ?
vivez-vous à proximité géographique ?

Le hic avec les relations non-exclusives, c'est que c'est encore tout frais dans notre société, on n'a pas encore assez de recul sur comment ça marche (et culturellement : combien de films & fictions monoamoureuses et/ou jalouses // Vs polys ?),

... on en est encore à essuyer les plâtres et à inventer de nouvelles formes relationnelles, à les tester, quitte à se blesser soi et/ou les autres en face, qu'illes soient monos, polys ou encore autres, parce qu'il peut y avoir des malentendus, des maladresses....

Courage à toi, et je t'invite à clarifier cela avec lui, à lui poser des questions, ce qui te permettra d'y voir plus clair avec lui, et si possible de ne pas recommencer à suivre ce chemin-là avec lui ou d'autres, en cherchant à apprendre de son passé.

Bonne chance (+)

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

RoseDeNoel

le lundi 08 septembre 2014 à 17h09

Strega : il est l'amour de ma vie, et le perdre m'a achevée... je ne m'en remettrai jamais... Je ne suis plus si jeune, et si j'ai osé cette relation, c'était en sachant que ce serait la toute dernière fois. Je lui avais dit dès le départ qu'il n'y aurait plus personne après lui. J'ai déjà trop souffert dans ma vie...

Siestacorta : le problème n'est pas tant la façon de le dire ou les mots employés, mais justement le fait de ne pas m'avoir dit la vérité et de persister bien que je ne sois pas si dupe. Pourquoi me mentir puisque les mensonges découverts plus tard font bien plus de mal que s'il m'avait tout simplement dit la vérité de suite ?

GreenPixie : on est ensemble depuis sept ans... et on partage encore le même toit)...

#
Profil

Siestacorta

le lundi 08 septembre 2014 à 17h15

RoseDeNoel

Siestacorta : le problème n'est pas tant la façon de le dire ou les mots employés, mais justement le fait de ne pas m'avoir dit la vérité et de persister bien que je ne sois pas si dupe. Pourquoi me mentir puisque les mensonges découverts plus tard font bien plus de mal que s'il m'avait tout simplement dit la vérité de suite ?

- qu'est-ce qui a été dit exactement,
- qu'est-ce qu'il voulait faire croire
- qu'est-ce que tu as cru sans être dupe ?

#
Profil

LuLutine

le mardi 09 septembre 2014 à 01h02

RoseDeNoel
je ne m'en remettrai jamais...

Tu nous confirmes ça dans six mois ?

#
Profil

Chupapink

le mardi 09 septembre 2014 à 09h21

Bonjour RoseDeNoël,

Je me permet de te répondre car le sentiment que tu ressens aujourd'hui, je l'ai ressenti il y a quelques mois. Une sorte d'abandon total, une trahison qu'on semble ne jamais pouvoir supporter tellement elle est énorme et douloureuse. Tu dis vouloir en finir malgré la présence de ton enfant, je ne te blâmerai pas car je n'arrivais pas non plus à comprendre comment je voulais en finir alors que j'ai 2 enfants derrière moi. Je ne supportais pas l'idée qu'ils ne suffissent pas à me retenir. C'est égoïste mais pense d'abord à toi, j'ai réussi à remonter la pente parce que mon mari était justement toujours présent. Il reste quelque chose entre nous malgré la trahison découverte.

Et puis les jours d'abattement, de confusion et de colère s'alignent, et un matin tu te réveilles en te disant "Stop, je ne peux pas continuer comme ça !". Oui il est toute ta vie, ta raison de vivre, alors montre lui que justement que tu peux vivre et te relever malgré ce qu'il t'a fait.
Perso, ça l'a fait revenir vers moi. Quand il a vu que je commençais à prendre un peu de liberté, que je me rendais compte que je pouvais faire des choses sans lui et sans avoir de compte à rendre, ça lui a fait prendre conscience de ce qu'il risquait de perdre. Je ne dis pas bien sûr que ce sera forcément pareil pour toi, mais les hommes ça fonctionnent comme ça, ils veulent ce qu'ils ne peuvent pas avoir ! Désolée les gars, c'est une constatation au fil des années (qui n'est pas généralisée heureusement il y a des exceptions ! Lol)
Aujourd'hui, je ne vis plus avec mon mari à temps plein on va dire. Le polyamour est entrée dans notre vie et j'ai dit oui ça me convient, c'est finalement ce qui me va. Et lui de son côté est en train de faire sa vie avec son autre amoureuse (qui n'accepte pas trop qu'il continu à venir me voir), mais il vient passer quelques nuits avec moi et quelques week-ends que nous passons en famille ou tous les deux (en prévision). Je sais qu'un jour je ne deviendrais que sa maîtresse mais en attendant j'aurais avancé dans ma vie et découvert ce dont je suis capable de vivre non pas sans lui, mais à part de lui.

Ne te décourage pas, la vie vaut le coup d'être vécue quand on y trouve un intérêt personnel et non pas pour quelqu'un. Mais je conçois complètement que c'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire car au début, on n'imagine tout simplement pas de se lever le matin seule dans notre lit. Mais après, on pense aux matins où il sera là et ça donne une petite motivation pour avancer. Et un jour, tu commenceras à penser à ce que tu peux faire de ton temps libre. Rencontrer de nouveaux amis, faire des sorties, et éventuellement te laisser approcher par un bel inconnu (mais sans pour autant oublier ton amour de toujours). C'est justement ça qui est beau dans le polyamour je trouve !

Alors, je te dis bon courage. Ne baisse pas les bras, montre lui que tu peux le faire (au début c'est une démonstration de force, mais après tu le fais pour toi, et plus pour lui).
Au plaisir d'avoir de tes nouvelles pour savoir où tu en es.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion