Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Il me demande une « période » d'exclusivité ?

Engagement
#
Profil

avelia

le vendredi 04 juillet 2014 à 11h30

Bonjour,

J'ai une question simple (enfin je crois!):

Peut-on dire à quelqu'un qu'on aime de se mettre entre parenthèse (exclusivité avec quelqu'un d'autre) pendant une période à durée indéterminée?

C'est ce que mon amant me demande. Et je m'en sens incapable.

Le polyamour n'est-il pas le fait d'inclure plutôt que d'exclure? Une nouvelle relation doit-elle exclure la première durant une période (quelques semaines, quelques mois... on ne sait pas...)?

Merci de vos réponses.

#

(compte clôturé)

le vendredi 04 juillet 2014 à 12h35

Quel est l'équilibre actuel ? Enfin, je veux dire les équilibres et l'équilibre général...

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 04 juillet 2014 à 12h46

Donc, il a rencontré quelqu'un, tu étais là avant, il te dit que pendant un temps il veut se consacrer uniquement à la nouvelle personne, c'est ça ?

#
Profil

avelia

le vendredi 04 juillet 2014 à 14h37

Oui il a rencontré quelqu'un, j'étais là avant (depuis 3 ans) et il veut une période d'exclusivité avec l'autre personne...avec une durée indéterminée. Il parle de quelques semaines à plusieurs mois.

L'équilibre actuel, c'est que c'est toujours moi qui relance depuis un certains temps. Il prétend avoir de l'amour pour moi et vouloir que ça continue. Mais il n'investit plus grand chose.

J'ai raconté mon histoire sur un autre post il y a quelque temps: /discussion/-PU-/Il-tombe-amoureux-j-ai-peur/

Et c'est devenu invivable dès le moment où elle a appris notre relation et ne supporte pas le fait qu'on se connaisse...

#
Profil

avelia

le vendredi 04 juillet 2014 à 15h01

Fausse manipulation!

...elle a donc décidé de ne pas poursuivre leur relation (et qu'elle redevienne amicale...). Mais lui était triste et décu. Ils ont enfin pu reconnaitre e se dire qu'ils étaient amoureux l'un de l'autre... ouf!
Il veut essayer de la reconquérir, de lui faire accepter la relation que j'ai avec lui, il envisage pour la première fois depuis très longtemps qu'il pourrait se mettre officiellement en couple... si elle insiste vraiment (alors qu'il a toujours défendu bec et ongle le contraire. Oui tout change. Mais j'en reviens quand même pas!). L'état amoureux quoi...

Alors s'en est suivi une période sans nouvelles, où il s'est dit dans le brouillard, remettant en question son fonctionnement dans ses relation, incapable de me dire si oui ou non notre relation était elle aussi remise en question. C'était très dur pour moi aussi. Etre suspendue à un fil...
Et finalement il me propose cela... "est-ce que tu peux encaisser de la mettre en veilleuse pendant un moment?"...

J'ai beaucoup réfléchi. Je ne supporte pas cette idée. Il me dit que je ne suis pas polyamoureuse si je ne tolère pas d'exclusivité temporaire. ??!!?

J'ai l'impression d'être un vieux jouet qu'on veut ranger dans son coffre en attendant d'en avoir assez du nouveau pour le ressortir... Je sais que ça n'est pas si simple. Mais franchement c'est l'impression que j'ai et c'est horrible.

A chaque fois qu'on a parlé de ce sujet il s'emporte, s'agace très vite.

La dernière fois, je lui ai dit que je ne pouvais passer d'une relation où on se voit deux fois dans la semaine à une relation où on ne se voit plus pendant plusieurs mois (mais on se donne des nouvelles hein!!)... sans en souffrir. D'autant plus qu'aucune garantie qu'on se retrouve après sa période... Et moi de rester en stand by?!! J'ai dit non. Il a dit que Ca pouvait déjà être deux semaine si j'avais tant besoin de m’accrocher à une durée claire et pas trop longue et il m'a dit d'un air très agacé "Ok alors tu me fous la paix pendant deux semaine là" ...et n'en pouvant plus de me faire crier dessus... j'ai dit "Non pas deux semaine. C'est terminé.

Et je regrette. Et je suis perdue. Voilà.

#

(compte clôturé)

le vendredi 04 juillet 2014 à 18h58

Peut être Avelia, devrais tu lire le fil de discussion "je t'aime... je te quitte...". Cette impression d'être (dans mon cas) un doudou, que l'on sort du placard quand on a un coup de cafard et que l'on jette à l'oubli le reste du temps, ben j'en suis là aussi.

Tu mets le doigt sur un point éminemment important : offrir une garantie, donner un délai à peu près concret, donner des nouvelles pendant ce temps. Je pense que celui qui ne sait/peut pas faire cela, considère l'autre comme un jouet, ou un doudou. Quitter, parfois, c'est nécessaire !!!

#
Profil

LuLutine

le vendredi 04 juillet 2014 à 21h36

Je rejoins gcd68 sur le fait que demander un délai clair ne me semble pas exagéré.

Vous devez pouvoir vous dire, ensemble : "Ok, pendant tant de temps nous n'aurons plus d'échanges amoureux" (mais vous vous verriez quand même, non ?) "mais après ce temps, on se retrouve pour faire le point et décider de la suite".

La personne qui te dit "Je ne sais pas combien de temps ça va durer, je ne peux pas m'engager pour faire le point dans un mois ou deux", à mon sens c'est quelqu'un qui ne te respecte pas, étant donné votre relation préexistante.

A mon sens, tu n'as donc aucune obligation de l'attendre sans savoir combien de temps ça va durer.

Et te dire que tu n'es pas polyamoureuse si tu n'acceptes pas une période d'exclusivité, d'autant plus lorsque cette période serait indéterminée, ça me semble un peu fort de café !

#

Anges 2 (invité)

le vendredi 04 juillet 2014 à 21h47

Juste pour te dire qu'il y a bien longtemps (en 2004), j'ai demandé "une pause" à celui qui est devenu mon mari ensuite. À l'époque je n'étais pas polyamoureuse et j'avais rencontré quelqu'un d'autre. J'avais envie de vivre cette relation et j'étais incapable d'annoncer une durée prêcise pour la pause. Je n'ai pas donné la raison exacte de cette demande (la rencontre de quelqu'un d'autre - je ne connaissais pas encore les idées poly), mais j'ai dit que j'avais besoin de réfléchir sur l'avenir (ce qui était vrai aussi). Mon amoureux m'a accordé une pause d'un an et je suis revenue au bout de 4 mois.
L'acceptation de cette pause à contribué à renforcer l'amour que j'avais un peu "perdu" à ce moment là pour mon amoureux. J'ai trouvé extraordinaire qu'il me comprenne aussi bien et m'accorde cette "bouffée d'oxygène" dont j'avais besoin. Je sais que ça a été très dur pour lui à cette période, car lui ne souhaitait pas interrompre la relation. Mais vraiment, son acceptation de ma demande l'a rendu beaucoup plus précieux à mes yeux.
Donc pour répondre à ta question: oui, c'est possible de demander une pause dans une relation à quelqu'un qu'on aime (et que l'on a éventuellement l'impression momentannément de moins aimer).
Si tu arrives à accepter cette pause, il me semble qu'il serait souhaitable de limiter les contacts pendant celle-ci: pour te protéger (prendre du recul, te concentrer sur d'autres centres d'intérêts) et pour le laisser réfléchir. Le dénouement ne sera pas forcément positif, mais il est possible qu'il le soit...

#
Profil

LuLutine

le vendredi 04 juillet 2014 à 21h57

Anges 2
Mon amoureux m'a accordé une pause d'un an et je suis revenue au bout de 4 mois.

Oui, donc la durée a été précisée !

Ce que je disais, c'est qu'on ne peut pas se quitter sur "Je reviendrai...un jour peut-être."

Dans ton histoire, peut-être que tu ne pouvais donner de durée, mais s'il a proposé un an, tu l'as accepté. Vous vous êtes donc bien mis d'accord sur une durée maximale.

Ca me semble primordial dans la situation décrite.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 04 juillet 2014 à 22h08

Qu'il te dise que t'es pas une vraie poly parce que tu souhaites pas le laisser partir, c'est un peu spécieux, quand même.
Etre poly, c'est pas s'en foutre si oui ou non il y a relation sous prétexte qu'on s'intéresse à autre chose qu'aux relations traditionnelles.

Il est dans le brouillard... c'est possible.
Peut-être peux-tu lui demander une forme d'engagement, qui serait plus souple pour lui laisser le temps de voir ce qu'il veut, mais qui différencie cette pause d'une rupture. En gardant un rapport avec toi, et en s'obligeant lui à ne pas mentir sur cette réalité à son autre (parce que si lui vous aime tous les deux, essayer de ménager chêvre et chou risque juste de lui exploser au visage).
Il y a des entre-deux... Soit un temps en traits d'union avec des rendez-vous précis où vous vous engagez à être, soit une date d'échéance de la pause... Bref.
Le côté "pause à forme et à durée indéterminée", ça te place dans une grande incertitude et ça peut faire croire à l'autre amante qu'elle est sur le bon chemin pour l'avoir pour elle. Ce serait ça qui ferait que je ne l'accépeterai probablement pas pour moi, que je préfèrerai qu'on me propose un moyen-terme ou qu'on rompe, plutôt que d'être quitté mais pas tout à fait peut-être quand j'aurai besoin de toi j'te sonne.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 04 juillet 2014 à 22h24

C'est marrant, car j'apprends ici plus que sur le fil de discussion que j'ai cité... Je croyais que la liberté était de mise et que peu importe la fréquence dans la relation et qu'il ne fallait pas en être dépendante et que ce n'est pas parce que l'on ne voit plus l'autre, que l'amour, etc...

A s'y perdre, en effet...

#
Profil

LuLutine

le samedi 05 juillet 2014 à 07h56

gcd68
C'est marrant, car j'apprends ici plus que sur le fil de discussion que j'ai cité... Je croyais que la liberté était de mise et que peu importe la fréquence dans la relation et qu'il ne fallait pas en être dépendante et que ce n'est pas parce que l'on ne voit plus l'autre, que l'amour, etc...

A s'y perdre, en effet...

Ne pas pouvoir tout le temps répondre aux messages immédiatement parce qu'on est très pris, et ne pas forcément pouvoir se libérer régulièrement, je différencie bien ça de la situation évoquée ici, que je n'aurais pas mieux résumée que Siesta (donc je vais le citer) :

Siestacorta
être quitté mais pas tout à fait peut-être quand j'aurai besoin de toi j'te sonne.

#

Anges 2 (invité)

le samedi 05 juillet 2014 à 10h00

Je voulais ajouter qu'à l'époque de la demande de cette pause, je me suis dit que j'étais très égoïste. Cependant, j'avais l'impression de poursuivre la relation "par obligation", pour ne pas décevoir l'autre, pour ne pas lui faire de la peine, parceque je m'étais engagée dans celle-ci... La pause m'a permis de "re-choisir" mon amoureux, de me sentir à nouveau libre de l'aimer. Bref, je ne l'aimais plus par "contrainte d'un lien déjà existant", mais par choix.
Avelia, tu expliques que tu vois ton amoureux 2 x par semaines. Je ne sais pas si vous vous voyez à des jours fixes chaque semaine, mais je me demande si cette régularité n'a pas enlevé un peu de spontannéité à votre relation. Est-ce que ces entrevues si bien réglées ne sont pas devenues trop "obligatoires"? Et toi, est-ce que tu n'en es pas devenue trop dépendante ? Je suis peut-être à côté de la plaque (car je fais des suppositions par rapport à ma propre histoire), mais c'est peut-être une piste. Il est possible que ton amoureux ne t'aime pas moins, mais qu'il ait besoin de réfléchir pour savoir comment re-caler les choses, maintenant qu'une nouvelle personne compte pour lui.

#
Profil

avelia

le samedi 05 juillet 2014 à 11h17

Merci pour vos réponses qui me font du bien. Être poly ne semble donc pas inclure de se soumettre à un tel deal. Je sais au fond de moi que j'y laisserais trop de plumes. Mais de là à remettre en question ma façon de concevoir et de vivre les amours plurielles... non. Et ça m'enlève un poids.

Lui proposer un délai m'engagerait à rester dans l'attente. Surtout si le délai est renouvelable! Je préfère lui dire que de mon côté je me retire et que la balle est dans don camp: puisqu'il prétend qu'avec l'amour qu'il a pour moi il veut défendre et préserver notre relation auprès d'elle (qui dit ne pas supporter que son autre relation à lui soit avec quelqu'un qu'elle connaît comme moi), s'il pense la reconquérir malgré le fait qu'elle attende une relation officielle avec peut être des enfants (il a toujours préféré ne rien officialiser et ne pas avoir d'enfant... mais puisqu'ils sont amoureux l'un de l'autre tout est possible! ), alors on verra ça. Mais je préfère pour l'instant ne pas m'engager (pour une fois c'est moi!) à attendre cela.

Ange 2 merci de ton intervention qui me fait réfléchir autrement. Il se trouve que j'ai déjà un compagnon et des enfants et que cette pause (qui n'est même pas formulée comme telle) à laquelle mettre un délai l'agace de toutes façons, risque fort d'avoir un très vilain impact sur ma santé et ma famille. De toutes façons il est mon amant, pas mon hypothétique futur mari! Je l'aime de tout mon être mais je ne suis pas toute seule et je dois penser à mes trois enfants. Mais il me semble qu'en le quittant ainsi je lui laisse la possibilité de revenir non? Et quant à la régularité de nos rdv et à ma dependance peut être étouffantes pour lui, tu as certainement raison. À lui de voir s'il peut nous faire une place comme il le prétend qui puisse aussi me convenir. Tu penses qu'en réagissant comme je le fais il n'a pas la possibilité de réfléchir à comment recaler les choses comme tu dis?

Merci

#
Profil

Siestacorta

le samedi 05 juillet 2014 à 11h49

Ben oui, si tu te mets dans l'initiative, c'est aussi bien.
A toi de voir si l'attente que tu peux avoir de résultat de ton initative ("peut-être que ça le fera réfléchir", par exemple) est plus tenable que l'attente d'un délai.
Si tu n'attends rien de particulier, tant mieux aussi :-)

#
Profil

sielane

le samedi 05 juillet 2014 à 11h54

Avelia, je vais te donner aussi un exemple que j'ai vécu. Une de mes relations était devenue insatisfaisante bien que nous nous aimions. Nous avons décidé de faire un break. Le "deal" a été, nous nous séparons 3 mois et interdiction de tout contact, ni même de demander des nouvelles à des amis communs. Chacun a pris l'engagement d'utiliser ces 3 mois pour faire un point en acceptant ses émotions. Nous avons donc repris contact au bout de 3 mois et avons pu calmement et de manière très belle parler de nous et de soi. Cela a été un très beau moment. Nous n'avons pas souhaiter continuer ensemble sous le mode amoureux, mais cela nous a permis de reconnaitre la valeur de l'autre et de ce que nous avions vécu ensemble. Je pense que si j'ai un si beau souvenir de cette relation, cela n'a été possible que grâce a ce break. Sans ce break je n'aurais gardé que le coté insatisfaisant

#

(compte clôturé)

le samedi 05 juillet 2014 à 12h05

Avelia, te demander une pause, pour lui, c'est une façon de se déculpabiliser. Il sent sûrement qu'il n'est pas clair dans sa tête ni avec sa nouvelle amante, alors il te demande de l'autoriser à être exclusif. Or ce n'est pas à toi de l'autoriser à faire quelque chose qui ne te convient visiblement pas. Mais pas d'illusions: s'il a envie d'exclusivité temporaire, il le fera, simplement en ne te contactant plus, ou peu.
Inverser la donne en lui disant: décide toi, prends tes responsabilités, ce n'est pas à moi de te donner une autorisation. En revanche, j'ai décidé de prendre une pause par rapport à toi et de ne pas t'attendre.
Dans les faits, ce sera pareil (le lien risque de se distendre), mais psychologiquement, ce n'est pas toi qui es délaissée, c'est toi qui prend du recul. Et ça, c'est important, ça te rend l'initiative au lieu de faire de toi le "doudou" qu'il prend et rejette à sa guise.
Détail important: ne pas admettre des expressions du genre "fous-moi la paix pendant 15 jours!" C'est insultant, humiliant, et s'il y a une chose destructrice dans une relation, c'est l'humiliation. Il n'a pas le droit de te parler sur ce ton.

#

Anges 2 (invité)

le samedi 05 juillet 2014 à 12h19

Si tu te retires et que tu lui dis que la balle est dans son camp, oui, je pense que tu lui laisses assez d'espace pour réfléchir, tu ne fermes pas complètement la porte et en même temps tu ne te mets pas en position d'attente. Ce dernier point me paraît en effet primordial. Le fait de ne pas être en attente te protègera.
Par contre, tu as l'air assez en colère et peut-être "vexée" de ne plus être la numéro 1 (alors que lui ne l'est pas pour toi: "ce n'est que mon amant"), ce qui est tout à fait compréhensible mais qui brouille peut-être ta perception des choses: pour la plupart des gens, ce n'est pas facile d'accepter les idées poly. Donc, il est "normal" que la nouvelle amoureuse de ton amant ne l'accepte pas a priori. Il va lui falloir du temps pour comprendre et accepter cet état de fait et la patience peut peut-être payer....

#
Profil

avelia

le samedi 05 juillet 2014 à 16h08

Oui le plus dur pour moi c'est de porter la responsabilité de faire ce choix à sa place. De lui donner l'autorisation de me traiter comme un vieux livre qu'on range et ressortira... peut être mais pas sûr.

Je suis blessée en effet mais pas tant de passer en numeto deux. Plutôt qu'il me traite ainsi et me cause si mal...

J'ai mal.

Merci à chacun de vous pour votre soutien fort précieux.

#

(compte clôturé)

le samedi 05 juillet 2014 à 16h47

Je comprends ton mal. Pense à toi avant tout, et à ton entourage.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion