Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Peur de se lancer

Bases
#
Profil

OctoberRed

le jeudi 30 janvier 2014 à 03h01

Bonjour à tous,

Je viens vers vous car mon ami et moi avons pour 'projet' une vie à trois (une deuxième femme).
Or je me pose plusieurs questions et j'aimerais avoir vos conseils/experiences s'il vous plait !

En effet, déja, comment trouver ce partenaire? Je ne pense pas qu'il y ai beaucoup de filles qui veuillent se lancer dans une relation de ce type, et si il y en a ... il faut les trouver; En ajoutant à cela qu'il faut bien evidemment qu'il y ai 'feeling' entre nous ....

Pour le deuxième point, il s'agit de la nouveauté qu''engendre la nouvelle partenaire, l'homme ne serait il pas aveugler par celle ci au début ? Avez vous bien vecu votre début de relation? Car tant que je n'ai pas vu mon partenaire avec une autre femme j'ai du mal à imaginer mes reactions émotionnelles !!

Je vous remercie pour vos réponses futures ;)
Au plaisir

#
Profil

gdf

le jeudi 30 janvier 2014 à 04h06

Message modéré pour la raison suivante : Lien externe auto-promotion.

#
Profil

Green-Man-Outside

le jeudi 30 janvier 2014 à 04h55

Je suis pas fan de l'idée de manipulation positive, mais c'est peut-être parce que j'ai ouvert un livre qui portait ce titre la dernière fois que je suis passé dans un supermarché culturel... et que le conseil sur lequel je suis tombé était "utilisez la colère sur les gens influençables". O_O

OctoberRed
Je viens vers vous car mon ami et moi avons pour 'projet' une vie à trois (une deuxième femme).
[...]
En effet, déja, comment trouver ce partenaire ?

Je suis peut-être à côté de la plaque mais je trouve ça surprenant d'avoir le projet d'une "vie" à trois (et non d'une simple expérimentation libertino-poly) avant même de connaître la troisième personne.

Je ne vois pas en quoi ce que vous cherchez ne relève pas du simple échangisme/libertinage avec une ouverture poly genre "c'est possible que tu (la 3ème) ne sois pas uniquement un partenaire sexuel pour nous et devienne membre à part entière de notre couple qui deviendra donc trouple".

Donc, pour faire des rencontres avec conditions exposées à l'avance (le contraire d'une rencontre spontanée IRL) :

- OK Cupid (bon, la plupart des poly de France sont dessus, mais bon...)

- Place Libertine (perso j'aime pas, trop "marché de la viande" pour moi mais il y a pas mal de femmes cherchant d'autres femmes / des couples, et la possibilité de créer un profil couple). Attention, c'est gratuit mais saturé en journée, si vous n'êtes pas noctambules vous allez galérer.

OctoberRed
Pour le deuxième point, il s'agit de la nouveauté qu''engendre la nouvelle partenaire, l'homme ne serait il pas aveugler par celle ci au début ?

Hormonalement, il y a un risque, c'est sûr. Mais si vous couchez toujours ensemble à trois cela devrait réduire le contraste : un ancrage se créera, coucher avec elle sera synonyme, dans sa tête, de coucher avec toi aussi (enfin, je suis optimiste, mais c'est sympa, l'optimisme).

#
Profil

Plusssdamour

le jeudi 30 janvier 2014 à 08h42

OctoberRed
Bonjour à tous,

Je viens vers vous car mon ami et moi avons pour 'projet' une vie à trois (une deuxième femme).

C'est trop planifié ton "projet" !
A te lire, on dirait que c'est comme l'achat de quelque chose que l'on veut, un objet...
c'est l'impression que cela me donne !

OctoberRed
Car tant que je n'ai pas vu mon partenaire avec une autre femme j'ai du mal à imaginer mes reactions émotionnelles ! !

Donc, vous n'avez pas essayé ?

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

bodhicitta

le jeudi 30 janvier 2014 à 09h32

Green-Man-Outside
rencontres avec conditions exposées à l'avance (le contraire d'une rencontre spontanée IRL)

ça veut dire quoi IRL?

Green-Man-Outside
à trois cela devrait réduire le contraste : un ancrage se créera, coucher avec elle sera synonyme, dans sa tête, de coucher avec toi aussi (enfin, je suis optimiste, mais c'est sympa, l'optimisme).

oui, bonne réflexion... de toutes façons les ancrages se ferons, donc autant essayer "de les maitriser ", y être attentif en touts cas

#
Profil

Dreltak

le jeudi 30 janvier 2014 à 10h10

IRL = In Real Life = Dans la vrai vie.

(Ou alors Indice de Référence des Loyers, mais j'suis pas sur)

#
Profil

bouquetfleuri

le jeudi 30 janvier 2014 à 10h55

D'où partez (et parlez) vous ?
Il nous faut quelques éléments pour saisir cette demande.

Avez-vous déjà chacun de votre côté vécu une autre liaison amoureuse dans la transparence ?

Construire un projet à trois, ex nihilo, est ardu. Si la question m'intéresse théoriquement, je crains qu'à l'épreuve du réel on ne débouche sur un fantasme dévastateur.

Plusieurs choses m'interpellent, par exemple la répartition des rôles et la définition des critères. Ce sera une femme, bon, et si vous rencontrez un homme qui vous émeuve, ce ne sera pas possible ?
Et pourquoi une femme, est-ce pour protéger quelqu'un ou pour satisfaire qui et à quel prix ?
Ensuite, "la nouveauté" peut perturber et éblouir aussi bien l'un que l'autre. C'est même le fonctionnement normal. Ou pensez-vous la cantonner à un rôle d'objet ou de jouet.
Quid de l'égalité entre vous trois, existe-t-elle déjà entre vous deux ?

Votre projet ressemble à mes yeux à un désir de libertinage. Dans cette optique effectivement, on peut "la chercher" et "la trouver"
Il sera bien temps ensuite de vérifier si vous avez envie de vivre ensemble.

#
Profil

Green-Man-Outside

le jeudi 30 janvier 2014 à 20h51

Dreltak
IRL = In Real Life = Dans la vrai vie.

(Ou alors Indice de Référence des Loyers, mais j'suis pas sur)

Hahahahaha ! :-D

#
Profil

Anarchamory

le jeudi 30 janvier 2014 à 21h45

Bonjour,

OctoberRed
En effet, déja, comment trouver ce partenaire ?

Déjà, avant même de poser cette question, il y en a une autre qui me vient à l'esprit et qu'il faudrait, àmha, se poser, c'est : pourquoi le trouver ?
On peut être profondément poly et super heureux en ayant juste une seule relation. Être poly c'est pas faire un concours de celui qui aura le plus de copains/copines simultanément. C'est simplement ne pas s'interdire mutuellement de vivre d'autres attirances réciproques éventuelles, sous le simple prétexte qu'on "est déjà avec" quelqu'un (et il faut bien entendu que toutes les personnes impliquées soient informées de ce fonctionnement et consentantes, sinon c'est de l'adultère).

OctoberRed
Je ne pense pas qu'il y ai beaucoup de filles qui veuillent se lancer dans une relation de ce type, et si il y en a ... il faut les trouver; En ajoutant à cela qu'il faut bien evidemment qu'il y ai 'feeling' entre nous ....

Qu'il n'y en ait pas à tous les coins de rue, j'entends bien. Cela dit, il y en a. Je te conseille de venir à des événements polys, c'est encore le meilleur moyen de faire de belles rencontres.

Mais je continue de tiquer un peu (à l'instar d'autres intervenants) sur ce qui me semble un peu mettre la charrue avant les bœufs.

#
Profil

Anarchamory

le jeudi 30 janvier 2014 à 21h47

Dreltak
IRL = In Real Life = Dans la vrai vie.

(Ou alors Indice de Référence des Loyers, mais j'suis pas sur)

Mais non, voyons, c'est InfraRouge Lointain :P

#
Profil

PolyEric

le jeudi 30 janvier 2014 à 22h54

OctoberRed
Bonjour à tous,

Je viens vers vous car mon ami et moi avons pour 'projet' une vie à trois (une deuxième femme).

Or je me pose plusieurs questions et j'aimerais avoir vos conseils/experiences s'il vous plait !

En effet, déja, comment trouver ce partenaire ? Je ne pense pas qu'il y ai beaucoup de filles qui veuillent se lancer dans une relation de ce type, et si il y en a ... il faut les trouver; En ajoutant à cela qu'il faut bien evidemment qu'il y ai 'feeling' entre nous ....

Pour le deuxième point, il s'agit de la nouveauté qu''engendre la nouvelle partenaire, l'homme ne serait il pas aveugler par celle ci au début ? Avez vous bien vecu votre début de relation ? Car tant que je n'ai pas vu mon partenaire avec une autre femme j'ai du mal à imaginer mes reactions émotionnelles ! !

Je vous remercie pour vos réponses futures ;)

Au plaisir

Personnellement je ne jette pas la pierre sur ce projet de vivre à trois. Il y a plein de gens dont le projet est de vivre à deux sans savoir avec qui, et ça ne choque personne, ou seulement quelques polys ici sur ce site. :-)

C'est un peu comme moi qui veut vire en groupe sans savoir d'avance avec qui. Il y a une sorte de fantasme en nous que l'on veut réaliser, et ce qui m'interpelle, moi, c'est que tu aies déjà trouvée quelqu'un qui a aussi envie de ce projet. Déjà là, il y a un petit exploit, mine de rien, c'est un excellent début, moi je dis.

Evidemment, pour nous aider à comprendre votre projet, il aurait peut-être fallu dire la façon dont vous envisagez les relations sexuelles dans le trio, du moins à priori, car bien entendu, vous pouvez changer en cours de route. Dans votre fantasme, à l'heure actuelle, s'agit t-il d'un homme avec deux femmes, ou d'un groupe de trois personnes dans lequel chacun(e) envisage sa relation avec chacun(e) des autres, et envisagez vous de faire l'amour à trois en même temps, ou voyez vous ça plutôt chacun son tour comme on le voit parfois, y compris pour des polys qui vivent ensembles.

Quoiqu'il en soit, effectivement, la recherche va se corser, car non seulement il faut trouver une troisième personne qui ait ce genre d'envie, mais en plus il faudra qu'il y ait un feeling à trois. Vous risquez de souffrir lorsqu'il n'y aura qu'un feeling à deux seulement, car dans ce cas, il faudra soit abandonner ce feeling, soit se forcer à en créer un, soit adopter une sorte d'entente courtoise, ce qui s'annonce décevant. Et je ne parle pas du cas ou le feeling évolue pendant la relation. Il peut y avoir des retournements mémorables de situation.

Est ce que trois personnes qui ont en commun l'envie de réaliser ce projet, peuvent construire ce projet sans se soucier du reste. D'après mon expérience, non. La position du sel dans l'armoire et le fait de laver la vaisselle comme ceci ou comme cela, peut malheureusement prendre une importance incroyable.

Mais le plus délicat, c'est que les problèmes n'arrivent pas forcément là ou on les attend, au niveau de la jalousie ou de la sexualité par exemple. Dans ma courte expérience de vie à trois, avec deux femmes, il n'y avait par exemple quasiment pas de problèmes liés à la liberté sexuelle et à la jalousie, mais par contre, plein de crêpages de chignons pour des futilités, ainsi qu'un gros désaccord sur les libertés individuelles et le respect, problème de fond qui nous a contraint d'abandonner le projet de vivre ensemble. Et pourtant, les trois voulaient d'une vie à trois (voire plus, 4, 5 etc), mais pas de la même façon.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Green-Man-Outside

le jeudi 30 janvier 2014 à 23h35

PolyEric
Et je ne parle pas du cas ou le feeling évolue pendant la relation. Il peut y avoir des retournements mémorables de situation.

Comme à deux quoi. :-D

PolyEric
La position du sel dans l'armoire et le fait de laver la vaisselle comme ceci ou comme cela, peut malheureusement prendre une importance incroyable.

De l'intérêt de vivre seul. ^^

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 31 janvier 2014 à 00h57

Green-Man-Outside
Je suis peut-être à côté de la plaque mais je trouve ça surprenant d'avoir le projet d'une "vie" à trois (et non d'une simple expérimentation libertino-poly) avant même de connaître la troisième personne.

On doit être deux à être à côté de la plaque ! :P
Pour ma part je vais un peu te contredire OctoberRed, je pourrais tout-à-fait envisager de participer à un "trouple", mais je n'ai aucune raison d'être "en recherche" genre "petites annonces"...
Si je rencontre deux personnes qui souhaitent faire des projets avec moi (comme vous) et que je le souhaite aussi, alors ça se fera. Et sinon ça ne se fera pas.

eve69
C'est trop planifié ton "projet" !
A te lire, on dirait que c'est comme l'achat de quelque chose que l'on veut, un objet...
c'est l'impression que cela me donne !

Là aussi on est deux !

MetaZet
On peut être profondément poly et super heureux en ayant juste une seule relation.

Ou même zéro !

MetaZet
Mais je continue de tiquer un peu (à l'instar d'autres intervenants) sur ce qui me semble un peu mettre la charrue avant les bœufs.

Ah oui, encore la même chose dite d'une autre façon...
Je suis d'accord aussi.

PolyEric
Personnellement je ne jette pas la pierre sur ce projet de vivre à trois. Il y a plein de gens dont le projet est de vivre à deux sans savoir avec qui, et ça ne choque personne, ou seulement quelques polys ici sur ce site. :-)


Ca m'a toujours choquée, même quand j'étais pas poly...bon, ok aujourd'hui je suis poly et sur ce site, c'est vrai c'est vrai...

Le truc aussi, c'est que ça me semble quand même bien de se poser la question : "Pourquoi je veux vivre à trois sans même encore connaître la(les) personne(s) potentielle(s) ?"

J'ai souhaité vivre à deux parce que je me trouvais bien avec une personne. J'ai souhaité vivre seule parce que je me trouvais bien seule.

PolyEric
C'est un peu comme moi qui veut vire en groupe sans savoir d'avance avec qui.

Oui, je me doutais bien que c'était pour ça que tu répondais ainsi. Pour ma part je ne dirais pas que "veux" vivre en groupe. Mais, tout comme l'idée de vivre en couple (lorsque j'étais plus jeune) me semblait tout-à-fait raisonnable voire souhaitable "avec une bonne personne", aujourd'hui l'idée de vivre en groupe me semble tout-à-fait raisonnable voire souhaitable "avec de bonnes personnes" (c'est-à-dire dont la fréquentation quotidienne me convient, tout comme c'était le cas pour le couple).

Disons que je suis ouverte aux opportunités plutôt qu'à essayer de les créer ex-nihilo. Mais je ne dis pas "mon avenir idéal sera comme-ci ou comme-ça"...

PolyEric
la recherche va se corser, car non seulement il faut trouver une troisième personne qui ait ce genre d'envie, mais en plus il faudra qu'il y ait un feeling à trois.

D'accord avec ça, et c'est pourquoi pour ma part je trouve ce genre de recherche un peu casse-gueule, ou alors il ne faut pas trop miser dessus...sinon le risque c'est de tomber de haut.

PolyEric
La position du sel dans l'armoire et le fait de laver la vaisselle comme ceci ou comme cela, peut malheureusement prendre une importance incroyable.


Mdr. Ca sent le vécu... ;)

#
Profil

Plusssdamour

le vendredi 31 janvier 2014 à 10h30

< PolyEric
La position du sel dans l'armoire et le fait de laver la vaisselle comme ceci ou comme cela, peut malheureusement prendre une importance incroyable.

Mdr. Ca sent le vécu... ;

Oui, oui, Lulutine, j'avoue ! (+) :-)
Pour ceux qui nous connaissent, c'est moi Eve, à une époque de ma vie ou je n'acceptais pas encore totalement, je n'étais pas passé par la case développement personnel... :-D

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 31 janvier 2014 à 12h15

eve69
... je n'étais pas passé par la case développement personnel... :-D

Si autant de poly passent par cette case, sans recevoir 20.000 et en dépensant beaucoup d'énergie pour cela, c'est justement parce qu'ils ont compris que les relations humaines saines et sereines ne sont pas faciles ni innées. Mono comme poly, ceux qui peuvent être heureux avec eux-mêmes et avec autrui, se sont tous remis en question et ont tous remontés leurs manches. Cela s'appelle évoluer.

Et oui, la place du sel dans l'armoire peut être source de conflit, etc...

#
Profil

LuLutine

le vendredi 31 janvier 2014 à 13h22

gcd68
Si autant de poly passent par cette case,

Moi j'y suis passée bien avant d'être poly...j'ai commencé 3 ou 4 ans avant, je crois. Au moins ^^

#

(compte clôturé)

le vendredi 31 janvier 2014 à 13h50

C'est sûre, faire étape par étape, c'est plus facile. Les acquis en ce sens aident toujours, y compris dans le professionnel. Nous devrions tous apprendre à relever les manches bien plus tôt, sauf que personne nous dit, lorsque l'on est jeune, qu'il faut le faire et même que ça existe, tout simplement.

Avoir conscience des choses, permet de choisir, en toute connaissance de cause. Après, il y a les excès inverses, sauf que chacun doit définir sa propre limite. Ne pas choisir les différences de l'autre ne signifie pas qu'elles soient mauvaises pour autrui, juste qu'elles ne nous correspondent pas. Aussi, il y a les erreurs d'interprétation. Fichue interprétation, qu'est ce qu'elle peut être difficile à gérer !

#
Profil

Plusssdamour

le vendredi 31 janvier 2014 à 15h12

gcd68
ceux qui peuvent être heureux avec eux-mêmes et avec autrui, se sont tous remis en question et ont tous remontés leurs manches. Cela s'appelle évoluer.

Et oui, la place du sel dans l'armoire peut être source de conflit, etc...

La place du sel ou autre, maintenant n'a plus d'importance, je privilégie les rapports humains ... :-D (+)

gcd68
sauf que personne nous dit, lorsque l'on est jeune, qu'il faut le faire et même que ça existe, tout simplement.

Et même quand on n'est moins jeunes :-D

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Green-Man-Outside

le vendredi 31 janvier 2014 à 21h13

LuLutine
Moi j'y suis passée bien avant d'être poly...j'ai commencé 3 ou 4 ans avant, je crois. Au moins ^^

Attention, le développement personnel comporte des risques de dérives sectaires...

C'est la milivudes (ou miviludes ?) qui le dit. Et ils disent aussi que c'est rationnel de croire qu'un mec a marché sur les eaux avant de ressusciter, qu'un buisson en feu a livré des tablettes à Momo avant qu'il ouvre la mer en deux avec son gros bâton... bref, ils faut croire ce qu'ils disent, c'est des gens sérieux à la mimivulve. O_O

Fin du HS :-D

#
Profil

LuLutine

le vendredi 31 janvier 2014 à 21h32

Euh, GMO, je ne vois pas le lien entre ton commentaire et le mien...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion