Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Tourner en rond.

Témoignage
#
Profil

LittleSunshine

le dimanche 23 février 2014 à 18h25

...

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

juby

le dimanche 23 février 2014 à 19h45

Je me reconnais beaucoup dans ta manière d'être entière, j'en suis vraiment désolée pour toi, parce que c'est difficile à vivre. Mon premier conseil serait de prendre le temps, en analysant comment et pourquoi tu fais les choses, de te convaincre que ce que tu fais, ce que tu ressens n'est pas immoral. Tu te déchires en ce moment en pensant au bonheur de deux hommes que tu estimes et aimes. On t'a enseigné à ne pas faire de mal, et c'est ça qui te rend malheureuse. Alors cesse de te culpabiliser, et relève la tête. Tu es dans un dilemme, il n'y a pas de solution éthique facile, tu n'es pas un monstre.

Pour le reste, comme je disais, il n'y a rien de facile. Moi, mes lectures sur l'amour m'ont appris à dédramatiser certaines choses. Si je suis toujours convaincue que je ne peux cesser d'aimer une fois que ce lien a été créé, j'ai commencé à me convaincre que je ne pouvais pas vivre cet amour à chaque fois, et même que parfois, une amitié profonde m'offrait plus de bonheur (ainsi qu'à l'autre personne impliquée).

À ta place, j'en parlerais à l'homme qui partage ta vie. Il est possible qu'il ne puisse pas accepter ça, comme il est possible qu'il fasse comme certains de nos conjoints et qu'il en vienne à comprendre que cette manière de vivre l'amour ne le rend pas moins précieux à tes yeux. Mais dans tout les cas, l'option de ne rien dire et de vivre une vie entière de renoncement me semble pire. Cela dit, ça t'appartient.

Bonne réflexion.

#
Profil

LuLutine

le lundi 24 février 2014 à 05h32

Bonjour LittleSunshine,

A te lire je suis un peu inquiète...

Tu dis en gros que tu te sacrifies "pour" ton copain (ou bien est-ce par peur d'une séparation et de te retrouver "seule" ?).

Mais combien de temps cela sera-t-il viable ?

Combien de temps seras-tu capable de renier qui tu es ?

Certes je ne te connais pas, mais comme tu l'as fait remarquer tu as écrit un bon pavé quand même et je peux te dire que je me retrouve beaucoup dans ce que tu écris...

Par exemple :

LittleSunshine
[...]je ne suis pas certaine qu’on puisse oublier les relations qui ont compté, et j’ai ce sentiment qu’il y en a qui ne peuvent juste jamais s’arrêter vraiment. [...]

comme si nous nous étions vus la veille (très cliché, mais très vrai)[...]

je ne pensais pas aux conséquences, comme s’il ne pouvait juste pas y en avoir. Jamais je n’ai eu l’intention de blesser mon ami.[...]

je ne regrettais rien. [...] j’aurais voulu qu’il me comprenne. |...] je n’arrivais pas à oublier, je n’en avais aucune envie.[...]

je ne l’avais pas fait contre lui, mais pour moi[...]

que l’on rencontre des personnes formidables tout au long de notre vie, que l’on ne cesse pas d’en aimer une pour en aimer une autre ensuite.[...]

J’ai le pressentiment que ce qui nous lie ne peut pas disparaître. [...]

Quelques réactions personnelles sur deux ou trois points :

-> Non, tu n'es pas "amorale" ;

-> Ce n'est pas parce qu'on est allé "voir ailleurs" qu'il y a un problème dans le couple (mais si tu as lu le blog d'Audren, tu le sais déjà) ;

-> Bien sûr que si, il existe des solutions ; peut-être pas celles que tu souhaiterais pouvoir envisager, certes...

Côté solutions justement...à te lire, j'ai le sentiment que tu raisonnes :
- D'une part, comme si tu ne pouvais pas (sur)vivre sans ton ami ; or, on vit très bien même sans être "en couple" !
- D'autre part, comme s'il n'y avait que les deux hommes dont tu parles sur Terre ; autrement dit, le choix serait binaire : "l'un ou l'autre sinon je me retrouve forcément toute seule".
Et ça me questionne, j'ai l'impression que tu as besoin d'envisager d'autres alternatives (pas forcément comme options immédiates, mais comme "envisageables dans un futur plus ou moins proche").

Comme le dit Juby, évidemment le choix t'appartient, mais pour ma part je ne suis pas convaincue par une solution où tu te sacrifies comme tu l'évoques.
En effet, en faisant tout pour ne pas "perdre" ton copain, j'ai le sentiment très prégnant que la personne que tu es en train de perdre complètement....c'est toi ! Et honnêtement ça me fait peur. Peut-être parce que je m'identifie beaucoup à toi et que pour moi ce serait équivalent à la mort, à peu de choses près...

Alors, temporiser, prendre le temps de voir comment ça évolue. Oui pourquoi pas.
Attendre que la tempête dans le domaine professionnel soit passée, ça me semble bien.

Mais dans quelque temps (semaines, mois ?) le moment sera peut-être venu de faire un bilan et de regarder si les choses sont "rentrées dans l'ordre" comme tu l'évoques...

...et si ce n'est pas le cas, il y aura peut-être des conséquences à en tirer. Est-ce que ça vaut la peine de se rendre malheureuse toute sa vie pour pouvoir rester avec quelqu'un ?

S'il n'était pas envisageable pour toi de redevenir exclusive, que ça te soit viscéralement impossible comme pour moi, et que tu ne puisses entretenir de relation avec aucun des deux hommes dont tu parles (car tous les deux sont exclusifs si j'ai bien suivi ?), même dans ce cas-là, dis-toi bien qu'il existe énormément de gens qui fonctionnent comme toi, et que tu seras loin d'être seule et abandonnée.

En tout cas, je rejoins Juby sur le fait qu'il faudra tôt ou tard en reparler avec ton compagnon. Si vos souhaits respectifs restent incompatibles, ça ne vous empêchera pas forcément de vous aimer (avoir des sentiments l'un pour l'autre), mais ça vous empêchera peut-être d'être heureux ensemble.

Parfois, il vaut mieux être heureux séparément que malheureux ensemble...

Je sais, j'ai l'air défaitiste sans doute (du moins par rapport à l'éventualité de pouvoir continuer ton histoire avec l'un de ces deux hommes exclusifs). Mais tu me fais tellement penser à moi, et je suis totalement incapable d'entretenir une histoire exclusive...et surtout tellement plus épanouie depuis que je vis le polyamour ! Alors je déforme, peut-être...?

Cela dit, je voulais souligner le fait que les choix qui s'offrent à toi ne sont pas aussi restreints que tu sembles le penser. Il y a probablement tout un monde immense que tu ignores encore et qui t'attend peut-être, juste là. Tes amours t'y suivront-ils ? Aucune idée...mais si c'était là qu'était ta place ?...

Défaitiste, moi ? Non, pas tant que ça en fait....puisqu'aujourd'hui, je me sens tellement mieux ! :)

#

(compte clôturé)

le lundi 24 février 2014 à 18h50

Bonjour Littlesunshine,

J'ai envie de te dire que j'admire la grande honnêteté que tu as vis à vis de toi même, en respectant tes sentiments et qu'il n'y a pas de culpabilité à avoir parce que l'on aime.
Tu dis merveilleusement bien que ces 2 personnes sont dans ton coeur et chacune a sa place parce qu'elles t'apportent chacune du bonheur ...et ton bonheur peut être bon pour tous....mais je sais aussi combien c'est impossible à entendre pour certains.
En choisissant l'un ou l'autre, une partie de ton coeur va être blessé et quelque chose va s'éteindre en toi. Est ce que quelqu'un qui t'aime peut te souhaiter cela ?
Je t'embrasse et t'envoie plein de courage

<3

#
Profil

LuLutine

le lundi 24 février 2014 à 19h25

etresoi
En choisissant l'un ou l'autre, une partie de ton coeur va être blessé et quelque chose va s'éteindre en toi. Est ce que quelqu'un qui t'aime peut te souhaiter cela ?

Quelqu'un qui aime peut aussi être jaloux(se) et/ou dépendant(e), et être aveuglé(e) par ces sentiments (qui ne sont pas de l'amour, à mon sens).

Ce n'est pas l'amour qui fait souhaiter à une personne que son/sa partenaire renonce à quelqu'un d'autre, j'en suis persuadée.

Mais la jalousie, la dépendance, le regard des autres....et plein plein plein d'autres sentiments et idées peuvent entrer en ligne de compte, et du coup oui, quelqu'un qui t'aime peut souhaiter que tu renonces, même en étant conscient(e) que ça te fait du mal.
Alors oui, peut-être que la personne en question pense que ça fera mal au début et que ça passera (ce serait un moindre mal, donc). Elle peut aussi penser que ça ne fait pas "tant" souffrir que ça...

En gros, elle se voile la face, elle ne se rend pas compte que ce qu'elle te demande c'est de te déchirer complètement, et de t'amputer d'une partie de toi-même, si possible la tête. Elle ne s'en rend pas compte, parce que sinon qui voudrait vivre avec une personne qui n'est plus elle-même (et encore, je dis ça mais il y en a !!!) ?

Bref. Bien sûr que l'amour ne conduit pas à souhaiter que l'autre fasse un choix qui le blesse profondément, mais ce n'est pas toujours l'amour qui prend le dessus. Même si la personne prétend que c'est "par amour" qu'elle se montre jalouse, possessive...là c'est elle qui se trompe. Ce n'est pas l'amour qui parle dans ces circonstances. Mais d'autres sentiments qu'on ne peut pas juste rayer de la carte comme ça.

#
Profil

LittleSunshine

le mardi 25 février 2014 à 16h52

...

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 26 février 2014 à 06h00

LittleSunshine
Le perdre lui, pour l’instant, pour moi, c’est juste inenvisageable.

Ca l'était pour moi aussi...mais c'était un choix entre ça ou me perdre moi.
J'ai refusé de me perdre, de me renier, de me détruire. Il est parti.

Il y a un an, c'était inenvisageable pour moi de perdre mon poste (au travail). Et je l'ai perdu.
C'était ça, ou jouer à être quelqu'un d'autre...et j'en suis tout-à-fait incapable.

Bref, comme dirait l'autre, on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. On sait que nos choix ont des conséquences, dans tous les cas. Il faut choisir celles qu'on peut assumer le mieux. Même si dans un premier temps, elles nous semblent inenvisageables. Il y a aussi un jour où, à force de "ne pas choisir" (sic, parce que c'est quand même un choix, en fait), ce sont les autres qui choisissent pour toi.

Aussi quand tu dis :

LittleSunshine
il me semble difficile, et c’est un euphémisme, de tourner le dos à toute ma vie en faisant confiance à l’avenir.

je répondrais que lorsque les autres choisissent pour toi et t'imposent une solution, tu te retrouves parfois forcée de "tourner le dos à ta vie" comme tu dis et de "faire confiance à l'avenir".
Allez, un peu d'optimisme : lorsque tu as tout perdu, tu n'as plus rien à perdre, et donc tu as tout à gagner !
(Je ne sais même pas comment j'aurais survécu sans cette conviction.)

Pour la question des différentes options je suis comme toi, je ne peux pas mentir. Il y a une solution que tu n'as pas donnée dans ta liste je crois : tu leur dis la vérité sur le fait que tu aimerais tisser des relations intimes/amoureuses avec tous les deux...
Ca ne veut pas dire que tu vas le faire. Mais peut-être qu'en en parlant, tu te rendras compte que tu peux tisser une relation amicale dans les faits avec ton ex. Si ton compagnon sait que tu éprouves des sentiments pour ton ex (ça, on ne le contrôle pas !) mais que tu respectes certaines limites, il peut peut-être l'accepter ?
Plus tard, ces limites peuvent évoluer...ou pas...
Bref ce serait un "entre-deux".

Pour ma part j'entretiens une relation amicale depuis 6 ou 7 ans avec un homme dont je suis tombée amoureuse (à l'époque) et qui n'a jamais éprouvé la même chose pour moi.
Je ne suis pas frustrée ou malheureuse de cette relation asymétrique (même s'il a fallu un temps d'adaptation), bien au contraire. Je n'échangerais aujourd'hui pour rien au monde la relation de confiance qui existe entre nous...

Bon, c'est peut-être plus facile quand la relation est asymétrique (alors que là, ton ex a aussi des sentiments, si j'ai bien suivi, il pourrait donc essayer de t'influencer dans le "mauvais" sens et ce serait à toi de tenir les limites...). Mais c'est juste pour dire que ça existe, que ça peut être épanouissant.

Enfin, quand tu dis :

LittleSunshine
parce que moi aussi je veux une vie dans la norme-communément-admise-par-tous-ceux-qui-ne-viennent-pas-ici, et que je n’en ai pas fait le deuil.

...peut-être que c'est ce qu'il te manque ? (Faire le deuil d'une vie "normée")

Tiens, qu'est-ce qui t'empêche de faire ce deuil ? Si tu y gagnes la possibilité d'être plus épanouie en étant toi-même ?

En tous les cas, quelle que soit l'évolution des choses et de tes choix, il y aura de la souffrance. La souffrance fait partie de la vie. A toi de choisir pour quoi ça vaut le coup de souffrir.

Peut-être que ça vaut le coup de respirer avec un seul poumon, pour se rassurer avec une vie "normée".

Peut-être que ça vaut le coup de risquer de perdre les deux, pour se rendre compte qu'en fait, on respire toujours, et qu'on peut être heureux(se) par soi-même (comme me l'a si bien dit il y a une quinzaine d'années quelqu'un qui semble n'avoir jamais appliqué ce principe à lui-même), se relever, se reconstruire et être encore plus épanoui(e) que dans une vie "normée"...

Pour le moment, et à moins que tu ne sois au bord de la crise (de nerfs ? de folie ? whatever ?), je te conseillerais de prendre un peu de temps pour réfléchir à tout ça et "sentir" ce qui est le mieux pour toi.
J'aime à penser qu'un jour, ce qui nous convient nous apparaît clairement, de façon tellement évidente qu'on ne peut pas suivre une autre route...c'est ce qui m'est arrivé à plusieurs reprises.

(PS : J'ai bien reçu ton mp)

#
Profil

LuLutine

le mercredi 26 février 2014 à 06h28

Tiens, tu devrais peut-être lire ce sujet, la situation de Laura ressemble à la tienne...

/discussion/-OI-/Comment-dire-a-son-premier-parten...

#
Profil

Laura

le mercredi 26 février 2014 à 18h39

Bonjour Littlesunshine,
D'abord je vais remercier lulutine qui nous met en contact. Ta situation actuelle ressemble bcp a la mienne sauf que mon deuxième amoureux n'est pas mon ex. Pour l'instant je suis dans le même état d'esprit que le tien avec des moment de pur bonheur ou tout me semble possible et des moments de déprime total ou je ne vois plus d'issue.
Je me retrouve vraiment dans une vie polyamoureuse mais je ne pense pas que l'homme avec lequel je vis soit de cet avis la ! Si tu le souhaite on peut en parler ensemble et essayer de trouver des réponses.
En attendant.... Du courage !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion