Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Dis...c'est quoi l'amour ?

#
Profil

coquelicot

le jeudi 09 janvier 2014 à 20h20

Gcd: oui d accord mais mon "pilier" n ' a pas d odeur !!
Donc j en rajoute une artificielle .
D ' ailleurs T ne sentai rien non plus ! je cumule je sait .
Mon "fer a repasser " , a bien y reflechir n avait pas non plus d odeur
Conclusion je dois etre anosmique!

Par contre j adore l odeur des bucherons , transpiration et seve de sapin , hum....hélas je n en ai pas dans mon "cheptel"

#
Profil

Jasmine

le jeudi 09 janvier 2014 à 21h52

Pour moi aussi l'odeur de la peau est un élément important, j'ai déjà ressenti une "incompatibilité" dans laquelle l'odeur a joué un rôle important (il puait pas, hein). J'ai également au contraire déjà été enivrée par le parfum d'un torse, d'un cou... Ce parfum est lié à cette histoire d'amour, aujourd'hui je la reconnaîtrais entre mille.

@coquelicot
" Par contre j adore l odeur des bucherons , transpiration et seve de sapin , hum....hélas je n en ai pas dans mon "cheptel"

Ah le Jura et ses parfums... Les forêts de résineux, la neige fraîche au réveil, les scieries... et le comté :-D sexy

#
Profil

Green-Man-Outside

le jeudi 09 janvier 2014 à 23h00

Marie-Georges
Je trouve moins intéressant de définir l'amour ou l'amitié que de décrire précisément une relation entre deux personnes, dans son interaction et ses spécificités (cela dit je vais vous épargner ça). L'amour ça n'existe pas mais les amours, si !

(+)
C'est toujours très agréable de lire des trucs vraiment intelligents.
Je méga-plussoie à cette remarque.
(+)

#
Profil

coquelicot

le vendredi 10 janvier 2014 à 07h54

Tout ca me donne parfois envie de creer des fils de discussion special "bimbins"
De laisser les "grosses tetes" se delecter de leur intelligence entre eux !

Apres on se demande pourquoi certains reagissent violement !

#
Profil

dominik

le vendredi 10 janvier 2014 à 10h29

aviatha
Je sais bien être un cas un peu à part ici mais pour moi ça ne bascule pas du mode amitié au mode amour. C'est en mode amitié ou amour dès le départ, l'amour est pour moi une évidence immédiate qui implique le désir simultanément ou très rapidement (genre 24h plus tard), alors que l'amitié forte démarre de l'amitié "simple" on va dire, pour arriver à un stade où la personne est comme un membre de ma famille, un frère ou une sœur, à la fois au sens de relation extrêmement forte, et à la fois au sens de désir impossible même à concevoir.

Pour moi il y a plus qu'une cassure, il y a un monde entre les deux, mais je crois avoir compris qu'ici j'étais une exception ^^

un amour "simple" peut tout aussi bien évoluer vers un amour profond de la même façon qu'une amitié simple peut évoluer aussi vers une amitié très profonde ..
je ne pense pas qu'il y ait de règles strictes , et on le voit très bien sur ce forum .. chacun(e) ayant ses propres fonctionnements , ses propres rythmes , en matière d'intimité qu'elle soit amicale où amoureuse ..

et c'est justement cette formidable diversité qui se trouve ici même presque comme palpable qui amène à plus d'ouverture , tolérance , non jugement , etc ..

a titre perso , cette formidable diversité , de l'avoir découverte , comprise , ressentie , de pouvoir presque la "toucher" m'aura aidé à grandir en tant que personne ..

d'accord avec toi pour dire qu'il y a un monde entre les 2 .. cela est ton fonctionnement , et c'est le mien aussi (+) .. tu n'es donc pas un cas isolé .. vraiment désolé de t'avoir déboulonnée de ton statut d'exception ( humour et gros clin d'oeil bien entendu )

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

bodhicitta

le vendredi 10 janvier 2014 à 11h26

coqueliicot
Par contre j adore l odeur des bucherons , transpiration et seve de sapin , hum....hélas je n en ai pas dans mon "cheptel"

ma douce, je te propose de venir visiter ma belle région forestière :-) un beau vivié... :-D

#

(compte clôturé)

le vendredi 14 mars 2014 à 05h27

Houba
...ayons des amours intenses platoniques, des amours moins intenses basée sur du sexe, des amours basées sur des névroses, d'autres basées sur l'intellect et d'autres sur du corporel...la seule condition étant que personne dans la relation ne soit lésé.


Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

(+) . Je ne sais pas ce que j´en pense pour "les amours basées sur les névroses" mais je suis assez séduite par l´idée d´un amour avec une dose idéale pour chacun d´intellect et d´affect, et par l´idée d´un amour où personne n´est lésé.

#

Gwendo (invité)

le jeudi 16 mars 2017 à 17h35

Quand je dis à quelqu'un que je l'aime, c'est à chaque fois une définition différente de l'amour. Toi, je t'aime d'un amour d'adolescent déchaîné, toi je t'aime d'une passion en forme de vagues, toi je t'aime car on se connaît par coeur, tu es le complice de ma vie, ma valeur refuge... D'ailleurs les frontières entre l'amour, l'amitié, l'amouritié sont pour moi plus que brouillées dans un grand et beau bazar que je n'essaie pas de ranger.

Mais paradoxalement, je ressens bien quand je suis amoureuse de quelqu'un. Je sais dire "je suis amoureuse ou non", alors que chaque amour est différent ! Je crois que pour moi, ma "limite" serait de dire : "je t'Aime, car la place que tu tiens dans ma vie à cet instant est d'une importance incroyable pour moi, et c'est très important pour moi qu'elle soit remplie par toi et personne d'autre. Là, aujourd'hui, et peut-être que ce sentiment n'est qu'une illusion de l'instant, mais si je devais te perdre, je préférerais perdre une partie de moi-même plutôt que de vivre cet aspect avec quelqu'un d'autre. Car ce qui compte ce n'est pas ce que tu m'apportes, mais que ce soit toi qui me l'apportes."

Je ne veux pas dire que je ne valorise pas ce que mes relations m'apportent, mais juste que l'amour est ce drôle de sentiment que rend le quoi tellement moins important que le qui, de manière complètement arbitraire et des fois très stupide :).

#
Profil

DonMarco25

le vendredi 17 mars 2017 à 12h02

Je ne veux pas dire que je ne valorise pas ce que mes relations m'apportent, mais juste que l'amour est ce drôle de sentiment que rend le quoi tellement moins important que le qui, de manière complètement arbitraire et des fois très stupide :).

Gwendo, quelle magnifique vision ! Me touche beaucoup !

#
Profil

Toinou

le vendredi 17 mars 2017 à 16h26

Qu'est ce que le bleu ?

Si tu demandes à un naturaliste, il te répondra de regarder un Ara, un morpho, un bleuet ou autre lilas.
Si tu demandes à un peintre, il te répondra que c'est ce que tu obtiens lorsque tu broies de l'azurite, ou de la lapis-lazuli
si tu demande à un minéralogiste, il te dira que c'est comme de la Chalcantite, du turquoise ou du saphir.
Si tu demande à un physicien, il t'affirmera que c'est une longueur d'onde comprise entre 450 et 500 nM.
Ce à quoi un biologiste lui répondra qu'il n’existe pas de bleu, mais juste la sensation du bleu qui est créée par l'excitation des cônes photorécepteur S.
Qui a raison ? Qui a tord ? Tous et personne en même temps. Tous on une vue précise de la réponse en fonction de leur point de vue.

Pour moi «  qu'est ce que l'amour ? » répond à la même logique. Chacun à une vision personnel de ce qu'est ce sentiment, cette sensation.
C'est une question sans réponse qui pourtant en a une multitude.

Si la question est : «  Qu'est ce que l'amour pour toi ? » alors ma réponse est :
un sentiment fort d'attachement qui me fait vouloir la présence de l'autre, et le bien-être de celui-ci. Ce sentiment est le même que ce soit, une amante, un ami, une amie, mes enfants, mes familles proche. Je veux prendre soin d'eux, je veux qu'ils soient bien, je profite de leur présence à mes cotés quand c'est le cas, et je recherches cette présence autant que possible.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion