Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

La Saint Va-lutin, ce serait quand et où ?

Culture
#
Profil

ScottBuckley

le mardi 19 novembre 2013 à 10h35

Bonjour,

Qu'entendais-tu par Saint Va-lutin, cher Siesta ?
De quoi serait composée cette rencontre ? ( dont l'idée déjà fait rêver ! )

A tout hasard, une ou des dates ont-elles été proposées pour ce futur moment de rencontres... et de danses ?

Le 13 ou 31 février ou 32 janvier 2014 ? Un framadate (ou doodle sinon) ?

Serait-ce uniquement à Paris / île de france, ou des versions délocalisées de Paname peuvent se faire ailleurs en régions ?

A bientôt de vous lire !

#
Profil

bodhicitta

le mardi 19 novembre 2013 à 14h56

l'idée me branche!
Une féte de l'amour sans limites, un moyen de dire "je t'aime" et à plusieurs personnes à la fois sans avoir à s'en expliquer parcque de toutes façons c'est la féte de l'amour non?

#

(compte clôturé)

le mardi 19 novembre 2013 à 19h11

J'y réfléchirai le moment venu mais j'aime le jeu de mots. Bravo !!!

#
Profil

Pinklady

le mardi 19 novembre 2013 à 20h10

La St Amour existe deja c le 9 aout , jour de mon anniversaire d'ailleurs hehe et la St Valentin me va fort bien aussi ...

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 20 novembre 2013 à 11h48

Green, Saint-Valutin, ce serait pour moi un évènement à faire le 14 février, à organiser entre polyamoureux.
D'abord modestement, juste un rendez-vous entre les gens d'ici, parce que c'est déjà un peu triste de devoir faire des choix excluants pour Noël, les anniversaires, les vacances, alors faire un choix contraint lors d'une fête des amoureux (ou par défaut devoir rester chez soi à râler), c'est dommage.

J'ai quelques idées polycompatibles, pour détourner/ se réapproprier le sens de cette date :
- on y va avec ses partenaires, déjà : pour ceux qui en ont plusieurs, on envoie balader la norme amoureuse promue jusqu'ici par la saint-valentin.

- on peut jouer sur un hommage aux sources moyen-âgeuses du valentinage : ce jour là, les femmes tiraient au sort un nom, et elle avaient le droit d'échanger des cadeaux et des galanteries avec le valentin/galantin. Oui, même les femmes déjà mariées. Vous le sentez, le ripolinage du truc par l'industrie du divertissement mono ?
Je ne sais pas quel serait l'enjeu concret du tirage au sort aujourd'hui (on est pas dans une injonction à ressentir quelque chose pour un inconnu), mais il me semble intéressant de l'inclure : les célibataires se retrouvent pas seuls, et symboliquement, on promeut la possibilité de nouvelles rencontres même quand il y a déjà une relation.
Du coup, un tirage "double" serait idéal : tout le monde, célibataire ou amoureux, se retrouve lié à deux personnes de plus qu'en arrivant (pas d'idée pour faire quoi, comme je disais). On peut même contrer l'hétéronorme, en proposant que la personne qui demande son tirage au sort puisse demander homme comme femme.

- il pourrait y avoir aussi un truc avec les billets doux. Dans la tradition, il sont signés "ton valentin", "ta valentine". Anonymes, donc.

Oui, ça l'air un peu technique dit comme ça. Pour moi, c'est des stratagèmes pour contrer le poids symbolique de la fête, avec des pratiques qui ont du sens pour les poly.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 20 novembre 2013 à 18h45

(+)

Why not :)

#
Profil

revo

le mercredi 20 novembre 2013 à 21h10

une idée dans la même veine que les billets doux (plus ou moins similaire en fait).
fût un temps j'ai participé à quelques quiet party. le principe était relativement simple: garder le silence pendant un moment, le temps de nouer des relations par écrit avec notre entourage proche, de parfaits inconnus, ou avec la jolie brune un peu plus loin.
original comme démarche, c'était assez agréable de communiquer différemment en créant une certaine complicité...

à creuser ?

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 20 novembre 2013 à 21h50

En pratique : tout le monde écrit à tout le monde ?

#
Profil

revo

le mercredi 20 novembre 2013 à 22h24

chacun écrit à qui bon lui semble sous la forme qu'il souhaite (billet doux ou autre)

#
Profil

bodhicitta

le jeudi 21 novembre 2013 à 00h10

Pour en rester à l'isée de siesta

siestacorta
on peut jouer sur un hommage aux sources moyen-âgeuses du valentinage : ce jour là, les femmes tiraient au sort un nom, et elle avaient le droit d'échanger des cadeaux et des galanteries avec le valentin/galantin. Oui, même les femmes déjà mariées. Vous le sentez, le ripolinage du truc par l'industrie du divertissement mono ?
Je ne sais pas quel serait l'enjeu concret du tirage au sort aujourd'hui (on est pas dans une injonction à ressentir quelque chose pour un inconnu)

je pense que ça serait chouette et aprés ce tirage au sort on peut faire des jeux coopératifs.
J'en ai quelques uns en jeux de sociétés mais le temps que j'en parle à une amie animatrice et je peu envoyer une tite liste...

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 21 novembre 2013 à 00h23

Des jeux, ça peut être bien, ça dépend ce qui se passe entre les gens qui jouent.
Mais en fait des jeux je verrai ça plutôt comme une animation pour une soirée sans la thématique "fête des amoureux".
Je crois qu'à la base, sur le déroulement c'est une soirée plutôt classique (danse, bouffe et papote) avec juste ce qu'il faut de twist pour que ça soit excitant d'être polyamoureux dans ce cadre : le fait d'occuper "presque" comme tout le monde cette date là.

[OCCUPY RELATIONSHIPS] :-)

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

bodhicitta

le jeudi 21 novembre 2013 à 00h24

ha oui c'est vrai...
m'enfin ça peut etre un jeu les yeux bandés (rooo les yeux on a dit) (hihihi)
bref je te tiens au courant

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 21 novembre 2013 à 00h27

Non mais si ça se trouve c'est aussi une bonne piste, dis toujours ce que tu trouves.

#
Profil

bodhicitta

le jeudi 21 novembre 2013 à 00h36

en début de soirée ça peut etre plaisant, surtout si on doit "passer la soirée" avec un nouveau valentin, pour faire connaissance les jeux c'est bien. Pour rompre la glace... si il y a...
Pour que les discutions partent plus vite, ce nouveau "valentin" (pour nomer le role) va un peu rentrer dans le ou les couples de "façon fictive" un peu les discutions devraient etre aidées
à suivre...

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 21 novembre 2013 à 00h57

Le valentin nouveau (qui cette année aura un gout de gingembre), on lui est juste présenté, dans ce que j'imagine, on est pas obligé de faire semblant que c'est une relation alors qu'on est venu là avec des amoureux dont on a envie de s'occuper, ou qu'on va rencontrer peut-être complètement quelqu'un d'autre, ou que tout simplement c'est pas du tout le valentin qui est à notre goût ce soir-là, ou même qu'on est plus là pour une ambiance polyamoureuse affirmée que pour vraiment être le valentin de quelqu'un.

Tel que je le vois, le valentinage devrait être différent d'une soirée rencontre, puisque dans la soirée il y aurait aussi des gens qui fêtent d'être déjà ensemble.

#
Profil

ScottBuckley

le jeudi 21 novembre 2013 à 10h39

Bon jour à vous !

La Saint VaLutin (ou St Va-Lutin) qui me ferait envie (inspirée de ce que vous avez commencé à dire ci-dessus notamment) serait une drôle d'alchimie qui mêlerait :

* Une introduction théâtrale mi sérieuse mi ironique de 5-10 mn environ & lecture d'un vieux Grimoire et parchemin rappelant les origines moyen-âgeuses de notre fabuleux festin d'âmes élues polys,

* des invité-es déguisé-es qui viennent seul-es Ou avec des ami-es & leur(s) partenaire(s) & autres personnes polyfriendly,

* des jeux d'approches (coopératifs ou pas, pour apprendre à se connaître, pour ' s'apprivoiser ' en mode renard & petit Prince de St Exupéry),

* de premiers billets doux (anonymes ou signés de pseudos pour la soirée ;) ),

* un bal masqué & danses multiples dont des danses trads de type bals folks (parce que ce sont les rares danses où je vois les rôles de femmes et d'hommes se mélanger, être un peu plus ' équitables ' si je puis dire),

+ de la cuisine gustative les yeux bandés (en mode colin-câlin-maillard, un peu comme durant la soirée polysensuelle d'octobre 2013) ,
( + peut-être : un faux "prince charmant" disneyisé avec son épée en plastique, que l'on taquine et entarte au passage ?? )

+ un joli kaléidoscope comprenant une image ou photo de chaque personne + ou - déguisée, avec le pseudo & l'em@il de la personne qui était à la soirée (comme celui réalisé à la Grange début août 2013, en Pdf ! : merci 'mon' Bouquetfleuri (+) ), pour de nouveaux billets doux & afin de pouvoir rester en contact entre nous après la soirée St VaLutin.

> Si jamais il y en a que cela tente, on pourrait en faire une et la CO-organiser ensemble pour la réaliser le vendredi 14 février de l'an 14, ou ce week-end là du samedi 15 février '14 au soir, à Toulouse par exemple (et/ou à Paris ?).

** Auriez-vous des suggestions & ingrédients + épices à ajouter ?

>> Qu'en pensez-vous ?
ça vous intéresserait ?

Si oui, vous pouvez trouver dès à présent l'invitation cliquable ici sur le forum :
/evenement/-fk-/Une-Saint-VaLutin-a-Toulouse-et-ou...

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

RobotEtourdi

le jeudi 21 novembre 2013 à 21h25

J'ai déjà assisté à une soirée où le thème était la "St Valentin guimauve". Le but était de constituer des couples hasard une fois sur place et de s'offrir des cadeaux volontairement clichés.
Nous avons tiré les couples (monos) au sort (le hasard a choisi principalement des couples homos) et avons passé une bonne soirée dans un appartement redécoré en rose.

Il manquait peut-être des jeux de couples du genre "teste ta connaissance de l'autre" pour rester dans le thème du stéréotype et donner aux couples nouvellement formés une excuse de plus pour apprendre à se connaître rapidement.

Je pense que la St Va-Lutin est une bonne idée et que les réseaux de relation formées par le hasard doivent être surtout un prétexte à des jeux impliquant tout le monde.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion