Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Qelles sont les limites de votre intimité amoureuse?

Romantisme
#
Profil

bodhicitta

le jeudi 14 novembre 2013 à 21h57

Hay! désolée pour les fautes, et j'sais pas corriger le titre...
C'est quoi l'intimité pour vous? de quoi dépend elle? qu'est ce qui peut la remettre en cause?

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

bodhicitta

le jeudi 14 novembre 2013 à 22h13

Pour moi,
l'intimité ne dépend pas de ce qui nous entoure, de gestes, ou d'actes.
Mais de démarche, d'attention portée, de lien, connexion...
on peut être intime avec quelqu'un quand on est à un concert, au milieu du métro entouré de gens non?
C'est en soit que ça se passe en 1er...

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

PolyEric

le vendredi 15 novembre 2013 à 00h45

Pour moi, l'intimité, c'est quand on se dit tout, mais alors tout, et tout sur tout...
Il faut être capable de faire ça, ne pas trop se soucier de ce que l'on pense de nous, être soi-même à fond surtout quand plusieurs intimes sont là en même temps. Si l'on n'est pas soi-même à fond, on peut se sentir enfermé, sans marge de manoeuvre, obligé de suivre un chemin tracé par les autres. Mais quand on y arrive, quel bonheur....enfin pour moi

Oui je sais, vous trouvez que c'est une horreur. Bon, ben, ne le faites pas. Moi je peux le faire et j'en jouis, donc je le fait avec celles et ceux qui le peuvent. Tant pis pour ceux qui ne peuvent pas le faire, pas entendre, pas voir, pas comprendre, pas jouir de ça, chacun sa vie, on ne peut pas tout avoir, il faut parfois savoir choisir.

#

(compte clôturé)

le vendredi 15 novembre 2013 à 16h44

Je rejoins Bodhicitta8, on peut avoir une certaine intimité avec des inconnus. Je crois que je comprends cela et c'est en général ce qui rapproche.

Je rejoins aussi Eric_50, pouvoir dire à l'autre, le laisser entrer dans notre intimité ou entrer dans la sienne a chez moi un effet libérateur... comme si on m'enlevait un énorme poids, une enclume logée au plus profond de moi. Le faire à plusieurs, c'est difficile, car il faut suffisamment de complicité entre chacun-e pour que ça sonne juste. Mais, oui, c'est du bonheur. C'est d'ailleurs certainement ce qui me pousse à vouloir "réunir" les personnes qui constituent mon univers affectif. De là à dire que l'on obtient une transparence totale... il y a du chemin car exprimer son intimité est extrêmement difficile. Enfin je le pense, aussi qu'à l'oral, je suis obligée de faire des efforts et c'est dur.

L'intimité, c'est peut être justement ce que l'on dit à certain(e)s mais pas à tout le monde. C'est affaire personnel et l'on choisi les personnes avec qui on veut le partager. Sur ce site, je peux parfois indiqué mon intimité mais toujours sous forme imagée car l'important n'est pas le contenu qui m'est personnel mais le contenant avec son cheminement et les émotions qui y sont liées. L'anonymat est important aussi, il aide à exprimer ce qui est en profondeur (même si un certains nombre de poly peuvent mettre une personne sur mon pseudo).

Je dirais où est la limite du respect de sa propre intimité et de celle des autres qui nous la confient ? Qu'est ce qui relève de la confidence ?

#
Profil

dominik

le vendredi 15 novembre 2013 à 20h26

derrière le mot intime , on peut y mettre beaucoup de choses ... alors j'ai ouvert le petit robert ( ça ne s'invente pas ! )

1 : se dit d'un sentiment , d'une opinion qui réside au plus profond de quelqu'un
2 : qui est caché des autres et appartient à ce qu'il y a de tout à fait privé
3 : avec qui l'on est étroitement lié ( ami intime )
4: qui se passe entre quelques personnes qui ont des liens étroits d'amitié
5 : où l'on se sent bien , propice à des relations familières
7 : personne amie , confident

intéressant aussi le wiki article sur l'intimité interpersonnelle
fr.wikipedia.org/wiki/Intimit%C3%A9

pour moi , l'intimité , ça entend quelque chose de précieux , je dirai même de sacré ... quelque chose qui a une grande valeur et dont il faut prendre grand soin .. mais pit être que je suis un peu "extrème" sur ce sujet .. chacun (e) ne mettant pas forcément les mêmes vécus , les mêmes ressentis derrière ce mot .. cela est donc très personnel , puisque comme nous le rappelle pitit robert , cela réside au plus profond de soi ...

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 15 novembre 2013 à 23h15

Pour une fois, ce n'est pas moi qui est eu le réflexe du dico. Comment définir quelque chose de si complexe. Même le dico il a 7 définitions, alors...

#
Profil

regis13

le samedi 16 novembre 2013 à 10h08

je rejoins Eric à 200%. J'aime tout savoir de l'intimité de mes amoureuses ! en fait bizarrement plus je sais ce qu'il se passe et plus je suis rassuré. et comme j'ai un coté libertin ! ça me plait et m'excite encore plus. Pour ce qui est de mon intimité je ne leur impose pas mais je réponds à leur demande.

#
Profil

bouquetfleuri

le samedi 16 novembre 2013 à 11h07

Je ne ferme aucune barrière dans mon intimité amoureuse.
Je veux dire par là que mes amoureuses peuvent librement circuler dans tout mon espace vital, qu'il soit physique, géographique, topologique, corporel ou psychologique, sentimental, mental, historique et prospectif, spirituel et rationnel.
En un mot, pour moi, avoir une intimité amoureuse c'est justement accueillir d'autres personnes dans ma vie et les laisser faire ce qu'elles veulent de moi, accepter qu'elles s'installent au point de modifier ma perception des choses, voire ma façon de penser, et ce sans retenue d'aucune sorte.
C'est aussi prendre le risque d'être détruit si on se trompe de chemin.
Cela passe par une transparence la plus complète possible, par des dialogues les plus approfondis possibles, par la conjugaison de nos aspirations et l'acceptation de l'inconnu.

En fait mon intimité amoureuse n'est plus mon intimité amoureuse, elle devient un échange permanent et est tributaire de l'autre, de ses envies, de ses capacités, de sa nature aussi.

C'est ainsi que je sais être construit par mes amoureuses et que je peux cheminer vers moi-même, pas sans douleur, pas sans difficulté, pas sans effroi mais toujours avec un horizon lumineux.

#
Profil

bodhicitta

le samedi 16 novembre 2013 à 11h11

Eric_50
ne pas trop se soucier de ce que l'on pense de nous, être soi-même à fond

Oui, donc être en accord et être honnête avec soit même avec notre propre intimité...
Je me trompe? C'est pas l'opposé de ça?:

Eric_50
sans marge de manoeuvre, obligé de suivre un chemin tracé par les autres.

gcd68
L'intimité, c'est peut être justement ce que l'on dit à certain(e)s mais pas à tout le monde. C'est affaire personnel et l'on choisi les personnes avec qui on veut le partager. // De là à dire que l'on obtient une transparence totale... il y a du chemin car exprimer son intimité est extrêmement difficile.

Oui et donc pour ça on rejoint plus haut, car pour pouvoir exprimer il faut pouvoir "se l'exprimer" à soit même, être honnête et à l'écoute de soit même
Le coeur ouvert
Être à nue en fait au sens propre comme au figuré...
et ça rejoint Dominik il faut en prendre grands soins vu que c'est notre coeur qui est à nu en premier,
et en prendre soins suivant les blessures déjà subies

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

dominik

le samedi 16 novembre 2013 à 12h45

@ Bodhicitta = en prendre soins suivant les blessures déjà subies

oui , bien entendu , je crois que c'est justement les ancrages négatifs , blessures du passé , failles perso, tout autant que les ancrages positifs d'ailleurs qui conditionnent ce que chacun ressent et exprime par ce mot , et comment chacun vit sa propre intimité de façon plus où moins "ouverte" ... où plus où moins "fermée" ...

à titre perso, mon périmètre d'intimité est quelque chose que je n'ouvre pas facilement .. il me faut du temps, de bons ressentis, que la confiance s'installe, etc, ça dépend aussi des "vibrations de l'instant", de la "petite étincelle", et mon périmètre d'intimité peut s'ouvrir alors plus facilement ... mais ce n'est que ma façon à moi de vivre mon intimité et je conçois sans peine et je suis même parfois admiratif que d'autres que moi aient plus de facilités sur ce sujet ..

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 16 novembre 2013 à 15h36

Oui les limites de l'intimité sont fluctuantes en fonction des instants et ce qui peut sembler intime à une personne qui fera une confidence pourra être perçu comme un propos "anodin" par l'interlocuteur. Aussi, quand c'est intime, peut être que celui qui fait la confidence doit l'indiquer...

Il m'arrive souvent de retenir ma langue ou d'effacer ici même avant de poster car j'ai peur de révéler l'intimité de l'autre. Je me retrouve parfois confronter à la situation de ne pas savoir comment je dois me comporter en public avec des personnes que j'affectionne tout particulièrement parce que j'ai peur de dévoiler leur intimité en public sans savoir s'ils me le permettent. Je pense à l'un d'eux en particulier qui, je le sais, est en recherche de rencontres qui lui apporteront évidemment plus que moi (en terme de sexualité notamment et de partager un quotidien éventuellement) et en dehors de mon chez moi (qu'est-ce qu'on est bien à la maison) où l'on n'exprime notre affection librement, et bien, j'ai du mal, j'ai peur de le mettre dans une situation inappropriée, délicate, et d'empêcher par mon comportement un rapprochement opportun. C'est assez stressant de se demander où sont les limites de ce que je peux me permettre ou pas (regards, sourires, gestes, câlins, etc).

L'intimité de soi et celle de l'autre, ça peut se résumer aussi tout simplement à dévoiler au reste du monde ce qui vient naturellement en privé. Se promener et se lâcher la main parce que quelqu'un vient (être à l'affut de la présence d'autrui, pfff). Contenir des gestes naturels pour ne pas mettre l'autre dans l'embarras. Comme le dit Marc Vella dans l'une de ses vidéos (éloge de la fausse note ou le piano amoureux, je ne sais plus) dans certains pays on lapide la femme qui aime et en occident, il y a la rumeurs, les ragots...

#
Profil

bodhicitta

le samedi 16 novembre 2013 à 16h03

gcd68
C'est assez stressant de se demander où sont les limites de ce que je peux me permettre ou pas (regards, sourires, gestes, câlins, etc).

C'est surtout pour éviter ça qu'il faut je pense définir ensemble les limites de cette intimité.
Limites qui sont évolutives comme le reste de notre vie

#
Profil

bodhicitta

le samedi 16 novembre 2013 à 16h49

Regis13
comme j'ai un coté libertin ! ça me plait et m'excite encore plus. Pour ce qui est de mon intimité je ne leur impose pas mais je réponds à leur demande.

libertine à mes rares heures perdues aussi, pourtant l’étalage de détailles de l'intimité de mes chéris à un effet inverse au tien, chez moi, ça bloque un peu mon imagination intime avec ce partenaire.
Par contre en effet j'ai besoin de savoir que si je veux en savoir plus, j'ai qu'à demander.
Moi de même, je réponds à tout ce que l'autre veut savoir

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

coquelicot

le samedi 16 novembre 2013 à 17h05

Partager ,tout se dire et tout avoir envie de savoir ;
Avoir besoin aussi de dire .

C est pour moi une belle preuve d amour et de confiance de savoir qu on partage ca et aussi une source d excitation.....

Savoir qu il vas vouloir partager ce que j ai vécu donne un peu plus de poids aux instants vecus seule.
Savoir qu il vas me raconter , parce qu il le veut bien, donne une autre legereté a l absence ....

A force de se poser les bonnes questions on finit par trouver les bonnes reponses .
Et ca seulement si on a laissé la porte ouverte a l ecoute et a l amour ,le vrai .

#

(compte clôturé)

le samedi 16 novembre 2013 à 21h11

Je te rejoins coquelicot, laissé la porte ouverte à l'écoute et à l'amour, le vrai (celui qui est vrai pour moi, à mes yeux, à mon palpitant) et aussi frapper à la porte d'autres pour entrer respectueusement, en douceur, sagement, sans occasionné de grands bouleversements qu'autrui subirait au lieu d'apprécier...

#
Profil

bodhicitta

le samedi 16 novembre 2013 à 21h35

coquelicot
Savoir qu il vas vouloir partager ce que j ai vécu donne un peu plus de poids aux instants vecus seule.
Savoir qu il vas me raconter , parce qu il le veut bien, donne une autre legereté a l absence ....

ha coquelicot, je viens de relire et p t être mal interprété 1ére partie... (il va vouloir que tu lui racontes?)
si c'est bien ça ça colle sinon intéressant quand même:
oui oui ouiii, c'est aussi ce qui m'aide à fixer mes limites.
Sachant que ce que je décide de vivre, aprés il faudra me sentir préte à le dire, donc assumer.
ça m'aide je pense à prendre du recule (ex: nouvelle relation)
et sur mes limites en fait

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

coquelicot

le samedi 16 novembre 2013 à 22h58

A bodhicitta: je lui raconte tout et il me raconte tout parce que j ai envie de savoir pour mieux comprendre son fonctionnement et le mien;

J ai besoin de lui raconter pour qu il sache ce que je vit pour avoir le sentiment qu il etait la et que j ai le sentiment que j etais la;

C est un mode tres personnel et on a pas trouvé ca en 5 minutes .
Dans un mois ca fera dix ans qu on s explore qu on s apprend et qu on s analyse ( enfin plutot lui que moi d ailleurs) et il arrive quand meme que parfois on ne sache plus tres bien ou on est et ou on vas ...
Donc je dirais que non la vie n est jamais un long fleuve tranquille mais un flot continu de questionnements d experiences partagées et que si il ny avait pas tout ca ce serait bien moins pimenté!!!!!

#
Profil

coquelicot

le samedi 16 novembre 2013 à 23h09

J ai encore une chose a rajouter et apres promis je vais me coucher:

On croit parfois qu on a tout compris tout vécu tout planifié tout étudié et on decouvre qu on aime differement peut etre plus "murement" plus profondément comme si ce qu on avaiy vécu avant n etait que le brouillon de ta copie ; comme si tu decouvrais en toi une autre force qui te pousse a t ouvrir et a t offrir encore plus a l amour a la vie a l envie....

Tu croyais etre amoureuse et tu decouvre qu il y a encore un palier plus haut plus fort plus beauplus clair....

Tu vois , a tout age a tout moment si tu est ouverte tu decouvrira encore et encore que cette force qui est en toi est sans cesse renouvelee si ton coeur est assez grand pour s ouvrir a tout ce que tu ne voyais pas encore , avant , avant le declic ......

a tout age a tout moment tout est possible tout parait nouveau et pourtant ce sont les memes personnes les memes emotions peut etre une question d esprit qui n en fait qu a sa tete , qui n obeit pas exactement comme tu veut au moment ou tu veut!!!

Quand tu commence a appliquer le lacher prise tout entre en toi plus simplement d une facon bien plus "magique " et naturelle!

Pourquoi pas avant?
la réponse est : parce que.....

#
Profil

bodhicitta

le samedi 16 novembre 2013 à 23h10

hum hum j'avais bien saisi
et ça peut rejoindre l’intérêt que j'y vois moi en plus: assumer pleinement en étant à l'écoute de nos envies et sentiments:

coquelicot
J ai besoin de lui raconter pour qu il sache ce que je vit pour avoir le sentiment qu il etait la et que j ai le sentiment que j etais la;

(rajouté) oui tout ça sans laisser filler le présent, l'instant,

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

(compte clôturé)

le dimanche 17 novembre 2013 à 13h17

coquelicot
Pourquoi pas avant ?
la réponse est : parce que....

Tout bêtement ! Avant l'heure c'était pas l'heure et après l'heure t'es passé à côté. Le bon moment, la bonne manière... Ecouter son instinct...

On m'a demandé une fois, à ma grande surprise, s'il y avait un bon moment et une bonne manière pour dire... J'ai trouvé cela tellement idiot sur le coup...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion