Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment sortir de la dépendance affective?

Monogamie
#
Profil

Ilis

le lundi 30 septembre 2013 à 22h39

Je suis en relation avec un homme plus âgées que moi.(bis répétita pour ceux qui me connaissent irl) Et la dépendante c'est moi..je m'aperçoit que le problème viens de moi. Après une énième crise ou j'ai péter les plombs , car Thierry me disait qu'il était triste de ne rien construire de cette histoire,d'avoir cette relation hybride avec moi. Il me disait vouloir s'éloigné,qu'il voulait s'investir avec ses amis et proches,je lui ai dit qu'il comptais bcp pour moi et qu'il ne savait pas combien je l'aimais. Je l'ai rappeler tout de suite,en larmes. Il m'engueulait en me disant quand on aime on accepte les gens comme ils sont!! Je l'accepte comme il est,mais l'idée qu'il me quitte, de le perdre m'as terrifié.J'ai pas dormi cette nuit là,l'appelant 2 fois à 7h00 du matin , et je suis aller à l'école,m'occuper des enfants avec un tonus de moule de bouchot.pour l'appeler après..il m'as dit chouchou, arrête, tu m'étouffe, arrête de m'appeler ou...tu m'as appeler a 7hOO deux fois. J'ai nier,il a paru soulagé. et le soir, j'ai reçu si tu veux tu peut m'appeler,alors que j'étais chez un copain. J'ai répondu que j'étais chez des amis. et en rentrant, je l'ai appeler mais je suis tomber sur son répondeur, j'ai laisser un message pleins de larmes.et un sms pour lui dire de ne pas écouter son répondeur que j'était chiante. Le samedi, je commence à réfléchir sur moi..je me sent bien..il me répond qu'il ne les a pas écouté et qu'il a fait des photos. je part au festiblog faire des dessins, jsuis bien, et je rigole en pensant inversé les rôles, que ça soit Thierry qui soit en demande d'amour et que ça soit moi la moin accro. Dimanche pas le moral, je craque, je lis un email de mon ex, et je retrouve mots pour mots se que me dit Thierry, qu'il ne veux pas me perdre. J'appelle mon ex, je lui demande en gros qu'est qu'il lui a fait arrêter. Il m'as dit le fait que je l’étouffait qu'il fallait que je soit toujours collé a lui.(un jour Thierry, m'as dit qu'il n'aimait pas quand je demandait)un soir on c'est engueuler avec mon ex car on était à 10 centimètre et pas collée. Un autre ex m'as répondu en dm :En fait tu avais plein de soucis familiaux. Tu parles bcp, surtout de toi.Tu m'as comparé à d'autres personnes en me disant que j'étais moins bien. Ce n'est pas très flatteur.Je n'étais pas près à assumer pour 2 des pb. J'étais plutôt centré sur moi. Donc ça ne me convenait pas. Je me suis marié jeune, j'ai toujours eu cette demande forte d affection. Mais je réalise au fond que je ne sais pas m'aimer, ni aimer.que je m'attache à l'autre,mais que je suis incapable de me suffire, de m'aimer et d’être bienveillante avec moi. et que je demande à l'autre de le faire pour moi. Que je n'arrive pas à voir l'autre. Je me sent déprime et dépressive depuis hier, j'ai envie de pleuré, de me foutre en l'air sur les rails,parce-que je ne suis qu'un sac de noeuds douloureux., je vois ,comprend toute mes erreurs amoureuse,je me sent comme la fille maudite en amour. mais parce-que je veux y croire que ça sera mauvais et que je suis maudite. tout se qui me casse la gueule remonte à la surface. J'ai pris rdv Lundi prochain avec un psy. Je veux me sortir de là, de cette dépendance. c'est comme si mes 17 ans de relations amoureuse remontais à la surface..(Thierry un jour m'as qu'il n'était pas les autres) et que j'entend toute les reproches de mes exs.Je comprend pourquoi un pervers narcissique n'avait mis le grappin dessus. Je ne suis pas bien, c'est un paradoxe, c'est comme si je comprenait toute mes erreurs et qu'elle me ramener 36 en dessous du moral.J'ai eu envie de me foutre en l'air, j'ai des crise de larmes et j'ai peur de moi. Je me sent comme un monstre d’égoïsme qui demande,mais ne donne pas.prend sans donner.Thierry m'as dit vendredi, sort, va voir des amis, fait se qu'il te plait. Je me rends compte que j'ai souvent écrasé les autres en les chargeant de mes problèmes.J'ai peur de perdre Thierry..et je veux quitter ce mode là!

#
Profil

Ilis

le lundi 30 septembre 2013 à 22h50

J'aspire à vivre libre comme dans cette vidéo

#
Profil

Siestacorta

le lundi 30 septembre 2013 à 23h16

On dit que la vie repasse les plats, jusqu'à ce qu'on ait compris comment on arrivait à toujours commander le même.
Apparemment, tu es sur cette prise de conscience-là.

- demain, les semaines qui viennent, tu vas être sensibilisée. Si ton état de souffrance dure depuis longtemps, que tu as des enfants, et que tu luttes pour faire ta journée, pense éventuellement aux médocs. Plutôt pas les benzos, parce que si tu es compulsive, tu va galérer pour en décrocher. Mais quelque chose qui t'apaise un peu, le temps de penser un peu droit.

- après et jusqu'à ta mort, la personne qui sera jusqu'au bout avec toi, c'est toi. C'est toi, la seule personne dont tu dépends complètement. Donc oui, t'as tout intérêt à te dénouer pour avoir une bonne relation avec toi, et un psy, ça peut bien t'aider, beaucoup plus que des amants , qui ont le défaut de ne pas pouvoir te soutenir malgré toi.

- cette histoire de manque affectif, ça passe pas tout seul, tu vas y passer du temps. Mais la bonne nouvelle, c'est qu'une fois que tu seras dans le travail psy, même sans avoir déjà changé, tu auras le sentiment de te prendre toi-même en charge. Ce qui te redonnera un peu confiance pour comprendre ce qui se passe vraiment dans tes rapports au présent, pas juste la compulsion.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Ilis

le mardi 01 octobre 2013 à 07h25

J'ai crée un event, et hier en voulant l invité, j'ai supprimé pensant que c'était pas bien de l invité. jsuis con...

#
Profil

Ilis

le mardi 01 octobre 2013 à 08h13

Je suis tombé sur des conseils..http://www.attitude-coach.com/2012/04/9-conseils-pour-se-liberer-de-la.html, sinon pour la compulsion ça m'as pris que ce we. Du coup, j'ai en fait ma dépendance le moment ou je suis mal revient par cycle et c'est presque tout les 3 mois. Je suis presser de voir le psy..de sortir de tt ça..ça fait depuis jeudi que je me sent mal. J'ai harceler mon mec pendant 4 jours. Du coup depuis dimanche ,j'ai supprimer de mon journal d'appel son num(pas de ma liste) et je ne vais pas sur son compte twitter voir, et j'ai fait en sorte de ne pas le voir sur facebook. parce-que ça aide pas ma compulsion.

#
Profil

Green-Man-Outside

le mardi 01 octobre 2013 à 21h45

#

(compte clôturé)

le mercredi 02 octobre 2013 à 08h19

Sur la dépendance affective, et sur la manière de s'en sortir, je te conseille aussi "À la recherche des câlins perdus", de Giulio Cesare Giacobbe:

www.giuliocesaregiacobbe.org/opere/coccole.asp
livre.fnac.com/a1688468/Giulio-Cesare-Giacobbe-A-l...

#

clairobscure (invité)

le mercredi 02 octobre 2013 à 15h51

C'est marrant, on dirait moi ^^
Ce que j'ai compris aussi, c'est que le besoin de contact, c'est important, mais surtout on a chacun sa dose nécessaire, comme un verre de taille différente pour chacun. Mais s'il n'est jamais suffisamment rempli, on continue d'avoir soif donc on va continuer à demander, et plus ça fait longtemps qu'on n'a pas eu une vraie satisfaction, plus on va demander intensément et harceler les autres... Du coup, ma technique (pour mon chéri en tout cas) c'est de lui demander (à un moment où il est disponible quand même) ce dont j'ai besoin, et s'il me dit que je le colle trop, je lui répond que dès qu'il m'aura donné ça, je le laisserai tranquille (...jusqu'à ce que les mouettes aient à nouveau pied ;) ) Généralement ça marche, sauf si c'est pas le moment pour lui ^^

#

(compte clôturé)

le mercredi 02 octobre 2013 à 17h04

C'est marrant car moi aussi je suis "pot de colle" et je peux être très chiante si je n'ai pas mon câlin (même de courte durée). J'ai besoin d'attention et parfois, je m'oblige à me retenir pour ne pas me vexer de ne pas avoir pu obtenir ce petit qque chose indispensable à mon équilibre émotionnel et qui me rassure constamment sur le lien partagé. Par contre, je ne me sens pas dépendante de cela mais là c'est peut être parce que je ne suis vraiment pas malheureuse à ce niveau là.

#
Profil

Ilis

le jeudi 03 octobre 2013 à 21h52

Beaucoup de changement en 2 jours, outre ma prise de conscience, j'ai

craqué après qu'un pervers m'est agresser,mais rien de dramatique.J'ai

foutu un coup de pied dans les couilles à se tarée. J'ai craqué et appeler Thierry au commissariat en lui disant que je voulait voir un psy plus

(rapidement) .Il m'as rétorquer que je n'avait pas besoin d'un psy.Je l'ai rappeler en rentrant, du coup il m'as dit passe. je lui ait dit que il ne

fallait pas se forcer à me voir vue qu'il en avait pas envie.Il m'as dit :il y à des choses que on doit parler, au téléphone c'est nul,Je suis le

lendemain aller voir ma psy en urgence pour lui parler, J'étais en larmes dans son cabinet, et je suis ressortie plus gaie,

mais j'avais le ventre noué en me disant que c'était la dernière fois que je reverrai Thierry.

Je lui ait envoyer un sms avant de venir que j'avais faim et que c'était pas

ma faute, c'est à cause de mon enfance et de la guerre du vietman ou j'ai manger dans la gamelle. (vue que oui,les dépendants geigne sur l

leurs passés.Note d'humour. J'ai les pétoches et je traîne dans un parc en fumant une latte. Je me décide à pousser la porte de son domicile. en passant dans la cours, j'entend sa musique du premier étage. Je

monte, je pousse la porte,j'entre et je le vois déposer un baiser sur mes lèvres. on discute,il me dit que ça tombe bien qu'à 18 hoo lui aussi à faim. Il me parle de son ex qui lui pète une scène par sms

,De sa locatrice qui le fait chier. on se vanne.je lui parle de ma psy qui pense que si m'ont agresseur m'as agresser c'est qu'il me trouvais jolie.il me répond qu'elle à raison que j'en ait trop fait(je l'ai dit sur twitter, et facebook.. )Il m'encourage à écrire et à lire, et à ne plus traîner sur les

réseau sociaux, que j'ai du talent Il me demande comment va mon ex Olmo qui me reprochait de trop le coller, je lui dit que j'ai demander à

Lionel se qui clochait chez moi? et qu'il m'avait dit "Tu parles bcp, surtout de toi. Thierry me regarde et et me dit: haa tu vois, lui aussi il trouve que tu parle ,mais n'écoute pas assez!.il me prend dans ses bras

pour un câlin. on passe à table.. J'attaque en lui disant :"Alors tu veux être seul en ce moment? Il me répond ;"ooh lààà!! toi, tu y vas direct!!..Attend qu'ont est fini de manger et on pourra se disputé! Après

on parle, et je lui demande si je lui ait manqué? il me répond que manquer est un bien grand mot,mais qu'il a pris en 1 ans des habitudes. et que ça à été dur pour lui de se défaire de ses habitudes de we avec moi. mais que le dimanche devrais être pour voir les amis,un temps a

part. Je lui dit, tu sais moi ça me dérange pas d’être là et que tu partent, c'est déjà arriver. Il me dit oui c'est déjà arriver..mais je comprend a sa réponse qu 'il ne veux plus me voir en rentrant chez lui(je suis un vieux garçon avec des habitude de vieux garçon). il me dit, bon je suis content

on à bien parler. je lui dit que j'ai fumer deux joints,(je suis asthmatique,il me fait la guerre.) il me répond que que malgré mes nombreux défauts, j'ai bien celle de la franchise, et qu'il se demandait si j'étais naïve, pour en conclure que je ne le faisait pas semblant, je l'étais.

(donc interdit de fumette) Il me dit; tu sais, les hommes et les femmes c'est différent,les femmes elle trouve un mec et elle fond leurs vie autour,pas les hommes. Je lui dit que c'est sociétal ça,Je lui parle de ma copine rosa qui fait l'inverse. Il me parle de ses problèmes de fric, qu'il ne peut plus aller au cinéma, je lui propose de l'inviter, qu'il choisira ses films(lavette style!), vue qu'il m'avait trainer au cinéma pour voir ses films.Je lui demande comment ça vas? on p Il me répond, merci chouchou, c'est bon on ira a odéon. J'ai des goûts de luxe. Je parle de

Lui, je lui pose des questions sur ses vidéos et son fond vert, il me montre une vidéo, et j'ai droit de l'embrasser et il me fait un câlin. Je lui parle, je veux qu'il sente que je l'écoute et que moi la D/A je m'intéresse à lui..il me fait des allusion sexuelle, je démarre.J'ai céder sur le

programme.Du foot, je baille, j'écoute, j'ai 2 joints et je m'endort,mais j'essaie de l'écouter,il s'en aperçois..je me raisonne, je me fait un thé et on fini par se coucher. En se couchant, il me parle,je suis contre lui et je résiste pas, je m'endort malgré moi, je tente de lui répondre dans le

vagues. J'entend en réponse,un gros "Ta gueule!" TA GUEULE! Mais je m'effondre de sommeil sur ce ta gueule sans comprendre. A un moment il se lève et va sur son mac, je l'entend qui repasse ses vidéos. Il revient,il allume la lumière,il y à un moustique, il passe la bombe et me dit: ha oui merde t'es asthmatique!

je suis a moitié éveiller et je sort de la chambre..et on se recouche. Il veux que je le garde, je ne sais plus, je me souvient qu'il m'as pris la main, qu'il à pris de la place et qu'au petit matin il m'as avoué avoir eu du mal à s'endormir.(Le ta gueule sans doute? ou le fait que je t'insupporte?)
Je me lève, je fait la vaisselle et le café. Je lui apporte le café,et j'oublie d'éteindre en sortant la cuisinière électrique. (la suite à son importance) Je vais lui apporter comme je le fait depuis 1 ans, je me couche, il me regarde en me disant que je ne suis pas bête qu'on devrais partir pour

déposer sa bagnole a speedy. mais on reste sous la couette,parce-que c'est bien. J'ai droit à un gros mon bébé, il met ma main sur son sexe et je le caresse. et puis il me retient la tête quand je veux aller plus loin. Finalement on se lève,on s'habille et au moment ou je suis à la salle de

bain,les plombs pète(la cuisinière, vous suivez?) Il est contrarié,ça sent le brûler,je m'excuse, je lui dit que je ne l'ai pas fait exprès qu'il va me détesté,il me regarde contrarié,mais il ne dit rien et rallume la lumière. on part..il me rappelle ou j'ai faillit habiter(près du parc de boulogne) on

gare sa bagnole,il veux que je le suivent sur le 72,mais j'ai pas le temps je dois filer a l'école bosser. il m'accompagne et finalement avant de partir, me dit: et tu me fait pas de bisous? Je sourit et lui en fait un.J'ai pas appeler.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Ilis

le jeudi 03 octobre 2013 à 21h57

J'ai l'impression qu'il me supporte plus. Que je n'étais jamais celle qu'il attend de moi. Il, à 64 ans, bientôt 65 ans.

#
Profil

Ilis

le jeudi 03 octobre 2013 à 22h03

ou alors, je fait du dénie en me disant que c'est les autres hommes qui sont malade et pas moi. Thierry me disait hier soir que les hommes sont malade. Il me disait un autre jour aussi de ne pas être trop amoureuse de lui, que lui aussi m'aimait bcp. Un soir,il m'as averti en me disant que je ne voulait pas entendre. Une fois, voir plusieurs il me reprenait ou me disait qu'on était pas compatible , trop différend. Et je secoué la tête énergiquement en lui disant, non, non et en ne voulant pas entendre. Au fond, je pense que tant que je courberai l'échine face à ce mec par peur,par attachement il me fera vivre des rond de rondelles et que le jour ou je décide de ne plus être trop là, monsieur va rappliquer en courant comme un gros tarée.

#
Profil

Ilis

le jeudi 03 octobre 2013 à 22h05

Quand au psy,il avait peur que j'aillent pour lui ou à cause de lui, je lui ait dit que non, je le faisait pour moi pour comprendre pourquoi ma vie repasse les plats.

#
Profil

Ilis

le jeudi 03 octobre 2013 à 22h07

J'ai oublier de dire que ce matin je suis tomber sur son carnet avec écrit ceci; Cette relation noué et dévoué avec ... faite d’effort.
Il me faut me déshabituer.

#
Profil

Ilis

le jeudi 03 octobre 2013 à 22h11

par contre il m'encourage toujours, à écrire, à prendre soin de moi. Je ne sais plus que penser à part qu'il me supporte plus.(il m'as prêter un livre de sorj chalandon) Je me demande si il m'aime, si je ne suis pas tomber sur un crétin? si je fait bien bien de me torturer alors que non.mais si ça ce trouve je nage en plein déni, vue les baffes prises ces derniers jours.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 03 octobre 2013 à 22h30

C'est peut être une question de caractère, de période de ta vie, de circonstances récentes, mais tu es en plein rush d'émotions.

Du coup, forcément, en face, le type qui réagit avec du recul, t'as l'impression qu'il capte pas ce qu'il t'arrive.

Aller voir un psy va pas te rendre plus supportable pour lui dans l'immédiat, mais si dans une thérapie t'arrive à t'apprécier toi, oui, là, t'auras moins de raison de douter de ce que vous ressentez lui et toi : tu te poseras peut-être les bonnes questions, tu sauras mieux à quoi t'attaquer.

Ton psy a raison de vouloir savoir si c'est pour toi que tu veux le voir... Mais, pour ce que tu as raconté avant, tu as "compris" que tu souffrais déjà des mêmes trucs avant ton Thierry. Et donc que tu dois t'occuper de ça, quitte à comparer expériences passées et actuelles.

Enfin, un truc qu'on répète souvent à des monos dans des situations différentes des tiennes : l'oxygène que tu donnes à quelqu'un de plus indépendant que toi, c'est en partie ce qui va l'attacher plus solidement à toi. Savoir que tu peux lui donner du temps et de l'espace sans toi, ça fait qu'il peut te garder une place.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Ilis

le jeudi 03 octobre 2013 à 22h35

Siestacorta
C'est peut être une question de caractère, de période de ta vie, de circonstances récentes, mais tu es en plein rush d'émotions.

Du coup, forcément, en face, le type qui réagit avec du recul, t'as l'impression qu'il capte pas ce qu'il t'arrive.

Aller voir un psy va pas te rendre plus supportable pour lui dans l'immédiat, mais si dans une thérapie t'arrive à t'apprécier toi, oui, là, t'auras moins de raison de douter de ce que vous ressentez lui et toi : tu te poseras peut-être les bonnes questions, tu sauras mieux à quoi t'attaquer.

Ton psy a raison de vouloir savoir si c'est pour toi que tu veux le voir...(non, c'est moi qui y vais pour moi, c'est se que j'ai dit à Thierry pas à ma psy!) Mais, pour ce que tu as raconté avant, tu as "compris" que tu souffrais déjà des mêmes trucs avant ton Thierry. Et donc que tu dois t'occuper de ça, quitte à comparer expériences passées et actuelles.

Enfin, un truc qu'on répète souvent à des monos dans des situations différentes des tiennes : l'oxygène que tu donnes à quelqu'un de plus indépendant que toi, c'est en partie ce qui va l'attacher plus solidement à toi. Savoir que tu peux lui donner du temps et de l'espace sans toi, ça fait qu'il peut te garder une place.


Message modifié par son auteur il y a quelques instants.

#
Profil

Ilis

le jeudi 03 octobre 2013 à 22h37

mais après l'avoir revu, je te cache pas que je me suis dit, pleine d'espoir ouais tu va changer pour sauver ton couple et que j'ai louper une station de métro. autrement dit,pas gagner!! la gourde à du chemin à faire.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 03 octobre 2013 à 22h46

Hm, tu sais, tu peux sauver ton couple et continuer à faire des conneries, hein. Tant que tu fais la différence entre les conneries qui te pèsent toi et celles qui pèsent sur les autres, et que tu fais ton possibles pour alléger les secondes, t'as pas à te détester de pas être idéale.

C'est pas grave de rater sa correspondance ou de laisser la lumière allumée, si une autre partie du temps tu prends soin de toi et des autres.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Ilis

le jeudi 03 octobre 2013 à 22h52

www.youtube.com/watch?v=B7A0XA4lC-4 Je me sent comme cette folle de Clara sheller.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion