Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Le Pauvre mari victime de la perversion sexuelle d'un prédateur

Engagement
#
Profil

farfalla

le lundi 07 octobre 2013 à 12h47

Le mari c'est moi, mon épouse c'est la S.....e qui me trompe, l'amant c'est le pervers.

De tous les retours qui me sont fait (à moi la victime et le Héros qui subit avec courage) j'ai résumé avec leurs mots à eux. Si hier je souriais, aujourd'hui je trouve très humiliant leur "compassion", si j'ai du caractère, oui je réfléchis et oui j'accepte de ("partager") vivre cette vie à trois, car quand même les plus à plaindre c'est eux pas moi, lui car il doit trouver sa place dans ce couple avec 6 enfants et vivant ensemble depuis 13 ans, et elle car elle est partagé entre nous deux (et en plus elle est jalouse)
j’adhère tout à fais au Mythe de la Caverne de Platon. Maintenant que tu t'es libéré de tes chaînes, que tu es sorti de la Caverne et que tu as vu le Soleil et les êtres qu'il éclaire, tu ne veux plus te contenter d'observer leurs ombres, et quand tu retournes dans la Caverne pour délivrer tes camarades et leur expliquer qu'il y a un autre monde magnifique à explorer, juste à portée de main, tu passes pour un fou...
ou bien c'est une défense de jaloux camouflé ...

et vous les "victimes" comment faites vous pour en parler, sans être obligé de se justifier, je dois en parler à maman ....

Merci

#

(compte clôturé)

le lundi 07 octobre 2013 à 14h34

Si je reprend ton histoire, je suis elle (enfin, je suis moi évidemment mais j'endosse le rôle de elle) et moi aussi j'en ai parlé à ma maman (mes beaux parents sont décédés) et oui, je suis l'égoïste et mon mari caliméro quant au pervers elle s'est abstenu de commentaires dans le sens où elle n'a pas à se préoccuper de lui, il faisait parti d'un monde extérieur qui ne la concernait pas... En plus, dans mon cas, il n'y avait même pas à développer sur l'aspect sexualité (ça c'est con, dis donc, pas possible de juger sa fifille sur son comportement sexuel dans ce cas là, flûte, flûte et reflûte).

C'était en 2011 ou 2012, je ne sais plus exactement. Aujourd'hui, c'est mon mari qui remet sa belle-mère à sa place quand elle dépasse les bornes. Lui aussi s'est senti dans le rôle "de la victime" et je pense a du avoir un ressenti et un raisonnement proche du tien. Il refuse d'être le pauvre type prisonnier d'une relation de couple à laquelle il s'accroche malgré lui, parce qu'il n'a pas d'autre choix s'il veut continuer à m'aimer. Bon en fait c'est un peu plus complexe que cela, mais bon...

Je reprends ce que tu expliques au début de ton message : d'une certaine manière l'égoïste, dans son bonheur, était plus à plaindre que Caliméro (qui s'efforce de garder sa coquille sans fissure et de ne pas se complaire dans "c'est vraiment trop injuste").

#
Profil

aviatha

le lundi 07 octobre 2013 à 15h54

Comme c'est moi la victime, il convient de remplacer "salope" par "connard" et "pervers" par "salope" (notez bien, il y a toujours une salope dans l'histoire). Sinon c'est tout comme. Donc j'ai soigneusement choisi ceux à qui le dire (et ma mère n'en fait pas parti, déjà qu'elle a pas une passion pour lui, alors là...), et ceux-là savent que je ne veux pas entendre ce genre de réflexions. Aujourd'hui, elles tournent plus autour du : "ok, ptet qu'il fait ce qu'il veut et qu'elle est gentille, mais regarde dans quel état tu es, ce n'est pas vivable, ce n'est plus possible". Et là pour le coup, je ne démens pas.
Parce que c'est vrai que mon état est préoccupant d'une part, mais surtout parce que ça, c'est le genre de critique que je veux bien entendre, c'est pas un jugement moral à deux balles, c'est dire "cette situation te fait du mal et on s'inquiète pour toi", et ce n'est pas la même chose.
Je n'interdis pas aux autres de dire des choses négatives sur cette relation, je ne veux juste pas que ce soit facile et gratuit. Et dire "écoute, je t'observe, ça fait des mois que tu vas de plus en plus mal, je pense que cette situation est toxique pour toi" ce n'est ni facile, ni gratuit.

#

(compte clôturé)

le mardi 08 octobre 2013 à 09h20

En fait, plus que d'être "elle" je pense que j'étais (et le suis sans doute toujours) le vilain petit canard. Le hic c'est que, même transformé en cygne, ceux qui m'ont considéré comme le vilain petit canard gardent toujours cette image de moi. Caliméro a rangé sa coquille précautionneusement et a évoluer aussi, mais là encore, l'image n'a pas changé. Après, c'est peut être un problème de vue, les lunettes ça coûte cher et ça demande de s'en occuper : rdv chez l'ophtalmo, puis l'opticien, puis l'entretien... fastidieux tout ça :-D :-D :-D

#
Profil

atthis.pachamama

le mardi 08 octobre 2013 à 15h19

C'est assez fou comme on est imprégné par les schémas sociaux.
Même moi qui ai une vie totalement en dehors de tout schéma social, je me surprend souvent quand je vois des gens à évaluer la place de chacun. Par exemple je vois des personnes avec des enfants, je vais automatiquement identifier le papa, la maman et puis c'est qui cet homme là ? proche de la maman et des enfants ? ah oui c'est forcément l'oncle. C'est inconscient et automatique.
Quand je m'en rend compte j'essaye de faire tabula rasa de toutes ces idées préconçues et d'arriver vers eux avec un regard totalement neuf.

En tout cas lire et échanger sur ce forum va certainement m'aider à ne plus récidiver dans ce travers inconscient et automatique de classification.

Merci pour vos témoignages.

Atthis

#

Observateur (invité)

le mercredi 09 octobre 2013 à 09h16

J'ai une question Farfalla. Je comprend d'après ton texte que toi tu es monogame c'est ça? Et si toi aussi tu rencontrais quelqu'un ben du coup si yeux des autres tu ne serai plus La victime bon? L'as tu envisagé? Ou restes tu profondément monogame?

#
Profil

farfalla

le jeudi 10 octobre 2013 à 08h02

Je suis monogame, mais oui aujourd'hui je pense possible de croiser quelqu'un, j'en ai parlé à des personnes, mais je reste la victime car la réaction a été "elle n'a que ce qu'elle mérite", ou " toi aussi fais toi plaisir", MAIS ce n'est pas un jeux !! ce sont des sentiments !!
Je pense que gcd68 à raison

gcd68
En fait, plus que d'être "elle" je pense que j'étais (et le suis sans doute toujours) le vilain petit canard. Le hic c'est que, même transformé en cygne, ceux qui m'ont considéré comme le vilain petit canard gardent toujours cette image de moi. Caliméro a rangé sa coquille précautionneusement et a évoluer aussi, mais là encore, l'image n'a pas changé. :-D :-D :-D

où peu être que de nous classer "le vilain petit canard"/"le pauvre" sa les rassure ça c'est normal, aimer en cachette, c'est pas bien, mais normal il y a un mot connu reconnu par l'église, aimer ouvertement en toute honnêteté non c'est pas normal (n'en parlons pas si en plus on y met une notion de fidélité à ses deux amoureux)
Bon en tous les cas je sais toujours pas comment l'aborder avec maman ...

#
Profil

LuLutine

le jeudi 10 octobre 2013 à 08h08

farfalla
Bon en tous les cas je sais toujours pas comment l'aborder avec maman ...

Qu'est-ce qui t'oblige à le faire ?

#
Profil

farfalla

le jeudi 10 octobre 2013 à 08h22

Et bien mon épouse et son amoureux (L.) ne se cachent plus, ils vivent leur relation ouvertement, et ma mère sort souvent, avec ses amies, prés de chez L. alors il est fort probable qu'elle les croise, je préfère lui en parler avant, sinon je vois le DRAME :-/

#
Profil

LuLutine

le jeudi 10 octobre 2013 à 14h40

farfalla
Et bien mon épouse et son amoureux (L.) ne se cachent plus, ils vivent leur relation ouvertement, et ma mère sort souvent, avec ses amies, prés de chez L. alors il est fort probable qu'elle les croise, je préfère lui en parler avant, sinon je vois le DRAME :-/

Ah oui en effet, mais est-ce que ton épouse et L. ne peuvent pas être plus discrets lorsqu'ils pourraient être vus par ta mère ?

Au moins le temps que tu arrives à lui en parler...

#
Profil

farfalla

le vendredi 11 octobre 2013 à 20h59

en effet je pourrais leur demander, mais je ne VEUX pas, ils font rien de mal, elle doit le comprendre, mais bon faut l'aborder de façon diplomatique, donc si vous avez des expériences

#
Profil

Katouchka

le vendredi 11 octobre 2013 à 23h16

Les parents s'inquiètent en général pour leurs enfants. L'important, à mon sens, c'est évacuer cette probable inquiétude.
Je suis (à peu près) dans le même cas que toi. Je l'ai dit à ma mère et ça s'est très bien passé.
J'ai commencé par parler de "NOUS": "tu sais, maman, X et moi ne sommes pas exclusifs. Tu vois, nous ne sommes pas possessifs, nous nous aimons très forts mais nous pensons que, comme on peut avoir plusieurs amis, on peut avoir plusieurs amours. Ce qui ne remet pas vraiment en question les projets que nous avons. Voilà je préfère te le dire parce que ça semble important, et puis si tu nous croises un jour avec qqn d'autre, tu comprendras, tu seras mieux préparée."
Voilà c'est aussi simple que ça! Plus tu te sentiras à l'aise, moins tes parents se sentiront inquiets.
Personnellement, j'ai attendu d'être très à l'aise avec la question avant d'en parler!;)

#

(compte clôturé)

le samedi 12 octobre 2013 à 10h18

Katouchka
Personnellement, j'ai attendu d'être très à l'aise avec la question avant d'en parler!;)

Si c'est possible, c'est mieux. Après, tout dépend de la proximité géographique. Si on vit dans le même village, ou que maman sert de nounou... Il ne faut pas oublier que tout se sait un toujours un jour ou l'autre...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion