Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Ma femme est poly amoureuse

Témoignage
#
Profil

Genkishi

le vendredi 04 octobre 2013 à 21h43

Bonsoir,
Voilà je délivre mon témoignage sur le poly-amour de ma femme.
Marié depuis 12 ans nous avons 3 enfants pré-ados.
L'année dernière ma femme m'a appris qu'elle souhaitait vivre une relation poly. Je sentais bien depuis quelques mois, qu'une rencontre un homme s'était produit et qu'elle passait de plus en plus de temps à ces côtés.
Dans nos discutions au début de notre rencontre nous avions abordé le thème de l'amour unique et nous étions d'accord sur l'idée d'ouverture à d'autres partenaires dans notre vie de couple.
Aujourd'hui on est en plein dedans, elle a cette relation avec cet homme depuis 6 mois environs.
Et malgré mon accord c'est dur pour moi.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 04 octobre 2013 à 22h08

Bonsoir Kaori69, merci pour ton témoignage.

Kaori69
Dans nos discutions au début de notre rencontre nous avions abordé le thème de l'amour unique et nous étions d'accord sur l'idée d'ouverture à d'autres partenaires dans notre vie de couple.
Aujourd'hui on est en plein dedans, elle a cette relation avec cet homme depuis 6 mois environs.
Et malgré mon accord c'est dur pour moi.

C'est assez courant je crois, d'être d'accord "sur le principe", et de se rendre compte en le vivant...que viscéralement, ça ne passe pas ! Ou pas aussi bien qu'on le pensait/voudrait !

Tu dis que "c'est dur", mais qu'est-ce que tu ressens exactement ?
Est-ce que tu sais pourquoi c'est dur ?
Et qu'est-ce qui est le plus dur ?

C'est pas trop pour moi que je pose ces questions hein, plutôt plus pour toi, pour essayer de t'aider à y voir plus clair...(en espérant que je ne suis pas à côté de la plaque)

Car si tu es venu ici, c'est pour avoir un retour je suppose ?

#
Profil

Genkishi

le vendredi 04 octobre 2013 à 22h46

Bonsoir LuLutine, merci de prendre part à cette discussion.
Ce qui est dur pour moi aujourd'hui c'est cette notion de partage au quotidien. L'idée d'exclusivité ne me conviendrait pas non plus.
En fait je souhaite que ma femme soit heureuse et aujourd'hui elle a besoin de vivre cela pleinement.
Elle a été honnête et je n'était pas dupe. J'ai la fierté d'avoir su entendre à ce moment là ma femme. Mais à mes yeux elle n'a pas su gérer ses sentiments et je me suis senti délaisser alors que notre couple devait être prioritaire dans cette relation poly-amoureuse.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 04 octobre 2013 à 23h58

Kaori69
elle n'a pas su gérer ses sentiments

Ses sentiments, ou bien son énergie/son emploi du temps, son implication dans chaque relation ?
Penses-tu vraiment qu'on puisse "gérer" ses sentiments ? (Ca me donne une idée de contrôle, or contrôler des sentiments, je ne vois pas bien, mais on n'a peut-être pas le même vocabulaire.)

Kaori69
et je me suis senti délaisser

Tu le lui as dit ?

Kaori69
alors que notre couple devait être prioritaire dans cette relation poly-amoureuse.

C'était un accord explicite entre vous ?
Vous en aviez fixé les détails ?
Si non, peut-être n'avez-vous pas la même conception de ce que signifie "prioritaire" ?

Voilà quelques pistes éventuelles...peut-être ?

#
Profil

atthis.pachamama

le samedi 05 octobre 2013 à 01h12

Merci pour ton témoignage Kaori69

Kaori69
je me suis senti délaisser alors que notre couple devait être prioritaire

LuLutine
C'était un accord explicite entre vous ?

Je pense aussi que c'est une question très intéressante. Je vois de plus en plus que dans l'amour il n'y a pas de règles, seulement des sentiments. Si vous n'en aviez pas parlé explicitement, elle a du ne pas de sentir devoir agir d'une certaine manière. Par contre tes sentiments eux sont importants et le meilleur conseil alors est toujours de parler, parler, parler.

C'est très beau de voir le respect que tu portes à ta femme.

Tu précises que ta femme est poly et toi n'as-tu pas de pulsions pour d'autres femmes (ou hommes) que ta femme ?
Peut-être que vivre toi aussi d'autre(s) relation(s) pourraient t'aider à différents niveaux. Ce n'est même pas un conseil mais te poser la question peut peut-être t'aider.

Atthis

#

Someone (invité)

le samedi 05 octobre 2013 à 02h11

Bonsoir,
C'est jolie, finalement, car dans ton message, il n'y a pas de point d'interrogation. Tu dis juste que c'est difficile.
Bien entendu que c'est difficile...terriblement.
J'ai moi même "annoncé" à mon amour (ensemble depuis 12 ans, parents de 2 enfants) que j'avais compris que j'etais PA. J'aime mon chéri par dessus tout. Mais j'ai "besoin" d’être" libre de mes sentiments, c'est ça qui me rend entière.
C'est un long chemin. Oublier tout exemple obligé. Tout reformater. Mais l'amour est la, l'amour est toujours la, si tu le sens.
mail si tu veux?
courage.

#

poly difficile (invité)

le samedi 05 octobre 2013 à 09h19

Ce mal être ressenti reste classique si tu es délaissé au bénéfice d'un autre. A toi d'en discuter avec ta femme avant que ton mal être devienne trop important pour toi.

Entre aborder une discussion et accepter, cela fait deux. Il faut que ta femme ne brule pas certaines étapes, qu'elle prenne conscience que tu ne dois pas devenir le N°2 mais rester en tête de liste.

Tu as le droit de ne pas accepter sa conception en lui demandant de modifier certaines choses.

Discutez ensembles de tout cela et montre tes ressentis.

#
Profil

Genkishi

le samedi 05 octobre 2013 à 10h34

Merci à tous ceux qui rentrent dans la discussion.
Les règles ont été établie des le départ, notemment celle de la place de notre couple et de notre famille. Le fait de se protéger sexuellement aussi. Tous les compromis ne se sont pas fait en 1 jour. Ce fut une longue démarche car ils y avait des verrous an ouvrir de part et d'autre.
Je comprend aussi que lon ne contrôle pas ses sentiments. Je voulais plutôt dire que sa nouvelle relation l'éloignait de nous, je ne l'a reconnaissait plus, comme si on lui avait retourné le cerveau. Du coup j'étais perdu, je ne trouvais plus ma place dans notre famille et notre couple.
Aujourd'hui hui on parle beaucoup, je ne cède pas lorsque cela ne me convient pas tout en restant à son écoute.
Quant je l'a sent moins bien, je lui propose parfois de prendre du temps pour elle, de sortir.
À son retour, elle est beaucoup plus disponible. Ça je l'ai compris et je l'accepte.
Après de mon côté je prend du temps pour moi, mais pas de manière égoïste.
Rencontrer une autre femme ne me déplairait pas mais je ne suis pas en recherche active. J'attend plus de l'échange et de complicité avec une autre personne. Cela me permettrait certainement d'être encore plus ouvert.

#

(compte clôturé)

le samedi 05 octobre 2013 à 11h24

Kaori69
Rencontrer une autre femme ne me déplairait pas mais je ne suis pas en recherche active. J'attend plus de l'échange et de complicité avec une autre personne. Cela me permettrait certainement d'être encore plus ouvert.

Tu n'as pas à te sentir "obligé" de chercher ou de trouver quelqu'un de ton côté. Par contre, oui, t'épanouir en dehors de votre couple serait une bonne chose.

Ta femme était sans doute sous l'effet de la passion (et de cela elle n'y peut rien). Je te confirme que même quand on en a conscience c'est difficile de lutter contre cet état. Perso, à une époque, je n'avais absolument pas l'impression de délaisser qui que ce soit mais mon mari me disait constamment "chérie, revient sur terre", "chérie, t'as encore ce sourire béat et idiot, revient avec moi"... je ne lui en voulais pas de me rappeler à lui car en effet, je devais être plus présente et plus disponible pour mon mari mais mes pensées partaient régulièrement dans un autre monde... Un peu trop, beaucoup trop... Ta femme redescendra de son nuage :-D

#
Profil

Maia

le dimanche 06 octobre 2013 à 03h12

C'est certain qu'un début de relation après douze années de relation avec la même personne, il y a nécessairement un électrochoc, une phase d'adaptation, la redécouverte de ce que c'est que d'être en début de relation. Cela vaut aussi pour toi si cela t'arrive un jour.
Ce n'est pas mieux ou moins bien qu'une relation de douze ans, c'est juste très différent. Et c'est vraiment très beau qu'après douze ans et trois enfants vous puissiez être aussi ouverts et confiants et amoureux. Au-delà de ça, je pense (simple intuition, mais c'est courant) que cette relation lui fait aussi réaliser à quel point elle tient à toi, et à quel point votre relation lui est importante. Parce que autant rien n'est semblable à une relation qui commence, mais surtout RIEN ne peut remplacer une relation de douze ans! Et surtout pas une relation qui se passe dans la confiance et l'amour.

Par ailleurs, ce n'est clairement pas parce qu'elle est sur son petit nuage que tu as moins d'importance dans sa vie. Mais je pense que c'est (c'est comme ça que je le vis de mon côté) une bonne occasion de réfléchir sur le fait que ta femme, même si vous vous aimez, peut avoir d'autres envie que toi, peut parfois ne pas penser à toi, peut avoir envie de quelqu'un d'autre -en bref, qu'ultimement l'autre (ta femme) t'échappe, ce qui n'empêche pas que l'autre peut t'aimer de tout son être. C'est très difficile à accepter, mais ça aide, pas seulement à "supporter" la relation non-exclusive, mais aussi à vivre le couple. D'après ce que tu dis, j'ai l'impression que tu as déjà bien compris ça, et puis je n'ai pas douze ans de couple derrière moi donc je n'ai rien à t'apprendre, simplement je sais que lorsque j'éprouve une certaine jalousie lorsque l'homme que j'aime est avec d'autres hommes ou femmes, c'est parce qu'ultimement je ne supporte pas qu'il m'échappe, qu'il puisse exister en dehors de moi, avoir des besoins qui ne correspondent pas toujours aux miens, faire des choses que je ne comprends pas, ne pas toujours vouloir être avec moi, parce que finalement, c'est un être différent de moi et que c'est bien normal de ne pas accorder sa vie entière en fonction d'une seule personne.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 06 octobre 2013 à 10h15

Maia
je sais que lorsque j'éprouve une certaine jalousie lorsque l'homme que j'aime est avec d'autres hommes ou femmes, c'est parce qu'ultimement je ne supporte pas qu'il m'échappe, qu'il puisse exister en dehors de moi, avoir des besoins qui ne correspondent pas toujours aux miens, faire des choses que je ne comprends pas, ne pas toujours vouloir être avec moi, parce que finalement, c'est un être différent de moi et que c'est bien normal de ne pas accorder sa vie entière en fonction d'une seule personne.

Très bien dit je trouve !

En fait, accepter que l'autre nous échappe, "existe en-dehors de nous", c'est une question d'ego finalement non ?
Ou je suis à côté de la plaque ?

#
Profil

Geraldin-e

le dimanche 06 octobre 2013 à 10h55

Je plussoie Maia, Lulutine et Gcd68 ci-dessus.

C'est tout à fait "normal", courant, Kaori69, que ce soit dur pour toi même si tu es d'accord, il ne faut pas s'en inquiéter. Le problème est juste de le comprendre et surmonter.
Avec de tels changements, même préparés, c'est un peu inévitable d'avoir des moments de souffrance, de se sentir abandonné.
Comme vous le faites, il faut continuer à dialoguer, à ne pas se précipiter. Ca ne pourra plus être tout à fait comme avant, mais pas obligé non plus de bouleversements trop rapides.
Par la suite, grâce au dialogue et à plus d'autonomie, de libertés, ça devrait être tout aussi bien entre vous et pour chacun de vous, même si ce sera un peu différent.

Un autre aspect, qui entre peut-être en jeu (en tout cas pour elle ?), c'est que quand on vit longtemps dans un couple rapproché (étant souvent ensemble), il semble que des "mécanismes" biologiques (pour que les jeunes puissent se détacher de leurs parents d'après ce que j'ai compris) transforment progressivement l'amour/désir en un genre d'attachement amical. Et du coup, on a envie (on est ouvert à) d'autres amours/désirs avec d'autres personnes. Ca semble assez inévitable dans de nombreux cas. (d'où l'intérêt entre autre du polyamour, où on n'est pas obligé de quitter une personne à laquelle on tient, on est complice, pour aimer d'autres)
Et c'est entre autre ce qui montre que le système de couple monogame exclusif à vie promu par les religions ou autres est une aberration totale par rapport au fonctionnement actuel de notre espèce (sous réserve, comme d'habitude, de toutes les variations individuelles et autres minorités).

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Genkishi

le dimanche 06 octobre 2013 à 11h54

Bonjour à tous.
Ces derniers temps, ma femme c'est remise en question sur son comportement avec moi et nos enfants. Elle ne s'était pas rendue compte que tous le monde était perturbé au sein de la famille.
Désormais elle est plus attentive et c'est recentrée.
Du coup certaines tensions ont disparue, je suis même beaucoup plus zen.
Elle conserve toute sa liberté sentimentale, et l'on avance bien mieux ainsi dans notre relation.
Le fait de parler encore et encore a permis de lever des barrières et de connaître les limites de chacun.
Quant à moi je me dis qu'il faut vivre pleinement notre vie temps qu'on le peut. Je ne veux pas être enfermé dans cette normalité toute morale.

#
Profil

Genkishi

le lundi 07 octobre 2013 à 17h30

Someone


C'est un long chemin. Oublier tout exemple obligé. Tout reformater. Mais l'amour est la, l'amour est toujours la, si tu le sens.

Le fait que tu aime ton mari plus que tous dois certainement le rassuré.
Le lui as tu dis ?
Pour ma part, je ne souhaite pas être considéré comme le simple " père des enfants", et l'autre comme celui qui fait "vibrer".

#
Profil

atthis.pachamama

le lundi 07 octobre 2013 à 17h39

Merci Kaori69 de tenir au courant de cette heureuse avancée !

Vive l'amour ! <3

Atthis

#
Profil

Genkishi

le mardi 08 octobre 2013 à 09h06

Parfois c'est plus difficile à vivre. Je vie assez mal le manque d'attention, j'ai l'impression d'être moins désiré. Je n'ai pas encore totalement accepté son PA, je me demande même si elle l'est réellement.
Pour l'instant j'accepte son choix de vie dans le but d'évoluer aussi. De ne pas resté bloquer dans une relation mono car c'est "la normalité".
Je suis à l'écoute de personne orienté poly afin de savoir si cela me convient réellement, et si ce que ma femme vie actuellement est vraiment du PA, où est ce l'idée qu'elle en a.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 10 octobre 2013 à 02h21

Kaori69
Il y a t'il des soirées poly sur Lyon ?

Tu peux les organiser, s'il n'y en a pas ^^

#

Kuoni (invité)

le mercredi 22 mars 2017 à 15h51

Salut a vous les poly :P

C est réconfortant.

Cette discution est pas mal vieille... mais je me sentais un peu triste là tout de suite. J ai eu envie qu on me rappelle pourquoi j ai accepté que ma femme vive son amour avec son nouvel amant.

Je me retrouve terriblement dans l auteur de ce post. Je suis avec ma femme depuis 6 ans, je la connais depuis 20ans. J en ai 29.

Nous nous sommes mariés en juillet dernier. 3 mois après, enceinte de 4 mois de notre deuxième petit garçon, elle est venue m annoncer son attirance physique et émotionnelle pour un autre. Un ami. Lui aussi en couple, attiré par elle. Cette simple conversation m a fait comprendre qu elle en était éperdument amoureuse. On ne peut décidément rien se cacher.

A la différence de l auteur ici présent, nous n avions jamais imaginé vivre cette situation. J ai toujours été un monogame convaincu, fleur bleue, certes... amoureux et desireux de la rendre heureuse et épanouie. Ce qui m a fait, apres de longues conversations et questionnements, choisir l option de lui offrir la liberté qu elle souhaitait. Malgré les conseils de mon «  psy», qui me disait que j allais a l encontre de mon moi profond et que j allais souffrir.

Il avait raison, bien sûr, mais je me sentais suffisamment fort que pour changer les fondements de ma personnalité. Par amour.

Je pense y être arrivé, meme s il en résulte une sorte de dédoublement de personnalité. Le moi qui veut son bonheur et qui est heureux de le constater. Qui ets excité de les voir faire l amour. Et le moi qui a peur de la perdre, de perdre ce qui nous unissait, de les voir decouvrir des choses ensembles, sans moi....

Il en resulte des «  problèmes erectiles» qui dependent de mon etat d esprit du moment, un côté lunatique insoupçonné, sujet a des colères ou dépressions éclair...

Tout cela est un symptôme du changement qui s opère. Mais je reste fort. Je sais xe que tout ça peut nous apporter :
De l épanouissement, des decouvertes, une rupture de la routine, une relation incomparable, tant elle et lui,que moi et lui, qui sommes maintenant de proches amis...

Mais je n arrive toujours pas a m imaginer annoncer ça a mes proches, qui commencent a comprendre qu il se passe quelque chose...

Actuellement, 6 mois apres le début de leur relation, je sais que je vais mieux. Je retrouve le calme et la zennitude qui m ont toujours habité, j apprends a apprivoiser ces sentiments nouveaux. Cette nouvelle vie est si éloignée des objectifs que je me suis toujours fixé, moi, l éduqué par une famille croyante et conservatrice ! On ne vit qu une fois. J irai jusque au bout. J aime la voir heureuse, je l aime a la folie et je sais que c est réciproque.

Ce message... pour dire que ça fait du bien de vous lire. Que d autres gens pensent , vivent ce que je vis. Que je ne suis pas en train de devenir fou.

Contrairement a pas mal d entre vous, je l accepte. Mais je reste un eternel monogame. Je ne m imagine pas rencontrer quelqu un d autre que cette fille que j ai toujours aimé.

Je lui souhaite juste de vivre une belle vie avec ses deux hommes, et je me souhaite de m y épanouir et d avoir la force de franchir les obstacles qui approchent. Apres tout, une vie,on en a qu une. Alors, que les autres fassent ce qu ils veulent de la leur. Nous tâcherons d en faire quelque chose d incroyable et hors du commun, de notre côté.

#

Polygonale (invité)

le mercredi 22 mars 2017 à 16h50

C est super d arriver à ce stade mais avec ce dédoublement de personnalité et se forcing de changement de nature, tu n a pas peur de craquer un jour et de ne plus te reconnaître ?

Et pour l avenir ? Les enfants si vous souhaitez, comment compter vous faire ?

#
Profil

Kuoni

le mercredi 22 mars 2017 à 17h14

T as raison. C est risqué hein...

Craquer... c est bien sur possible. Je réfléchis beaucoup, et je me demande parfois s il ne vaudrait pas mieux etre seul et arreter les frais.

Mais au fond de moi, je pense que non. Le pire est passé. Je sens que ça s améliore.

Loin de moi l idée de paraitre un peu fou, mais j ai finis par me dire que la part de moi, jalouse, instable, effrayée, que je considerais comme nocive, n est qu un héritage de mon éducation qui tente de me protéger, d eviter que je ne me fasse du mal. Plus je tente de la faire taire et de l ignorer, et plus elle met la pression.

Désormais j essaye de comprendre le pourquoi de son message, c est compliqué, et je me dis souvent qu on devrait m enfermer. Mais le diablogue est apparemment la solution a tous les problèmes de couple. Meme quand ça se passe dans une seule tête ;)

Pour les enfants, pn en a déjà deux. On ne leur mentira certainement pas. On leur explique.

Le petit de deux ans a déjà des reactions protectrices, envers sa maman. Parfois aussi innocemment hostiles envers son autre amour.

Lui ne veux pas d enfants. Mais leur histoire est la pour exister. On ne la cachera pas tres longtemps. On attends de se sentir prêts.

Alors une fois déclarée, si ils s aiment, le fait qu ils aient des enfants ne me derange pas a priori. Meme si je m etonne moi meme d ecrire ça :P

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion