Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

La frustration sexuelle masculine

#
Profil

LuLutine

le vendredi 06 septembre 2013 à 23h17

Len
Pour moi il ne faut pas mettre sur un même niveau désir, amour et amitié, ce sont des choses différentes.

"Ne pas les mettre sur un même niveau" n'implique pas nécessairement de ne pas du tout tenir compte de certains.

Je ne mets pas sur un même niveau la faim et la gourmandise. Pourtant, je cède souvent à la gourmandise. (Enfin, c'est plus rare en ce moment car je n'ai plus vraiment d'argent ! Alors que si j'ai vraiment faim, je vais être plus susceptible de dépenser/emprunter de l'argent pour avoir de quoi manger, comme quoi non, ça n'est vraiment pas sur le même niveau.)

Céder à la gourmandise, c'est peut-être comme céder au désir : une question de personnalité ?

Je précise que je n'y cède pas tout le temps : parfois ce n'est pas possible pour une raison x ou y, alors je suis frustrée mais c'est tout-à-fait tolérable ! Je ne suis pas plus dépendante du désir que de ma gourmandise !

Len
Le désir (sexuelle) n'à pour moi qu'un but de bien-être [...] je n'ai pas besoin de quelqu'un d'autre pour avoir du bien-être !

Bah, oui un but de bien-être, mais ce n'est pas le même bien-être qu'en promenant son chien, en jouant avec son fils ou en mangeant un gâteau au chocolat...
Donc pour moi ça vaut le coup, mais ça ne veut pas dire que j'en ai besoin.
Je peux aussi obtenir suffisamment de bien-être en me reposant toute seule chez moi. Mais ce n'est pas pareil.

D'ailleurs tu dis bien :

Len
chacun à le droit de vouloir du bien-être sous la forme qu'il veut,

Tu reconnais donc qu'il y a différentes formes de bien-être et qu'elles ne sont pas équivalentes. Par contre dans ta formulation le verbe "vouloir" me gêne un peu.

Pour moi on pourrait revenir avec ce "vouloir", à la question initiale de la frustration "soit-disant" masculine et de la (censément) disponibilité sexuelle des femmes pour les hommes (oui je généralise au cadre hétéro, qui reste le plus répandu).
Si un homme a "le droit de vouloir", alors on saute vite à la conclusion qu'il a "le droit d'exiger"...et je trouve ça dangereux ! (Tu ne le vois sûrement pas comme ça, mais beaucoup de personnes - y compris des femmes - le pensent !)

Je dirais plutôt qu'on a le droit...d'avoir envie, de désirer...mais que la frustration peut arriver et que ça ne nous donne pas le droit de râler (encore moins de vouloir forcer quelqu'un à nous donner ce dont on a envie). Si on n'a pas ce qu'on a désiré, on est frustré mais c'est la vie (en version courte !).

Len
Le désir, amène aussi un truc comme la passion,

Non, pas toujours.

Len
Je crois que je n'aime pas dépendre de quoi que ce soit pour mon bien-être

Ressentir un désir ne veut pas dire que tu en es dépendant. Pour tenter un parallèle, les gourmands ne deviennent pas tous obèses. S'ils étaient dépendants de leur désir (de sucreries par exemple), bon nombre d'entre eux qui gagnent suffisamment leur vie pour s'offrir des montagnes d'aliments qui font grossir, s'empiffreraient.
Or ils ne le font pas...

De même, j'aime l'alcool (enfin certains alcools) et je trouve parfois du bien-être à boire, mais je peux aussi passer deux mois sans boire d'alcool (alors que je pourrais m'en procurer et/ou qu'il y en a chez moi) : je ne suis pas alcoolique, je ne suis pas dépendante de l'alcool.

Pour moi quand on devient dépendant c'est pathologique.

#
Profil

Len

le vendredi 06 septembre 2013 à 23h26

En fait pour résumer je crois que je préfère aimer avant de désirer, dans l'autre sens je ne me sent pas de désirer quelqu'un comme si je n'avais pas encore "mérité"* de désirer cette personne en face de moi sans l'aimer pour ce qu'elle est.

C'est à dire en ayant pris un long temps pour connaître cette personnes et enfin mériter la désirer, et donc elle aussi "mériter" me désirer en ayant pris le temps d'apprendre à me connaitre elle aussi.

J'espère que ce n'est pas trop confus.

Décidément, je dois vous paraitre "chiant ":/

* mériter ce n'est pas forçément le bon mot, c'est le seul que je trouve qui exprime le mieux ce que je ressent par rapport à ça.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 06 septembre 2013 à 23h33

Len
* mériter ce n'est pas forçément le bon mot, c'est le seul que je trouve qui exprime le mieux ce que je ressent par rapport à ça.

Je comprends et j'ai le sentiment que quelque part il y a une forme de conditionnement type judéo-chrétien derrière ça : "l'amour c'est bien, le désir c'est mal, le désir avec amour ça passe, mais le désir sans amour surtout pas !"

Je ne dis pas que c'est "bien" ou "mal", juste que j'ai cette impression.

#
Profil

Anarchamory

le vendredi 06 septembre 2013 à 23h34

Rien à voir avec les interventions qui précèdent mais en plein dans le sujet malgré tout, je ne résiste pas à l'envie de partager ceci avec vous :

https://sphotos-a-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-frc3/10...

:D

#
Profil

LuLutine

le vendredi 06 septembre 2013 à 23h36

MetaZet
Rien à voir avec les interventions qui précèdent mais en plein dans le sujet malgré tout, je ne résiste pas à l'envie de partager ceci avec vous :

Bah, y a plus qu'à forcer les femmes à ne regarder que du porno, ou forcer les hommes à ne regarder que du Disney !

C'est ça non ? :P

#
Profil

Len

le samedi 07 septembre 2013 à 00h48

LuLutine >>

Peut-être bien et en même temps au fond de moi, c'est persistant, comme si une petite voix me disais d'emprunter ce chemin.

J'ai marché avec mon chien entre temps, en pleine nuit étoilé :P et plus clairement dans les faits ça veux dire désirer quelqu'un (elle est belle au sens large), apprendre à la connaitre et confirmer qu'on se plait vraiment, qu'on est fait l'un pour l'autre et par magie on devrais se désirer encore plus avec le temps et finir naturellement par faire l'amour tellement on s'aime.

On aura été chercher l'amour (en apprenant à se connaitre, en vérifiant nos idéaux, nos points faibles, si tout ça peux se compléter, s'harmoniser) aussi et l'amour sera descendu en nous !

C'est comme ça que je me sent de réussir à le vivre en gros, sans tous les détails :-)

En ce qui concerne le porno, je crois que c'est malsain (au même titre que la violence), et les Disney où les comédies romantiques ça envoi de mauvais messages, complétement, illusoire déformé sur l'amour, ça fait rêver...et c'est tout.

#
Profil

Junon

le samedi 07 septembre 2013 à 14h48

Merci Coquelicot pour tes précisions.

Je comprends mieux ce que tu voulais dire, je suis moi-même sensible au désir de l'autre, même si j'ai généralement une plus grosse libido que mes partenaires...hommes et femmes (et donc rarement l'occasion d'attendre la sollicitation).

#
Profil

Junon

le samedi 07 septembre 2013 à 14h50

Tagore, puisque ton post évoque mes réponses, c'est amusant que tu trouves que mes propos valident tes théories alors même que j'explique que mon positionnement face aux demandes sexuelles est le même, qu'il vienne d'un homme...ou d'une femme.
De la même façon, je n'ai jamais dit que la frustration féminine n'existait pas.
Je pense que cette discussion ne mènera à rien de mon point de vue, car elle ne se rapporte de toutes façons qu'à une sexualité hétérosexuelle et marchande, 2 choses qui ne me concernent que lointainement.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

CharlieBear

le jeudi 23 janvier 2014 à 03h27

J'ai été interpellé par le titre du sujet, et je dois reconnaitre qu'il m'évoque l'exacte inverse.

La frustration sexuelle féminine.

J'ai pas lu l'entièreté du fil, j'avais pas le courage, désolée si je répete des choses déjà évoquées.

Je sais pas vous, mesdames, messieurs, mais moi, j'ai toujours eu une plus grosse libido que mes partenaires, surtout mes partenaires masculins (sauf cas exceptionnel singulier).

Franchement, en tant que personne en construction au début de ma vie sexuelle, je me suis posée des grosses questions. 'fin, faut imaginer, on apprend pas aux filles à avoir un appétit sexuel, on nous apprend que ce sont les mecs les "queutards", que les filles elles font "leur devoir", qu'aimer "ça" c'est etre "nympho", je cite dans le texte, ce compliment m'a été fait tellement souvent.

Et puis bon, je me suis renseignée (vive la remise en question), mais je rentrais pas dans la définition, je suis pas addict, ça c'est sur; j'ai parlé avec mes copines, et franchement, j'en suis arrivée à une conclusion : on nous bourre le crane.
On est plein de filles à avoir une libido énorme, et en tout cas plus grosse que celles de nos camarades garçons. C'est physique de toute façon, un garçon après un nombre plus ou moins limité d'orgasmes, y'a un moment il est vidé et faut qu'il se repose. Et les filles, ben, ça dure autant qu'on veut, ce qui peut vouloir dire longtemps, voire très longtemps !

Tout ça pour dire qu'on a vécu 2000 ans et des bananes de culture judeo-chrétienne où on apprend aux filles que le sexe c'est quelque chose de pratique, de bien des fois, mais pas trop...

Alors c'est quoi l'idéologie qui se cache derrière là ? Pourquoi on vit dans une société où jouir plus de 4 fois par rapport c'est tabou pour une femme ?
"Femme qui jouit, soumise qui s'oublie" ?

Pour répondre à MetaZet avec son joli cliché, moi j'attend toujours mon chien insatiable, et franchement, le dernier que j'avais trouvé, il avait trop bouffé de WaltDisney, il voulait m'épouser.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 24 janvier 2014 à 02h58

Oui, bien sûr qu'on nous bourre le crâne avec n'importe quoi...on ne ressent pas plus de désir parce qu'on serait un homme, ou moins de désir parce qu'on serait une femme...

En moyenne, les partenaires que je fréquente ressentent du désir plus souvent que moi, mais je connais au moins deux amies pour qui c'est l'inverse...et en plus, il y a toutes celles qui ne le disent pas (ou en tout cas ne me le disent pas, parce qu'on n'est pas assez proches et que ce n'est pas "bien vu" pour une femme d'être "désirante" !).

#
Profil

KittyN

le vendredi 24 janvier 2014 à 06h16

exact, les filles sont même souvent plus sexuelles que les garçons.
MAIS, malgré tout, avoir une libido aussi forte que les garçons ne veut pas dire avoir une libido IDENTIQUE à celle des garçons.
et là, je pense que votre discussion sur ce thème (à moins que cela ne fut dit avant) devrait se faire plus approfondie.

#
Profil

CharlieBear

le vendredi 24 janvier 2014 à 11h53

Oui, bien sur que nos libidos sont différentes des garçons, mais elles sont aussi différentes entre elles ! Enfin, quand je compare les différentes libidos de mes différent(e)s partenaires, je me dis qu'il y'a pas deux libidos similaires !

#
Profil

LuLutine

le vendredi 24 janvier 2014 à 20h27

CharlieBear
Oui, bien sur que nos libidos sont différentes des garçons, mais elles sont aussi différentes entre elles !

Oh que oui. Elles sont très différentes entre elles !

#

(compte clôturé)

le vendredi 24 janvier 2014 à 22h44

Comme en caractère, comme en tout, chacun a une sexualité propre. Une femme ne ressemble à aucune autre et un homme ne ressemble à aucun autre. D'ailleurs, c'est ce qui est intéressant dans le sexe, c'est qu'il n'est jamais identique, quelque soit le nombre de partenaire. En plus, il y a toujours à découvrir, même après presque trois décennies. Et aussi, même sexuellement, nous évoluons et évoluer à deux, c'est un pur régal.

#
Profil

Tagore

le dimanche 26 janvier 2014 à 12h54

Vous devriez faire votre fil "la frustration sexuelle féminine", ça devrait être intéressant.

On pourra voir les points communs et les différences.

#
Profil

CharlieBear

le lundi 27 janvier 2014 à 19h29

Bonne idée :)

#
Profil

bodhicitta

le mardi 28 janvier 2014 à 10h53

ok, allez y,
moi je ne pourrai pas alimenter votre fil, :-/
je ne suis pas frustrée, de toutes façons c'est un sentiment que je bannis de mon esprit... <3
Je préfére me concentrer sur ce que j'ai. Je cultive également le désir de vivre pleinement ce que je vie. Dans l'instant (+)

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

KittyN

le mardi 28 janvier 2014 à 12h15

c'est quoi être frustré sexuellement ?

#
Profil

coquelicot

le mardi 28 janvier 2014 à 12h24

Meme question??

#

(compte clôturé)

le mardi 28 janvier 2014 à 18h35

pour moi c'est un truc que font les monos...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion