Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Des ressources sur le polyamour...

Culture
#
Profil

EmmaG

le vendredi 16 août 2013 à 14h09

Pendant le week-end à la Grange, nous avons mis en place une affiche qui visait à recencer les ressources qui nous inspirent en tant que polyamoureuses et polyamoureux.
Des films, livres, brochures, textes, dessins, chansons, etc...

Plusieurs d'entre nous avons noté des références.
J'ai recopié la liste, je vous la livre ici... elle n'est pas exhaustive bien-sûr...

Peut-être pourrait-on poursuivre la liste et partager encore des coups de coeur ??
Je ne sais pas quel support on pourrait se donner pour ça, parce qu'en mode discussion, la file va être interminable et incompilable je crains...
Si vous avez des idées, je suis preneuse !

* Essais théoriques *

- "Au delà du personnel", Corinne Monnet, Léo Thiers-Vidal, éditions Ateliers de Création Libertaire.

- "Guide des amours pluriels" + "Aimer plusieurs hommes", Françoise SIMPERE

- Je t’aime oui mais non l'amour c'est mal, Emma G, téléchargeable ici ---> infokiosques.net/spip.php?article428

- "La salope éthique"

- "TAZ", Hakim Bey

- "La polygamie, pourquoi pas ?" Catherine TERNAUX

- Ruwen OGIEN, « la panique morale » + « l’éthique minimalistes et maximalistes"

- « Vertus du polyamour, la magie des amours multiples », J.Y THALMAN

** FILMS**

- Marie jo et ses deux amours, de Guédiguian
- Tango libre
- Short bus
- Too much flesh, de Jean marc Barr
- Happy few
- Voir la mer
- César et Rosalie
- Les valseuses
- L’an 01
- Jules et Jim

** LIVRES **

- Dona Flor et ses deux maris
- Le dernier testament
- En terre étrangère, de R. Heiulen
- « Le genre », Judith Butler
- V. Cespedes « l’homme expliqué aux femmes »
- « La sainte folie du couple », Franck Salomon

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 16 août 2013 à 14h25

TAZ ?
Bon, ça parle de pratiquer la liberté, menfin les conclusions qu'on en tire sur la liberté amoureuse sont plus dans l'oeil du lecteur que dans le texte, non ?

#
Profil

LuLutine

le vendredi 16 août 2013 à 14h26

#
Profil

ScottBuckley

le lundi 19 août 2013 à 13h11

Merci EmmaG !

Il me semble que c’est notamment moi qui t’ai encouragé à garder cette feuille affichée à la Grange début août, pour ensuite la partager avec nous par em@il et via ce forum, et c’est ce que tu as fais, donc merci !

* Certes, pour certain-es cela fait doublon, mais cela sert aussi à nous rafraîchir la mémoire, et à en ajouter une ou deux de ressources, ou à nous encourager à les (re)découvrir, non ?

** Merci à LuLutine, notre archiviste en chef préférée, notamment pour son travail de mémoire vive de ce super forum ;)

#
Profil

Anarchamory

le lundi 19 août 2013 à 13h50

Merci EmmaG.

EmmaG
- Ruwen OGIEN, «  la panique morale » + «  l’éthique minimalistes et maximalistes"

Petite erreur sur le 2ème titre. Il s'agit de :
L'éthique aujourd'hui : Maximalistes et minimalistes

EmmaG - «  Vertus du polyamour, la magie des amours multiples », J.Y THALMAN

Il y a deux M à THALMANN.

GreenPixie
Merci EmmaG !

Il me semble que c’est notamment moi qui t’ai encouragé à garder cette feuille affichée à la Grange début août, pour ensuite la partager avec nous par em@il et via ce forum, et c’est ce que tu as fais, donc merci !

* Certes, pour certain-es cela fait doublon, mais cela sert aussi à nous rafraîchir la mémoire, et à en ajouter une ou deux de ressources, ou à nous encourager à les (re)découvrir, non ?

** Merci à LuLutine, notre archiviste en chef préférée, notamment pour son travail de mémoire vive de ce super forum ;)

Ah, GreenPixie, je note que tu as à nouveau Internet :D

#
Profil

Geraldin-e

le jeudi 10 octobre 2013 à 15h22

Récemment, j'ai vu en partie un film curieux de 1969, dans un milieu de chercheurs d'or :
La kermesse de L'Ouest
et en dvd
Extrait

Au départ, le film paraissait débile et macho.
Mais en fait, pas tant que ça, pas que. Parce qu'il se forme un trio, où une femme aime deux hommes (qui sont amis) qui l'aiment aussi, et où ils arrivent à s'entendre et cohabiter, en partant de leurs sentiments et d'un raisonnement logique (non moralisant). Je n'ai pas vu la fin, je ne sais pas si ce trio résiste aux pressions de puritains de passage et d'un pasteur....

#

(compte clôturé)

le jeudi 10 octobre 2013 à 15h35

Yves Alexandre THALMANN pour être précis. Cet auteur est polyaffectif et a un parcours atypique. Ces livres sont simples et abordables (et pour la plupart peu onéreux). C'est vraiment, je crois, un auteur à découvrir...

#
Profil

mamamanon11

le jeudi 10 octobre 2013 à 15h43

J'ai trouvé il y a quelques temps Au-delà du personnel dont tu parles dans ta liste.
J'ai le droit de mettre le lien ici ?

- "Au delà du personnel", Corinne Monnet, Léo Thiers-Vidal, éditions Ateliers de Création Libertaire.

infokiosques.net/IMG/pdf/Audela.pdf

#
Profil

atthis.pachamama

le vendredi 11 octobre 2013 à 02h01

Il vous manque un chef-d'oeuvre dans les films !
"Vicky, Christina, Barcelona" de Woody Allen

l'unique trouple du cinéma ?

Juste pour le fun, quelques citations de Woody Allen :
- "Le sexe entre deux personnes, c'est beau. Entre cinq personnes, c'est fantastique..."
- "Le sexe entre un homme et une femme, ça peut être absolument merveilleux - à condition que l'homme et la femme te conviennent bien"
- "Est-ce que le sexe est sale ? Seulement quand il est bien fait"
(Je ne comprends pas très bien cette dernière citation mais je l'adore)

#
Profil

LittleJohn

le vendredi 11 octobre 2013 à 10h48


L'unique trouple du cinéma ?


=> "Savages" de Oliver Stone

#

(compte clôturé)

le vendredi 11 octobre 2013 à 12h51

atthis.pachamama
- "Est-ce que le sexe est sale ? Seulement quand il est bien fait"

Moi je pense que ça fait allusion à l'éja..... masculine comme féminine. Lorsque les deux sont simultanées, vaut mieux avoir prévu une protection, sinon le matelas... On trouve dans les sex-shop des "bâches" de protection. Elles servent aussi si tu utilises des substances (gels, huiles de massage, chantilly, chocolat fondu, sushis, bonbons, ...)
En tout cas j'interprèterai ainsi. Perso, celui qui plierait ses habits et qui se soucierait de "salir les draps", ben, heu !!! pas vraiment. Après, ça convient certainement à certains.

#
Profil

atthis.pachamama

le vendredi 11 octobre 2013 à 14h08

LittleJohn
=> "Savages" de Oliver Stone

En fait j'entendais par trouple : trois personnes avec trois liens amoureux et sexuels
Définition peut être abusive de trouple. Je n'ai pas encore l'habitude du jargon poly :-)

En tout cas il me semble que "Vicky, Christina, Barcelona" est le seul film où il y a autant de lien amoureux ET sexuel que de personne (avec plus que deux évidemment).

Dans "savages" c'est vrai qu'il y a un réel lien "amoureux" entre les deux garçons, en tout cas quelque chose de très fort et qui prime même sur la relation avec la fille. Mais ce n'est pas réalisé sexuellement.
Dans "un garçon, une fille, trois possibilités", la troisième possibilité n'est qu'évoquée si je me rappelle bien, les deux garçons ne font pas l'amour. Ils sont bien à trois mais bon sans que les garçons ne se touchent, ça compte pas :-)

#
Profil

atthis.pachamama

le vendredi 11 octobre 2013 à 14h24

pour répondre à gcd68, oui c'est sûr il y a ce côté là que pour être bien quand on fait l'amour ça aide d'accepter le côté "sale" des sécrétions en tout genre et par tout les orifices :-) et même de s'en réjouir.

Ce que je me demandais c'est s'il n'a pas voulu dire autre chose. Autre chose du genre que faire l'amour n'a pas qu'une dimension "magique" ou "spirituelle" mais que ça peut aussi être "sale" dans le sens de pervers. Je pensais plus à quelque chose de l'ordre du pulsionnel, du ressentit dans le mot "sale".
J'ai eu une relation avec une personne qui sacralisait énormément le moment de l'amour. Du coup c'était même pesant, étouffant car ça ne laissait pas la place aux perversions en tout genre (dans ce cas ça allait même au point de considérer le désir comme une perversion).

conclusion de l'interprétation : le sexe c'est aussi pipi/caca/sécrétion et c'est aussi pervers et c'est ça qui est bien (+)

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le vendredi 11 octobre 2013 à 15h03

Oui, je vais aussi dans ce sens là : "sale" dans le sens d'"excitant", "interdit", etc. C'est clair que c'est moins rigolo si ça tourne à la cérémonie.... et par ailleurs ça n'empêche pas qu'on puisse trouver ça sublime.
Ca me fait penser aussi à un ami qui se moquait de la notion de "relation sérieuse" : "Attention, là on s'amuse trop ! C'est que je veux une relation sérieuse moi !" :-D

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 11 octobre 2013 à 16h00

Ok, si on considère sale dans ce sens, je reprends un passage que j'avais intégré dans mon premier essai (c'est compliqué l'amour).
Dans le paragraphe sur le libertinage, j'indiquais que Pierre Des Esseintes (auteur de "osez le libertinage") avais demandé à un psycho-sexologue ce qu'était une sexualité dite "normale" (donc pas sale) et voici la réponse : "Ainsi, toute sexualité qui contraint l'un des partenaires et l'oblige à des pratiques sexuelles qu'il réprouve, est une sexualité anormale..."

Autrement, personnellement, faire l'amour (se donner à l'autre par l'intermédiaire du lien du corps, découvrir l'autre par ce même biais, avoir un ressenti lié à l'échange physique... qui n'est pas forcément à but de jouissance ou d'orgasme et qui d'ailleurs peut s'intégrer dans le cadre de la polyaffectivité) et faire l'amour dans le but de prendre son pied, de transpirer un bon coup, d'avoir des crampes, de se moquer des règles... sont deux choses différentes. En ce qui me concerne, j'aime les deux, le touché étant très important. Je dirais même que les deux peuvent s'alterner, se court-circuiter et tout cela s'inscrire dans le cadre d'une relation sérieuse (je dirais même que je le recommanderais pour pérenniser celle-ci).

Euh ! oui oui, attention, là on s'amuse trop ! :-D

#

(compte clôturé)

le vendredi 11 octobre 2013 à 17h57

Je ne crois l'avoir déjà vu cité.

LE COEUR TROP GRAND POUR MOI

Je ne sais pas son prénom
Mais je sais qu’elle m’a dit non
Elle était sous le lilas
De sa villa
Ce soir comment te le dire
Bien sûr tu vas me maudire
Mais je l’aime et je t’aime quand même

J’ai le coeur trop grand pour moi
Elle s’appelle Jeanne, je crois
Oui, c’est ça...

Dans toutes vos différences
Il n’est qu’une ressemblance
C’est cet amour flou
Que j’ai pour vous
Oh je t’aime
Oh je l’aime
Vous êtes ma tourmente
De mon âme violente
Je vous aime
Je vous aime

Je ne suis pas homme à femmes
Dans ma vie la solitude
Si souvent, souvent
A pris ses habitudes

Je serais plutôt de ceux
Qui parlent en baissant les yeux
Et qui disent encore madame aux dames

J’ai le coeur trop grand pour moi
Il bat trop fort pour moi
Oui, c’est ça
Et les larmes me désarment
Mais son rire me fait souffrir
Et je pars ce soir pour le hasard

Oh je t’aime
Oh je l’aime
Vous êtes ma tourmente
De mon âme violente
Je vous aime
Je vous aime

C’est cet amour flou
Que j’ai pour vous

Julien Clerc

#
Profil

lalloutre

le lundi 18 novembre 2013 à 14h47

Une amie m'a récemment fait découvrir un très chouette film sur le polyamour : "Le sexe des anges" ("el sexo de los angeles", c'est un film catalan/espagnol), sorti en 2012.

Le synopsis :
Quelles sont les limites d'un couple ? Qu'est-ce qui se passe quand la passion se confronte à la raison ? Comment être fidèle et ne pas tourner le dos au désir ? Carla et Bruno pensent qu'ils ont toutes les réponses à ces questions, jusqu'à ce que Rai, un homme, séduisant et mystérieux, adepte de danse et d’arts martiaux, et qui vit selon ses propres règles,apparaisse dans leur vie. Le coup de foudre entre les deux hommes va ébranler les convictions du couple. Dans cette histoire d'amour et d'amitié, les limites vibrent au rythme du break et du funk pour offrir une vision provocante et excitante des relations amoureuses…

Bande-annonce visible ici : www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=181820.ht...

Il n'est apparemment sorti en France qu'en DVD en juin 2013. Perso, je n'ai trouvé sur le net que la version originale avec des sous-titres en anglais...

Il mérite vraiment d'être vu !

#
Profil

ScottBuckley

le samedi 27 septembre 2014 à 14h20

Bonjour,

Puisque vous avez cité l'auteur Vincent Cespedes dans ce forum, et notamment ici, je vous transmets un lien qu'une amie m'a elle-même transmis (mais ne l'ai pas encore vu car mon ordi ne me le permet pas) , et qui parle d'encouplement et de libre amour (l'interview dure environ 11 mns) :

www.lateledelilou.com/L-encouplement-et-le-libre-a...

> Si vous arrivez à le voir, vous nous direz ce que vous en avez pensé ?

(mise à jour du 29 septembre 2014) :

> j'ai réussi à voir cette vidéo de 11 mns en bibliothèque, et par contre, je ne sais où mister Cespedes a entendu ou vu ou interprété que " le polyamour est très normé / normatif / codé " (pour résumer à ma façon sa critique du mot " polyamour "),
... mais je crois que beaucoup d'entre nous vivent le polyamory de façon bien + souple et + libre qu'il ne le prétend, et donc la pseudo opposition entre le ' polyamour ' et son concept de ' libre amour ' , je ne la vois pas trop ...

Pourquoi réinventer la lune ? Par fierté de développer son propre concept à lui ? Pour se faire passer pour un pseudo " inventeur " de qch de nouveau ?

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Chupapink

le samedi 27 septembre 2014 à 22h14

gcd68

LE COEUR TROP GRAND POUR MOI

Julien Clerc

Que de similitudes avec les pensées et paroles de mon cher et tendre. Mais quelle surprise de découvrir que cela vient de Julien Clerc. Dans ce texte, j'entends les mots de mon homme quand il me dit "je t'aime" et qu'il me fait comprendre qu' "il l'aime" aussi. Mais malheureusement, on y ressent comme une douleur de ne pas savoir comment nous rendre heureuse toutes les deux, chacune attendant des choses différentes de lui. La vie nous joue de drôle de tour des fois, mais la prendre à contre sens a aussi du bon finalement.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion