Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Vers un retour vers la simplicité des discussions autour du PolyAmour ?

Polyamour.info
#
Profil

LePolyMasquey

le lundi 02 septembre 2013 à 12h48

Salut!

Je ne crois pas qu’il existe un sujet qui pose cette question aussi j’ouvre le bal :
ces derniers temps, je suis mystifiée par les réponses aux interrogations des nouveaux (et moins nouveaux) sur le site :
Très (trop?) souvent, ça s’enflamme sur des débats stratosphériques qui perdent de vue les inquiétudes (souvent concrètes et plus terre à terre) du post original au profit de théories théoriques d’une complexité pas toujours nécessaire à l’utilité toute relative…

Voici donc ma question: suis-je seule à souhaiter un retour de la qualité sur la quantité et d’un ratio concret/abstrait plus équilibré ?
Philosopher un peu sur la condition poly n’a jamais fait de mal, mais je m’inquiète qu’on finisse un jour par lire sur polyamour.info quelque chose qui ressemble à cela

“Je vous en prie.”

#

(compte clôturé)

le lundi 02 septembre 2013 à 13h47

100% d'accord, il devient même difficile de lire entièrement certaines interventions, qui répondent rarement à la question initiale. Sosomiser les diptères, c'est jouissif un moment, mais fatigant à la longue. Surtout que les amours plurielles, on les comprend mieux en les vivant qu'en en parlant.

#

(compte clôturé)

le lundi 02 septembre 2013 à 13h47

sodomiser, pas sosomiser, désolée...

#
Profil

Anarchamory

le lundi 02 septembre 2013 à 18h13

Bonsoir,

Je ne sais pas si j'ai raison de me sentir un peu visé. Il est vrai que je me suis effectivement beaucoup fait des nœuds dans les neurones dernièrement et je suis désolé si ça a pu apparaître soulant à certain(e)s (je n'ai moi-même aucun plaisir particulier à sodomiser les diptères). Je passe par une phase pas très drôle de remise en question de moi-même, étant en procédure de divorce et ayant vécu, qui plus est, quelques autres déceptions sur lesquelles je ne m'étendrai pas (et puis j'ai repris le taf, ce qui n'est jamais marrant... enfin j'ai déjà la chance d'en avoir un donc je ne vais pas me plaindre...). C'est sûr qu'on comprend mieux le polyamour en le vivant, mais il ne suffit pas de claquer des doigts pour le vivre. En ce moment, même le monoamour n'est plus à ma portée, alors le polyamour, n'en parlons pas... Je peux parler de l'anamour, en revanche, si ça intéresse quelqu'un, là c'est une réalité que je vis à fond les manettes... ;-)
Bref, je vais essayer d'un peu faire le vide. J'ai déjà commencé, ça ne se voit donc pas ? Merci de ne pas en rajouter une couche, je suis conscient de mon état... ça ne durera sans doute pas... Le 1er octobre j'ai mon audience de conciliation, j'y verrai sans doute déjà un peu plus clair...

#

(compte clôturé)

le lundi 02 septembre 2013 à 19h04

MetaZet m'a permis, de part ses réflexions et ses recherches, de comprendre bcp sur moi-même. Perso, la sodomie, je la garde dans le domaine du privé, quant aux colonnes ou aux insectes (dixit mon dictionnaire) je ne vois pas le rapport. Encore mon côté concon.
Le fait de ne vouloir vivre que dans son coin et de ne plus échanger remet en cause la raison même de l'existence de ce site.
Je prends note. MetaZet, je suis preneuse en MP de toutes tes remarques et recherches. Au moins un qui a des neurones et qui s'en sert... Je ne peux pas parler d'anamour, mais je tente de parler d'asexualité et là aucune écoute donc le conclus (sans doute à tort pour certains membres, sans doute à raison pour d'autres) que ce site devrait s'appeler polysexualité.info.
MES PROPOS N'ENGAGENT QUE MOI.
Les communications en MP apportent finalement bcp plus.

#
Profil

Lili-Lutine

le lundi 02 septembre 2013 à 20h06

Cher vous tous, je ne comprends pas bien vos mots, expliquez-moi.

Mes questions à ce post sont :

Comment celui qui découvre le polyamour avec joie ou celui qui le découvre en le subissant va t'il pouvoir s’exprimer ici si nous demandons à tous d’être toujours plus précis et plus concis, de ne pas s’éloigner du sujet un petit peu, d’écrire plus simple ou plus court, de façon à ce que tout le monde ait accès à la compréhension immédiatement, comment proposer aux nouveaux comme aux plus anciens un dialogue qui fera l’appréciation de chacun ? Allons-nous demander à ceux qui ne savent pas écrire sans fautes de ne plus venir ici , allons-nous demander aux plus littéraires de ne plus se laisser faire par leurs inspirations. Plus de philo , plus de poésie, plus d'envolée, de laisser aller, plus de coup de gueule et d’échanges de points de vues, même avec ses tripes parfois ?

Quand je n’aime pas un sujet ou qu’il m’indiffère, quand celui qui écrit m’agace ou m’ennuie, et bien je ne le lis pas ou peu, mais jamais je ne l’empêcherai d’utiliser ses mots et sa façon toute particulière d’écrire. Parfois pour moi certains pavés m’ont enchantée, parfois ennuyée, parfois deux mots suffisent à certains , parfois il en faut beaucoup plus à d’autres . Il y a ceux qui décortiquent tout, ceux qui stressent, mais surtout il y a tout ce qui fait de nous des humains…

Je comprenais pour les trolls … mais là expliquez-moi comment vous allez faire pour harmoniser nos mots, moi j’y perdrais mon âme si on me demandait d’écrire sans les miens de mots et sans mes petites façons, sinon je n’écrirais plus je crois bien.

Je vous aime comme vous êtes ici, francs, naturels et sincères, mais surtout JE VOUS AIME LIBRES de vous exprimer ici tels que vous êtes exactement chacun, uniques avec vos pavés ou vos petits mots hésitants, vos contradictions et vos certitudes, vos malheurs et vos bonheurs, ce serait dommage pour moi de perdre cela.

#
Profil

bouquetfleuri

le lundi 02 septembre 2013 à 20h49

Peut-être est-ce simplement une question de forme ?

Il me semble qu'un des problèmes des forums est de les approcher comme des lieux de dialogue, ainsi arrive-t-on à y écrire comme on parlerait, ce que font très bien les trolls d'ailleurs.
Du coup, la masse nécessaire des mots et des paragraphes décortiqués et découpés en répliques alourdit le fil avec le risque toujours présent et mortel du hors sujet.

Mais ce n'est qu'une piste de réflexion.

Sinon, je suis bien d'accord avec LiliLutine, gardons-nous de perdre notre fraîcheur et notre spontanéité.

#
Profil

coquelicot

le lundi 02 septembre 2013 à 21h34

Qu on ecrive bien ou mal ; peu ou beaucoup
Que ca en choque certains ;que ca en lasse d autres ....
Je comprend bien ce qui se passe
Mais voila dans une société ou on est )plus ou moins libres de dire ce qu on veut ,surtout pour parler de polyamour; je ne vois pas bien comment certains peuvent nous demander de faire plus simple?,

Nous sommes tous egaux d un certain coté par rapport a nos besoins et nos envie d ecrire de partager de piocher ca et la , de lire de ne pas lire de compatir et peut etre d aiguiller ceux qui arrivent ici et ont besoin d une piste pour se sentir moins seuls.

Il faut bien savoir que tous ici n ont pas le bonheur d avoir autour d eux des gens comprehensifs et que si ils sont ici c est pour avancer pas pour se lasser de certaines gueguerres immatures et parfois néfastes;

On s y perd un peu parfois mais je pense aussi qu on est assez grands pour faire la part des choses et lire en diagonale ce qui ne nous plait pas ou peu;

quand a la sodomie des dipteres il n y pas de mal a se faire du bien.......

Alors pour rejoindre lililutine et bouquet fleuri je dis aussi : vive la spontaneité!!!
Que survive avant tout la LIBERTE

#
Profil

coquelicot

le lundi 02 septembre 2013 à 21h36

Metazet: ton fan club est la!!
Et on t aime comme tu est!!<3 (+) :-)

#
Profil

Deneb

le lundi 02 septembre 2013 à 22h14

aimerplusieurshommes
Surtout que les amours plurielles, on les comprend mieux en les vivant qu'en en parlant.

Oui bien sûr, mais avant de les vivre c'est tellement mieux d'en parler !

D'ailleurs ce forum c'est de l'écrit, des témoignages de gens qui n'ont pas édité de bouquin, et dont les histoires sont très riches de détails.
Je n'ai lu aucun livre sur le polyamour, j'ai trouvé sur ce site mille témoignages qui m'ont énormément apporté, un énorme livre en soi, qui ne m'oblige pas à lire un livre sur le sujet pour le connaître.

Si tout avait été écrit de manière simple et circonscrite, peut-être que la diversité et les détails "qui comptent" auraient été perdus et pour moi, les détails ont compté. Je suis arrivée pour découvrir et comprendre et je peux dire que ce qu'on lit ici est une source d'informations, de réflexions, de poésie, de philosophie, d'émotions... et de gentillesse (ce qu'on ne recherche pas forcément mais qui fait qu'on intègre mieux...:-) et qui aide, comme j'ai pu le lire, certaines personnes en difficulté actuellement.)

Je pense aussi que chaque personne qui arrive sur ce forum en recherche de réponses saura trouver, comme moi, sur les témoignages simples ou plus complexes ce qu'elle vient chercher... et saura choisir ce qui est simple ou complexe pour elle !
C'est aussi par la diversité de leurs mots et de leur expression que l'on ressent la diversité des personnes et cela aussi, ça apporte à la réflexion...

Merci Métazet pour tes interventions, que je n'ai pas toutes lues certes, qui ont enrichi ce forum, même si parfois c'était un peu "prise de tête" (l'homme lesbien, j'ai adoré...) pas grave ! Et si ta manière à toi de mieux "supporter" des moments difficiles à vivre c'est d'écrire ici, et bien je pense que pour beaucoup c'est de venir lire ici... donc...
C'est aussi grâce à la qualité de tes réponses, à ta pertinence, aux détails que tu apportes et à ton humour que j'ai eu tant de plaisir à lire ici, (sans oublier d'autres intervenants lumineux..)

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 02 septembre 2013 à 22h25

Je confirme Deneb, les rencontres (chuuuttt) sont un grand plaisir et celle de MetaZet comme la tienne et celle de quelques autres fut un immense plaisir. Chacun se reconnaitra, c'est sûr.

#
Profil

coquelicot

le lundi 02 septembre 2013 à 22h46

On s est connus, on s est reconnus....
On s est perdus de vue.....on s est retrouvus!!!
Je sort!

Je vous aime!!!

#
Profil

Deneb

le lundi 02 septembre 2013 à 22h57

J'ai modifié mon texte pendant que vous lisiez, lol... (je suis pas une grande habituée des forums, je m'y reprends parfois à deux fois...), pas grave, les deux versions sont valables :-D

#
Profil

Deneb

le lundi 02 septembre 2013 à 23h08

Je plussoie Coquelicot, Gdc68..un grand plaisir à rencontrer tous ces pseudos !! :-D

#

(compte clôturé)

le lundi 02 septembre 2013 à 23h26

Moi aussi je vous aime tous! Ceux qui j'ai rencontré en vrai, ceux qui j'ai pas rencontré, et tous ceux que, avec tous ces concepts compliqués, me font apprendre plein de nouveaux mots! <3 :-)

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

PolyEric

le mardi 03 septembre 2013 à 00h18

Moi j'aime bien ce qui est compliqué, mais seulement quand c'est moi qui écrit. :-)

#

(compte clôturé)

le mercredi 04 septembre 2013 à 09h52

Bon, je crois que je comprends le point de vue de PolyMasqué - mais aussi celui des autres.
Le PolyMasqué d'après ce que je lis ne demande pas à untel ou untel d'écrire autrement qu'il n'écrit ou de penser autrement qu'il ne pense ou d'être autrement qu'il n'est (c'est marrant tout de même, mais j'ai quand même l'impression, soit dit en toute amitié, que certains se sentent très vite attaqués sur ce qu'ils sont quand la remarque s'adresse parfois uniquement à ce qu'ils disent ou comment ils le disent. Mais c'est humain.)
D'ailleurs effectivement s'il le demandait ça me choquerait aussi.
Mais il demande juste une chose simple : ne pas perdre de vue la question de départ !

Et moi aussi ça me frappe en ce moment : un pékin pose une question et doit parfois lire deux, trois, cinq pages de discussions effectivement stratosphériques, de digressions, d'échanges plus ou moins privés et HS, pour avoir la ou les réponses à la question parfois très très très simple et concrète qu'il posait.

C'est un peu gênant et surtout c'est contraire à l'étiquette de base des forums. Surtout que ce forum est extrêmement peu modéré et fliqué - et ça c'est chouette. Donc c'est à chacun de nous d'essayer de respecter la règle du jeu, sans surveillant général dans notre dos.
Ce qui serait bien je crois, et qui satisferait tout le monde, ce serait qu'à chaque fois qu'une discussion s'aventure un peu loin du sujet initial, on prenne l'initiative d'en créer une nouvelle pour traiter le nouveau point. Et pour les échanges privés, il y a le chat !

#

(compte clôturé)

le mercredi 04 septembre 2013 à 10h53

Tout d'abord, désolée si mon expression sur la sodomie des diptères en a choqué certains, je voulais au contraire détendre l'atmosphère. Détendre, parce que justement, lorsque les discussions s'enlisent dans de longues digressions, voire des affrontements, cela crée une tension "palpable" et je me dis souvent qu'un polyamoureux nouvellement inscrit risque de s'enfuir en courant en se disant "oh la la, ça a l'air compliqué et conflictuel, ce truc là." Oui, le polyamour est complexe, mais c'est une façon d'aimer si bienveillante, si tolérante, qu'il est dommage de la rendre parfois difficile à lire et à comprendre. Loin de moi l'idée d'enlever à qui que ce soit sa spontanéité et son naturel, mais l'écriture n'est pas la même chose que l'oral, même sur un forum, et comme disait je ne sais plus qui "ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément". Clair et concis, ça ne veut pas dire superficiel et contraint, au contraire. Je suis d'accord avec

janis
Et moi aussi ça me frappe en ce moment : un pékin pose une question et doit parfois lire deux, trois, cinq pages de discussions effectivement stratosphériques, de digressions, d'échanges plus ou moins privés et HS, pour avoir la ou les réponses à la question parfois très très très simple et concrète qu'il posait.

#
Profil

bouquetfleuri

le mercredi 04 septembre 2013 à 13h36

Je trouve que les interventions de Janis et d'aimerplusieurshommes sont un bel exemple d'auto-modération.
J'abonde vraiment dans cette voie.
Dire les choses et les ajuster, n'est-ce pas l'illustration même du cheminement que nous faisons tous, vers une meilleure compréhension de nous-mêmes et des autres ?

#
Profil

BobMorloch

le mercredi 04 septembre 2013 à 13h51

Chaque point de vue lu ci-dessus a clairement sa légitimité.

De mon expérience du forum (où je viens peu), j'ai parfois trouvé intimidant/rasoir l'avalanche de mots compliqués, de phrases alambiquées, de jargons sociologico-philosophico-ethologico, de digressions déconstructivo-existentialistes, pour parler le plus souvent de réalités finalement assez simples. Au point que de nombreux visiteurs du site doivent se demander s'il n'est pas implicitement exigé d'avoir obtenu une thèse de doctorat pour être polyamoureux...

Perso, ceux qui parle de leur propre vécu, avec leur cœur, dont les émotions sont palpables, ont des propos qui résonnent en moi infiniment plus que des considérations abstraites et théoriques sur le polyamour, qui est comme même tout avant d'être un truc cérébral.

Cela n'empêche pas que chacun puisse s'exprimer avec son mode de fonctionnement (les intuitifs comme les cérébraux) et avec ses mots à lui, sans normativité excessive. De toute façon, un autre lecteur sera touché d'une autre manière par un texte qui m'aura peut être laissé indifférent, ou l'inverse. Il en faut pour tous les goûts...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion