Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'événement

Soirée poly-philo sur le bonheur à Avignon chez Lililutine avec Luccia☺

Le vendredi 06 décembre 2013 à 20h30 à Avignon en France.

» Voir la page de l'événement

#
Profil

ScottBuckley

le vendredi 21 juin 2013 à 18h23

Prem's : a priori je viendrai (90% de chances), merci pour l'invite chère Lili ! :-D
( oups : en fait je n'avais pas lu la fin du message " ne pas s'inscrire maintenant " , sorry ! )

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

2kokinsdu30 (invité)

le dimanche 06 octobre 2013 à 11h32

je ne m'inscris pas comme le demande Lili mais dèq ue l'inscription sera dispo .
oui ..

#

2kokinsdu30 (invité)

le dimanche 06 octobre 2013 à 11h32

désolé pour les erreurs de frappe ....

#
Profil

Siestacorta

le mardi 08 octobre 2013 à 23h20

Hésitez pas à créer un évènement sur le groupe facebook, hein, il ya une partie des gens qui ne viennent pas sur le forum.

#
Profil

Lili-Lutine

le samedi 09 novembre 2013 à 12h09

Il reste 2 ou 3 places pour cette soirée , si cela vous tente décidez vous rapidement :-)

Les places seront limitées à environ 15 personnes et uniquement sur invitation pour cette soirée pour plus d’intimité et de facilité d’échanges.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 09 novembre 2013 à 13h17

Ha, je ne sais pas encore si je travaille (jusqu'à 20h) ce soir-là... Tu me tiens au courant des places restantes, ça m'intéresse !

#
Profil

bernard

le samedi 09 novembre 2013 à 13h37

Je peux venir, c'est certain, et j'aimerais beaucoup participer, mais j'ai deux contraintes : (1) arriver par les transports en commun (je viendrai d'Aix-en-Provence) et (2) repartir le lendemain via la gare TGV. J'ai l'impression que c'est possible car la gare SNCF centre ville n'est pas très loin (et j'adore marcher). Donc le seul problème restant serait l'hébergement.

#
Profil

jaguar

le samedi 09 novembre 2013 à 16h52

finalement je serai loin à cette date, dommage !
je penserai à vous,
bisoux

#
Profil

Lili-Lutine

le mercredi 13 novembre 2013 à 10h05

Coucou Aimant , peux tu rapidement me confirmer ta venue :-) Merci

#
Profil

Lili-Lutine

le mercredi 13 novembre 2013 à 10h58

Normalement j’ai écrit à tous les participants en mp pour certains, par mail ou par texto pour d’autres. Dites-moi si vous n’avez pas reçu mes premières infos sur la soirée où je vous communique mon mail et mon téléphone.

Le mieux, pour moi, est de bien vous inscrire ici pour qu’en validant votre participation je puisse utiliser la fonction « message aux invités » et que les autres invités sachent qui vient (+)

À ce jour nous sommes 16 dont 8 qui restent dormir chez moi.

Le sujet est prêt et dès que j’ai réuni tous vos mails je vous envoie ça à tous :-D

Pour les 6 que je ne connais pas encore : quand vous m’écrivez pensez à bien me donner votre pseudo en même temps que votre prénom, sinon je ne peux relier les deux !

A très vite

#
Profil

Lili-Lutine

le samedi 16 novembre 2013 à 12h47

En partage avec vous tous ici voici la discussion proposée aux participants pour cette soirée du 6 décembre autour du bonheur

C'est un objet philosophique, un ressenti informe ou une expérience qu'on a beaucoup de mal à définir, sans doute parce que c'est impossible.
Il est caractérisé par mille paramètres différents qui rendent chacun compte de la diversité de l'être humain.
Alain nous offre son regard sur le bonheur, avec quelques préceptes qui ressemblent à des vérités enfouies.
Et pour vous, qu'en est il du bonheur et de votre bonheur ?

Ici le texte qui nous servira de support :

Alain. Propos sur le bonheur.

« Victoires. 18 mars 1911

Dès qu’un homme cherche le bonheur, il est condamné à ne pas le trouver, et il n’y a point de mystère là-dedans. Le bonheur n’est pas comme cet objet en vitrine, que vous pouvez choisir, payer, emporter ; si vous l’avez bien regardé, il sera bleu ou rouge chez vous comme dans la vitrine. Tandis que le bonheur n’est bonheur que quand vous le tenez ; si vous le cherchez dans le monde, hors de vous-même, jamais rien n’aura l’aspect du bonheur ; il faut l’avoir maintenant. Quand il paraît être dans l’avenir, songez-y bien, c’est que vous l’avez déjà. Espérer c’est être heureux.
Les poètes expliquent souvent mal les choses ; et je le comprends bien ; ils ont tant de mal à ajuster les syllabes et les rimes qu’ils sont condamnés à rester dans les lieux communs. Ils disent que le bonheur resplendit tant qu’il est au loin et dans l’avenir, et que, lorsqu’on le tient, ce n’est plus rien de bon ; comme si on voulait saisir l’arc-en-ciel, ou tenir la source dans le creux de la main. Mais c’est parler grossièrement. Il est impossible de poursuivre le bonheur, sinon en paroles ; et ce qui attriste surtout ceux qui cherchent le bonheur autur d’eux, c’est qu’ils n’arrivent pas du tout à le désirer. Jouer au bridge, cela ne me dit rien, parce que je n’y joue pas. La boxe et l’escrime, de même. Il faut du courage pour entrer dans Balzac ; on commence par s’y ennuyer. Le geste du lecteur paresseux est bien plaisant ; il feuillette, il lit quelques lignes, il jette le livre ; le bonheur de lire est tellement imprévisible qu’un lecteur exercé s’en étonne lui-même. La science ne plaît pas en perspective ; il faut y entrer. Et il faut une contrainte au commencement et une difficulté toujours. Un travail réglé et des victoires après des victoires, voilà sans doute la formule du bonheur. Et quand l’action est commune, comme dans le jeu de cartes, ou dans la musique, ou dans la guerre, c’est alors que le bonheur est vif.
…/…
Dans le vrai, ces bonheurs-là, comme tous les bonheurs, sont impossibles à goûter de loin ; c’est le collectionneur qui aime les timbres-poste, et je n’y comprends rien. De même c’est le boxeur qui aime la boxe et le chasseur qui aime la chasse, et le politique qui aime la politique. C’est dans l’action libre qu’on est heureux ; c’est par la règle que l’on se donne qu’on est heureux ; par la discipline acceptée en un mot, soit au jeu de football, soit à l’étude des sciences. Et ces obligations, vues de loin, ne plaisent pas, mais au contraire déplaisent. Le bonheur est une récompense qui vient à ceux qui ne l’ont pas cherchée.

Bonheur est vertu. 6 novembre 1922

Il y a un genre de bonheur qui ne tient pas plus à nous qu’un manteau. Ainsi le bonheur d’hériter ou de gagner à la loterie ; aussi la gloire, car elle dépend de rencontres. Mais le bonheur qui dépend de nos puissances propres est au contraire incorporé ; nous en sommes encore mieux teint que n’est de pourpre la laine. Le sage des temps anciens, se sauvant du naufrage et abordant tout nu, disait : « Je porte toute ma fortune avec moi. » ainsi Wagner portait sa musique et Michel-Ange toutes les sublimes figures qu’il pouvait tracer. Le boxeur aussi a ses poings et ses jambes et tout le fruit de ses travaux autrement que l’on a une couronne ou de l’argent. Toutefois il y a plusieurs manières d’avoir de l’argent, et celui qui sait faire de l’argent, comme on dit, est encore riche de lui-même dans le moment qu’il a tout perdu.
Les sages d’autrefois cherchaient le bonheur ; non pas le bonheur du voisin, mais leur bonheur propre. Les sages d’aujourd’hui s’accordent à enseigner que le bonheur propre n’est pas une noble chose à chercher, les uns s’exerçant à dire que la vertu méprise le bonheur, et cela n’est pas difficile à dire ; les autres enseignant qie le commun bonheur est la vraie source du bonheur propre, ce qui est sans doute l’opinion la plus creuse de toutes, car il n’y a point d’occupation plus vaine que de verser du bonheur dans les gens autour comme dans des outres percées ; j’ai observé que ceux qui s’ennuient d’eux-mêmes, on ne peut point les amuser ; et au contraire, à ceux qui ne mendient point, c’est à ceux-là que l’on peut donner quelque chose, par exemple la musique à celui qui s’est fait musicien. Bref il ne sert point de semer dans le sable ; et je crois avoir compris, en y pensant assez, la célèbre parabole du semeur qui juge incapables de recevoir ceux qui manquent de tout. Qui et puissant et heureux par soi sera donc heureux et puissant par les autres encore en plus. Oui les heureux feront un beau commerce et un bel échange ; mais encore faut-il qu’ils aient en eux du bonheur, pour le donner. Et l’homme résolu doit regarder une bonne fois de ce côté-là, ce qui le détourne d’une certaine manière d’aimer qui ne sert point.
M’est avis, donc, que le bonheur intime et propre n’est point contraire à la vertu, mais plutôt est par lui-même vertu, comme ce beau mot de vertu nous en avertit, qui veut dire puissance. Car le plus heureux au sens plein est bien clairement celui qui jettera le mieux par-dessus bord l’autre bonheur, comme on jette un vêtement. Mais sa vraie richesse il ne la jette point, il ne le peut ; non pas même le fantassin qui attaque ou l’aviateur qui tombe ; leur intime bonheur est aussi bien chevillé à eux-mêmes que leur propre vie ; ils combattent de leur bonheur comme d’une arme ; ce qui fait dire qu’il y a du bonheur dans le héros tombant. Mais il faut user ici de cette forme redressante qui appartient en propre à Spinoza et dire : ce n’est point parce qu’ils mourraient qu’ils étaient heureux, mais parce qu’ils étaient heureux qu’ils avaient la force de mourir. Qu’ainsi soient tressées les couronnes de novembre. »

#
Profil

Lili-Lutine

le jeudi 21 novembre 2013 à 13h38

je viens d'envoyer en mp les détails pratiques de cette soirée aux invités , si vous n'avez rien reçu , me le faire savoir (+)
Nous serons 17, dont 7 personnes que je ne connais pas encore et nous sommes 7 a rester dormir sur place . C'est complet :-) !

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Lili-Lutine

le mercredi 04 décembre 2013 à 16h10

Petite note aux invités pour ce vendredi 6 décembre :

Je vous attends tous au plus tard à 20H15, la soirée commencera pile à 20H30.

Cette soirée ne sera pas un café poly ordinaire.

Habituellement, chacun parle de son parcours, de ses espoirs et de ses difficultés, cherchant parfois quelques réponses à des questions précises concernant la découverte, la mise en place ou la distance à prendre devant un nouveau schéma de relation amoureuse.

Cette fois, rien de tout cela. Ce sera un « café bonheur ».

Sous l’égide de Luccia et moi, nous parlerons de notre expérience, certes, mais à travers le prisme de l’idée de bonheur, de ce que nous croyons possible, de notre façon de le chercher, le définir et l’entrevoir ou le pessimisme que ce concept instable nous inspire etc.

Nous allons partager un joli moment de parole et pour que tout se passe bien, nous serons attentifs à ne jamais confisquer la parole aux dépens des autres et à bien écouter chaque intervenant sans l’interrompre.

Mon rôle sera de veiller (avec bienveillance, mais fermement) au bon déroulement de cet échange.

A vendredi soir :-D

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bouquetfleuri

le dimanche 08 décembre 2013 à 10h20

Humm... que c'était bon de partager avec vous de si jolies friandises avec des vraies questions à l'intérieur et des vrais bouts de philosophie dedans.
Du coup, un concept aussi étonnant, instable voire effrayant que le bonheur semble plus facile à apprivoiser. Non que la définition soit plus claire ou que l'on puisse faire l'économie du biais comme l'idée de bonheur ou le temps de la matérialité, mais l'ensemble de vos contributions échafaude une familiarité et un regard pleins d'espoir.
Je me suis régalé.

Merci LiliLutine pour ton envie et ton engagement à nous réunir dans ces moments toujours joyeux et merci pour toutes tes attentions

#
Profil

Lysliane34

le dimanche 08 décembre 2013 à 20h05

Merci à nos hôtes pour leur accueil toujours chaleureux, généreux, authentique, empreint de bienveillance et de douceur. Une soirée très réussie dont le sujet -au coeur de la vie humaine- reste une source inépuisable.

#
Profil

Lili-Lutine

le lundi 09 décembre 2013 à 12h31

Rien que du bonheur cette soirée philosophique :-D

« Bonheur en Latin : beatus et comme l'exprime le mot disparu "heur", qui ne subsiste que dans ses composés "bon-heur", "mal-heur. "heur" dérive du latin « augurium » = augure (bon ou mauvais), chance, présage (favorable ou non) »

Bonheur (bonne heure ou bonnes heures ?) (+)

Nous avons tenté de répondre à de nombreuses questions : qu’entendons et/ou ressentons-nous par « bonheur », dépend-il de notre nature, de nos vécus, de la chance, de notre sensibilité ? Est-ce un état, est-ce plaisir ? Est-ce durable ou fugace ? Peut-on le cultiver ?
Souffrance et bonheur peuvent-ils coexister ?
Et pourquoi ce sentiment d’être « heureux » quand le « bonheur » se touche ?
Et j’en oublie beaucoup !

Ce fut un voyage philosophique, joyeux et plein de saveurs. Un cheminement vivant, des touches d’exemples concrets, une traversée des plaisirs avec nos mots, de tendres sourires et des soupirs d’aise qui nous ont bercés et confortés, peut-être une aide pour nous aider à vivre mieux et plus encore ?

Pour moi c’est encore une promenade stimulante en vos compagnies, où je goûte à la joie de vous connaître, où j’entends encore en moi raisonner votre sagesse et vos doutes.
Me sentir vivante, et vibrer ensemble au mélange de nos puissants élans de vie.

Nous étions 15 (quelques absents de dernières minutes qui nous ont bien manqué ),
7 qui sont restés dormir et avec qui nous nous sommes offerts le lendemain un brunch des plus délicieux composé de beaux témoignages et d’émouvantes confiances.

Merci <3

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 09 décembre 2013 à 22h02

Un grand MERCI pour cette excellente soirée:-) que du bonheur!
J'ai été ravie de découvrir, de ressentir l’ambiance chaleureuse...et de mettre des corps en chair et en os sur le concept de "polyamour". J'ai apprécié la qualité d'écoute et la subtilité des propos. D'ailleurs, à ce propos:-), j'aurais souhaité plus d’approfondissement car le sujet est vaste! Il serait peut être préférable de diviser le sujet en domaines, qui seraient approfondis "à plein cœur". J'avoue que j'y aurais bien passé la nuit!:-)
Donc à refaire!
Félicitations aux organisateurs et cordiales salutations à tous les participants.

#
Profil

luccia

le mardi 10 décembre 2013 à 13h00

Comme à chacune de ces soirées proposées par Lililutine, de beaux échanges, avec les mots et le coeur, un vrai dialogue où l'on peut partager nos expériences, nos points de vue et nos questionnements
Cette fois autour du bonheur, sujet des plus inspirants, qui nous offre la possibilité d'épanouir notre être, de rentrer en contact avec des dimensions encore plus belles de soi, de l'autre et du monde, et va si bien avec l'amour !
Merci .... et à bientôt

#
Profil

LuLutine

le mercredi 11 décembre 2013 à 00h03

C'est sans doute pas exactement sur le même registre que votre soirée, mais j'ai vu cette émission :

www.rts.ch/emissions/specimen/3750242-la-face-cach...

#
Profil

EauRage

le mercredi 11 décembre 2013 à 11h23

Merci à nos hôtes avec leur insatiable ardeur à nous accueillir, merci à toi Lililutine à ton incorrigible générosité bienveillante (oui je sais ça fait un peu pléonasme mais ça le vaut !!) merci à toutes tes initiatives de nous rassembler, à nous faire cogiter et là sur un sujet sans fond......qui aurait pu durer toute la nuit.....
Comme Nuereve j'aurais apprécié plus d'approfondissement, j'ai l'impression d'avoir seulement survolé le sujet, et pourtant il s'en est tant dit déjà....
Merci à tous les participants de leur écoute, de cet échange, de ce partage, des lumières que vous véhiculez, j'ai souvent la sensation d'être dans une parenthèse "bienheureuse" dans ces débats/discussions qui se poursuivent même le lendemain, et ça c'est que du "bonheur" !
Au plaisir de constituer au fur et à mesure de ces rencontres de nouvelles amitiés ...........:-)

Répondre

Voir l'événement

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion