Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Un couple à trois

#

(compte clôturé)

le dimanche 06 juin 2010 à 02h03

.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

PolyEric

le dimanche 06 juin 2010 à 08h40

coolbaba
Nous savons que cette relation doit rester le plus secret possible.

Pourquoi la relation doit elle rester secrète vu que tu es au courant ? Quand j'ai lu ça, j'ai eu envie de marquer "vous ne savez pas grand-chose alors".

coolbaba
Nous ne vivons pas sous le même toit et nous voyons très très rarement : difficile à vivre pour mon épouse, et donc pour moi aussi

Cette phrase prête à confusion. J'ai interprété (contrairement à Siesta) que c'est le "troisième" qui ne vit pas avec vous et donc que ta femme est triste de ne pas le voir. Mais effectivement, il se peut aussi que vous soyez séparés suite à vos disputes, donc si tu peux nous en dire plus, oui, je suis preneur.

subimago
y'a pas grand chose que tu puisses faire en somme. à part continuer à montrer (et dire) à ta femme que tu l'aimes.

Je suis d'accord.
Et peut-être aussi que tu (collbaba) devrais élargir également ton champ de vision vers d'autres femmes. Quelque chose me dit que tu es un peu coincé. Pour détendre les nerfs, il n y' a pas que le yoga, on peut être multi zen.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 06 juin 2010 à 10h17

ha, oui je me suis planté dans l'interprétation du "nous"...
(Ca arrive souvent).

#
Profil

PolyEric

le dimanche 06 juin 2010 à 11h38

Siesta : tu me fait rire

Remarque qu'on ne sais jamais ce que veux dire "nous".

Par exemple, si on dit "nous, on s'aime !", ça veut parfois dire que les autres se détestent. Pourquoi utiliser "nous", "on" et "aime" pour dire "Eux, ils se détestent !" C'est vraiment bizarre le langage.

Enfin, ça ne me dit pas pourquoi tu interprètes souvent mal le mot "nous", mais j'ai quand-même une petite idée.

#
Profil

TitgarLyonnais

le lundi 19 juillet 2010 à 14h18

Tout d’abords bonjour à tous,
Désolé de ce roman, mais je pense qu’il est bien d’avoir tous les éléments pour comprendre une situation et c’est ce que je fais : origine, aujourd’hui et réflexions pour demain.
Je me suis inscrit afin de partager avec vous, ces discutions intéressantes après être tombé par hasard sur votre site lors de ma recherche de témoignasse sur ce sujet.
Je suis désolé de remettre sur le devant de la scène ce post. Mais, je tenais à faire part de mon avis que j’ai synthétisé grâce à de nombreux témoignages.

Avant cela, je vais tout de même me présenter et faire un résumé de ma vie qui fait qu’aujourd’hui j’apparais sur ce post.
Je suis un garçon Gay d’une trentaine d’années, vivant dans la région lyonnaise. L’entretiens depuis plus de trois ans une relations avec un garçon que j’aime énormément. Il m’apporte tout ce que j’ai toujours recherché chez mon partenaire. Il me comble dans tous les domaines. Le point le plus important, il me canalise. Grace à lui je suis moi-même et je tire le meilleur de moi-même.
De son coté, c’est la même chose. Je lui suis essentiel dans le sens où je lui apporte une partie de ce qu’il attend.
Relation compliquée, de par son choix de vie à l’époque (le travail avant tout), nous avons construit notre relation sur l’attente de nous voir etc. Il est revenu sur la région et nous pouvons vivre plus facilement nos sentiments. Situation compliqué également car, de part la nature de cette relation, nous nous sommes donnés des libertés et des séparations.
Malgré tout cela, nous avons toujours besoin l’un de l’autre et c’est vraiment un besoin vital pour nous.
Il y a quelque mois, durant une séparation, il a rencontré un gar qui complète ce qui lui manquait avec moi. Ce nouveau garçon est devenu aussi important pour lui que je le suis aujourd’hui. Il ne lui a jamais menti sur le fait que je lui étais important et qu’il entretenait une relation avec moi. Son autre copain l’a « très bien » accepté car il tient énormément à « mon » copain. (le « mon », par rapport au moment de l’histoire)
Moi par contre à l’époque, où je rêvais de me remettre avec lui, ça a été un coup dur, je ne le voulais que pour moi… Après quelques dépressions et de dures crises de larmes, on a décidé de reconstruire notre relation, car nous avions conscience d’avoir besoin l’un de l’autre.
Aujourd’hui, nous sommes dans le cas du polyamour. Du moins de son coté. Il entretient une relation avec son nouveau petit copain et avec moi. Tout semble bien se déroulé, pas de jalousie de ma part envers eux car en définitive nous apportons chacun quelque chose de différents. De ce fait, pas de compétition.

En réfléchissant (j’ai tendance à beaucoup me remettre en question et à me pourrir de questions… cela fait parti de ma personnalité..), il me semble impossible que notre relation reste indéfiniment dans ce schéma. Toutes relations devant évoluées, je pense qu’elle évoluera dans un ménage à trois probablement.
Qu’est ce qui me fait le dire : je pense qu’à un moment donné, nous aurons besoin d’avoir notre compagnon plus souvent avec nous. De construire des projets etc. De mon coté, je peux être prêt à m’ouvrir à ressentir des sentiments supplémentaires pour seulement le troisième parti, car il contribue indirectement à me rendre heureux. Du coté de mon copain, je pense que ça l’arrangerai mieux de nous avoir tous les deux avec lui. Ça lui évitera de courir à droite et à gauche et ça simplifiera les emplois du tps etc. Concernant le troisième parti, je pense qu’il serait dans le même état d’esprit que moi ; pouvoir voir plus facilement notre compagnon et construire quelque chose entre lui et moi, pour la construction de la relation égalitaire à trois.
Je pense que ce cas là peut être jouable dans le sens où nous sommes trois Gay. Donc de même nature et le partage des mêmes pratiques...

Maintenant, de part les témoignages et les réflexions que j’en ai fait, je vous expose mon avis sur comment une relation à trois pourrait fonctionner. C’est un avis, donc sujet à débat et je suis très ouvert à vos remarques. Vous remarquerez que je ne parle pas de couple ou trouple. Mais d’une relation ou ménage à trois.
Je pense que cette sorte de relation peut être possible si et seulement si, intrinsèquement les trois protagonistes du couples aient les valeurs propre à un cercle vertueux.
C'est à dire, qu'ils puissent s'abandonner aux autres sans penser à lui. Les trois faisant ainsi, chacun reçois ceux que donnent les autres et sont comblé en amour, activités, personnalités et sexe.
Les valeurs intrinsèques primordiales, à mon avis: pas d'individualisme, confiance envers ses partenaires, pouvoirs les aimer sans distinction (ce point pourrait sembler utopique) et les accepter tels qui sont.
Je pense que si l'une de ces valeurs n'est pas respectée ou manquante, la relation est vouée à l'échec. On peut toujours essayer de composer et d'évoluer dans ce sens, là ça peut être jouable.
Ensuite, vient les caractéristiques propres aux personnalités de chacun des partenaires qui deviennent les caractéristiques de la relation, qui la rendra unique par rapport aux autres. Dans ce cas là, c'est pareil, elles sont importantes car sans elles, ça ne fonctionnera pas. Il faut pouvoir accepter et composer avec les défauts de l’autre (tout comme dans un couple)
Voila comment je pense que cela pourrait fonctionner.
Attention. Ce n’est pas du tout un fantasme… j’avoue que je conçois cette idée pour notre relation. Je pense que je ne la concevrai pas avec un autre garçon. J’aspire plus à être un couple qu’une relation à trois. Mais dans l’histoire que je vie… pourquoi pas si nous pouvons tous être heureux ensemble.

Maintenant, je réfléchis aux conséquences, qui ne seront pas anodines… j’avoue ce que j’en lis par rapport aux enfants (nous ce n’est pas les questions à ce jours, mais ça le viendra surement un jour…), les familles, les amis, les rapports s’emblent plus compliqués. Mais chaque chose en son temps.
Dans en premier temps, je regarde à travailler à mon… Non, notre bonheur. Je me renseigne et je réfléchis. Le reste, si nous devons en arriver là… nous le gèrerons ensemble.

A vous, si vous avez des remarques.

#
Profil

LuLutine

le lundi 19 juillet 2010 à 15h25

TitgarLyonnais
les familles, les amis, les rapports s’emblent plus compliqués.

Ca l'est de toute façon dès qu'on se déclare polyamoureux, dans la plupart des cas. J'aurais tendance à dire que du moment qu'on assume son choix de vie, la plupart des gens même ceux qui désapprouvent ont tendance à garder leurs commentaires pour eux.

Et sinon, bravo pour ton témoignage. Je te trouve très ouvert pour accepter l'idée de "partager" au quotidien ton amoureux avec quelqu'un que, si je comprends bien, tu ne connais pas ou à peine. Moi je crois que j'aurais besoin de temps pour envisager d'habiter sous le même toit qu'une amoureuse d'un de mes amoureux. Les rencontrer, être amie avec elles ne me pose aucun problème, mais le quotidien, c'est autre chose et quelle que soit la personne j'ai besoin de la connaître un peu, connaître ses réactions pour savoir à quoi m'attendre, et si je veux bien vivre avec elle.

Chapeau !

#

Chester (invité)

le jeudi 19 août 2010 à 07h01

Bonsoir vous tous,

Je suis très heureux de découvrir d'autres personnes qui vivent en relation à trois. Cela fait près de 17 ans que nous vivons à trois dans une relation amoureuse partagée. Un vrai triangle amoureux ou les trois s'aiment et on des relations ensembles.

Ma conjointe et moi sommes mariés depuis 11 ans et notre copain à été notre garçon d'honneur à la cérémonie (cela à fait de belle photos à l'église :) ). Nous nous sommes connu à l'université et nous sommes en amour depuis.... Notre histoire dans l'ensemble est très banale, pas eu de grosse dispute, pas de drame de jalousie... ça va juste bien, métro, boulot, dodo. Une vie bien paisible quoi!!

Disons que le plus difficile pour nous c'est le simple fait de ce sentir seul au monde à vivre comme nous...pas d'exemple, pas de référence.

Voilà! le premier contact à été fait

Bonne soirée

Chester

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 19 août 2010 à 10h31

J'aimerai te dire : welcome home !

J'espère pourtant que tu ne seras pas déçu... Ca arrive parfois avec les relations triangulaires, qui trouvent ici surtout des témoignages d'individus dont le penchant polyamoureux dure plus que leurs relations (je résume à la truelle).
Du coup, ils trouvent moins d'écho à leurs situations persos, donc laissent moins de témoignages et d'avis, donc moinsles tryades suivantes trouvent peu de données...
J'espère qu'on arrivera à dépasser ce cycle, puisque le forum a vocation à parler de tous les parcours pluriamoureux.

En attendant, tu peux
- t'inscrire, donc faire que d'autres personnes interpellées te laissent ainsi des messages privés (ça peut arriver si ce qu'ils sont à dire leur semble pas trouver une place dans le forum)
- poser des questions, donner ton point de vue, ton regard peut vraiment apporter quelque chose
- détailler un peu plus votre parcours...

Par ailleurs, je te conseille un passage chez
Tryade
comme son nom l'indique, très portée sur les "couples à trois"
et chez
polyamour.fr.
C'est un site qui fait plus un effort de définition d'ensemble. Les fondateurs (dont on a plus de nouvelles je crois) étaient très intéressés par ce type de relation à 3.

Voilà...

#
Profil

tentacara

le samedi 21 août 2010 à 02h13

Mais non, Siesta! L'envoie pas chez les voisins! ça fait du bien, des gens heureux!

Chester, tu tombes à point nommé.
Ce forum est une mine de ressources pour ceux à qui le PA pose un problème philosophique ou logistique (liste non exhaustive).
Je me disais ce soir en rentrant de mes (délicieuses) vacances qu'il faudrait ouvrir un fil pour les PA heureux.

Merci Chester, donc.

Je suis Tentacara et je suis heureuse. (bienvenue aux PA anonymes).
Je suis toujours amoureuse de mes deux hommes et les quelques mois que nous venons de passer, quoique fort agités ont été merveilleux.
Nous avançons avec T. dans nos projets de PACS (en septembre) et de recherche d'appartement (en cours). Et notre histoire semble avoir trouvé un rythme sinon de croisière, du moins qui permet à tout le monde de rester sur le bateau.

A. est très présent dans ma vie et je continue d'habiter en "garde partagée" chez l'un ou chez l'autre. Nous avons beaucoup stabilisé les remous de notre relations (rapport à sa tendance à tomber amoureux toutes les 2 minutes) et parvenons à vivre notre histoire d'amour en en savourant chaque instant.

Un soir par semaine, j'essaie de me libérer pour voir M., ma flamboyante Rousse, auprès de qui je connais la douce joie de rencontrer quelqu'un qui nous plaît et de le découvrir peu à peu. Elle est arrivée dans ma vie à un moment émotionnellement et logistiquement très chargé, mais elle a tout de suite su s'adapter et juste profiter du temps que nous passons ensemble.

Je suis bien certaine de ne pas être au bout de mes efforts pour maintenir à flot cet édifice, mais pour la première fois je crois pouvoir le qualifier de solide.

Pour les visiteurs muets du forum, oui, on peut vivre ainsi et adorer ça, et ne pas avoir de problème. :D

#

(compte clôturé)

le lundi 23 août 2010 à 09h35

;)

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#

Ados 17ans (invité)

le samedi 06 novembre 2010 à 04h14

Et voila que sa commence pour moi j'aime 2 filles
toutes les deux m'aiment énormement et aujourd'hui j'leur ai dis ecouter jveux bien qu'on se mettent ensemble une a 17 ans et l'autre en a 16 celle de 16 etait ma meilleure amie :S
une a accepter... l'autre jvais lui en parler et si elle accepte sa fera un trio pour moi =)

#
Profil

Gin

le samedi 06 novembre 2010 à 08h35

Salut jeune homme !

bravo, quel succès !
et quelle bonne idée !

alors, comment vois-tu les choses ? tu voudrais sortir avec les deux, une à chaque bras ? (puisque tu parles de "trio")
ou une fois l'une, une fois l'autre ?

tu fais un grimace après l'expression "ma meilleure amie" tu es plus gêné à l'idée de sortir avec ta "meilleure amie" qu'avec 2 filles on dirait ? un appréhension particulière ?

et l'idée que les demoiselles en question aiment d'autres gars que toi, ça te convient aussi ?

et raconte un peu à la vieille que je suis : c'est courant l'amour pluriel chez les ados ?

#

(compte clôturé)

le samedi 06 novembre 2010 à 08h57

Ados 17ans
Et voila que sa commence pour moi j'aime 2 filles
toutes les deux m'aiment énormement et aujourd'hui j'leur ai dis ecouter jveux bien qu'on se mettent ensemble une a 17 ans et l'autre en a 16 celle de 16 etait ma meilleure amie :S
une a accepter... l'autre jvais lui en parler et si elle accepte sa fera un trio pour moi =)

Trop migon!!! ok va pour avoir une relation avec deux personnes puisque tu les aime....Mais attention a ton age, c'est pas encore le vrai amour et l'une ou l'autre te demandera de choisir...Surtout pour construire mais tu es encore loin de tout cela... Alors profite de tes deux amourettes, comme beaucoup de ton age le font...
j'ai d'ailleurs eu deux amoureux en même temps lorsque j'avais ton age...

#
Profil

Gin

le samedi 06 novembre 2010 à 09h07

ben pourquoi ça ne serait pas du vrai amour à 17 ans ?!

y'a pas d'age pour bien ou mal aimer, si ?

#

(compte clôturé)

le samedi 06 novembre 2010 à 09h29

non car je pense qu'on a encore pas mal de chemin a faire, et d'expérience, avant de découvrir l'amour.... et surtout la responsabilité que cela entraine...

#
Profil

Gin

le samedi 06 novembre 2010 à 09h39

tu parles des relations, de la vie commune, de choses comme ça... oui peut-être

mais l'amour, y'a pas d'age !

et l'amour fait partie du chemin, de l'expérience, non ?!

#

(compte clôturé)

le samedi 06 novembre 2010 à 09h53

oui je parle de la relation de vie commune.... je n'ai jamais vraiment était hyper amoureuse pendant mon adolescence....

L'amour le vrai, de mon mari, puisque je n'aurais pas épousée et eu des enfants. Ainsi que de deux autres hommes qui ont fait partie de ma vie, après mon divorce . Des amours passagés, sans vraiment aimer....

De mon compagnon actuel, en veillissant mon amour change, je le trouve plus fort et plus intense..... la sagesse peut être...

voila ce que je veux expliquer pour ce jeune de 17 ans qui entre a peine dans la vie amoureuse....

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

LuLutine

le samedi 06 novembre 2010 à 13h49

madeline59
je n'ai jamais vraiment était hyper amoureuse pendant mon adolescence....

Attention, là tu parles pour toi.
Tu dois accepter le fait que certains :

- puissent ressentir ce que tu appelles du "vrai" amour à 17 ans,
- puissent être plus matures que toi au même âge,
- en résumé, aient un vécu différent !

A 22 ans j'étais toujours amoureuse du garçon que j'avais rencontré à 15 ans, et si nous ne sommes plus ensemble ce n'est pas parce que j'ai cessé de l'aimer.
C'est parce que je ne connaissais pas le polyamour à l'époque. Je suis tombée amoureuse d'un autre, et j'étais persuadée que je devais choisir...

Si j'avais été poly, rien ne dit que je ne serais plus avec lui aujourd'hui !

Les amours des adolescents sont parfois éphémères, mais elles peuvent aussi évoluer et grandir en même temps qu'eux, et s'enraciner avec le temps.

Ne pas généraliser, surtout....

Cette parenthèse étant close, nous n'avons pas l'avis du principal intéressé : peut-être estime-t-il que ses amours seront brèves, ou qu'elles dureront. Lui seule le sait. Peut-être aussi ne le sait-il pas (souvent on ne le sait pas).
C'est alors le temps qui le lui dira, mais peu importe !

#

(compte clôturé)

le samedi 06 novembre 2010 à 22h24

Alors je n'etais pas mature a l'adolescence.... et mes parents m'ont trop protégé...

#

Ados 17ans (invité)

le samedi 06 novembre 2010 à 22h44

Ce qui m'ennuis c'est que les gens comment y vont regarder mes copines... --'
et puis voila je veux dire sa se fait pas vraiment d'etre a trois... c'est vraiment vraiment compliqué ...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion