Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Un couple à trois

#
Profil

titane

le jeudi 09 décembre 2010 à 19h55

euh... une science des causes à effets?... mais est-ce qu'un effet est toujours une finalité? ou elle reste une cause d'un prochain effet?...

La perpétuationde l'espèce est une fin en soi ou il en y a-t-il une plus grande ?

Et pour les espèces disparues ?

Tu n'es pas obligé de me répondre... un peu HS...

Mais il y aurait-il une "finalité" à l'amour et si oui les amours multiples ont-ils plus de chance d'y contribuer ou participer?

#
Profil

wolfram

le vendredi 10 décembre 2010 à 00h44

ben, d'effet vers cause puis cause profonde, c'est le diagnostic différentiel (comme chez le Dr House) mais pour la finalité liée à la fonction, c'est la téléologie... l'espèce peut disparaître car ce n'est pas parce qu'on fait les choses dans un but qu'on va l'atteindre... pour atteindre à coup sur le but, on parle d'intentionnalité...
c'est simple non :)
du point de vue téléologique, le trouple est la valeur sûre... d'ailleurs une étude russe a montré que ce sont souvent les mêmes pères qui font les enfants... à tel point que Dmitri Medvedev à proposé à Jirinovski de faire une étude sur l'idée d'autoriser la polygamie afin de relancer la natalité...
chez les vikings, les Jarl avaient le devoir d'épouser plusieurs femmes... qui visiblement se choisissaient et il ne semblait pas (selon certaines saga) qu'elles faisaient chambre à part...

#
Profil

titane

le vendredi 10 décembre 2010 à 06h47

Ben là du coup... un relent patriarco-machiste?

Il existe des sociétés matriarcales où les femmes choisissent leur harem de géniteurs... épilés ou pas d'ailleurs...

Mais à part se "reproduire" il y aurait-il une cause profonde à l'amour trouplique? ou autre amour d'ailleurs?..

Je sens bien une cause profonde à mes amours multiples... un plaisir tout aussi profond à partager... mais alors le plaisir ? qu'elle en est sa cause ou sa finalité (j'avoue que là tu m'as perdu... "cause", "finalité"... une cause deviendrait en fait une "motivation profonde donc une finalité"?)

Et puis ce que je voulais dire ce n'est pas de "remonter" vers une cause profonde comme le Dr House (drôle de nom)... (quoique butiner une fleur en pleine lumière pourrait en être un exemple)... mais au contraire de descendre le long des effets... un effet devenant à son tour une cause d'autre chose... et ainsi de suite... où s'arrête le mécanisme afin de découvrir l'objectif ou l'intentionalité?

Par exemple dans le trouple on fait plus d'enfants... les russes vont nous le prouver... les enfants sont-ils une finalités ou à leur tour vont-ils devenir les causes du même processus: faire d'autres enfants... et ainsi de suite... et après ?

Je te taquine amicalement... je me demandais s'il y avait une "cause" et une "raison" ou "objectif" à l'amour et si oui est-ce que l'amour multiple y répondrait mieux que le mono?

Le désir par exemple est-il une cause ou un effet?..; et le plaisir ? ... le bien-être amoureux?... j'ose à peine parler du "bonheur amoureux", on va me taxer de moine tibétain !

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Gin

le vendredi 10 décembre 2010 à 07h32

oui Titane, c'est louche le bonheur, fais gaffe, et le bonheur amoureux, c'est très très suspect !

#
Profil

titane

le vendredi 10 décembre 2010 à 08h37

c'est quoi le pire: suspect ou lèche-cul?... les deux laissent un étrange arrière-goût dans la bouche non?

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Goffio

le vendredi 10 décembre 2010 à 14h14

Salut Wolfram,

Tes points-de-vue sont intéressants !

Bienvenue à toi.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

wolfram

le vendredi 10 décembre 2010 à 23h01

merci :)
@titane, de cause à effet, on passe à la systémique... j'ai toujours une méthode pour répondre à tes questionnements ;)
dans le cadre du trouple, le désir de l'un pour l'autre éveille le désir du troisième... qui va réactiver le désir des deux premier... c'est une boucle de rétroaction amplificatrice... ça se termine donc en explosion du comportement des variables observées... l'orgasme sans doute.
la systémique explique aussi la rupture de notre trouple... et les solutions que nous aurions pu apporter, si solution il y avait eu.

pour les vikings, pas de harem... les filles se choisissent parce qu'elles ont envie... c'est à l'homme de l'accepter !
mais ça, ce n'est vrai que jusqu'au Xème siècle... ça perdure en Normandie jusqu'au XIIème... on les appelles les épouses more danico... à la mode danoise !
donc, le problème pour le couple à trois n'est pas que cela se soit fait jusqu'à une période assez récente, c'est que cela se fasse de nouveau... la polémique sur la polygamie n'a pas aidé... mes parents ont passé l'été à se moquer de moi en me promettant un prochaine expulsion vers le Danemark...

j'ai lu sur le site cette notion de "famine"... c'est vrai que les gens ont du mal à imaginer que l'on puisse aimer d'autres personnes sans que cela retire à qui que ce soit... pourtant, s'ils ont des enfants, ils admettent les aimer avec la même intensité et ce n'est pas en avoir un de plus qui les empêche d'aimer les précédents !

#
Profil

titane

le samedi 11 décembre 2010 à 13h28

Oui..; mais ils répondent: "Ce n'est pas pareil... tu mélanges tout...".... pfffff

#

(compte clôturé)

le dimanche 19 décembre 2010 à 21h22

eh wolf a raison:
L amour t en a pas un quota limité,
c est un peu comme les sms:
illimités et yen a pour tout le monde.
Bien assez pour tout le monde!

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 04 mars 2011 à 19h00

Aurelien, je viens de voir que tu étais admin sur le Facebook de tryad.info

Ca avance staffaire ?

#
Profil

LuLutine

le lundi 28 mars 2011 à 20h16

Un site qui rentre bien dans le sujet de ce fil...

www.triamour.com/

#
Profil

Siestacorta

le lundi 28 mars 2011 à 20h21

Wouhou, un nouveau bastion du côté poly de la Force !

#
Profil

wolfram

le vendredi 01 avril 2011 à 04h54

LuLutine
Un site qui rentre bien dans le sujet de ce fil...

www.triamour.com/

ah :)

je comprends mieux pourquoi j'avais des visiteurs :)

il n'est pas du tout fonctionnel encore, je viens juste de débloquer les commentaires... et je n'ai pas encore fini de modéliser le truc qui me tient le plus à coeur dedans...

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 01 avril 2011 à 12h10

;)

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 01 avril 2011 à 12h21

Smells like poly spirit.

#
Profil

wolfram

le lundi 04 avril 2011 à 11h08

héhé, pour ma part, je crois que mon site est épouvantablement intello !!!

je vais essayer de faire un effort pour mettre des trucs plus détendus... ma compagne et notre amie m'ont dit que c'était vraiment à mon image ;) un peu trop peut-être :D

#

bibiche10 (invité)

le jeudi 08 septembre 2011 à 21h14

Je viens de lire les commentaires et je peux dire que nous aussi nous sommes un couple marié et nous avons depuis peu une amie qui est avec nous , mon mari a son rêve qui se réalise , et moi qui suis bi nous avons ce dont nous avions voulu mais sans chercher , vivre à trois est le but et personne ne peu dire si dans l avenir nous serons tjr trois , mais ne voyons que le présent c est déjà pas mal du tout
pour les enfants sa peut être simple suffi que chacun garde sa place dans cette relation , mais bon je constata que nous sommes quelques à donner nos témoignages , je pense que chacun peu donner son expérience , mais je peux dire que ce n est pas commun certe , mais un trio avec des sentiments ne veut pas dire polygamie ou monogamie , mais tout autre chose , ne pas confondre en effet , chaque relation est différente avec une expérience , enfin difficile d expliquer ou de s exprimer aussi sur un sit pas pareol que de vive voix en outre , à vos clavier les amis ......

#
Profil

noone29

le jeudi 08 septembre 2011 à 22h45

Dans les "ménages à trois bisexuels" (désolée si le terme déplait mais je n'en trouv epas d'autres) J'ai l'empression que la notion de jalousie et l'acceptation du polyamour est plus ....facile .
Sans doute parceque les hommes acceptent la bissexualité de leur compagne et ne se sentent pas en danger car pas de comparaison possible, pas de rivalité dite masculine, c'est juste différent...
C'est uen chance pour le couple..

Quand aux réactions des enfants, elles sont à la mesure de leur âge, les adolescents issues et vivant en famille dite "traditionnelle" ont tout autant de réactions, les familles recomposées, les beaux pères, les belles mères, les enfants de premier deuxième lit, ou de l'autre sont autant de sujets à discordes, rancoeurs, animosités ou pas d'ailleurs..

Je pars du principe que les enfants n'ont pas à juger, leur expliquer, faire état des choses en fonction de leu âge et de leur aptitude à comprendre, mais juger ou dénigrer, cela me semble un peu facile quand on a soi même si peu d'expérience de la vie...

Alors on va me dire "mais comment peut on imposer ses choix aux enfants ???" hé ben de la même façon qu'on leur a donné la vie sans leur demander leur avis, on assume tout jusqu'au bout, et cela ne veut pas dire sacrifier sa vie pour ses enfants.

Et pourtant si vous saviez comme j'aime mon fils....Mais je veux avant tout être heureuse, uen maman heureuse et qui assume ses choix c'est ce que je peux faire de mieux pour lui..

#

journaliste (invité)

le mardi 13 septembre 2011 à 17h49

Message modéré pour la raison suivante : Hors sujet.

#
Profil

astredelanuit

le jeudi 15 septembre 2011 à 17h51

Bonjour, vous ne pouvez pas imaginer à quel point je suis heureuse de "tomber" sur ce site...ca fait "plaisir" , on se sent moins seul... Voici ma situation :
J'ai rencontré un homme (27 ans ) il y a 3 ans, au travail. J'étais célibataire, il était marié. Il y a toujours eu beaucoup d'affection entre nous, on s'entend très bien, mais rien de plus, chacun respectant sa position. Entre temps, je me suis mise en couple avec quelqu'un que je pensais aimer (toujours en questionnement mais plus vers le non que vers le oui.. mais avec beaucoup d'affection) et avec qui je suis depuis 2 ans et demi maintenant.
J'ai changé de travail à Noel et je n'ai pas revu mon collègue jusqu'à cet été où il m'a appelée pour me dire que je lui manquais. Là, tout a éclaté.. Je me suis rendu compte que je l'aimais depuis le début et que j'avais un peu vite enterré l'histoire sans en faire vraiment le deuil, et que la personne avec qui je suis a beau être très sympa, ce n'est pas vraiment de l'amour..
Au final, comme aucun de nous deux ne souhaite entamer une relation adultère, il ne nous reste que trois solutions : continuer à se voir 'en amis" mais c'est d'une souffrance, inouie ; cesser définitivement tout lien, mais c'est absolument impensable et j'aurais l'impression de passer à côté de ma vie ; se marier religieusement et accepter une situation de polygamie religieuse mais illégale (il est musulman et n'envisage absolument pas de tromper sa femme, ni de divorcer).
Mon histoire avec mon compagnon actuelle n'est pas vraiment liée à cette histoire, ce pourquoi j'aime beaucoup votre phrase "Si les sentiments d'une personne pour une autre changent, c'est peut-être à cause de la relation entre ces deux personnes, et non d'une autre relation.é, car c'est tout à fait vrai. Cette histoire se terminera surement mais elle est "indépendante" de l'autre.
Pour mon "collègue" : Il l'aime, il m'aime, il ne nous aime pas de la même manière. Je ne prendrai jamais sa place et elle ne prendra jamais la mienne. Pour ma part, je le vis bien. Pour sa part à lui, il le vit plutôt mal pour l'instant car ne sait que faire. Il a si peur de la perdre en lui en parlant. C'est difficile de dire s'il y a qlq chose de mal dans cette histoire. Au final, tout le monde veut faire le bien mais tout le monde est malheureux.. On m'aurait parlé de la polygamie avant cette histoire, je pense que j'aurais souri... mais à présent, si tel est le choix vers lequel nous nous orientons, à condition que tout soit fait dans l'amour et dans le respect des personnes, je pense que c'est une "solution" qui n'est pas pire que toutes les autres. Si je devais parler à sa première femme, je lui dirais qu'il l'aime et qu'elle n'a rien fait de mal. Je ne prendrai pas sa place, elle ne prendra pas la mienne. C'est juste que la vie est ainsi faite : j'ai besoin de lui et ne me vois pas vivre sans lui ; il a besoin d'elle et de moi et ne se voit pas vivre sans nous. Elle a besoin de lui et ne se voit pas vivre sans lui. Nous sommes trois dans l'histoire. Je la connais peu mais pense pouvoir m'entendre très bien avec elle (sans forcément aller plus loin, mais tout en étant emplie d'affection). Je sais c'est illégal. Mais qui dit mieux? Vos commentaires sont les bienvenus, surtout si vous avez fait le choix d'un mariage polygame "moderne". Merci

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion