Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Le suis-je vraiment ?

Bases
#
Profil

Didix

le jeudi 13 décembre 2012 à 15h22

Bonjour,
Je viens de faire la connaissance d'une femme qui me plaît beaucoup. Je suis en couple depuis vingt ans (2 enfants)... J'arrive à voir cette seconde personne par à coup... Mais je ne parviens pas à aller plus loin dans le polyamour (auquel je croyais). J' ai l'impression que ce n'est pas possible. Que ce ne sera pas accepté. Et puis même que concrètement ce ne sera pas materialisable. Du coup je vivote tout...

#
Profil

Katouchka

le jeudi 13 décembre 2012 à 15h42

Bonjour Didix,
Qu'est-ce qui ne sera pas accepté et par qui? À ton avis.
Qu'est-ce qui te fait dire que ce ne sera pas accepté?
Que souhaiterais-tu matérialiser?

#
Profil

Didix

le jeudi 13 décembre 2012 à 16h01

J'ai perdu un peu la foi, si je peux dire.
Avant j''aurai tenté de défendre cette relation auprès de ma femme tout en lui rendant de l'énergie affective. Mais aujourd'hui je ne sais pas... Je crois que ma seconde relation accepterait (divorcée pas envie dit-elle de retour à l'exclusivité monogame) mais la femme de mes enfants pas sûr. Et comment s'organiser ?

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 13 décembre 2012 à 16h07

Quel type de réaction crais-tu de ta femme, pourquoi ?

#
Profil

bouquetfleuri

le jeudi 13 décembre 2012 à 16h23

Y a-t-il une autre solution que d'en parler avec la mère de tes enfants, qui est surtout comme l'indique ton lapsus ta femme ?
La manière de s'organiser dépend pour beaucoup de ce que tu veux partager avec elle et comment tu le vis, comment vous continuez votre projet affectif et également de l'importance que tu apprécies de l'existence et du développement de cette nouvelle relation.
C'est (peut-être) l'occasion de prendre un nouveau départ, empli à nouveau de cette foi en vous, en toi, et qui semble te faire défaut en ce moment.
Mais de toute manière, la seule solution acceptable et viable sera toujours celle construite à partir d'un dialogue entre vous deux, et mieux encore, entre vous trois.
Il te faudra de la patience et de l'envie, du respect et de la sollicitude, que de beaux éléments d'une relation plurielle.

#
Profil

Katouchka

le jeudi 13 décembre 2012 à 17h46

Didix, dans mon histoire je suis à la place de ta femme. Et bien je te dis moi que rien n'est perdu. Le dialogue c'est la clé!
Par contre, je crois que je n'aimerais pas que mon mec "défende" son autre relation mais surtout plutôt qu'il défende la nôtre. Qu'il me dise que quoi qu'il arrive, cela ne change rien des sentiments qu'il a pour moi et de nos projets et que ces projets sont prioritaires (j'étais enceinte il y a 1 an).
Ah et puis, pour l'organisation, je vois bien où cela poserait problème, ce n'est pas comme si ton chez toi n'était qu'à toi. Et puis la vie de famille et tout le temps que tu passeras avec ton autre amoureuse pris sur le temps que tu passais autrefois avec ta femme, tout ça va poser problème...
Mon conseil: vas-y tout doucement...
Je sais que j'ai pu accepter une nuit + une soirée par semaine mais je me fais violence, et avec le recul, c'est allé trop vite. J'ai entendu dans un café poly que ce n'était pas forcément le cas pour tous les polyamoureux acceptants, et que ça n'empêchait pas que les "autres" histoires se construisent.

#
Profil

Goldmund

le vendredi 14 décembre 2012 à 10h22

Bonjour Didix,
La question que tu te poses en début de discussion: "le suis-je vraiment ?" me semble être La question à laquelle il te faut répondre en priorité. J'y adjoindrais même une autre question essentielle: "est-ce cela que je désire vraiment ?". Le polyamour exige de soi une grande sincérité intérieure et une grande lucidité. Il te faut être au clair sur ce que tu éprouves vraiment pour ces deux femmes. L'amour que tu leur portes est-il assez puissant pour que la question de choix ne se pose même pas à tes yeux? Il exige aussi, dans le cas d'une vie en couple monogame de longue date comme c'est semble-t-il le cas pour toi, un amour fort et une grande confiance réciproque entre vous.
Ta difficulté actuelle me semble lié au fait que, pour le moment, ce que tu décris ressemble plus à une situation classique d'adultère, plus qu'a une expérience polyamoureuse. ton désir est d'en sortir et de voir évoluer cet état.
La seul façon d'en sortir, c'est de lever le voile, d'oser aborder la question avec ta femme. Sans consentement de ta femme il ne peut y avoir de polyamour. Alors oui, je ne vais pas te dire que c'est un pas facile à franchir et qu'il est sans risque pour votre couple, mais si tu veux vraiment vivre le polyamour alors tu ne peux pas faire l'économie de cela. Essaye de ne pas trop gamberger sur ce que pourrait être la réaction de ta femme, de te faire des films intérieurs tous plus catastrophiques les uns que les autres. Nous avons tous cet détestable réflexe de dramatiser les situations qui nous font peurs, comme de trouver toutes les bonnes raisons qui nous empêcherons de franchir le pas... mais bien souvent ses peurs ne sont pas justifiées ou exagérément amplifiées. L'amour et la confiance que vous vous portez est la clé du dénouement.
Personne ne sait ce que sera demain, je ne peux te dire comment ta femme réagira, mais si tu n'avance pas tu ne le sauras jamais et tu vivras dans cette sorte ne flottement insatisfaisant et culpabilisant qui semble ta réalité d'aujourd'hui ; Alors la perspective d'une libération et d'un amour renouvelé et enrichi ne vaut-il pas que tu oses franchir le pas? je te le souhaite de tout coeur.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Judith

le samedi 15 décembre 2012 à 01h17

Moi, j'ai deux autres questions : as tu évoqué le sujet avec ta femme, de façon générale ? Le polyamour ?
Et puis, toi, accepterais tu qu'elle ait une autre relation ?
En tout cas, maintenant que tu as "transgressé la loi de la monogamie" (si j'ai bien compris) je ne suis pas sure qu'il faille le lui avouer d'emblée, sans avoir auparavant discuté du sujet de manière plus généraliste. Ca reviendrait à te décharger sur elle de ta propre culpabilité. Et ce n'est pas un cadeau à lui faire! Tout dépend : si tu es vraiment convaincu de vouloir vivre des amours plurielles en toute transparence, comme le suppose le polyamour, alors oui, il faudra sans doute un jour mettre tout à plat, au risque de perdre ta compagne numéro 1. Mais pour l'instant, d'après ce que tu dis, ce n'est pas évident, alors, moi, je te conseillerais plutôt la prudence, la patience, le cheminement intérieur...Ce n'est pas très confortable, mais tant que tu n'es pas sur de ce que tu veux vraiment, ça évite de tout bousiller. Bref, l'honnêteté d'accord, mais pas n'importe comment! Bon courage et garde le cap...sur le bonheur!

#
Profil

Didix

le samedi 15 décembre 2012 à 08h10

Merci pour vos réponses rapides et pardon pour mon retard, je suis débordé de travail en plus de tout "ça".
J'ai déjà abordé le polyamour avec ma femme et je crois qu'elle a compris (sans se renseigner sur la question pour autant). Est-ce pour me rassurer ? M'apaiser ? Je ne sais pas où elle se situe par rapport à cela, sincèrement. Toujours est-il que depuis que notre couple a connu, il y a quelques années, un creux très creux, je tiens à demeurer celui qui s'est retrouvé : quelqu'un d'ouvert sur les autres qui ne veut pas se cacher de peur de faire des rencontres. Car le couple à ceci de pernicieux qu'il "oblige" les personnalité à se taire pour se mettre à disposition du couple. Mais cela je ne le souhaite plus.
Ce que je voudrais c'est partager sans culpabilité une soirée (une nuit ?) avec la seconde personne, boire un verre sans craindre les regards, sans que cela ne rejaillisse (ragots...) en négatif sur ma femme.
Maintenant, ne sachant pas la sincérité de ma femme sur le polyamour, j'ai peur aussi que cela ne le fasse pas du tout pour elle et que notre couple explose. Or, se couple fait aussi partie de mon histoire et je ne veux pas en sortir...
Alors oui, pour l'instant c'est plus du domaine de l'adultère classique... tant que je n'ai pas trouvé le code pour ouvrir les portes du polyamour à tout le monde.
En attendant, je suis un peu absent quand maintenu en exclusivité monogame...
Bref, perdant-perdant X 3.
Bien à vous,

#
Profil

Goldmund

le samedi 15 décembre 2012 à 11h54

Si la question du polyamour a déjà été abordé avec ta femme c'est déjà une avancée importante. Elle connaît tes aspirations et ton envie d'ouverture. Tu dis aussi qu'elle semble avoir compris ce que tu souhaites et tu ajoutes "est-ce pour me rassurer? m'apaiser ?" . Cette remarque, même si elle reste marquée par l'interrogation, montre que ce que tu sens de l'attitude de ta femme est plutôt possitif. Rassurer l'autre, l'apaiser est pour moi le signe d'un grand amour. Ce que je veux dire par là, c'est que ta femme est peut être plus prête que tu ne le pense à accepter le polyamour. Peut être sait-elle même déjà, au fond d'elle même que tu as quelqu'un et qu'elle n'attend que chose: que, par amour, tu oses lui dire.
Je viens de terminer la lecture d'un livre que je trouve trés bien fait pour des personnes qui decouvrent ou se posent des questions sur le polyamour: Vertus du polyamour, la magie des amours multiples" de Yves-Alexandre Thalmann aux editions Jouvence. Peut être pourrais-tu le lire et le laisser en vue afin que ta femme puisse par "hasard" tomber dessus et peut être y jeter elle même un coup d'oeil. ( tu peux aussi le faire plus simplement et directement!) cela peut être le moyen de relancer un dialogue sur cette question et te permettre de mieux saisir la pensée de ta femme et d'avancer tout les deux.
Je vis en couple monogame depuis dix ans, nous avons trois enfants,la question du polyamour c'est posée suite à l'attirance ouvertement parlée de ma femme pour un autre homme. Ta vision du couple qui aurait quelque chose de pernicieux en ce qu'il obligerai les personnes à se taire t'appartient mais je ne me reconnais nullement dans ces propos. Le couple est ce que les personnes qui le composent en font. Chez moi la parole à toujours pu circuler et les personnalité de chacun s'exprimer librement. Notre relation est basé sur le respect et la confiance signe pour nous de l'amour que nous nous portons
Tu dis ne plus souhaiter te taire, alors qu'est-ce qui sincérement et objectivement t'y oblige? Ose amoureusemnt , tu ne seras pas perdant!

#
Profil

Didix

le samedi 15 décembre 2012 à 13h19

Goldmund, tes paroles sont justes et me font du bien.
Je vais voir tout ça dès que j'aurai un peu de temps à m'accorder.
Pour le couple, je parlais en effet de mon expérience : par amour pour ma femme j'ai tu ma personnalité et ne lui ai montré que celle qui pouvait nous être "utile" à tous les deux sachant qu'en réalité je suis plus celui que je suis aujourd'hui que celui que j'étais hier avec elle ;-).

#
Profil

Judith

le samedi 15 décembre 2012 à 13h23

Goldmund Peut être sait-elle même déjà, au fond d'elle même que tu as quelqu'un et qu'elle n'attend que chose : que, par amour, tu oses lui dire.

il ne faut quand même pas oublier que certains ne veulent surtout pas savoir...

#
Profil

Goldmund

le samedi 15 décembre 2012 à 16h26

Pour moi, Didix, taire sa personnalité n'est pas une attitude positive et encore moins d'amour. L'amour doit permettre à, chacun de s'épanouir et de vivre au plus près de ce qu'il est. Pourquoi as-tu penser un jour que ce que tu es ne plairai pas à ta femme? Pour moi c'est comme si vous aviez vécu et construit un amour sur un mensonge! Je comprends mieux ton désir de faire enfin émerger ce que tu as malheureusement tu. C'est une attitude courageuse et saine. Je souhaite de tout coeur que tu parviennes à l'exprimer pleinement avec délicatesse envers celle qui va ou commence à te découvrir sous ton vrai jour! Peut-être cela lui fera aussi du bien à elle si d'aventure elle avait eu durant tout ce temps la même attitude que toi!

Judith: j'entends tout a fait ce que tu dis! certains préfèrent se voiler la face plutôt que d'affronter la réalité. Mais est-ce vraiment leur rendre service que d'aller dans leur sens? Pour moi surtout pas et d'autant plus lorsqu'il s'agit de quelqu'un que l'on prétend aimer. Reste à trouver les mots et la façon de l'amener à se confronter à cette réalité.

#
Profil

Didix

le dimanche 16 décembre 2012 à 00h23

Je cache ma personnalité sur ce sujet car j'ai le sentiment que je vais perdre ma femme.

#
Profil

Judith

le dimanche 16 décembre 2012 à 01h43

Goldmund : Il y a un article sur ce site intitulé "polyamoureux sans le savoir". Cet article m'a touchée parce que son auteur explique qu'il a eu à un moment besoin de vivre des amours plurielles, que sa femme l'a accepté, à condition, "de ne rien savoir". C'est aussi ma position depuis toujours. J'ai longtemps prôné la monogamie absolue, puis j'ai évolué et accepté l'idée qu'il arrive un moment où une seule personne ne peut plus combler tous nos désirs. Mais j'ai toujours été sure que pour ce qui me concerne, je ne voudrais surtout pas savoir. Il n'y a pas de règle absolue. C'est comme pour le cancer, la mort prochaine, certains veulent à tout prix savoir, d'autres non. Chaque choix est respectable.
Mon mari, lui, "voulait savoir". Mais quand il a su, il m'a expliqué qu'il ne pouvait pas supporter que je fasse l'amour avec un autre que lui.
On peut accepter le concept, l'approuver même, et se retrouver comme un enfant perdu quand le concept devient une réalité tangible, avec images associées, peurs diverses...
Alors, pour revenir à la situation présente, désolée de te contredire, mais il me semble que la prudence s'impose. Didix a peur de perdre sa femme, et il a raison d'avoir peur. D'autant plus qu'il s'est déjà engagé dans une autre relation. Tout lui dire reviendrait à la mettre devant le fait accompli : "je suis un polyamoureux, tu l'avais compris, je pense... Eh bien, j'ai mis mes convictions en pratique!" Peut etre que tu as raison, Goldmund, et qu'elle même serait très ouverte à cette conception de l'amour. Mais peut être que non!! Pour l'instant, si j'ai bien compris, Didix n'en sait rien. Alors, non, ce n'est pas évident du tout que ta femme, Didix, t'accepte de façon inconditionnelle. Et qu'elle refuse ta nouvelle conception du couple ne voudrait pas dire que vous avez bâti votre relation sur un mensonge. Vous avez construit votre relation sur une base monogame, comme la plupart des couples, et "taire ta personnalité ", pour l'instant, peut justement être "une attitude positive et d'amour. " Je ne te pousse pas au mensonge, à la duperie, seulement à la prudence. Prendre le temps de discuter avec ton épouse de ces questions, voir comment elle réagit. Prendre du temps pour toi aussi, savoir ce qui est négociable pour toi, pour ton équilibre. Ne rien précipiter. Puisque de toute façon tu es déjà infidèle, il n'y a pas d'urgence à tout déballer! Enfin, c'est mon point de vue (désolée, Goldmund, on n'est pas d'accord, mais c'est ça la richesse d'un forum, non ? ) Tout ça avec infiniment de respect et de bienveillance pour les convictions de chacun!

#
Profil

Didix

le dimanche 16 décembre 2012 à 09h06

Super aussi ton éclairage Judith.
Il se trouve qu'hier je suis sorti boire un verre avec ma femme et qu'il y avait ma rencontre... Elles ne se connaissen'y pas et j'ai préféré ne pas faite celui qui les présente... Cependant j'avais abordé les risques avec ma rencontre qui à l'air plutôt ouverte et patiente. Elle m'avait promis d'être discrète et respectueuse.
Cependant (bis), sitôt rentré chez moi, nous avons échangé qqs textos pessimistes : il semble que la situation l'ai déstabiliseé et qu'elle ait eu envie de partir avec moi; qu'elle enviait ma femme... Et que du coup si c'était pour jouer les seconds rôles elle n'était plus très chaude... (je suis dans le détail volontairement pour avoir des réponses concrètes, désolé).

Donc ce matin, tempête dans un crâne !
Toute la nuit j'ai voulu tout dire à ma femme, la rassurer et avec les deux organiser un véritable planning et une charte de bonne conduite...

Ah, dire ou ne pas diré, telle est vraiment la question, d'autant qu'"en temps normal je ne sais pas mentir. J'ai été conçu honnête. D'où ma souffrance à cacher tout ça.

Merci encore pour votre aide.

#
Profil

bouquetfleuri

le dimanche 16 décembre 2012 à 09h19

C'était pourtant l'occasion rêvée ! (enfin, vu de l'extérieur)
Il me semble que tu ne devrais pas te charger de tout. Et qu'une fois tes deux amours mises en présence, tu saches aussi leur faire confiance pour vivre le mieux possible cette nouvelle donne.

Pour que cela soit possible, il faut absolument en parler.
S'enfoncer dans le mensonge, c'est entrer dans une cocotte minute. Elle a beau être résistante, elle explose un jour ou l'autre.
Et surtout, ne pas imaginer de plans de com ou autres réponses qui ne viendront peut-être pas comme tu les attends.
Parler, ouvrir son coeur, simplement. Offrir à ta femme ta vulnérabilité, comme tu vas lui demander de le faire pour toi. Associer votre force et vos efforts pour regarder cet avenir incertain. Lui demander de t'aider à résoudre quelque chose qui s'impose à toi et qui te laisse démuni en l'état actuel des choses. Lui demander d'entrer dans un nouveau projet. Vous autoriser à rester amoureux.

Mais il faut parler.
Courage !

#
Profil

Bexi

le dimanche 16 décembre 2012 à 12h30

Pour moi ce qui prime c'est l'honnêteté, cela ne veut pas dire TOUT dire mais l'essentiel ! dans le cas de Didix ce qui me semblerait honnête c'est : soit d'en parler à sa femme, soit, sil il ne peut vraiment en parler, de rompre avec sa maîtresse (qui apparemment souffre de jouer ce rôle précis de maîtresse )... sinon la situation m'apparaît fort malhonnête (cet avis n'engage que moi, évidemment).

Oui judith tout le monde ne veut pas savoir , mais pour moi ce n'est pas la même chose de vivre une "incartade" amoureuse passagère et d'entretenir une relation cachée, dans ce cas l'autre sait bien qu'il y a quelque chose qui se passe même si il ne peut pas mettre de mots précis sur la situation ...
judith toi tu sais que tu préfères ne pas savoir et ton mari le sait donc vous êtes honnêtes, tu ne te sentirais pas trahie si par "hasard" tu apprenais une autre relation même si cela pourrait te faire mal ...
mais dans le cas de didix, sa femme ne lui a jamais dit qu'elle préférait ne pas savoir, donc c'est autre chose... il me semble ...

Didix je crois qu'une femme a avant tout besoin de savoir qu'elle est aimée, ton amour pour elle semble fort, si le sien l'est également il n'y a pas de raison que vous n'arriviez à dépasser une "épreuve" de plus, épreuve qui peut se révéler fort positive ... mais il y aura des discissions, des réjustements et cela ne peut se faire aucune douleur ...
Si elle accepte que tu sois polyamoureux, tant mieux, et ta nouvelle rencontre a, comme elle l'a exprimé, besoin d'une autre place que "seconde" ... si ta femme ne peut vraiment pas l'accepter après réflexion, lectures, temps, etc, et c'est une possibilité évidemment, tu auras à faire face à un choix d'honêteté encore une fois. Voici ma vision :

- si c'est impossible à gérer pour ta femme, impossible à accepter : soit tu respectes ta femme et sa non acceptation, et tu n'as pas d'autres relations amoureuses ! votre relation peut aussi s'enrichir de vos discussions et de ton renoncement (par amour pour elle) à d'autres relations amoureuses. On ne peut en aucun cas forcer qqun à accepter le polyamour dans son couple !

- soit elle accepte mais ne veut pas savoir comme judith : c'est tout de même une forme d'acceptation et te permet de vivre d'autres relations (mais qui n'auront elles peut-être pas envie d'être des "secondes") (il y aura d'autres choses à gérer) (il te faudra être bien honnête sur la situation avec tes maîtresses)

- soit, si ta femme ne peut vraiment accepter, et que toi tu te sentes trop mal, pour le coup infidèle à toi-même, à ce que tu es, et tu ne pourras pas continuer avec ta femme ... même si c'est douloureux il semble que la rupture dans ce cas peut être une éventualité courageuse ... pour rester fidèle à soi-même ... c'est un risque à envisager, à prendre ...

- soit elle accepte et votre relation s'enrichit de ce nouvel apport, s'ouvre à une nouvelle dimension d'amours multiples (qui n'est pas non plus un monde sans heurt !)

Dans tous les cas cela m'apparaît plus honnête que ce que tu vis acuellement, encore une fois cet avis peut sembler dur et n'engage que moi !!
Pour ma petite histoire je suis une enfant de relation adultère et je déteste le mensonge, les gens, que ce soit des adultes, enfants de l'entourage, ressentent qu'on leur cache quelque chose d'important, c'est énergétique ...
J'ai aussi été trompée par un homme que j'aimais et j'aurais certainement pu accepter qu'il ait d'autres relations amoureuses si tout cela avait pu être discuté clairement, avec respect .... parfois la culpabilité de celui qui "trompe" est tellement forte qu'il n'arrive pas à exprimer clairement ce qu'il ressent et rejette sur les autres sa propre culpabilité ....
cela n'a pas l'air d'être ton cas didix, tu as envie d'être honnête, autant avec toi-même qu'avec les autres, sinon tu ne nous parlerais pas ici je crois ... donc,sois honnête, jusqu'au bout ...avec amour !

Polyamicalement ...

#
Profil

bouquetfleuri

le dimanche 16 décembre 2012 à 13h13

Bexi,
un homme a autant besoin qu'une femme de savoir qu'il est aimé...

Pour ma part, je crois vraiment qu'il est possible de tout entendre dans une relation amoureuse, à condition que ce soit dit.
C'est le silence, ou ce qui est caché qui est impossible à entendre et qui génère du malheur.
Après, les solutions visant à amoindrir une souffrance, à éradiquer un problème comme à réaliser un projet heureux (c'est parfois la même chose) sont le fruit de ce dialogue amoureux, et propre à chaque relation.

On n'imagine pas à quel point les amoureux peuvent être créatifs et audacieux quand ils se sentent en confiance.

Et je suis bien d'accord avec toi, il faut être honnête, jusqu'au bout de son amour.

Plusamicalement...

#
Profil

Goldmund

le dimanche 16 décembre 2012 à 14h38

Judith, je vois que ma chère et tendre viens de te répondre et ce qu'elle exprime avec ses mots je le partage totalement. Ce qu'ajoute ou souligne Bouquefleuri rejoint aussi ma pensée. Je ne vois pas quoi ajouter qui ne fasse redondance..
Dixit: "sois honnête, jusqu'au bout de ton amour" que dire de plus?
Va, vis et deviens!

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion