Polyamour.info

bohwaz

bohwaz

Auckland (Nouvelle Zélande)

bohwaz.net

Oh my lover
Don't you know it's alright?
You can love her
You can love me at the same time
Much to discover
I know you don't have the time but
Oh my lover
Don't you know it's alright?

(PJ Harvey, Oh My Lover)

La théorie de la gestion de la jalousie

Rédigé le mercredi 06 juillet 2011 à 15h57

Illustration : evilerin (CC By)

Personne n'est immunisé contre la jalousie. Cela serait comme être insensible à la faim ou la colère. Certains peuvent être plus naturellement jaloux que d'autres, mais tout le monde peut se sentir jaloux. La jalousie, comme la peur ou la colère, n'est qu'un sentiment.

Mais la jalousie n'est pas vraiment une réponse à la vision de votre partenaire avec quelqu'un d'autre, en tout cas pas directement. Elle en dit plus sur votre propre sécurité ou insécurité qu'elle n'en dit sur les actes de votre partenaire.

La jalousie est plus répandue quand une personne se sent en insécurité, maltraitée, menacée ou vulnérable dans une relation. Si vous vous sentez en sécurité dans une relation, vous ne vous sentez pas jaloux. La jalousie n'est pas le problème. La jalousie est le symptôme du problème. Réglez le problème de l'insécurité ou des choses qui se cachent derrière un sentiment de vulnérabilité, et vous réglerez le problème de la jalousie. Donc l'astuce pour faire qu'une relation poly fonctionne est de faire en sorte que chacun se sente en sécurité, précieux, et aimé.

Une relation poly dépend beaucoup plus qu'une relation traditionnelle de la sécurité et de la confiance mutuelles. Même la plus petite quantité d'insécurité dans une relation poly peut rapidement grossir au point d'être fatale à la relation.

Les problèmes sont encore plus exagérés si vous n'essayez pas de laisser s'exprimer vos peurs et vos sentiments. La clé nécessaire au fonctionnement de la relation est de parler de ses peurs, ouvertement et immédiatement, même si vous pensez qu'elles sont irrationnelles. Souvent, nommer vos peurs et les exposer en pleine lumière les prive de leur pouvoir.

Je pense qu'il est naturel de supposer que les personnes qui ne sont pas monogames sont immunisées contre la jalousie, mais ce n'est pas vrai. En fait la jalousie est le symptôme que quelque chose va mal. Souvent la jalousie représente le symptôme qu'une personne se sent en insécurité, ou menacée. En réglant le problème sous-jacent, la jalousie s'en va.

La jalousie, comme d'autres émotions, ne vient pas de nulle part. Elle vient d'un sentiment que les besoins d'une personne ne sont pas remplis, ou qu'une personne se sent menacée. Quelqu'un qui ne se sent pas menacé, ne se sent pas jaloux.

La clé pour vaincre la jalousie, dans mon expérience, c'est de s'attaquer aux causes sous-jacentes à la jalousie, et si possible, avant qu'elles ne fassent surface. Faites en sorte que votre partenaire se sente spécial, désiré, et aimé, et votre partenaire ne se sentira ni menacé ni effrayé.

Personnellement, je suis un grand fan de l'empirisme. Une de mes citations préférées est de Francis Bacon, qui a dit « Votre véritable personnalité ne peut être connue que par l'expérience, et maitrisée une fois connue ». Je pense que les émotions, bien qu'elles ne soient pas rationnelles, ont souvent une raison à leur apparition. Elles sont une partie ancienne de votre cerveau, la partie qui n'a pas de langage mais qui essaye de communiquer avec vous.

Donc. La question est : pourquoi sommes-nous jaloux ? La jalousie est une émotion inhabituelle, dans le sens ou c'est un sentiment qui se construit souvent sur d'autres sentiments, comme la peur, la colère ou l'insécurité. Qu'est-ce qui déclenche la jalousie, et plus important, pourquoi ? Quand vous pensez aux choses qui vous ont rendu jaloux, quelle est la première réaction émotionnelle qui vous apparaît ? La peur ? La colère ? La tristesse ? Le rejet ? L'abandon ? Et qu'est-ce qui est sous-jacent à ces sentiments ? La peur de perdre la personne ? De ne pas lui suffire ? La colère de voir quelqu'un d'autre se mettre sur votre territoire ? Tout cela en même temps ? Aucun de ceux-là ?

La jalousie trouve habituellement ses racines dans d'autres émotions, comme la peur de l'abandon ou des sentiments de rejet, d'insécurité ou autre. Souvent le seul moyen d'affronter la jalousie est de se confronter aux émotions sous-jacentes. Si vous pensez que votre jalousie prend racine dans la peur, par exemple, la prochaine étape est d'explorer pourquoi vous avez peur, et de quoi, et s'il y a quelque chose que vous pouvez faire pour apaiser cette peur. Affronter la jalousie tête baissée sans résoudre les questions qui l'ont créée est souvent un exercice qui mène à la frustration.

La prochaine étape après avoir identifié les sentiments derrière la jalousie est de vous demander : à quoi servent ces sentiments ? Est-ce qu'ils servent un intérêt légitime ? Est-ce qu'ils vous préviennent d'un problème réel, ou alors servent-ils simplement leur propre intérêt ? Cela peut se révéler compliqué, plus particulièrement avec une émotion comme la peur. La peur peut se révéler être un avertissement légitime à un danger réel, mais peut aussi n'essayer de protéger qu'elle-même. Et si vous avez peur de quelque chose sans raison, votre peur va tenter de vous persuader que c'est réel.

Une chose qui est souvent peu considérée, spécifiquement dans la communauté poly, c'est qu'il y a des moments ou la jalousie est une réponse réelle et rationnelle à une situation. S'il y a un problème dans une relation, ou si votre partenaire utilise une nouvelle relation comme moyen de ne pas avoir à se confronter à des différends dans votre relation, alors la jalousie est une réponse raisonnable. Ceci dit, comprendre que la jalousie n'est qu'un avertissement qu'il y a un vrai problème et non de la "simple" jalousie qui n'en est pas un peut se révéler être une tâche plutôt ardue.

Où vous irez à partir de là dépend de ce que vous découvrirez sur les racines de la jalousie. Peur, insécurité, etc. sont tous des sentiments qui peuvent être surmontés, mais cela sera difficile sans les confronter directement et vous exposer délibérément aux choses qui vous font vous sentir mal ou en insécurité.

Cet article est traduit de l'article The Theory of Jealousy Management de Franklin Veaux.

32 réactions (la dernière il y a 5 ans)

Proposez vos articles !

Si vous souhaitez témoigner de votre expérience ou développer vos idées, n'hésitez pas à vous inscrire pour proposer un article.

» Inscription

D'autres articles sur le même thème

Réutiliser cet article ?

Vous pouvez diffuser, copier, distribuer ou traduire cet article si vous respectez les conditons suivantes :

Vous pouvez nous contacter pour toute utilisation ne rentrant pas dans les termes de cette autorisation.

Espace membre

» Options de connexion